Xilam annonce ses résultats financiers du S1 2019

Maintien d’un taux de marge élevé malgré la saisonnalité des revenus : force du modèle économique

Confirmation des objectifs 2019

PARIS--()--Regulatory News:

Xilam Animation (Paris:XIL) (Code ISIN : FR0004034072, Mnemo : XIL), société indépendante de production et de distribution de programmes d’animation, annonce ses résultats financiers pour le premier semestre de l’exercice 2019, arrêtés par le Conseil d’administration du 24 septembre 2019 sous la Présidence de Marc du Pontavice.

(En milliers d'euros)

30.06.2019 (1) (4)

IFRS16

30.06.2018

Chiffre d’affaires nouvelles productions

2 962

3 963

Autres produits et subventions (2)

1 844

4 502

Total produits nouvelles productions

4 806

8 465

Chiffre d’affaires catalogue

3 055

5 385

Chiffre d’affaires autres

25

16

Total chiffre d’affaires et autres produits (2)

7 886

13 866

Autres produits opérationnels courants (dont CIA)

648

1 081

Total des produits d’exploitation

8 534

14 947

Charges d'exploitation

(5 488)

(9 581)

Résultat opérationnel courant ajusté (3)

3 046

5 366

% CA

38,6%

38,7%

Résultat opérationnel

2 535

3 745

% CA

32,1%

27,0%

Résultat net

1 613

2 603

% CA

20,5%

18,8%

  1. L’examen limité de l’information financière semestrielle a été finalisé et le rapport financier semestriel sera disponible sur le site internet de Xilam au plus tard le 30 septembre 2019
  2. Ce montant s’entend hors crédit d’impôt audiovisuel
  3. Le résultat opérationnel courant ajusté correspond au résultat opérationnel retraité de l’impact des plans d’actions gratuites et des autres produits opérationnels non courants
  4. La norme IFRS 16 « Contrats de location » a été appliquée à compter du 1er janvier 2019, sans retraitement des périodes comparatives

Un volume de production en cours en forte croissance

Xilam a réalisé un premier semestre très actif sur le plan des productions avec 6 séries actuellement en fabrication pour un total de 182 demi-heures : Moka, Coach Me If You Can, Zig & Sharko 3, Tic et Tac, Les Contes de Lupin et Oggy Oggy. Ceci constitue un volume record qui témoigne du dynamisme de l’activité et des revenus futurs.

Le total du chiffre d’affaires et autres produits du S1 2019 publié (7,9 M€) ne reflète cependant pas cette tendance car marqué par un faible volume de livraisons sous l’effet combiné de plusieurs facteurs :

  • nouvelles productions (4,8 M€ vs. 8,5 M€) :

- l’essentiel du chiffre d’affaires et des subventions d’une série est enregistré en fin de livraison. De fait, le niveau du chiffre d’affaires du semestre est tributaire du cycle de livraison. En l’occurrence, le S1 2019 s’est trouvé impacté par un effet de base défavorable puisqu’une seule série est arrivée en fin de livraison (Mr. Magoo) contre trois en début de livraison. A l’inverse, trois séries arrivaient en fin de livraison au S1 2018 ;

- ce décalage est accentué depuis l’entrée en vigueur de la norme IFRS 15 qui impose l’inscription en chiffre d’affaires à compter de l’ouverture de droit (vs. livraison).

  • revenus du catalogue (3,1 M€ vs. 5,4 M€) : d’importants contrats de renouvellement sont attendus au cours du S2 2019.

À la lumière de ces éléments, Xilam rappelle que l’horizon semestriel est nécessairement affecté par des effets de cut-off, de saisonnalité et d’application des nouvelles normes IFRS. Il ne reflète donc pas la croissance de l’activité de Xilam ; aussi l’horizon annuel, voire pluriannuel, s’impose pour rendre compte de ce dynamisme.

Maintien de marges élevées : force du modèle économique

Le taux de marge opérationnelle ressort en forte progression de +5 points à 32,1% (vs. 27,0%), malgré un chiffre d’affaires impacté par les effets de saisonnalité. Cette performance est liée à :

  • la maîtrise des coûts fixes (la progression de ces derniers étant inférieure à celle du volume de production) ;
  • l’amélioration de la marge brute de production en raison de l’augmentation des préfinancements ;
  • la diminution des reversements aux ayants droit ;
  • la diminution des charges opérationnelles non récurrentes (attribution gratuite d’actions et déménagement).

Le modèle économique de Xilam qui repose sur l’intégration complète de la chaîne de valeur produit ici tous ses effets.

Après prise en compte de ces éléments, le résultat net s’établit à 1,6 M€ (vs. 2,6 M€) avec un taux de marge nette en progression de 1,7 point à 20,5% (vs. 18,8%).

Une situation financière solide

Avec une trésorerie disponible s’élevant à près de 14 M€, Xilam dispose des ressources nécessaires pour poursuivre sa croissance et la réalisation de ses objectifs.

