Trois systèmes hospitaliers obtiennent un prix cinq-étoile de la part de la Patient Safety Movement Foundation

 Le prix démontre l’engagement des organisations pour éliminer les décès évitables de patients

IRVINE, Californie--()--À l’occasion de la première Journée mondiale sur la sécurité des patients, la Patient Safety Movement Foundation (PSMF) annonce qu’elle a attribué à Dignity Health, MedStar Health et l’UPMC son prix cinq-étoile, pour avoir mis leurs engagements en phase avec les 18 Solutions réalisables en faveur de la sécurité des patients (Actionable Patient Safety Solutions, APSS), telles qu’établies par la PSMF sur la base de données probantes. Les APSS comprennent des solutions conçues pour aider les hôpitaux à éliminer les décès évitables de patients. Les décès évitables représentent la troisième cause de décès aux États-Unis.

« Plus de 200 000 patients décèdent à la suite d’erreurs hospitalières évitables aux États-Unis, et 4,8 millions dans le monde entier. Ces chiffres sont non seulement inacceptables, mais également inconcevables », s’est insurgé le D. David Mayer, PDG de PSMF. « Notre prix 5-Étoile reconnaît l’engagement mis en œuvre par ces organisations, pour atteindre le chiffre de ZÉRO décès évitable. Le leadership dont ont fait preuve ces dirigeants est un modèle que d’autres peuvent suivre en instituant les meilleures pratiques dans les soins des patients. »

Dignity Health est le plus important fournisseur d’hôpitaux en Californie, avec 39 hôpitaux à son actif, et fait partie du tout nouveau CommonSpirit Health, un système de santé catholique à but non lucratif, consacré à faire progresser la santé pour tous. Dans le cadre de CommonSpirit, Dignity Health continue de représenter des soins de santé d’excellence et abordables, fournis avec compassion.

« Dignity Health s’est attaché à améliorer la sécurité des patients et les résultats cliniques, parce que nous savons ce qui est en jeu, et à quel point ce travail est essentiel pour les gens qui s’adressent à nous afin d’obtenir des soins », a déclaré le Dr Robert Wiebe, médecin-chef pour CommonSpirit Health. « Nous nous efforçons, ainsi que d’autres systèmes de santé, d’atteindre le chiffre de zéro décès évitable ; c’est pourquoi nous avons mis en œuvre les APSS et bien d’autres initiatives. »

En accord avec les objectifs de la PSMF, Dignity Health a :

  • Amélioré la conformité aux protocoles et l’adoption de la solution groupée pour la septicémie, et réduit la mortalité par septicémie
  • Réduit les césariennes inutiles pour les accouchements à faible risque
  • Réduit les incidents d’hypoglycémie
  • Réduit les infections acquises à l’hôpital
  • Réduit les dépressions respiratoires induites par les opiacés
  • Atteint une adoption quasi complète de CANDOR dans tous les hôpitaux Dignity Health et dans les services ambulatoires

Avec 10 hôpitaux régionaux à Baltimore/Washington DC, MedStar Health a obtenu son prix pour son rôle dans le développement des APSS dans les domaines de la Culture de la sécurité, des Chutes et des préventions des chutes, de l’Engagement des patients et des familles, de l’Éducation en matière de sécurité des patients, et de la Détection précoce des septicémies.

Depuis la mise en œuvre de ses efforts d’amélioration de la sécurité pour le patient, conformément aux APSS de la PSMF, MedStar Health a :

  • Réduit le nombre d’incidents graves liés à la sécurité des patients
  • Réduit le nombre d’infections liées aux soins de santé
  • Augmenté et amélioré les signalements d’incidents en première ligne
  • Réduit le coût des soins associés aux incidents de sécurité graves
  • Amélioré la détection précoce et le traitement de la septicémie

« Tandis que nous trouvons constamment des façons d’améliorer la sécurité et les résultats cliniques, nous cherchons à étendre ces pratiques à d’autres systèmes de santé dans le monde », a déclaré Stephen R.T. Evans, vice-président exécutif de MedStar Health, Affaires médicales et médecin-chef. « Nous sommes fiers de notre partenariat avec la Patient Safety Movement Foundation et de contribuer à sa mission d’éliminer les décès évitables de patients dans les hôpitaux. Grâce au modèle d’apprentissage partagé des APSS, tous les systèmes de santé peuvent passer de l’information à l’action. »

