Process Systems Enterprise: le forum de modélisation de processus avancés regroupe les acteurs du secteur à Londres

Analyse de potentiel de la "véritable optimisation" pour maximiser l'approche économique des processus

LONDRES--()--À l'occasion de l'édition 2017 de l'Advanced Process Modelling (APM) Forum à Londres cette semaine, les entreprises des divers secteurs des processus ont présenté des sujets allant de l'accélération du développement de la prochaine génération de médicaments, à l'identification des réductions des coûts opérationnels représentant des millions de dollars par an.

Organisée et hébergée par Process Systems Enterprise (PSE), fournisseur de la plateforme gPROMS APM, la conférence de deux jours est un événement annuel incontournable pour les entreprises de l'industrie des processus. Le forum a vocation à créer des valeurs durables par la biais de l'application d'une modélisation et d'une optimisation prédictives et hautement précises des processus.

Le conférencier Jan van Schijndel (VS Strategic Consulting), ancien responsable du développement GTL chez Shell, a mis en avant une vision d'excellence opérationnelle capable de produire entre 40 et 80 millions USD par an grâce à des améliorations des approches économiques des processus des grandes usines pétrochimiques. Brian Henry, vice-président en charge de la conception des produits médicamenteux chez Pfizer, a expliqué comment les techniques de conception numérique, s'appuyant sur des technologies mises au point et éprouvées dans d'autres domaines, changent la manière dont l'industrie développe et fabrique des médicaments, sur la base d'une compréhension fondamentale de la performance des processus et des produits.

Lors des sessions sur les produits formulés, destinées aux compagnies des secteurs pharmaceutique, alimentaire/boisson et des biens de consommation, les présentations de GSK, Roche, AstraZeneca, Dr Reddy’s, Eli Lilly, Procter & Gamble, Danone et FrieslandCampina ont décrit l'application de la modélisation mécanique avancée pour améliorer la fabrication des produits médicamenteux, augmenter le rendement des produits alimentaires et réduire les coûts énergétiques et l'empreinte carbone. Les nouvelles technologies, comme l'analyse globale des systèmes, permettent à présent aux fabricants d'explorer de manière systématique la prise de décision, à des degrés jusque-là inégalés. Ceci permet d'accélérer l'innovation et de diminuer significativement les délais de commercialisation des nouvelles formulations. Cette approche permet aussi de réduire le niveau d'incertitude pour obtenir des processus plus cohérents.

Également présentes au Forum, PSE et NIZO, la société néerlandaise de recherche alimentaire, ont annoncé la création d'un centre d'excellence pour la modélisation des produits et processus alimentaires. PSE a fournit un aperçu du tout nouvel environnement gPROMS FormulatedProducts (commercialisation est prévue pour mai) pour la conception et l'optimisation intégrées des produits formulés et leurs processus de fabrication.

Durant les sessions sur les produits chimiques, pétrochimiques et les énergies/l'environnement, qui ont été présentées par Shell, Sabic, SCG Chemicals, DSM, Primetals et Velocys, l'accent a de nouveau été mis sur l'application de techniques d'optimisation à grande échelle pour réduire les coûts opérationnels et améliorer la valeur ajoutée des produits, une approche représentant des millions, voire des dizaines de millions de dollars par an. Dans la même veine, la session consacrée au pétrole et au gaz s'est penchée sur les nouvelles approches d'optimisation d'actifs multi-sites et intégrés en vue d'en maximiser l'utilisation.

Mark Matzopoulos, organisateur de la conférence et directeur marketing chez PSE, déclare: "Un des éléments à retenir de la conférence est que la maturation des techniques et des outils de modélisation des processus avancés et des matériaux facilite toujours plus la tâche des entreprises (aussi bien pharmaceutiques, alimentaires que pétrochimiques) au moment de gérer des systèmes hautement complexes. Cette compréhension accrue leur permet de prendre des décisions plus éclairées et plus rapides afin d'obtenir un avantage compétitif et d'accélérer l'innovation."

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Process Systems Enterprise
Kate Burness
+44 20 8563 0888
k.burness@psenterprise.com
Rédacteurs: www.psenterprise.com/news/pr170428.html

Contacts

Process Systems Enterprise
Kate Burness
+44 20 8563 0888
k.burness@psenterprise.com
Rédacteurs: www.psenterprise.com/news/pr170428.html