SES : Résultats du premier trimestre 2017

Croissance de 12,2 % du chiffre d’affaires publié et augmentation du résultat net de 11,5 %

The successful launch of SES-10 on SpaceX’s first ever mission using a flight-proven rocket serving the Andean Community for direct-to-home broadcasting as well as enterprise and mobility services- Credit: SpaceX

???pagination.previous??? ???pagination.next???

LUXEMBOURG--()--SES (Euronext Paris et Bourse du Luxembourg : SESG) publie ses résultats financiers au titre du trimestre clos le 31 mars 2017.

Retour à la croissance du chiffre d’affaires (à périmètre comparable) et rentabilité

  • Le chiffre d’affaires ressort à 540,6 millions d’euros, en hausse de 12,2 % par rapport à la même période de l’exercice précédent (en progression de 1,0 % à périmètre comparable1)
  • La marge d’EBITDA s’établit à 66,2 % et la marge d’exploitation à 34,5 % (T1 2016 : 67,6 % et 32,2 % à périmètre comparable1)
  • Le résultat net part du Groupe ressort à 128,4 millions d’euros, en hausse de 11,5 % par rapport à la même période de l’exercice précédent
  • Le ratio d’endettement net sur EBITDA2 s’établit à 3,05 fois (T1 2016 : 2,43 fois), conformément au cadre financier de SES

Accélération de la croissance portée par l’amélioration du mix d’activités et confirmation des prévisions pour l’exercice 2017

  • Un carnet de commandes robuste de 7,8 milliards d’euros (T1 2016 : 7,6 milliards d’euros)
  • La télévision haute définition (TVHD) enregistre une progression de 6 % (en glissement annuel) à 2 496 chaînes ; le nombre total de chaînes de télévision augmente de 4 % (en glissement annuel) à 7 610 chaînes
  • Le retour à la croissance dans la verticale des services aux entreprises tient à l’amélioration des solutions mise sur le marché
  • De nouveaux contrats de services de Mobilité en vol ont été signés avec Global Eagle Entertainment et Gogo à partir des actifs existants
  • La verticale des services aux administrations publiques renoue avec la croissance grâce à une plus large couverture du marché

1 Retraitement des chiffres comparables à taux de change constants pour neutraliser les effets des variations du taux de change et en prenant pour hypothèse une consolidation de RR Media et d’O3b au 1er janvier 2016. Pour le 1er trimestre 2016, la marge d’EBITDA publiée s’établit à 74,0 % et la marge d’exploitation à 44,5 %
2 Selon la méthodologie des agences de notation (obligations hybrides comptabilisées pour moitié en instruments de dette et pour l’autre moitié en instruments de fonds propres). Selon la présentation en normes IFRS (obligations hybrides comptabilisées à 100 % en instruments de fonds propres), le ratio d’endettement net sur EBITDA s’élevait à 2,60 fois au 31 mars 2017 (31 mars 2016 : 2.43 fois)
Karim Michel Sabbagh, Président et Directeur général, déclare : « Les résultats du premier trimestre 2017 sont parfaitement conformes à nos attentes. SES a retrouvé la croissance (à périmètre comparable) au T1 2017, avec l’évolution favorable de tous nos marchés centrés sur les données, et le Groupe reste bien placé pour dégager une croissance durable dans ses quatre pôles d’activités.

La restructuration du modèle commercial de SES, avec la création de deux natural business units, constitue une nouvelle accélération de notre stratégie centrée sur le marché. La création de SES Video et de SES Networks permet de regrouper les capacités différenciées du Groupe pour mieux desservir les clients au niveau mondial.

Le lancement de SES-10 dans le cadre de la toute première mission de SpaceX utilisant une fusée ayant fait ses preuves en vol marque une étape supplémentaire vers des capacités de lancement améliorées et démontre une fois de plus le bien-fondé de notre stratégie de collaboration avec nos partenaires industriels pour être à la pointe de l’innovation ».

RÉSULTATS OPÉRATIONNELS

En avril 2017, le Conseil d’administration a approuvé la restructuration du modèle commercial de SES avec la création des deux communautés: SES Video et SES Networks. La nouvelle organisation, qui sera mise en œuvre au cours de l’année 2017, permettra à SES de proposer des solutions de communication par satellites de plus en plus différenciées et d’une importance cruciale pour ses clients dans les segments des services vidéo et des réseaux.

