Where Your News Is Made.

Reach your press release and disclosure targets.

Get more views with multimedia.

Track your results and refine your message.

Be the news everyone talks about.

News with Multimedia

Exxon Mobil Corporation annonce lestimation de ses résultats pour le second trimestre 2008

IRVING, Texas--()--

Exxon Mobil Corporation (NYSE : XOM):

  Second trimestre     Premier semestre  
2008     2007 % 2008     2007 %
Résultat net
Millions de dollars 11 680 10 260 14 22 570 19 540 16
$ par action ordinaire
Après dilution 2,22 1,83 21 4,25 3,45 23
 
Éléments exceptionnels
Millions de dollars (290 ) 0 (290 ) 0
 
Bénéfices hors éléments exceptionnels
Millions de dollars 11 970 10 260 17 22 860 19 540 17
$ par action ordinaire
Après dilution 2,27 1,83 24 4,30 3,45 25
 
Investissement et exploration
Dépenses Millions de dollars 6 970 5 039 38 12 461 9 261 35

LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DADMINISTRATION dEXXONMOBIL REX W. TILLERSON A FAIT LE COMMENTAIRE SUIVANT:

« Le bénéfice dExxonMobil pour le second trimestre hors éléments exceptionnels sest élevé à un record de 11 970 millions de dollars, soit une hausse de 17 % par rapport au second trimestre de 2007. Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels a augmenté de 24 %, reflétant limpact de la poursuite du programme de rachat dactions. Le résultat net pour le second trimestre sest élevé à 11 680 millions de dollars, soit une hausse de 14 % par rapport au second trimestre de 2007. Le résultat net a compris une charge spéciale après impôts de 290 millions de dollars, reflétant les dommages et intérêts maximum de 508 millions de dollars fixés par le jugement de la Cour Suprême dans le procès Valdez. Les réalisations record du pétrole brut et du gaz naturel ont été compensées en partie par des marges plus faibles dans le secteur de la raffinerie et de lindustrie chimique, des volumes de production inférieurs et des coûts dexploitation plus élevés. Les bénéfices du premier semestre hors éléments exceptionnels ont progressé de 17 % par rapport au premier semestre de 2007, reflétant de plus fortes réalisations de pétrole brut et de gaz naturel. Le résultat net pour le premier semestre de 2008 a progressé de 16 % par rapport à 2007.

ExxonMobil a augmenté ses investissements dans tous les domaines dactivité pour pouvoir répondre à la demande mondiale de pétrole brut, de gaz naturel et de produits finis. Les dépenses relatives aux projets dinvestissement et dexploration ont augmenté, passant à 7 milliards de dollars au cours du second trimestre, soit une hausse de 38 % par rapport à lannée précédente. Pour le premier semestre de 2008, les dépenses relatives aux projets dinvestissement et dexploration se sont élevées à 12,5 milliards de dollars.

Lentreprise a distribué au total 10,1 milliards de dollars aux actionnaires au cours du second trimestre sous forme de 2,1 milliards de dollars de dividendes et de 8 milliards de dollars dachats dactions visant à réduire les actions en circulation, soit une augmentation de 12 % ou de 1,1 milliard de dollars par rapport au second trimestre de 2007.»

FAITS MARQUANTS DU SECOND TRIMESTRE

  • Le bénéfice hors éléments exceptionnels sest élevé au chiffre record de 11 970 millions de dollars, soit une hausse de 17 % ou de 1 710 millions de dollars par rapport au second trimestre de 2007.
  • Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels a progressé de 24 % pour atteindre 2,27 dollars, reflétant le fort bénéfice et la poursuite de la réduction du nombre dactions en circulation.
  • Le résultat net sest élevé au chiffre record de 11 680 millions de dollars, soit une hausse de 14 % par rapport au second trimestre de 2007.
  • Le résultat net du second trimestre 2008 a compris une charge spéciale après impôts de 290 millions de dollars reflétant les dommages et intérêts maximum fixés par le récent jugement de la Cour Suprême dans le procès Valdez.
  • Le taux dimposition effectif a augmenté, passant à 49 % par rapport à 44%.
  • Les dépenses dinvestissement et dexploration se sont élevées à 7 milliards, soit une hausse de 38 % par rapport au second trimestre de 2007.
  • Le flux de trésorerie issu de lexploitation et des cessions dactifs sest élevé à environ 14,6 milliards de dollars, dont 1,2 milliard de dollars de cessions dactifs.
  • Les achats dactions de 8 milliards de dollars ont réduit le nombre dactions en circulation de 1,7 %.
  • ExxonMobil a lancé une nouvelle huile moteur synthétique, Mobil 1 Advanced Fuel Economy, susceptible daugmenter les économies de carburant des moteurs modernes à essence et de respecter lenvironnement en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.
  • ExxonMobil a annoncé des projets dachèvement complet et de test dune unité de démonstration commerciale près de LaBarge, dans le Wyoming utilisant sa technologie de Controlled Freeze ZoneTM. Si elle est réussie, cette technologie va aider au développement des ressources de gaz supplémentaires permettant de répondre à la demande mondiale croissante en énergie et de faciliter lapplication de capture et de stockage du carbone afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.
  • ExxonMobil a annoncé ses projets de démarrage de lévaluation commerciale du potentiel en hydrocarbures non conventionnels sur 75 000 hectares (184 000 acres) et dactivités dexploration sur une superficie supplémentaire de 156 600 hectares (387 000 acres) dans la fosse de Mako dans le sud-est de la Hongrie.