UPMC, l’un des plus importants systèmes payeur-fournisseur nationaux intégrés, inclut plus de 40 hôpitaux et 700 cabinets médicaux et sites de soins ambulatoires. UPMC a développé de nouveaux modèles de soins axés sur les patients, responsables et rentables. Cette focalisation s’aligne parfaitement sur les APSS de la PSMF. Son objectif consiste à fournir les bons soins, de la bonne façon, au bon moment pour tous les patients.

« Notre mission consiste à fournir systématiquement des expériences de patient, d’excellente qualité, sûres et bienveillantes », a rappelé Tami Minnier, directeur de la qualité d’UPMC. « Nous nous efforçons d’être des chefs de file dans l’amélioration de la qualité et de la sécurité, par le biais de la formation, des meilleures pratiques, du développement d’un leadership, et de l’innovation. »

Cette approche a eu pour résultat des améliorations significatives de la qualité et de la sécurité pour le système de santé, notamment une réduction des infections liées aux cathéters intravasculaires centraux et à clostridium difficile, une réduction de 9 % de la mortalité liée aux septicémies, une augmentation de près de 30 % de la conformité en matière d’hygiène des mains, dans l’ensemble du système, et une réduction de 29 % des produits sanguins perdus, grâce à la réduction des transfusions non fondées sur des preuves.

« Nous sommes ravis de voir les systèmes de santé Dignity Health, MedStar Health, et UPMC rejoindre CHOC, Hospital Espanol, Parish Medical et UCI, et compter parmi les pionniers de la mise en œuvre de toutes les Solutions réalisables en faveur de la sécurité des patients », s’est félicité Joe Kiani, fondateur et président du conseil d’administration de la PSMF. « L’erreur est humaine, mais ces processus basés sur des preuves peuvent empêcher les erreurs humaines de devenir fatales. »

Plus de 4 600 hôpitaux dans 46 pays ont mis en œuvre les Solutions réalisables en faveur de la sécurité des patients, développées par les groupes de travail de la Patient Safety Movement Foundation. Pour obtenir de plus amples informations sur la concrétisation de votre engagement, ou sur le Patient Safety Movement, consultez le site www.patientsafetymovement.org.

À propos de la Patient Safety Movement Foundation

Chaque année, plus de 200 000 personnes meurent inutilement dans les hôpitaux américains. Dans le monde, 4,8 millions de vies sont perdues de la même manière. La Patient Safety Movement Foundation (PSMF) est une organisation mondiale à but non lucratif qui propose des outils gratuits pour aider à réduire à ZÉRO le nombre des décès évitables dus à des erreurs hospitalières. La Patient Safety Movement Foundation a été établie grâce au soutien de la Masimo Foundation for Ethics, Innovation, and Competition in Healthcare, dans le but de réduire à ZÉRO le nombre des décès évitables. L’amélioration de la sécurité des patients demandera la collaboration de tous les intervenants, y compris les patients, les prestataires de soins de santé, les sociétés de technologie médicale, les autorités gouvernementales, les employeurs et les payeurs du secteur privé. La PSMF organise également le Sommet mondial sur la sécurité des patients, la science et la technologie, qui rassemble certains des plus brillants esprits de la planète pour des discussions et de nouvelles idées stimulantes visant à bousculer l’ordre établi. Nos Solutions réalisables en faveur de la sécurité des patients (Actionable Patient Safety Solutions, APSS) permettent de mettre en place des processus fondés sur des preuves, pour aider les hôpitaux à éliminer les erreurs. Notre engagement en faveur de la transparence des données (Open Data Pledge) encourage les entreprises spécialisées dans les technologies de la santé à partager les données pour lesquelles leurs produits sont achetés. Consultez le site patientsafetymovement.org.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

David Kodama
Cook + Schmid
dkodama@cookandschmid.com
619-814-2370 x17

Contacts

David Kodama
Cook + Schmid
dkodama@cookandschmid.com
619-814-2370 x17