Ferdinand Kayser, ancien Directeur commercial de SES, a été nommé Directeur général de SES Video. Steve Collar, ancien Directeur général d’O3b, a été nommé Directeur général de SES Networks, qui regroupe les verticales des services aux entreprises, des services de mobilité et des services aux administrations publiques, ainsi que O3b.

Services vidéo : 65 % du chiffre d’affaires du Groupe (T1 2016 : 71 %)

  • Chiffre d’affaires publié en hausse de 4,5 % à 353,4 millions d’euros (-4,2 % à périmètre comparable)
  • La baisse des contributions périodiques et de celles au titre des services explique pour la plus grande part cette évolution du chiffre d’affaires (à périmètre comparable)
  • La poursuite de la progression de la TVHD et de l’Ultra HD ainsi que l’accroissement des capacités sur les marchés en forte expansion soutiennent les prévisions de croissance stable à légère (à périmètre comparable) pour l’exercice 2017

Le repli du chiffre d’affaires (à périmètre comparable) par rapport à la même période de l’exercice précédent est imputable, pour une bonne part, à la baisse des contributions périodiques et de celles au titre des services au premier trimestre 2017. A cela s’ajoute une évolution modeste en volume liée à l’effet de calendrier du développement du format de compression MPEG-4 en ligne avec l’objectif à long terme du Groupe qui est d’améliorer l’expérience téléspectateur en accompagnant le passage au format Haute définition (HD) et Ultra haute définition (UHD).

Au 31 mars 2017, la flotte mondiale de SES diffusait un total de 7 610 chaînes de télévision, soit une progression de 4 % par rapport au 31 mars 2016. Le nombre de chaînes diffusées en TVHD a augmenté de 6 %, en glissement annuel, à 2 496 chaînes, tandis que le réseau satellitaire de SES propose aussi désormais 22 chaînes commerciales en Ultra HD (31 mars 2016 : 15). 63 % de l’ensemble des chaînes de télévision sont diffusées au format MPEG-4 (31 mars 2016 : 57 %).

La flotte de satellites SES distribue des contenus vidéo à 325 millions de foyers dans le monde, soit une progression d’environ 8 millions de foyers (3 %) par rapport à la même période de l’exercice précédent.

Faits marquants dans les services vidéo :

  • SPI International/FILMBOX Channels Group a signé un contrat pluriannuel portant sur la fourniture de capacités en vue d’étendre sa couverture en Amérique latine et de diffuser dix chaînes en TVHD dans la région ;
  • Media Broadcast Satellite et SES ont conclu un contrat pluriannuel d’extension des capacités portant sur l’utilisation d’un répéteur complet à la position orbitale 19,2 degrés Est pour continuer à desservir ses clients sur les marchés allemand, autrichien et suisse ;
  • Le succès de la chaîne de démonstration de SES sur le marché nord-américain ne se dément pas : sept autres câblo-opérateurs américains ont testé la diffusion de contenus Ultra HD sur cette plate-forme qui travaille désormais avec 15 câblo-opérateurs aux Etats-Unis ;
  • SES a annoncé la conclusion d’un accord de collaboration avec Verizon pour tester la diffusion de contenus Ultra HD en Amérique du Nord en vue de promouvoir le développement global des solutions Ultra HD de Verizon Fios, qui dessert actuellement plus de 4,5 millions d’abonnés vidéo aux Etats-Unis ; et
  • Le lancement réussi de SES-10, dans le cadre de la toute première mission de SpaceX utilisant une fusée ayant fait ses preuves en vol, destiné à fournir des capacités à la Communauté andine (Bolivie, Colombie, Equateur et Pérou) pour la diffusion de programmes de télévision en réception directe (direct-to-home ou DTH) ainsi que pour les services aux entreprises et les services de mobilité.