Le second trimestre 2008 par rapport au second trimestre 2007

Le bénéfice en amont sest élevé à 10 012 millions de dollars, soit une hausse de 4 059 millions de dollars par rapport au second trimestre de 2007. Des réalisations record de pétrole brut et de gaz naturel ont fait progresser le bénéfice denviron 6,1 milliards de dollars. Un volume de ventes plus faible a fait diminuer les bénéfices denviron 1,7 milliard de dollars. Des charges dexploitation et des impôts plus élevés ont également fait baisser les bénéfices.

Sur une base déquivalent-pétrole, la production a baissé de 8 % par rapport au second trimestre de 2007. En excluant les impacts associés à lexpropriation du Venezuela, à la grève du travail au Nigeria et de plus faibles volumes autorisés (ce qui comprend les impacts de prix et de dépenses et les réductions dintérêts nets du PSC), la production a baissé denviron 3 %.

La production de liquide sest élevée au total, à 2 393 kbd (milliers de barils par jour), soit 275 kbd de moins quau second trimestre de 2007. En excluant lexpropriation du Venezuela, la grève du travail au Nigeria et de plus faibles volumes autorisés, la production de liquides a baissé dà peine plus de 2 %, tandis que laccroissement de la production dû aux projets dAfrique de louest et de la mer du nord a été largement compensé par le déclin des champs parvenus à maturité et une activité de maintenance plus forte.

La production de gaz naturel du second trimestre sest élevée à 8 448 mcfd (millions de pieds cubiques par jour), soit une baisse de 285 mcfd par rapport à 2007. Une demande européenne plus élevée et de nouveaux volumes de production par rapport aux ajouts de projets dans la mer du nord ont été largement compensés par le déclin des champs parvenus à maturité et une activité de maintenance plus forte.

Le bénéfice des opérations, en amont, aux États-Unis sest élevé à 2 034 millions de dollars, soit 812 millions de dollars de plus quau second trimestre de 2007. Les bénéfices en amont en-dehors des États-Unis se sont élevés à 7 978 millions de dollars, soit une hausse de 3 247 millions de dollars par rapport à lannée précédente.

Les bénéfices en aval de 1 558 millions de dollars ont diminué de 1 835 millions de dollars par rapport au second trimestre de 2007 tandis que des marges plus faibles réduisaient les bénéfices de 1,9 milliard de dollars, compte tenu des marges de raffinage beaucoup plus faibles dans le monde. La vente des produits du pétrole de 6 775 kbd a diminué de 199 kbd par rapport au second trimestre de lannée précédente, reflétant principalement les cessions dactifs et une demande plus faible.

Les bénéfices en aval, aux États-Unis, se sont élevés à 293 millions de dollars, soit une baisse de 1 452 millions de dollars par rapport au second trimestre de 2007. Les bénéfices en aval en-dehors des États-Unis se sont élevés à 1 265 millions de dollars, soit une baisse de 383 millions de dollars.

Le bénéfice des produits chimiques sest élevé à 687 millions de dollars, soit une baisse de 326 millions de dollars par rapport au second trimestre de 2007. Les marges plus faibles, qui ont fait baisser le bénéfice denviron 500 millions de dollars, ont été compensées en partie par un taux de change favorable des devises étrangères et des taux fiscaux. La vente des produits de base a été de 6 718 kt (milliers de tonnes métriques) pour le second trimestre de 2008, soit une baisse de 179 kt par rapport à lannée précédente.

