Rigaku effectue une analyse élémentaire d'un échantillon obtenu par la NASA de l'astéroïde Bennu

ZSX Primus IV (Photo: Business Wire)

TOKYO--()--Rigaku Corporation, une société du Rigaku Holdings Group et partenaire mondial de Rigaku dans le domaine des équipements d’analyse par rayons X (siège : Akishima, Tokyo ; président et administrateur représentant : Jun Kawakami ; ci-après « Rigaku »), a achevé l’analyse des particules de 101955 Bennu, un astéroïde carboné proche de la Terre classé comme un type B. L’analyse a été réalisée à l’aide de ZSX Primus IV, un spectromètre par fluorescence X à dispersion de longueur d'onde.

Les particules de Bennu sont un échantillon obtenu par OSIRIS-Rex, un engin spatial de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) des États-Unis. Cette analyse constitue la deuxième fois que Rigaku a été chargé de mener une analyse liée à Bennu. Pour la première fois, en décembre 2023, Rigaku a mesuré la teneur en eau et en carbone d’un échantillon de l’astéroïde carboné au moyen d’une thermoanalyse.

La spectrométrie par fluorescence X a été menée par le Rigaku Application Laboratory XRF Analytical Group en présence du professeur Hisayoshi Yurimoto de la Faculté des sciences de l'Université d'Hokkaido, qui a dirigé l'analyse chimique des échantillons ramenés de l'astéroïde Ryugu par l'engin spatial Hayabusa 2.

Le but de l'analyse était de déterminer la teneur en éléments majeurs et en oligo-éléments, y compris le carbone et l'oxygène, dans l'échantillon. Dans les mesures actuelles, une analyse quantitative a été réalisée sur 26 éléments. Les résultats de la thermoanalyse et de la spectrométrie X ont été combinés pour en apprendre davantage sur l'histoire de Bennu et ses similitudes et différences avec Ryugu.

L'analyse de Bennu est maintenant en cours par des équipes de projet du monde entier. Une initiative unique de l'équipe japonaise, sous la direction du professeur Yurimoto, est l'application de la thermoanalyse à l'aide de la thermogravimétrie ainsi que de la spectrométrie de masse et de la spectrométrie X à l'aide d'un spectromètre par fluorescence X à dispersion de longueur d'onde.

L'un des avantages de l'approche de Rigaku en matière de thermoanalyse est que l'équipement d'analyse quantitative est utilisé en tandem, ce qui permet à Rigaku de séparer et de mesurer chaque élément et type de molécule, permettant ainsi d'obtenir des données sans précédent. De plus, la spectrométrie par fluorescence X joue un rôle vital : alors que la méthode de recherche évolue vers la spectrométrie de masse à plasma à couplage inductif (ICP-MS), la spectrométrie de fluorescence X peut analyser des composants majeurs tels que le carbone, l'oxygène, le silicium et le soufre qui sont difficiles à analyser avec l'ICP-MS.

Le professeur Yurimoto déclare : « Les performances de l’équipement sont évidemment essentielles, mais au final, ce qui fait la différence, ce sont les personnes. Lors de la réalisation d'une analyse de pointe, la question de savoir qui fait l'analyse est primordiale. J’ai demandé à Rigaku d’effectuer cette analyse parce que cette entreprise propose non seulement des équipements exceptionnels, mais dispose aussi d'ingénieurs d'exception. »

Rigaku continuera à poursuivre un partenariat étroit avec le monde universitaire, contribuant ainsi au développement de la société grâce à l'avancement de la science et de la technologie.

Informations connexes

Résultats de la participation de Rigaku au projet d’analyse initiale de l’échantillon Ryugu

En juin 2019, Rigaku a participé au projet Ryugu en tant que partenaire de recherche conjointe. En 2021, les pourcentages de contenu des éléments de l’échantillon de Ryugu ont été déterminés à l’aide du ZSX Primus IV, un spectromètre par fluorescence X à dispersion de longueur d'onde (WDXRF). Les mesures utilisant TG-DTA/GC‐MS ont déterminé que la teneur en humidité de l'échantillon de Ryugu différait de celle trouvée dans les météorites de chondrite carbonée, qui sont censées refléter le mélange d'éléments dans le système solaire primordial. Ces données servent maintenant de données de base de l'échantillon Ryugu que les groupes de recherche du monde entier utilisent pour effectuer un large éventail d'analyses.

Les résultats d’analyse de Rigaku sont cités dans un article de l’équipe d’analyse chimique (dirigée par le professeur Yurimoto) de l’équipe d’analyse initiale de la mission Hayabusa 2, et sont publiés dans Science, une revue scientifique basée aux États-Unis.

À propos du groupe Rigaku

Depuis sa création en 1951, le groupe Rigaku se consacre au bénéfice de la société avec des technologies de pointe, notamment dans ses domaines clés que sont les rayons X et l'analyse thermique. Avec une présence sur le marché dans plus de 90 pays et environ 2 000 employés issus de neuf opérations mondiales, Rigaku est un partenaire de solution dans les instituts d'analyse de l'industrie et de la recherche. Notre ratio de ventes à l'international a atteint environ 70 % tout en maintenant une part de marché exceptionnellement élevée au Japon. Au côté de nos clients, nous continuons à nous développer et à grandir. Avec des applications couvrant les semiconducteurs, les matériaux électroniques, les batteries, l’environnement, les ressources, l’énergie, les sciences de la vie et d’autres domaines de haute technologie, les innovations de Rigaku ont vocation à « améliorer notre monde en permettant de nouvelles perspectives ».
Pour plus de détails, veuillez visiter rigaku.com (au 30 novembre 2023)

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

聯絡人

Contact avec les médias :
Sawa Himeno
Responsable du service des communications, Rigaku Holdings Corporation
prad@rigaku.co.jp
+81 90 6331 9843

聯絡人

Contact avec les médias :
Sawa Himeno
Responsable du service des communications, Rigaku Holdings Corporation
prad@rigaku.co.jp
+81 90 6331 9843