MX1 a, par ailleurs, obtenu le renouvellement d’un contrat à long terme et l’extension d’un accord avec Beta Film Ltd. portant sur une gamme de services média, dont la gestion de contenus, à partir de la plate-forme MX1 360. La plate-forme MX1 360 est une solution centralisée de gestion de contenus médias, basée sur le cloud ; la Ligue israélienne de football a récemment conclu un contrat avec cette plate-forme portant sur la fourniture de services de bout en bout pour l’édition en direct de contenus sportifs.

En janvier 2017, MX1 et Sky Deutschland ont signé une extension de contrat sur plusieurs années, portant sur la fourniture de services de back-up garantissant la continuité de la programmation. L’accord comprend plusieurs types de services, comme l’encodage, le multiplexage et le chiffrage ainsi que des services de liaison montante.

En avril 2017, MX1 et VUBIQUITY ont signé un contrat pluriannuel de distribution. Le nouveau service offre aux télédiffuseurs, aux chaînes de télévision et aux titulaires de droits la possibilité d’agréger des contenus et d’atteindre des millions de téléspectateurs aux Etats-Unis et dans le monde entier, rapidement et simplement grâce à une plate-forme unique. MX1 a, par la suite, conclu un contrat destiné à répondre aux besoins de télédiffusion linéaire d’une grande plate-forme mondiale de vidéo à la demande.

Verticale des services aux entreprises : 13 % du chiffre d’affaires du Groupe (T1 2016 : 12 %)

  • Chiffre d’affaires publié en hausse de 19,7 % à 71,7 millions d’euros (+0,6 % à périmètre comparable)
  • De nouvelles augmentations de capacités des clients actuels d’O3b, ont contribué à renforcer la tendance globale du retour à la croissance dans les services aux entreprises, conformément aux prévisions relatives à l’évolution du chiffre d’affaires (à périmètre comparable) en 2017
  • Renforcement de la dynamique des services Enterprise+ de SES (satellites en orbite géostationnaire)

Faits marquants dans les services aux entreprises :

  • Intersat a signé un accord pluriannuel de capacités portant sur la fourniture de solutions Internet en Afrique grâce au service SES Enterprise+ Broadband. L’accord comprend un nouveau contrat de location de capacités en bande C, le renouvellement de capacités en bande Ku, ainsi que des services d’infrastructures depuis les téléports de SES ;
  • Palau Telecoms a accru ses capacités réseau pour la cinquième fois en moins de deux ans, multipliant quasiment par deux les services fournis à ses clients depuis le premier contrat conclu avec le réseau O3b en orbite terrestre moyenne ;
  • Timor Telecom a procédé à une extension de son contrat de services avec O3b, qui fournit à présent plus d’un Gigabit par seconde (Gbps) de connectivité à latence faible sur deux sites opérés par Timor Telecom ; et
  • Presta Bist Telecoms a accru de 66 % ses capacités contractées auprès d’O3b en réponse à la demande grandissante d’une connectivité fiable et haut débit dans la République du Tchad.

Services de mobilité : 9 % du chiffre d’affaires du Groupe (T1 2016 : 5 %)

  • Chiffre d’affaires publié en progression de 126.4 % à 50,5 millions d’euros (+63,3 % à périmètre comparable)
  • Les chiffres du premier trimestre 2017 comprennent les produits perçus et constatés d’avance au titre du contrat AMC-3 conclu avec Global Eagle Entertainment (GEE)
  • L’expansion continue des solutions aéronautiques et maritimes conforte les perspectives de croissance robuste en 2017

Faits marquants dans les services de mobilité :

  • GEE a annoncé l’acquisition d’une charge utile en bande Ku à bord du satellite AMC-3 de SES afin d’accroître les capacités pour ses clients d’Amérique du Nord, du Golfe du Mexique et des Caraïbes ;
  • Satcom Global a signé un accord de capacités portant sur la flotte de satellites actuelle de SES comme sur les futurs satellites hybrides de prochaine génération avec souscription de capacités haut débit (HTS), ainsi que sur des infrastructures de réseau terrestre, pour fournir un accès en continu et une connectivité haut débit aux clients des secteurs maritimes, offshore et terrestres ;
  • SES et Gilat Satellite Networks ont annoncé la création d’un partenariat stratégique portant sur la fourniture de services de connectivité à de petits bâtiments et yachts naviguant dans les Caraïbes, la Méditerranée et la mer du Nord, ainsi qu’en Asie du sud-est ; et
  • Gogo a signé un nouveau contrat de capacités portant sur 12 répéteurs en bande KU, ainsi que sur les services de support de l’infrastructure au sol, en vue de développer les services de connectivité en vol à haut débit au-dessus des Etats-Unis et du Canada.