Les dépenses dentreprise et de financement de 287 millions de dollars, hors les frais associés au procès Valdez, ont augmenté de 188 millions de dollars, surtout en raison déléments dimposition et de revenus plus faibles des intérêts.

Au cours du second trimestre de 2008, Exxon Mobil Corporation a acheté 98 millions dactions ordinaires pour sa trésorerie au coût brut de 8,8 milliards de dollars. Ces acquisitions ont compris 8 milliards de dollars permettant de réduire le nombre dactions en circulation, le solde permettant de compenser les actions émises en association avec les plans et les programmes de rémunération de la société. Le nombre dactions en circulation a été réduit de 5 284 millions à la fin du premier trimestre à 5 194 millions à la fin du second trimestre. Les achats peuvent être réalisés à la fois sur lopen market et par le biais de transactions négociées et peuvent augmenter, diminuer ou cesser à tout moment, sans préavis.

Premier semestre 2008 par rapport au premier semestre 2007

Le résultat net de 22 570 millions de dollars (4,25 dollars par action) a été un record et a augmenté de 3 030 millions de dollars par rapport à 2007. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice pour le premier semestre de 2008 sest élevé à 22 860 millions de dollars, soit une hausse de 3 320 millions de dollars par rapport à 2007.

FAITS MARQUANTS DU PREMIER SEMESTRE

  • Le bénéfice hors éléments exceptionnels, sest élevé au chiffre record de 22 860 millions de dollars, soit une hausse de 17 %.
  • Le bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, a progressé de 25 % pour atteindre 4,30 dollars, reflétant le fort résultat commercial et la poursuite de la réduction du nombre dactions en circulation.
  • Le résultat net a progressé de 16 % par rapport à 2007. Le résultat net pour le premier semestre de 2008 a compris une charge spéciale après impôts de 290 millions de dollars reflétant les dommages et intérêts maximum de 508 millions de dollars fixés par le récent jugement de la Cour Suprême dans le cadre du procès Valdez. Le résultat net pour le premier semestre de 2007 na pas compris déléments exceptionnels.
  • Le taux dimposition effectif a augmenté de 49 % par rapport à 44 %.
  • Le flux de trésorerie issu de lexploitation et des cessions dactifs a été denviron 36,4 milliards de dollars, dont 1,6 milliards de dollars de cessions dactifs.
  • Lentreprise a distribué un total de 20 milliards aux actionnaires en 2008 sous forme de dividendes et dachats dactions pour réduire le nombre dactions en circulation, soit une hausse de 2,2 milliards de dollars par rapport à 2007.
  • Les dividendes dune année à date par action de 0,75 dollar ont progressé de 12 %.
  • Les dépenses associées aux investissements et à lexploration se sont élevées à 12,5 milliards de dollars, soit une hausse de 35 % par rapport à 2007.

Le bénéfice a atteint un chiffre record de 18 797 millions de dollars, soit une hausse de 6 803 millions de dollars par rapport à 2007. Des réalisations record de pétrole brut et de gaz naturel ont fait progresser les bénéfices denviron 10,5 milliards de dollars. Un volume de ventes plus faible a fait diminuer les bénéfices denviron 2,5 milliards de dollars. Des impôts plus élevés ont augmenté les charges dexploitation et des gains plus faibles sur les cessions dactifs ont fait diminuer les bénéfices denviron 1,2 milliard de dollars.

Sur une base déquivalent-pétrole, la production a diminué de 7 % par rapport à lannée précédente. En excluant les impacts associés à lexpropriation du Venezuela, à la grève du travail au Nigeria et à de plus faibles volumes autorisés, la production a baissé de 2 %.

La production de liquides de 2 431 kbd a diminué de 276 kbd par rapport à 2007. En excluant lexpropriation du Venezuela, la grève du travail au Nigeria et de plus faibles volumes autorisés, la production de liquides a baissé de 3 % tandis que le déclin des champs dans les zones parvenues à maturité compensait largement laugmentation du volume des projets.

La production de gaz naturel de 9 333 mcfd a diminué de 86 mcfd par rapport à 2007. Des volumes plus élevés des projets de la mer du nord et du Qatar et une demande européenne plus forte ont été largement compensés par le déclin des champs parvenus à maturité.

Le bénéfice des opérations, en amont, aux États-Unis pour 2008, sest élevé à 3 665 millions de dollars, soit une augmentation de 1 266 millions de dollars. Les bénéfices en dehors des États-Unis se sont élevés à 15 132 millions de dollars, soit une hausse de 5 537 millions par rapport à 2007.

