Le Japon a accueilli une conférence visant à stimuler la croissance et le redressement économiques de l’Ukraine

Trois cents fonctionnaires et représentants d’entreprises se sont réunis pour témoigner du soutien du Japon à la reconstruction de l’Ukraine

Prime Minister Kishida Fumio emphasized how Japan can contribute to Ukraine’s post-war reconstruction. (Photo by: Cabinet Public Affairs Office)

TOKYO--()--Le 19 février, des représentants des gouvernements du Japon et de l’Ukraine, ainsi que des organisations commerciales, se sont réunis à Tokyo pour la Conférence Japon-Ukraine pour la promotion de la croissance économique et de la reconstruction.

La délégation du gouvernement japonais, conduite par le Premier ministre japonais Kishida Fumio, s’est engagée à soutenir à long terme le redressement de l’Ukraine par le biais d’un partenariat public-privé. La délégation ukrainienne, conduite par le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal, a remercié le Japon pour son aide et a invité les entreprises japonaises à investir dans la reconstruction de l’Ukraine. Chaque délégation était composée de plus de 100 représentants de gouvernements et d’entreprises. Au total, environ 300 personnes et 130 entreprises ont participé à la conférence. Les deux gouvernements ont convenu de coopérer dans sept domaines clés : le déminage et l’élimination des débris, l’aide humanitaire et la reconstruction des moyens de subsistance, le développement agricole, la biotechnologie, les technologies numériques et de l’information, les infrastructures de transport et d’énergie, ainsi que la lutte contre la corruption et les mesures de renforcement de la gouvernance.

Dans son discours d’ouverture, le Premier ministre Kishida a qualifié d’« investissement dans l’avenir » le fait de soutenir le redressement de l’Ukraine après la guerre en cours, et a appelé la communauté internationale à y contribuer. « Les secteurs public et privé du Japon travailleront ensemble dans le cadre d’une approche panjaponaise, en utilisant les connaissances tirées des efforts de reconstruction d’après-guerre et en cas de catastrophe du Japon », a-t-il déclaré dans son discours. « La promotion de la reconstruction économique n’est pas seulement un investissement pour l’avenir de l’Ukraine, mais aussi un investissement pour le Japon et le monde entier. » Il a présenté de nouvelles initiatives de soutien à l’Ukraine par les secteurs public et privé japonais. M. Kishida a également annoncé que le Japon assouplirait les conditions d’obtention de visas d’entrée pour les citoyens ukrainiens participant à des projets de coopération entre le Japon et l’Ukraine.

Le Premier ministre Shmyhal a remercié le Japon pour son aide constante et le Premier ministre Kishida pour sa visite en Ukraine en 2023. Il a ajouté : « La conférence d’aujourd’hui sera la prochaine étape vers la poursuite du développement des relations entre les deux pays. » M. Shmyhal a mentionné la réussite financière des entreprises japonaises en Ukraine jusqu’à présent et a invité les entreprises à continuer d’investir dans le « miracle économique ukrainien » à venir. Il a souligné que des secteurs clés tels que l’énergie, l’agriculture et l’infrastructure offraient des opportunités d’investissement de premier ordre avec un fort potentiel de croissance.

Les deux dirigeants ont souligné leur engagement en faveur de la coopération, ainsi que l’importance du secteur privé dans la reconstruction de l’Ukraine.

La conférence a débouché sur l’annonce de 56 documents, dont des accords intergouvernementaux. Les deux gouvernements ont signé une convention éliminant la double imposition, qui aidera les entreprises japonaises à investir en Ukraine. Ils ont également signé un accord sur les crédits bilatéraux, échangé des notes concernant une aide non remboursable pour le redressement d’urgence et se sont engagés à collaborer dans les domaines de l’éducation et de la technologie.

D’autres documents incluent également des accords entre des agences gouvernementales, des entreprises individuelles et des organisations commerciales. Des entreprises japonaises ont signé des accords avec des entreprises ukrainiennes et des agences gouvernementales pour le développement d’installations énergétiques, la reconstruction d’infrastructures, le déminage, etc.

Depuis l’invasion russe en février 2022, le Japon n’a cessé de fournir de l’aide humanitaire et d’autres formes d’assistance à l’Ukraine. Avec le partenariat public-privé annoncé lors de cette conférence, le Japon prévoit d’utiliser son expertise technologique et son expérience en matière de récupération et de reconstruction post-catastrophe pour renforcer son soutien à l’Ukraine.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

聯絡人

Ministère des Affaires étrangères
+81-(0)3-3580-3311

聯絡人

Ministère des Affaires étrangères
+81-(0)3-3580-3311