Kolmar Korea gagne son procès contre le fabricant italien de cosmétiques Intercos concernant le vol d’une technologie de protections solaires

- La filiale coréenne d’Intercos a généré des ventes de protections solaires sans précédent, totalisant 46 milliards KRW, en utilisant une technologie obtenue illégalement

Kolmar Korea gagne son procès contre le fabricant italien de cosmétiques Intercos pour vol d’une technologie de protections solaires (Pôle R&D de Kolmar Korea) (Photo : Kolmar Korea Holdings)

SÉOUL, Corée du Sud--()--Kolmar Korea (KRX:161890), une entreprise ODM (Original Development Manufacturing) coréenne de cosmétiques, a annoncé sa victoire dans une poursuite judiciaire contre Intercos Korea, la filiale coréenne du fabricant italien de cosmétiques Intercos. Il s'est avéré qu’Intercos a détourné et profité de la technologie clé de produits solaires (protections solaires) développée à l’origine par Kolmar Korea. Kolmar Korea a investi des centaines de milliards de KRW dans cette technologie.

Kolmar Korea a intenté une action en justice pour ‘violation des secrets industriels' contre ses anciens employés qui ont divulgué la technologie et contre Intercos Korea, entraînant des décisions favorables dans les procédures tant civiles que pénales. Les tribunaux coréens ont ordonné Intercos Korea de payer 200 millions KRW de dommages-intérêts à l'issue du premier procès civil en août dernier. Avant cela, lors du deuxième procès de l’affaire pénale, deux anciens employés, identifiés comme A et B, ont été reconnus coupables de diffusion de technologie. A a été condamné à 10 mois de prison tandis que B a été condamné à une peine d'emprisonnement de 6 mois et à deux ans de probation.

Selon des sources bien informées sur les questions juridiques en Corée, A et B ont rejoint Intercos Korea en 2018 et divulgué de manière illicite la technologie de protections solaires sans autorisation. A, qui était chercheur en cosmétiques chez Kolmar Korea pendant 10 ans à partir de 2008, a assumé les fonctions de directeur général pour le développement de cosmétiques chez Intercos Korea immédiatement après avoir quitté Kolmar Korea en janvier 2018. B, qui a travaillé en qualité de chercheur pour le développement de cosmétiques de base chez Kolmar Korea, a également participé à la divulgation non autorisée de la technologie.

Entre mars et décembre 2018, Intercos Korea a effectué 44 audits de protections solaires du ministère coréen de la sécurité alimentaire et médicamenteuse dans une courte période de 10 mois, avec seulement trois employés. Le tribunal a conclu que c'était inhabituel dans le secteur des cosmétiques et que la société a utilisé la technologie volée à Kolmar Korea. Il convient de noter que les ventes de produits de protection solaire d’Intercos Korea ont atteint la somme astronomique de 46 milliards KRW pour la seule année 2018.

Créée en 1990, Kolmar Korea sert plus de 900 clients et sa production annuelle atteint 1,5 milliard d’unités. Sur le marché des soins solaires, il est impossible de parler de développement et de production de produits sans évoquer Kolmar Korea, qui se distingue grâce à ses technologies de pointe.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

聯絡人

Eun-Jeong Lee
+82-2-3459-5552
wooju@kolmar.co.kr

聯絡人

Eun-Jeong Lee
+82-2-3459-5552
wooju@kolmar.co.kr