Les bénéfices en aval de 2 724 millions de dollars ont présenté une baisse de 2 581 millions de dollars par rapport à 2007. Les marges mondiales de commercialisation et de raffinage ont fait baisser les bénéfices d environ 2,9 milliards de dollars tandis que des charges dexploitation plus élevées faisaient baisser les bénéfices denviron 300 millions de dollars. Une meilleure exploitation des raffineries a fait progresser les bénéfices denviron 600 millions de dollars. La vente des produits dérivés du pétrole de 6 798 kbd a diminué de 7 085 kbd en 2007, reflétant principalement les cessions dactifs.

Les bénéfices en aval aux États-Unis se sont élevés à 691 millions de dollars, soit une baisse de 1 893 millions de dollars. Les bénéfices en aval en dehors des États-Unis se sont élevés à 2 033 millions de dollars, soit une baisse de 688 millions de dollars par rapport à lannée précédente.

Le bénéfice des produits chimiques de 1 715 millions de dollars a diminué de 534 millions de dollars par rapport à 2007. Les marges plus faibles qui ont fait baisser les bénéfices denviron 800 millions de dollars, ont été compensées en partie par un taux de change favorable des devises étrangères et des taux fiscaux. La vente des produits de base de 13 296 kt a diminué de 406 kt par rapport à 2007.

Les dépenses dentreprise et de financement de 376 millions de dollars, hors les frais associés au procès Valdez, ont augmenté de 368 millions de dollars, surtout en raison de revenus plus faibles des intérêts, de charges dexploitation et déléments fiscaux plus élevés.

Lachat brut dactions au cours du premier semestre de 2008 sest élevé à 18,2 milliards de dollars, réduisant ainsi le nombre dactions en circulation de 3,5 %.

On trouvera ci-dessous lestimation des données financières et dexploitation clés.

ExxonMobil discutera de ses résultats financiers et de ses résultats dexploitation et dautres faits lors dun webcast à 10 heures, heure centrale le 31 juillet 2008. Pour écouter cet événement en direct ou en rediffusion, connectez-vous sur notre site internet à ladresse exxonmobil.com.

Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse concernant les plans, les projets, les événements ou les situations futurs sont des énoncés prévisionnels. Les résultats réels, notamment les plans de projets peuvent être sensiblement différents, en raison dun changement des prix à long terme du gaz ou du pétrole ou dautres conditions du marché susceptibles daffecter lindustrie du pétrole et du gaz, des événements ou des troubles politiques, de la performance des couches pétrolifères, du résultat des négociations commerciales, des guerres et des actes de terrorisme ou de sabotage, des changements des conditions techniques ou des conditions dexploitation et de tout autre facteur évoqué dans la rubrique « Factors Affecting Future Results » (Facteurs affectant les résultats futurs) sur notre site internet et à larticle 1A du formulaire 10-K 2007 dExxonMobil. Nous rejetons toute obligation quant à la mise à jour de ces énoncés à toute date ultérieure. Toute référence aux quantités de pétrole censées être développées peut comprendre des quantités non encore classées comme réserves avérées mais que nous considérons comme devant être finalement produites.

Conformément à la pratique précédente, ce communiqué de presse contient à la fois les bénéfices hors éléments exceptionnels et les bénéfices par action hors éléments exceptionnels. Les bénéfices et les bénéfices par action hors éléments exceptionnels sont des mesures financières non conforme aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) et sont fournis pour faciliter les comparaisons de la performance de base de lentreprise sur plusieurs périodes. Un rapprochement au résultat net est illustré dans lAnnexe II. Le communiqué de presse contient également le flux de trésorerie issu de lexploitation et des cessions dactifs. Compte tenu de la nature normale de notre programme de gestion dactifs et de notre programme de désinvestissement, nous pensons quil est utile pour les investisseurs de prendre en compte les revenus des ventes parallèlement à la trésorerie fournie par les activités dexploitation lors de lévaluation de la trésorerie disponible pour linvestissement dans lentreprise et les activités de financement. Un rapprochement à la trésorerie nette issue des activités dexploitation est illustré à lAnnexe II. Pour en savoir davantage sur les mesures de financement et dexploitation fréquemment utilisées par ExxonMobil et les autres termes, consultez le chapitre intitulé « Frequently used terms » (Termes utilisés fréquemment) dans la section « Investors » ( investisseurs) de notre site Internet à ladresse « exxonmobil.com. »

Le texte du communiqué issu dune traduction ne doit daucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue dorigine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