Les faits marquants

  • Xilam réalise depuis le début de l’année une percée significative sur le marché US et notamment sur celui des plateformes de streaming. Parmi les principales réalisations :

- accord de distribution mondiale avec NETFLIX pour J’ai perdu mon corps, grand prix de la semaine de la critique à Cannes. Cet accord aux conditions financières très favorables récompense la qualité et le caractère innovant d’un développement R&D qui élargit les perspectives de Xilam à un public adulte ;

- contrat avec DISNEY pour la production d’une série d’animation Tic & Tac entièrement confiée aux équipes de Xilam (création et production). Il s’agira de l’une des toutes premières séries d’animation originale diffusée sur la future plateforme Disney+ et se situant dans une gamme budgétaire très supérieure aux normes européennes.

Xilam s’offre ainsi un accès privilégié aux commandes des grands majors de la diffusion mondiale avec pour conséquence une forte augmentation de la moyenne des prix à la demi-heure.

  • Xilam a par ailleurs annoncé l’acquisition du studio d’animation Cube, spécialisé en images de synthèse. Très identifié sur le marché haut de gamme (notamment auprès des grandes marques de la publicité et des parcs d’attractions), l’activité de Cube est en plein essor et son modèle en migration vers la production déléguée. Les nouveaux développements de productions propriétaires témoignent de cette réussite : Athleticus (diffusée sur Arte), Kaeloo (sur Canal+, Teletoon+, C8), Tangranimo (pour France Télévisions) et Pfffirates (pour TF1). L’expertise éditoriale et commerciale de Xilam devrait porter l’entité Cube à des niveaux de marges comparables à ceux de Xilam.
  • Enfin, Xilam a renforcé la structure de son pôle finance avec l’arrivée de Fabrice Cantou au poste de Directeur Financier & Stratégie. Son expertise digitale et internationale acquise en partie aux États-Unis, ainsi que son expérience en pilotage d’opérations de croissance externe s’inscrivent pleinement dans le cadre de la stratégie de développement de la société.

Des perspectives enthousiasmantes au-delà de 2020

Xilam réitère ses objectifs de livraison de 80 demi-heures livrées en 2019 et 100 demi-heures livrées à l’horizon 2020. Au-delà de ces objectifs, la société dispose d’atouts puissants pour poursuivre son développement et tirer parti d’un marché en plein essor.

En position idéale pour profiter de la guerre du streaming entre diffuseurs américains. L’empreinte de Xilam auprès des grandes plateformes de diffusion américaines n’en est qu’à ses prémices et devrait monter en puissance au cours des prochaines années. Aux plateformes de streaming existantes (Netflix et Amazon Prime Video) s’ajouteront à minima quatre nouvelles plateformes (Disney+ et Apple TV+ en 2019, HBO Max et NBC Universal au S1 2020), ce qui devrait avoir pour effet de soutenir à la fois la croissance des nouvelles productions et du catalogue.

Une évolution réglementaire très favorable à court terme. L’évolution réglementaire encadrant l’activité de production devrait s’avérer également particulièrement favorable aux producteurs indépendants, et singulièrement à ceux disposant d’une forte empreinte internationale. La transposition en droit français de la Directive européenne dite « SMA » (service des médias audiovisuels) prévoit en effet deux réformes majeures applicables à compter du 1er janvier 2021. Les textes imposeront à l’ensemble des chaînes et plateformes de diffusion de contenus audiovisuels i/ de proposer à minima 30% de leur offre en contenus d’origine européenne et ii/ pour ceux opérant en France, d’appliquer exhaustivement la réglementation locale. Ces réformes devraient encore augmenter les besoins en catalogue des plateformes américaines qui devront également investir dans la production française à hauteur de 16% à 20%, selon les cas, dont 7% à 10% dans la production indépendante.

À propos de Xilam

Studio majeur de l’animation européenne, Xilam crée, produit et distribue des programmes originaux destinés aux enfants et à toute la famille, pour la télévision, le cinéma et les plateformes numériques. Fondée en 1999 par Marc du Pontavice, Xilam dispose d’un catalogue de plus de 2 000 épisodes et de 4 longs métrages, dont certains succès incontournables comme Oggy et les cafards, Zig & Sharko, Les Dalton et sa toute première série préscolaire : Paprika. Diffusé dans plus de 190 pays sur les plus grandes chaînes de télévision et plateformes numériques, cumulant notamment sur YouTube plus de 600 millions de vidéos vues par mois, ce catalogue de programmes fait ainsi de Xilam l’un des premiers fournisseurs mondiaux d’animation. Xilam emploie plus de 400 personnes, dont 300 artistes, répartis sur ses quatre studios à Paris, Lyon, Angoulême et Hô-Chi-Minh-Ville au Vietnam.

Xilam est cotée sur Euronext Paris Compartiment B - Éligibilité PEA - SRD long.

57 boulevard de la Villette 75010 Paris - Tél : (33) 01 40 18 72 00
www.xilam.com
Société Anonyme au capital de 491 150 € - R.C.S PARIS : 423 784 610 - SIRET : 423 784 610 00036 - APE 921 A

Contacts

Marc du Pontavice – Président Directeur - General
Fabrice Cantou – Directeur Financier & Stratégie
Tél : 01 40 18 72 00

Contacts

Marc du Pontavice – Président Directeur - General
Fabrice Cantou – Directeur Financier & Stratégie
Tél : 01 40 18 72 00