Le Congrès reconnaît les implications, en matière de politiques, de la traite des enfants qui a pour origine les Pays-Bas

Il demande à l'Union européenne d'enquêter à ce sujet

WASHINGTON--()--Shared Hope International, The Rebecca Project et Protection Project, de l'université Johns Hopkins ont la satisfaction d'annoncer que les Congrès des États-Unis était intervenu au regard de l'absence d'initiative de l'Union européenne concernant l'enquête sur la traite des enfants à des fins sexuelles dans le cadre des accusations de pédophilie à l'encontre de Joris Demmink, un haut fonctionnaire de l'État néerlandais, et a demandé que ce dossier soit abordé lors de la prochaine réunion interparlementaire.

Les Représentants Joseph Pitts (Républicain-Pennsylvanie), Frank Wolfe (Républicain-Virginie), et Christopher Smith (Républicain-New Jersey), déclarent dans une lettre qui vient d'être envoyée à Christian Ehler, député européen, membre de la Conférence des présidents des délégations, de la Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie, et de la Sous-commission "sécurité et défense" :

« Nous vous écrivons afin d'exprimer notre préoccupation concernant l'intégrité des efforts actuellement entrepris par l'Union européenne pour lutter contre l'exploitation sexuelle des enfants et la pornographie infantile. Considérant que la lutte contre ces crimes demeure l'une des priorités essentielles de l'UE, nous sommes extrêmement préoccupés par les récentes déclarations du ministère de la Sécurité et de la Justice néerlandais concernant les poursuites engagées contre le groupe « Martijn » et les allégations de maltraitance sexuelle des enfants à l'encontre de M. Joris Demmink, le secrétaire général du ministère.

Comme vous le savez sans doute, M. Joris Demmink a été accusé de viol d'enfant. Il est affirmé que M. Demmink s'est rendu en Turquie à la fin des années 1990 pour commettre des actes de maltraitance et de viol sur de nombreuses victimes. Par ailleurs, il a été affirmé que M. Demmink a utilisé le pouvoir que lui confère son poste pour obstruer les tentatives de déposer des plaintes contre lui, et qu'il a utilisé des enquêtes comme un moyen de dissuader ses accusateurs.

M. Demmink est accusé de ce qui pourrait être considéré comme tourisme sexuel impliquant des enfants, l'une des formes de la traite des êtres humains. Compte tenu de la nature des allégations à l'encontre de M. Demmink et de son influence auprès du ministère de la Sécurité et de la Justice, nous craignons que le ministère ne puisse pas adéquatement s'acquitter des responsabilités des Pays-Bas au titre de la Décision Cadre 2004/68/JHA de l'UE du 22 décembre 2003, relative à la lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants... »

Shared Hope International et The Rebecca Project s'efforcent de faire prendre conscience à l'échelle mondiale de la nécessité de prendre au sérieux la menace que représentent pour les enfants du monde entier les individus qui se livrent à la traite sexuelle impliquant des enfants, pour que justice soit rendue aux victimes de Joris Demmink. M. Demmink a échappé aux enquêtes, ce qui met gravement en question le sérieux avec lequel les gouvernements luttent contre la traite des êtres humains et protègent, d'une part, les enfants victimes de l'exploitation sexuelle dans leur propre pays et, d'autre part, les enfants des pays dans lesquels les ressortissants de ces États pourraient se rendre en tant que touristes sexuels à la recherche d'enfants.

Contactez Janet Fallon au numéro O: 703.469.3766, M: 703.625.2532, ou envoyez un courriel à proptionsdc@gmail.com, pour des interviews avec :
Shared Hope International
Linda Smith (Congrès des États-Unis, 1995-99), Fondatrice et Présidente
The Rebecca Project for Human Rights
Imani Walker, Directrice exécutive, et Kwame Fosu, Directeur des Politiques

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

pour Shared Hope International
PR Options
Janet Fallon, 703-469-3766
Portable : 703-625-2532
proptionsdc@gmail.com

Sharing

Contacts

pour Shared Hope International
PR Options
Janet Fallon, 703-469-3766
Portable : 703-625-2532
proptionsdc@gmail.com