ExxonMobil
Relations avec les médias, +1-972-444-1107

More News with Multimedia

Latest News

Exxon Mobil Corporation annonce lestimation de ses résultats pour le second trimestre 2008

IRVING, Texas--()--

Exxon Mobil Corporation (NYSE : XOM):

  Second trimestre     Premier semestre  
2008     2007 % 2008     2007 %
Résultat net
Millions de dollars 11 680 10 260 14 22 570 19 540 16
$ par action ordinaire
Après dilution 2,22 1,83 21 4,25 3,45 23
 
Éléments exceptionnels
Millions de dollars (290 ) 0 (290 ) 0
 
Bénéfices hors éléments exceptionnels
Millions de dollars 11 970 10 260 17 22 860 19 540 17
$ par action ordinaire
Après dilution 2,27 1,83 24 4,30 3,45 25
 
Investissement et exploration
Dépenses Millions de dollars 6 970 5 039 38 12 461 9 261 35

LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DADMINISTRATION dEXXONMOBIL REX W. TILLERSON A FAIT LE COMMENTAIRE SUIVANT:

« Le bénéfice dExxonMobil pour le second trimestre hors éléments exceptionnels sest élevé à un record de 11 970 millions de dollars, soit une hausse de 17 % par rapport au second trimestre de 2007. Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels a augmenté de 24 %, reflétant limpact de la poursuite du programme de rachat dactions. Le résultat net pour le second trimestre sest élevé à 11 680 millions de dollars, soit une hausse de 14 % par rapport au second trimestre de 2007. Le résultat net a compris une charge spéciale après impôts de 290 millions de dollars, reflétant les dommages et intérêts maximum de 508 millions de dollars fixés par le jugement de la Cour Suprême dans le procès Valdez. Les réalisations record du pétrole brut et du gaz naturel ont été compensées en partie par des marges plus faibles dans le secteur de la raffinerie et de lindustrie chimique, des volumes de production inférieurs et des coûts dexploitation plus élevés. Les bénéfices du premier semestre hors éléments exceptionnels ont progressé de 17 % par rapport au premier semestre de 2007, reflétant de plus fortes réalisations de pétrole brut et de gaz naturel. Le résultat net pour le premier semestre de 2008 a progressé de 16 % par rapport à 2007.

ExxonMobil a augmenté ses investissements dans tous les domaines dactivité pour pouvoir répondre à la demande mondiale de pétrole brut, de gaz naturel et de produits finis. Les dépenses relatives aux projets dinvestissement et dexploration ont augmenté, passant à 7 milliards de dollars au cours du second trimestre, soit une hausse de 38 % par rapport à lannée précédente. Pour le premier semestre de 2008, les dépenses relatives aux projets dinvestissement et dexploration se sont élevées à 12,5 milliards de dollars.

Lentreprise a distribué au total 10,1 milliards de dollars aux actionnaires au cours du second trimestre sous forme de 2,1 milliards de dollars de dividendes et de 8 milliards de dollars dachats dactions visant à réduire les actions en circulation, soit une augmentation de 12 % ou de 1,1 milliard de dollars par rapport au second trimestre de 2007.»

FAITS MARQUANTS DU SECOND TRIMESTRE

  • Le bénéfice hors éléments exceptionnels sest élevé au chiffre record de 11 970 millions de dollars, soit une hausse de 17 % ou de 1 710 millions de dollars par rapport au second trimestre de 2007.
  • Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels a progressé de 24 % pour atteindre 2,27 dollars, reflétant le fort bénéfice et la poursuite de la réduction du nombre dactions en circulation.
  • Le résultat net sest élevé au chiffre record de 11 680 millions de dollars, soit une hausse de 14 % par rapport au second trimestre de 2007.
  • Le résultat net du second trimestre 2008 a compris une charge spéciale après impôts de 290 millions de dollars reflétant les dommages et intérêts maximum fixés par le récent jugement de la Cour Suprême dans le procès Valdez.
  • Le taux dimposition effectif a augmenté, passant à 49 % par rapport à 44%.
  • Les dépenses dinvestissement et dexploration se sont élevées à 7 milliards, soit une hausse de 38 % par rapport au second trimestre de 2007.
  • Le flux de trésorerie issu de lexploitation et des cessions dactifs sest élevé à environ 14,6 milliards de dollars, dont 1,2 milliard de dollars de cessions dactifs.
  • Les achats dactions de 8 milliards de dollars ont réduit le nombre dactions en circulation de 1,7 %.
  • ExxonMobil a lancé une nouvelle huile moteur synthétique, Mobil 1 Advanced Fuel Economy, susceptible daugmenter les économies de carburant des moteurs modernes à essence et de respecter lenvironnement en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.
  • ExxonMobil a annoncé des projets dachèvement complet et de test dune unité de démonstration commerciale près de LaBarge, dans le Wyoming utilisant sa technologie de Controlled Freeze ZoneTM. Si elle est réussie, cette technologie va aider au développement des ressources de gaz supplémentaires permettant de répondre à la demande mondiale croissante en énergie et de faciliter lapplication de capture et de stockage du carbone afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.
  • ExxonMobil a annoncé ses projets de démarrage de lévaluation commerciale du potentiel en hydrocarbures non conventionnels sur 75 000 hectares (184 000 acres) et dactivités dexploration sur une superficie supplémentaire de 156 600 hectares (387 000 acres) dans la fosse de Mako dans le sud-est de la Hongrie.

