Lafarge Canada Inc. et ATCO annoncent un accord virtuel d'achat d'énergie solaire d'une durée de 12,5 ans

  •  Fourniture annuelle de 79,9 gigawattheures (GWh) d’énergie renouvelable pour la cimenterie Exshaw de Lafarge
  • Situé près de la frontière Alberta-Saskatchewan, le projet Empress Solar de 38,5 MW d’ATCO devrait démarrer ses activités commerciales en octobre 2023

CALGARY, Alberta--()--Lafarge Canada Inc., un chef de file des solutions de construction durable, et ATCO Ltd., par l'entremise de son investissement dans Canadian Utilities Limited, annoncent aujourd’hui avoir conclu un accord virtuel d’achat d’électricité de 12,5 ans. En vertu de cet accord, la cimenterie Exshaw de Lafarge recevra cent pour cent de l’énergie solaire produite par le projet Empress Solar de 38,5 mégawatts, répondant ainsi à 34 % des besoins énergétiques de la centrale jusqu’en 2036.

« Nous évaluons continuellement les moyens de réduire notre impact environnemental tout en cherchant activement des solutions durables au sein de nos activités », déclare Brad Kohl, Président Directeur Général de Lafarge Canada Ouest. « Notre collaboration avec ATCO démontre notre engagement à adopter les énergies renouvelables dans nos usines et sites, une approche essentielle pour réduire notre dépendance aux combustibles fossiles. »

L’expansion continue de Lafarge dans les énergies renouvelables en Alberta fait écho à la stratégie globale de l’entreprise, nommée “Accélérer la croissance verte”, tout en mettant l’accent sur ses investissements continus pour réduire l’empreinte carbone de ses activités et ses émissions de scope 2. La cimenterie Exshaw de Lafarge s’est notamment engagée à conclure des accords d’achat d’électricité pour l’énergie éolienne et solaire, créant ainsi un précédent dans le secteur.

« Cet accord illustre les avancées que nous réalisons pour aider nos clients à atteindre leurs objectifs en matière d’énergie propre », déclare Bob Myles, directeur de l’exploitation, ATCO EnPower. « Nous sommes fiers d’être à l’avant-garde de la transition énergétique et d’être en mesure de fournir des solutions à des clients comme Lafarge pour réduire leurs émissions de carbone. »

En vertu de l’accord, Lafarge recevra 100 pour cent de l’électricité produite par le projet Empress Solar, qui devrait démarrer ses activités commerciales en octobre 2023, marquant ainsi un pas vers un écosystème énergétique plus vert et plus durable en Alberta. Le projet Empress Solar devrait générer suffisamment d’énergie renouvelable pour compenser environ 43 000 tonnes de carbone par an. Une fois en service, l’installation renforcera l’engagement d’ATCO à atteindre l’objectif ESG 2030 d'ATCO de posséder, développer ou gérer plus de 1 000 MW d’énergie renouvelable.

À propos de Canadian Utilities

Canadian Utilities Limited et ses filiales et sociétés affiliées comptent environ 8 000 employés et 23 milliards de dollars d'actifs. Canadian Utilities, une société ATCO, est une entreprise mondiale d’infrastructures énergétiques diversifiées offrant des services essentiels et des solutions commerciales novatrices dans les services publics (transport et distribution d’électricité et de gaz naturel, et opérations internationales) ; infrastructures énergétiques (stockage d’énergie, production d’énergie, solutions d’eau industrielle et carburants propres) ; et énergie de détail (ventes au détail d’électricité et de gaz naturel, et solutions pour toute la maison). De plus amples renseignements sont disponibles sur www.canadianutilities.com.

À propos de Lafarge Canada Inc.

Filiale d’'Holcim, Lafarge Canada est un chef de file mondial des solutions de construction innovantes et durables. Animé(e)s par l'objectif de construire le progrès pour les gens et la planète, ses 60 000 employé(e)s ont pour mission de décarboniser la construction, tout en améliorant le niveau de vie de toutes et tous. La société permet à ses client(e)s de toutes les régions de construire mieux avec moins, avec sa vaste gamme de solutions faibles en carbone et circulaires, comme ECOPact et ECOPlanet. Grâce à ses systèmes innovants, de la toiture Elevate à l’isolation PRB, Holcim rend l’utilisation des bâtiments plus durable pour promouvoir l'efficacité énergétique et la rénovation écologique. Avec le développement durable au cœur de sa stratégie, Holcim est sur la voie de devenir une compagnie net zéro avec des objectifs de 1,5 °C validés par SBTi. www.lafarge.ca