Les accords signés avec GEE et Gogo illustrent l’approche unique de SES, qui consiste à s’appuyer sur l’ensemble de sa flotte mondiale, y compris les satellites en orbite inclinée, pour accompagner les opportunités de croissance dans le secteur des services de mobilité.

Services aux administrations publiques : 11 % du chiffre d’affaires du Groupe (T1 2016 : 12 %)

  • Chiffre d’affaires publié en hausse de 4,5 % à 59,4 millions d’euros (+2,4 % à périmètre comparable)
  • Le contrat portant sur une solution de communications par satellite destinée à soutenir la phase opérationnelle du système AGS (Alliance Ground Surveillance) de l’OTAN et la croissance des services aux administrations publiques d’O3b ont contribué au retour à la croissance, conformément aux prévisions de progression stable à légère du chiffre d’affaires (à périmètre comparable) en 2017

Faits marquants dans les services aux administrations publiques :

  • SES Government Solutions (SES GS) a continué à bénéficier de la tendance à la stabilisation de la demande des administrations gouvernementales américaines, dont le redressement se poursuit après les contraintes budgétaires des années précédentes aux Etats-Unis ;
  • SES et le ministère luxembourgeois des Affaires étrangères ont prolongé un contrat visant à poursuivre la maintenance de SATMED, une plate-forme satellitaire de e-santé, jusqu’en 2020 ; et
  • SES a lancé le véhicule d’intervention rapide (RRV pour Rapid Response Vehicle), une nouvelle solution Government+, capable de fournir une connectivité multi-orbite (orbite géostationnaire et orbite terrestre moyenne) et multifréquence pour un large éventail de missions gouvernementales.

Augmentation future des capacités

Le 30 mars 2017, SES-10 a été lancé avec succès dans l’espace à l’aide du lanceur Falcon 9 de SpaceX, devenant ainsi le premier satellite à être mis en orbite à l’aide d’une fusée dont le premier étage a fait ses preuves en vol. Le satellite, qui devrait entrer en service commercial vers la fin du mois de mai 2017, fournira des capacités pour la diffusion de programmes de télévision en réception directe (direct-to-home) ainsi que pour les services aux entreprises et services de mobilité.

En avril 2017, SES et Thales Alenia Space ont annoncé l’ajout d’un puissant processeur numérique (DTP - Digital Transparent Processor) à bord du satellite SES-17. Ce satellite entièrement numérique fournira aux clients du secteur mobilité la possibilité sans égale de modifier efficacement et de manière flexible leurs réseaux en temps réel. Les clients pourront ainsi offrir une connectivité haut débit d’une façon plus efficace et rentable.

     

CALENDRIER DE LANCEMENT

Satellite Région Application Date de lancement
SES-10 Amérique latine Services vidéo, Services aux entreprises Lancé (en mars 2017)
SES-11 Amérique du Nord Services vidéo, Services aux entreprises S2 2017
SES-12(1) Asie-Pacifique

Services vidéo, Services aux entreprises,
Services de mobilité

S2 2017
SES-14(1) Amérique latine

Services vidéo, Services aux entreprises,
Services de mobilité

S2 2017
SES-15(1) Amérique du Nord

Services aux entreprises, Services de mobilité,
Services aux administrations publiques

T2 2017
SES-16/GovSat-1(2) Europe/MENA Services aux administrations publiques S2 2017
O3b (satellites 13-16) Monde

Services aux entreprises, Services de mobilité,
Services aux administrations publiques

S1 2018
O3b (satellites 17-20) Monde

Services aux entreprises, Services de mobilité,
Services aux administrations publiques

S2 2019
SES-17   Amériques  

Services aux entreprises, Services de mobilité,
Services aux administrations publiques

  2020

1) Devant être positionné à l’aide d’un système de propulsion électrique pour mise en orbite (l’entrée en service intervient en général
de quatre à six mois après le lancement)