Le second trimestre 2008 par rapport au second trimestre 2007

Le bénéfice en amont sest élevé à 10 012 millions de dollars, soit une hausse de 4 059 millions de dollars par rapport au second trimestre de 2007. Des réalisations record de pétrole brut et de gaz naturel ont fait progresser le bénéfice denviron 6,1 milliards de dollars. Un volume de ventes plus faible a fait diminuer les bénéfices denviron 1,7 milliard de dollars. Des charges dexploitation et des impôts plus élevés ont également fait baisser les bénéfices.

Sur une base déquivalent-pétrole, la production a baissé de 8 % par rapport au second trimestre de 2007. En excluant les impacts associés à lexpropriation du Venezuela, à la grève du travail au Nigeria et de plus faibles volumes autorisés (ce qui comprend les impacts de prix et de dépenses et les réductions dintérêts nets du PSC), la production a baissé denviron 3 %.

La production de liquide sest élevée au total, à 2 393 kbd (milliers de barils par jour), soit 275 kbd de moins quau second trimestre de 2007. En excluant lexpropriation du Venezuela, la grève du travail au Nigeria et de plus faibles volumes autorisés, la production de liquides a baissé dà peine plus de 2 %, tandis que laccroissement de la production dû aux projets dAfrique de louest et de la mer du nord a été largement compensé par le déclin des champs parvenus à maturité et une activité de maintenance plus forte.

La production de gaz naturel du second trimestre sest élevée à 8 448 mcfd (millions de pieds cubiques par jour), soit une baisse de 285 mcfd par rapport à 2007. Une demande européenne plus élevée et de nouveaux volumes de production par rapport aux ajouts de projets dans la mer du nord ont été largement compensés par le déclin des champs parvenus à maturité et une activité de maintenance plus forte.

Le bénéfice des opérations, en amont, aux États-Unis sest élevé à 2 034 millions de dollars, soit 812 millions de dollars de plus quau second trimestre de 2007. Les bénéfices en amont en-dehors des États-Unis se sont élevés à 7 978 millions de dollars, soit une hausse de 3 247 millions de dollars par rapport à lannée précédente.

Les bénéfices en aval de 1 558 millions de dollars ont diminué de 1 835 millions de dollars par rapport au second trimestre de 2007 tandis que des marges plus faibles réduisaient les bénéfices de 1,9 milliard de dollars, compte tenu des marges de raffinage beaucoup plus faibles dans le monde. La vente des produits du pétrole de 6 775 kbd a diminué de 199 kbd par rapport au second trimestre de lannée précédente, reflétant principalement les cessions dactifs et une demande plus faible.

Les bénéfices en aval, aux États-Unis, se sont élevés à 293 millions de dollars, soit une baisse de 1 452 millions de dollars par rapport au second trimestre de 2007. Les bénéfices en aval en-dehors des États-Unis se sont élevés à 1 265 millions de dollars, soit une baisse de 383 millions de dollars.

Le bénéfice des produits chimiques sest élevé à 687 millions de dollars, soit une baisse de 326 millions de dollars par rapport au second trimestre de 2007. Les marges plus faibles, qui ont fait baisser le bénéfice denviron 500 millions de dollars, ont été compensées en partie par un taux de change favorable des devises étrangères et des taux fiscaux. La vente des produits de base a été de 6 718 kt (milliers de tonnes métriques) pour le second trimestre de 2008, soit une baisse de 179 kt par rapport à lannée précédente.

Les dépenses dentreprise et de financement de 287 millions de dollars, hors les frais associés au procès Valdez, ont augmenté de 188 millions de dollars, surtout en raison déléments dimposition et de revenus plus faibles des intérêts.