Mise en garde relative aux informations prospectives

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué constituent des informations prospectives. Les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse comprennent des références : aux avantages attendus du projet Empress Solar et de l’accord virtuel d’achat d’électricité y afférent ; au calendrier prévu de l’exploitation commerciale du projet Empress Solar ; à l’expansion continue de Lafarge dans les énergies renouvelables en Alberta et l’alignement avec sa stratégie, Accélérer la croissance verte ; à l’engagement d’ATCO à être à l’avant-garde de la transition énergétique ; à la production d’énergie renouvelable attendue du projet Empress Solar et la contribution qui en résulte aux besoins en énergie électrique de la cimenterie d’Exshaw de Lafarge jusqu’en 2036 dans le cadre de l’accord et des réductions prévues des émissions de gaz à effet de serre ; à l’objectif d’ATCO de détenir, développer ou gérer plus de 1 000 MW d’énergie renouvelable et d’atteindre ses objectifs ESG 2023.

Bien qu'il soit supposé que les attentes reflétées dans les informations prospectives soient raisonnables sur la base des informations disponibles à la date à laquelle de tels déclarations sont formulés et des processus utilisés pour préparer les informations, ces déclarations ne sont pas des garanties de rendement futur et aucune assurance ne peut être donnée que ces attentes s’avéreront correctes. Le lecteur est invité à ne pas se fier indûment aux informations prospectives. De par leur nature, ces déclarations impliquent une variété d’hypothèses, de risques et d’incertitudes connus et inconnus, ainsi que d’autres facteurs, qui peuvent faire en sorte que les résultats réels, les niveaux d’activité et les réalisations diffèrent sensiblement de ceux prévus dans ces informations prospectives. Les informations prospectives reflètent les croyances et les hypothèses en ce qui concerne, entre autres : le développement et la performance de la technologie et des innovations technologiques ; la collaboration avec des partenaires commerciaux, des groupes de réglementation et des groupes environnementaux ; la performance des actifs et des équipements ; et la capacité à respecter les calendriers actuels du projet.

Les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans les informations prospectives en raison, entre autres : des risques inhérents à la performance des actifs ; des lois, règlements et politiques gouvernementales applicables ; des décisions réglementaires ; des conditions de marché et des conditions économiques prévalentes ; du risque de crédit ; de la disponibilité et du coût de la main-d’œuvre, des matériaux, des services et des infrastructures ; du développement et de l’exécution de projets ; des prix de l’électricité, du gaz naturel, des liquides de gaz naturel et des énergies renouvelables ; du développement et de la performance de technologies et de nouveaux produits, services et programmes écoefficients, y compris, mais sans s’y limiter, l’utilisation de carburants zéro émission et renouvelables, le captage et le stockage du carbone, l’électrification des équipements alimentés par des sources d’énergie zéro émission et l’utilisation et la disponibilité de compensations de carbone ; la résiliation ou la rupture de contrats par des contreparties contractuelles ; la survenance d’événements imprévus tels que des incendies, des conditions météorologiques extrêmes, des explosions, des pannes d’équipement, des incidents de transport et d’autres accidents ou événements similaires ; et d’autres facteurs de risque, dont beaucoup sont hors de contrôle. En raison des interdépendances et de la corrélation de ces facteurs, l’incidence d’une hypothèse ou d’un risque significatif sur une déclaration prospective ne peut être déterminée avec certitude.

Le lecteur est averti que les listes ci-dessus ne sont pas exhaustives. Pour de plus amples renseignements sur les principaux risques auxquels ATCO est confronté, consultez la section « Business Risks and Risk Management » du rapport de gestion d’ATCO pour l’exercice clos au 31 décembre 2022.

Les informations prospectives contenues dans le présent communiqué représentent les attentes à la date des présentes. Ces attentes peuvent changer après cette date. La société rejette toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser les informations prospectives, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement, sauf si la législation applicable sur les valeurs mobilières l’exige.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Lafarge Canada Inc.
Kristen Marston
Responsable de la communication et du marketing, Ouest canadien
kristen.marston@lafarge.com

ATCO
Colin Jackson -- relations avec les investisseurs et les analystes
Vice-président principal, finance, trésorerie et durabilité
Colin.Jackson@atco.com
403 808 2636

Kurt Kadatz -- relations avec les médias
Directeur, communication d'entreprise
Kurt.Kadatz@atco.com
587 228 4571

Contacts

Lafarge Canada Inc.
Kristen Marston
Responsable de la communication et du marketing, Ouest canadien
kristen.marston@lafarge.com

ATCO
Colin Jackson -- relations avec les investisseurs et les analystes
Vice-président principal, finance, trésorerie et durabilité
Colin.Jackson@atco.com
403 808 2636

Kurt Kadatz -- relations avec les médias
Directeur, communication d'entreprise
Kurt.Kadatz@atco.com
587 228 4571