2) Acheté par LuxGovSat

 

RÉSULTATS FINANCIERS

Le chiffre d’affaires publié s’inscrit en hausse de 12,2 % par rapport à la même période de l’exercice précédent, compte tenu de la contribution de RR Media (rachetée le 6 juillet 2016) et d’O3b (consolidée le 1er août 2016). A périmètre comparable (à taux de change constants et en prenant pour hypothèse une consolidation de RR Media et d’O3b à compter du 1er janvier 2016), le chiffre d’affaires a progressé de 1,0 % par rapport à l’exercice précédent.

       

CHIFFRE D’AFFAIRES PAR VERTICALE DE MARCHÉ

En millions d’euros T1 2017 T1 2016 Variation (en publié)

Variation (à périmètre
comparable)(1)

Services vidéo 353,4 338,4 +4,5 % -4,2 %

Services aux
entreprises

71,7 59,9 +19,7 % +0,6 %
Services de mobilité 50,5 22,3 +126,4 % +63,3 %

Services aux
administrations
publiques

59,4 56,8 +4,5 % +2,4 %
Autres(2) 5,6 4,2 n. s. n. s.
Total Groupe   540,6   481,6   +12,2 %   +1,0 %

1) À taux de change constants et dans l’hypothèse d’une consolidation de RR Media et d’O3b à compter du 1er janvier 2016

2) Le poste « Autres » inclut le chiffre d’affaires qui n’a pas été directement généré par une verticale de marché ainsi que les
contributions au chiffre d’affaires des missions temporaires

 

Les charges d’exploitation s’établissent à 183,0 millions d’euros (T1 2016 : 125,4 millions d’euros), en hausse de 9,7 millions d’euros (ou de 5,6 %) à périmètre comparable, principalement en raison de la hausse des coûts variables liés à O3b et à la plate-forme HD+.

L’EBITDA s’inscrit, en publié, à 357,6 millions d’euros, en hausse de 0,4 % par rapport à la même période de l’exercice précédent (-1,2 % à périmètre comparable). La marge d’EBITDA s’élève, en publié, à 66,2 % contre 74,0 %, en publié, au premier trimestre 2016 et 67,6 % à périmètre comparable.

Les dotations aux amortissements sur immobilisations corporelles et incorporelles ont augmenté, passant de 142,0 millions d’euros, au premier trimestre 2016, à 170,9 millions d’euros, suite à la consolidation d’O3b et de RR Media. À périmètre comparable, les dotations aux amortissements sur immobilisations corporelles et incorporelles sont en repli de 9,7 % par rapport à la même période de l’exercice précédent sous l’effet de la baisse des amortissements sur immobilisations corporelles au titre de la flotte d’O3b et de la réduction nette des amortissements sur immobilisations corporelles au titre de la flotte en orbite géostationnaire (GEO), qui ont largement compensé les dotations supplémentaires aux amortissements sur immobilisations corporelles liées à l’ajout de nouvelles capacités.

Le résultat opérationnel s’élève à 186,7 millions d’euros, en baisse de 12,9 % (+8,2 % à périmètre comparable) par rapport à la même période de l’exercice précédent. En conséquence, la marge d’exploitation du Groupe s’inscrit à 34,5 % (T1 2016 : 44,5 %, en publié, et 32,2 % à périmètre comparable).

Les charges financières nettes, qui s’établissent à 29,7 millions d’euros (T1 2016 : 42,6 millions d’euros), comprennent un gain de change net de 7,1 millions d’euros (T1 2016 : perte de 3,5 millions d’euros). La charge nette d’intérêt est conforme à celle de la même période de l’exercice précédent, les frais financiers supplémentaires liés à RR Media et à O3b ayant été compensés par la baisse des intérêts nets à périmètre comparable et par la hausse des intérêts capitalisés.

Conformément à la présentation en normes IFRS, le résultat financier exclut les versements d’intérêts au titre de 1,3 milliard d’euros d’obligations hybrides émises en 2016 et assorties d’un coupon moyen de 5,05 %.