Au cours du second trimestre de 2008, Exxon Mobil Corporation a acheté 98 millions dactions ordinaires pour sa trésorerie au coût brut de 8,8 milliards de dollars. Ces acquisitions ont compris 8 milliards de dollars permettant de réduire le nombre dactions en circulation, le solde permettant de compenser les actions émises en association avec les plans et les programmes de rémunération de la société. Le nombre dactions en circulation a été réduit de 5 284 millions à la fin du premier trimestre à 5 194 millions à la fin du second trimestre. Les achats peuvent être réalisés à la fois sur lopen market et par le biais de transactions négociées et peuvent augmenter, diminuer ou cesser à tout moment, sans préavis.

Premier semestre 2008 par rapport au premier semestre 2007

Le résultat net de 22 570 millions de dollars (4,25 dollars par action) a été un record et a augmenté de 3 030 millions de dollars par rapport à 2007. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice pour le premier semestre de 2008 sest élevé à 22 860 millions de dollars, soit une hausse de 3 320 millions de dollars par rapport à 2007.

FAITS MARQUANTS DU PREMIER SEMESTRE

  • Le bénéfice hors éléments exceptionnels, sest élevé au chiffre record de 22 860 millions de dollars, soit une hausse de 17 %.
  • Le bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, a progressé de 25 % pour atteindre 4,30 dollars, reflétant le fort résultat commercial et la poursuite de la réduction du nombre dactions en circulation.
  • Le résultat net a progressé de 16 % par rapport à 2007. Le résultat net pour le premier semestre de 2008 a compris une charge spéciale après impôts de 290 millions de dollars reflétant les dommages et intérêts maximum de 508 millions de dollars fixés par le récent jugement de la Cour Suprême dans le cadre du procès Valdez. Le résultat net pour le premier semestre de 2007 na pas compris déléments exceptionnels.
  • Le taux dimposition effectif a augmenté de 49 % par rapport à 44 %.
  • Le flux de trésorerie issu de lexploitation et des cessions dactifs a été denviron 36,4 milliards de dollars, dont 1,6 milliards de dollars de cessions dactifs.
  • Lentreprise a distribué un total de 20 milliards aux actionnaires en 2008 sous forme de dividendes et dachats dactions pour réduire le nombre dactions en circulation, soit une hausse de 2,2 milliards de dollars par rapport à 2007.
  • Les dividendes dune année à date par action de 0,75 dollar ont progressé de 12 %.
  • Les dépenses associées aux investissements et à lexploration se sont élevées à 12,5 milliards de dollars, soit une hausse de 35 % par rapport à 2007.

Le bénéfice a atteint un chiffre record de 18 797 millions de dollars, soit une hausse de 6 803 millions de dollars par rapport à 2007. Des réalisations record de pétrole brut et de gaz naturel ont fait progresser les bénéfices denviron 10,5 milliards de dollars. Un volume de ventes plus faible a fait diminuer les bénéfices denviron 2,5 milliards de dollars. Des impôts plus élevés ont augmenté les charges dexploitation et des gains plus faibles sur les cessions dactifs ont fait diminuer les bénéfices denviron 1,2 milliard de dollars.

Sur une base déquivalent-pétrole, la production a diminué de 7 % par rapport à lannée précédente. En excluant les impacts associés à lexpropriation du Venezuela, à la grève du travail au Nigeria et à de plus faibles volumes autorisés, la production a baissé de 2 %.

La production de liquides de 2 431 kbd a diminué de 276 kbd par rapport à 2007. En excluant lexpropriation du Venezuela, la grève du travail au Nigeria et de plus faibles volumes autorisés, la production de liquides a baissé de 3 % tandis que le déclin des champs dans les zones parvenues à maturité compensait largement laugmentation du volume des projets.

La production de gaz naturel de 9 333 mcfd a diminué de 86 mcfd par rapport à 2007. Des volumes plus élevés des projets de la mer du nord et du Qatar et une demande européenne plus forte ont été largement compensés par le déclin des champs parvenus à maturité.

Le bénéfice des opérations, en amont, aux États-Unis pour 2008, sest élevé à 3 665 millions de dollars, soit une augmentation de 1 266 millions de dollars. Les bénéfices en dehors des États-Unis se sont élevés à 15 132 millions de dollars, soit une hausse de 5 537 millions par rapport à 2007.

