Syndrome de l’œil sec : un symposium international organisé par Dompé se consacre aux nouvelles études répondant aux besoins non satisfaits des patients

  • Le syndrome de l’œil sec est une maladie qui touche environ une personne sur trois à l’échelle mondiale.1 Ses symptômes sont nombreux et variés, et ses formes modérées comme graves peuvent avoir d’importantes conséquences sur la qualité de vie. Un traitement spécifique à chaque cas individuel est essentiel
  • Dompé, une société biopharmaceutique italienne qui se consacre à l’innovation dans le domaine des maladies oculaires, discute des connaissances actuelles sur le syndrome de l’œil sec ainsi que des options thérapeutiques potentielles lors du 6ème Congrès EuCornea, organisé à Barcelone
  • Parmi les approches innovantes visant à répondre aux besoins des patients, Dompé étudie un certain nombre de composés fondés sur la biotechnologie qui ont été développés pour le traitement des maladies oculaires

BARCELONE, Espagne--()--Yeux rouges et irrités, démangeaisons et brûlure, ainsi que la sensation d’avoir un corps étranger sous la paupière sont les symptômes les plus courants du syndrome de l’œil sec, un problème de plus en plus commun lié à des facteurs environnementaux, à des comportements et à des modes de vie et qui entraîne une diminution de la lubrification oculaire.

Le syndrome de l’œil sec est souvent sous-estimé, mais il peut avoir des répercussions significatives sur la vision des patients, notamment sous ses formes modérées et graves. C’est un sujet important pour le monde de la recherche ophtalmologique, qui se retrouve à Barcelone au 6ème Congrès EuCornea. Le symposium « Syndrome de l’œil sec : du mécanisme pathogène aux solutions innovantes », organisé par la société biopharmaceutique Dompé, est l’occasion de discuter du contexte actuel avec de grands experts internationaux, de mettre en lumière les découvertes scientifiques les plus récentes sur l’origine de la maladie, ainsi que d’examiner les futures possibilités de traitement pour les formes les plus graves du syndrome de l’œil sec.

« Le syndrome de l’œil sec est une maladie multifactorielle de la surface oculaire et du film lacrymal qui peut endommager la surface de l’œil », explique le Prof. José Manuel Benítez del Castillo Sánchez, de l’Universidad Complutense de Madrid et chef de service à l’Hospital Clinico San Carlos. « Les larmes protègent l’œil et assurent sa lubrification constante. Elles apportent des nutriments et assurent la bonne santé de l’œil. Un désordre du film lacrymal, qui peut être de nature quantitative en cas de liquide lacrymal insuffisant ou de nature qualitative, avec une altération de la composition lacrymale, peut entraîner différents problèmes qui peuvent être difficiles à résoudre dans les cas les plus graves. »

Un film lacrymal sain est essentiel pour garantir non seulement une bonne santé oculaire, mais aussi une bonne vision.

« Il est essentiel que les ophtalmologistes puissent recourir à l’option thérapeutique qui répond au mieux aux besoins des patients étant donné que dans certains cas, les traitements disponibles n’apportent pas de réponse adéquate », a déclaré le Prof. Leonardo Mastropasqua , de l'Università degli Studi G. D'Annunzio Chieti Pescara. « Un diagnostic approprié et une approche spécifique doivent accompagner un traitement ciblé et efficace. »

Apporter une réponse aux besoins des patients souffrant du syndrome de l’œil sec est un défi que Dompé a accepté de relever par des recherches dans le domaine de biotechnologique.

« La recherche de solutions innovantes pour répondre aux besoins non satisfaits des patients souffrant du syndrome de l’œil sec dans le monde est un engagement clé de Dompé », a déclaré Eugenio Aringhieri, le Président-directeur général de Dompé. « Nous en sommes aux phases finale du développement de la lubricine, une glycoprotéine naturellement présente dans l’organisme, que nous étudions pour déterminer le mécanisme de protection et de restauration du film lacrymal dans le traitement du syndrome de l’œil sec. Le développement de ce traitement démontre que la recherche peut ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques auparavant inexplorées. Nous poursuivons les essais cliniques de la rhNGF, une molécule expérimentale basée sur le facteur de croissance du tissu nerveux humain recombinant (NGF), actuellement évaluée pour le traitement de maladies oculaires comme la kératite neurotrophique et la rétinite pigmentaire. Les résultats d’une étude clinique ouverte examinant l’innocuité et la tolérabilité du composé chez les patients souffrant du syndrome de l’œil sec sont disponibles depuis peu et Dompé va bientôt lancer une étude multicentrique de phase II pour évaluer l’innocuité et l’efficacité de la rhNGF pour le traitement du syndrome de l’œil sec. »

À propos de Dompé
Pour un complément d'information, veuillez consulter les sites www.dompe.com et www.dompetrials.com

1 Dry Eye Syndrome, Epidemiology Forecast to 2022, EpiCast Reports, 2013 (données traitées issues de Clegg et al., 2006 ; Lemp et al., 2008 ; Schaumberg et al., 2002 ; Shimmura et al., 1999)

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Dompé
Alessandro Aquilio
Directeur des Affaires publiques et de la communication
alessandro.aquilio@dompe.com | +39 02 58383556 | +39 3346550628

Laura Sprea
Responsable de la communication
laura.sprea@dompe.com | +39 0258383567 | +39 3355745188

Contacts

Dompé
Alessandro Aquilio
Directeur des Affaires publiques et de la communication
alessandro.aquilio@dompe.com | +39 02 58383556 | +39 3346550628

Laura Sprea
Responsable de la communication
laura.sprea@dompe.com | +39 0258383567 | +39 3355745188