La charge fiscale du Groupe s’élève à 27,7 millions d’euros (T1 2016 : 27,6 millions d’euros), soit un taux d’imposition effectif de 17,7 % (T1 2016 : 16,1 %).

Suite à la consolidation d’O3b le 1er août 2016, la quote-part du Groupe dans le résultat des sociétés mises en équivalence (nette d’impôts) est égale à zéro (T1 2016 : perte de 28,3 millions d’euros).

Le résultat net part du Groupe ressort à 128,4 millions d’euros (T1 2016 : 115,1 millions d’euros) en hausse de 11,5 % par rapport à la même période de l’exercice précédent.

Le ratio d’endettement net sur EBITDA du Groupe s’établit à 3,05 fois au 31 mars 2017 (31 mars 2016 : 2,43 fois) sur la base d’une comptabilisation des obligations hybrides de SES pour moitié en instruments de dette et pour l’autre moitié en instruments de fonds propres.

Confirmation des prévisions financières

Les prévisions financières sont destinées à permettre aux actionnaires d’avoir une compréhension précise de la trajectoire et des leviers de croissance de SES, de l’état d’avancement de la stratégie dans chacun de ses pôles d’activité, ainsi que du potentiel de création de valeur à long terme du Groupe.

Pour 2017 et à périmètre comparable1, SES table sur une croissance du chiffre d’affaires stable à légère dans les services vidéo et les services aux administrations publiques, sur un retour à la croissance dans les services aux entreprises et sur une nette expansion dans les services de mobilité.

1 A périmètre comparable et dans l’hypothèse d’une consolidation de RR Media et d’O3b au 1er janvier 2016. Sur cette base, la marge d’EBITDA au titre de l’exercice 2016 était de 66,7 % et la marge d’exploitation (avant la plus-value de cession présumée des participations), de 33,3 %
La trajectoire future du chiffre d’affaires de SES bénéficiera de la contribution notable des investissements récents et futurs en satellites géostationnaires et en orbite terrestre moyenne, qui devraient générer un chiffre d’affaires annualisé de 750 millions d’euros supplémentaire (équivalant à 35 % environ du chiffre d’affaires du Groupe en 2016) sur la base d’un taux d’utilisation « stable ».

La marge d’EBITDA1 de SES devrait globalement se stabiliser en 2017 et 2018 pour augmenter légèrement par la suite, tandis que la marge d’exploitation1 devrait nettement progresser à plus de 40 % à moyen terme.

Grâce à ces solides bases, SES sera en mesure d’accroître sensiblement la rentabilité du capital investi (ROIC)1 en la portant à plus de 10 % à moyen terme.

1 Résultat opérationnel après impôts (Net Operating Profit After Tax ou NOPAT) divisé par le montant total moyen des capitaux propres et de l’endettement net à l’ouverture et à la clôture de l’exercice

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ

   

POUR LE TRIMESTRE CLOS LE 31 MARS

En millions d’euros T1 2017 T1 2016
Taux de change moyen du dollar 1,0631 1,0898
     
Chiffre d’affaires 540,6 481,6
     
Charges d’exploitation (183,0) (125,4)
EBITDA(1) 357,6 356,2
Marge d’EBITDA 66,2 % 74,0 %
     
Dotations aux amortissements sur immobilisations corporelles et incorporelles (170,9) (142,0)
Résultat opérationnel 186,7 214,2
Marge d’exploitation 34,5 % 44,5 %
     
Frais financiers (29,7) (42,6)
Résultat avant impôt 157,0 171,6
     
Charge fiscale (27,7) (27,6)
Résultat après impôt 129,3 144,0
     
Quote-part des sociétés mises en équivalence (nette d’impôt) -- (28,3)
Intérêts minoritaires (0,9) (0,6)
Résultat net – Part attribuable au Groupe   128,4   115,1

1) Earnings before interest, tax, depreciation and amortisation (Excédent brut d’exploitation avant frais
financiers, impôts et amortissements)

 

Suivez-nous sur:

Twitter : https://twitter.com/SES_Satellites
LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/ses
Facebook : https://www.facebook.com/SES.Satellites
YouTube : http://www.youtube.com/SESVideoChannel
Blogue : https://www.ses.com/news/blogs
Retrouvez des images de SES ici https://www.ses.com/media-gallery
Retrouvez les livres blancs de SES ici https://www.ses.com/news/whitepapers