Les bénéfices en aval de 2 724 millions de dollars ont présenté une baisse de 2 581 millions de dollars par rapport à 2007. Les marges mondiales de commercialisation et de raffinage ont fait baisser les bénéfices d environ 2,9 milliards de dollars tandis que des charges dexploitation plus élevées faisaient baisser les bénéfices denviron 300 millions de dollars. Une meilleure exploitation des raffineries a fait progresser les bénéfices denviron 600 millions de dollars. La vente des produits dérivés du pétrole de 6 798 kbd a diminué de 7 085 kbd en 2007, reflétant principalement les cessions dactifs.

Les bénéfices en aval aux États-Unis se sont élevés à 691 millions de dollars, soit une baisse de 1 893 millions de dollars. Les bénéfices en aval en dehors des États-Unis se sont élevés à 2 033 millions de dollars, soit une baisse de 688 millions de dollars par rapport à lannée précédente.

Le bénéfice des produits chimiques de 1 715 millions de dollars a diminué de 534 millions de dollars par rapport à 2007. Les marges plus faibles qui ont fait baisser les bénéfices denviron 800 millions de dollars, ont été compensées en partie par un taux de change favorable des devises étrangères et des taux fiscaux. La vente des produits de base de 13 296 kt a diminué de 406 kt par rapport à 2007.

Les dépenses dentreprise et de financement de 376 millions de dollars, hors les frais associés au procès Valdez, ont augmenté de 368 millions de dollars, surtout en raison de revenus plus faibles des intérêts, de charges dexploitation et déléments fiscaux plus élevés.

Lachat brut dactions au cours du premier semestre de 2008 sest élevé à 18,2 milliards de dollars, réduisant ainsi le nombre dactions en circulation de 3,5 %.

On trouvera ci-dessous lestimation des données financières et dexploitation clés.

ExxonMobil discutera de ses résultats financiers et de ses résultats dexploitation et dautres faits lors dun webcast à 10 heures, heure centrale le 31 juillet 2008. Pour écouter cet événement en direct ou en rediffusion, connectez-vous sur notre site internet à ladresse exxonmobil.com.

Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse concernant les plans, les projets, les événements ou les situations futurs sont des énoncés prévisionnels. Les résultats réels, notamment les plans de projets peuvent être sensiblement différents, en raison dun changement des prix à long terme du gaz ou du pétrole ou dautres conditions du marché susceptibles daffecter lindustrie du pétrole et du gaz, des événements ou des troubles politiques, de la performance des couches pétrolifères, du résultat des négociations commerciales, des guerres et des actes de terrorisme ou de sabotage, des changements des conditions techniques ou des conditions dexploitation et de tout autre facteur évoqué dans la rubrique « Factors Affecting Future Results » (Facteurs affectant les résultats futurs) sur notre site internet et à larticle 1A du formulaire 10-K 2007 dExxonMobil. Nous rejetons toute obligation quant à la mise à jour de ces énoncés à toute date ultérieure. Toute référence aux quantités de pétrole censées être développées peut comprendre des quantités non encore classées comme réserves avérées mais que nous considérons comme devant être finalement produites.

Conformément à la pratique précédente, ce communiqué de presse contient à la fois les bénéfices hors éléments exceptionnels et les bénéfices par action hors éléments exceptionnels. Les bénéfices et les bénéfices par action hors éléments exceptionnels sont des mesures financières non conforme aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) et sont fournis pour faciliter les comparaisons de la performance de base de lentreprise sur plusieurs périodes. Un rapprochement au résultat net est illustré dans lAnnexe II. Le communiqué de presse contient également le flux de trésorerie issu de lexploitation et des cessions dactifs. Compte tenu de la nature normale de notre programme de gestion dactifs et de notre programme de désinvestissement, nous pensons quil est utile pour les investisseurs de prendre en compte les revenus des ventes parallèlement à la trésorerie fournie par les activités dexploitation lors de lévaluation de la trésorerie disponible pour linvestissement dans lentreprise et les activités de financement. Un rapprochement à la trésorerie nette issue des activités dexploitation est illustré à lAnnexe II. Pour en savoir davantage sur les mesures de financement et dexploitation fréquemment utilisées par ExxonMobil et les autres termes, consultez le chapitre intitulé « Frequently used terms » (Termes utilisés fréquemment) dans la section « Investors » ( investisseurs) de notre site Internet à ladresse « exxonmobil.com. »

Le texte du communiqué issu dune traduction ne doit daucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue dorigine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

ExxonMobil
Relations avec les médias, +1-972-444-1107

All News