Présentation des résultats :

Les résultats seront présentés aux investisseurs et analystes à 9h30 (CEST) le 28 avril 2017 et seront diffusés sur Internet et par conférence téléphonique. Les personnes souhaitant y participer devront composer l’un des numéros suivants :

Belgique       +32 (0)2 620 0138
France +33 (0)1 76 77 22 29
Allemagne +49 (0)69 2222 10619
Luxembourg +352 342 080 8654
Royaume-Uni +44 (0)20 3427 1910
États-Unis +1 646 254 3363
 
Code de confirmation : 2692273
 
Enregistrement pour la diffusion sur Internet :

http://edge.media-server.com/m/go/SES_Q1_2017

La présentation pourra être téléchargée à la section Relations Investisseurs de notre site Web (www.ses.com) et une diffusion en différé sera disponible pendant deux semaines sur ce même site Web.

À propos de SES

SES, opérateur satellitaire de premier plan à l’échelle mondiale, est la première société à proposer une offre GEO-MEO différentiée et évolutive, avec plus de 50 satellites géostationnaires (GEO) et 12 satellites en orbite terrestre moyenne (MEO). SES concentre ses efforts sur des solutions de bout-en-bout à valeur ajoutée dans deux unités commerciales : SES Vidéo et SES Networks. La société propose des services de communications par satellite aux télédiffuseurs, fournisseurs de contenu et de services Internet, exploitants de réseaux fixes et mobiles, gouvernements et institutions. Le portefeuille de SES comprend le système de satellites ASTRA, qui offre la plus vaste couverture de diffusion directe par satellite (DTH) d'Europe, et O3b Networks, un fournisseur global de services de communications de données gérées. Une autre de ses filiales, MX1, est un fournisseur de services de médias de premier plan proposant une gamme complète de services de médias et vidéo numériques innovants. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site: www.ses.com

Disclaimer

This presentation does not, in any jurisdiction, and in particular not in the U.S., constitute or form part of, and should not be construed as, any offer for sale of, or solicitation of any offer to buy, or any investment advice in connection with, any securities of SES nor should it or any part of it form the basis of, or be relied on in connection with, any contract or commitment whatsoever.

No representation or warranty, express or implied, is or will be made by SES, its directors, officers or advisors or any other person as to the accuracy, completeness or fairness of the information or opinions contained in this presentation, and any reliance you place on them will be at your sole risk. Without prejudice to the foregoing, none of SES or its directors, officers or advisors accept any liability whatsoever for any loss however arising, directly or indirectly, from use of this presentation or its contents or otherwise arising in connection therewith.

This presentation includes “forward-looking statements”. All statements other than statements of historical fact included in this presentation, including, without limitation, those regarding SES’s financial position, business strategy, plans and objectives of management for future operations (including development plans and objectives relating to SES products and services) are forward-looking statements. Such forward-looking statements involve known and unknown risks, uncertainties and other important factors that could cause the actual results, performance or achievements of SES to be materially different from future results, performance or achievements expressed or implied by such forward-looking statements. Such forward-looking statements are based on numerous assumptions regarding SES and its subsidiaries and affiliates, present and future business strategies and the environment in which SES will operate in the future and such assumptions may or may not prove to be correct. These forward-looking statements speak only as at the date of this presentation. Forward-looking statements contained in this presentation regarding past trends or activities should not be taken as a representation that such trends or activities will continue in the future. SES and its directors, officers and advisors do not undertake any obligation to update or revise any forward-looking statements, whether as a result of new information, future events or otherwise.

Contacts

SES
Richard Whiteing
Relations investisseurs
Tél. : +352 710 725 261
Richard.Whiteing@ses.com
ou
Markus Payer
Corporate Communications
Tél. : +352 710 725 500
Markus.Payer@ses.com

Contacts

SES
Richard Whiteing
Relations investisseurs
Tél. : +352 710 725 261
Richard.Whiteing@ses.com
ou
Markus Payer
Corporate Communications
Tél. : +352 710 725 500
Markus.Payer@ses.com