La croissance dans le domaine de l'ingénierie numérique nourrit une course aux talents en Europe

Alors que les entreprises adoptent des stratégies de transformation numérique, les fournisseurs de services en ingénierie informatique ont de plus en plus besoin de développeurs, indique le rapport ISG Provider Lens™

LONDRES--()--Selon un nouveau rapport de recherche publié aujourd'hui par Information Services Group (ISG) (Nasdaq : III), un cabinet mondial de conseil et de recherche en technologie de premier plan, les logiciels jouent un rôle de plus en plus important dans la réorganisation de l’ingénierie numérique au sein des entreprises européennes, provoquant des changements majeurs sur le marché des services en ingénierie informatique alors que les fournisseurs se démènent pour recruter plus de développeurs.

L’édition 2022 du rapport ISG Provider Lens™ sur les services d’ingénierie numérique en Europe révèle que la transformation numérique est apparue plus tard en Europe que dans d'autres régions, mais qu'elle se développe désormais à un rythme qui modifie rapidement les perspectives du marché des services en ingénierie informatique. Les prestataires extérieurs à l’Europe sont de plus en plus présents, tandis que les prestataires européens de services d'ingénierie traditionnels tentent de s’établir sur le marché des technologies numériques.

« Les logiciels font partie intégrante de la stratégie de développement de produits et de clients de nombreuses entreprises européennes concernées par l'ingénierie numérique », déclare Gaurav Gupta, partenaire et directeur mondial de l'ingénierie numérique chez ISG. « En Europe, les sociétés de services en ingénierie informatique travaillent conjointement avec des fournisseurs internationaux afin de recruter suffisamment de développeurs pour répondre à la demande croissante. »

Selon le rapport, plusieurs facteurs ont ralenti l'adoption par l'Europe des technologies et des services d'ingénierie numérique. Les entreprises de taille moyenne, prédominantes dans la plupart des industries de la région, tendent à privilégier le développement en interne. Certains secteurs, dont ceux de l'automobile et de l'aérospatiale, se tournent vers leurs réseaux denses de fournisseurs plutôt que vers de grands fournisseurs de services en ingénierie informatique. Enfin, la plupart des entreprises européennes élaborent des produits hautement spécialisés exigeant une étroite collaboration entre les équipes de développement mécanique, électronique et logiciel internes, ce qui accentue la difficulté et la complexité à recruter des experts en ingénierie.

Cependant, de nombreuses entreprises industrielles de la région sont désormais intéressées et disposées à entreprendre une transformation numérique, déclare ISG. Des industries de la fabrication discrète adoptent l'automatisation en raison des coûts de main-d'œuvre élevés et de la réglementation croissante, tout en exploitant de nouvelles technologies pour répondre à l’augmentation de la demande de produits hautement personnalisés.

Dans le secteur des industries de transformation européennes, de grandes entreprises dotées d’immenses usines mettent en place des solutions numériques visant à surveiller, contrôler et visualiser l’ensemble des processus afin que leurs installations puissent fonctionner pendant de longues périodes sans interruption. Ces entreprises adoptent également des technologies permettant de sécuriser leurs systèmes contre les cyberattaques. La durabilité occupe une grande place dans la plupart des conversations et les entreprises s’affairent pour adapter leurs stratégies d'ingénierie numérique à leurs engagements en matière de développement durable.

Alors qu’un nombre croissant de clients réclament des services numériques et un accès direct aux fabricants, les entreprises d'Europe et d'autres régions axent leurs actions sur l'expérience client numérique, indique le rapport. Un écosystème de partenaires est sur le point d’émerger pour pallier le manque d'expertise interne auquel font face de nombreuses entreprises, offrant ainsi une opportunité majeure aux prestataires de services.

L’édition 2022 du rapport ISG Provider Lens™ sur les services d’ingénierie numérique en Europe évalue les capacités de 41 fournisseurs dans cinq quadrants : Conception et développement, Opérations connectées et intelligentes — Industries de la fabrication discrète, Opérations connectées et intelligentes — Industries des processus, Engagement et expérience client/utilisateur intégrés, et Plateformes et services applicatifs.

Le rapport désigne Accenture, Cognizant, HCL et Wipro leaders dans les cinq quadrants ainsi que Capgemini, Infosys et TCS, leaders dans quatre quadrants chacune. LTTS a été nommée leader dans trois quadrants tandis qu’HARMAN Digital Transformation Services (DTS) est leader dans deux quadrants. AVL, Ferchau, FEV, IAV, Tech Mahindra et Zensar sont désignées leaders dans un quadrant chacune.

De plus, Mphasis a été nommée entreprise « Rising Star » dans trois quadrants avec des « portefeuilles prometteurs » et un « potentiel futur élevé » selon la définition d’ISG. Cyient, GlobalLogic et Tech Mahindra ont aussi été désignées Rising Stars dans un quadrant chacune.

Une version personnalisée du rapport est disponible depuis le site Web de HARMAN Digital Transformation Services (DTS).

L’édition 2022 du rapport ISG Provider Lens™ sur les services d’ingénierie numérique en Europe est disponible pour les abonnés ou pour un achat unique sur cette page Web.

À propos des rapports ISG Provider Lens™

La série d'études ISG Provider Lens™ Quadrant est la seule évaluation de fournisseurs de services à associer une analyse du marché et une recherche empiriques axées sur les données avec l'expérience et les observations du monde réel par l'équipe de conseil d'ISG. Les entreprises trouveront une multitude de données détaillées et d'analyses de marché pour les aider à orienter leur sélection de partenaires en sous-traitance appropriés, tandis que les conseillers ISG utilisent les rapports pour valider leurs propres connaissances du marché et formuler des recommandations aux entreprises clientes d'ISG. L'étude porte actuellement sur les fournisseurs qui proposent leurs services à l'échelle mondiale, en Europe ainsi qu'aux États-Unis, au Canada, au Brésil, au Royaume-Uni, en France, au Benelux, en Allemagne, en Suisse, dans les pays nordiques, en Australie et à Singapour/Malaisie, d'autres marchés devant être ajoutés à l'avenir. Pour tout complément d'information sur les recherches ISG Provider Lens, veuillez consulter cette page Web.

Une série d’études complémentaires, les rapports ISG Provider Lens Archetype, propose une évaluation inédite des fournisseurs en partant du point de vue de différents types d’acheteurs bien définis.

À propos d’ISG

ISG (Information Services Group) (Nasdaq : III) est un cabinet mondial de conseil et de recherche en technologie de premier plan. Plus de 800 entreprises font confiance à ISG, dont plus de 75 des 100 plus grandes entreprises mondiales. ISG conseille les entreprises, les organisations du secteur public ainsi que les fournisseurs de services et technologies à atteindre l'excellence opérationnelle et à bénéficier d'une croissance plus rapide. Le cabinet est spécialisé dans les services de transformation numérique, comprenant les analyses du cloud, des données et de l'autonomisation ; les conseils en sourcing ; les services de gestion des risques et de la gouvernance ; les services d'opérateurs réseau ; la conception de stratégies et d'opérations ; la gestion du changement ; la connaissance du marché, ainsi que la recherche et l'analyse des technologies. Fondé en 2006 et basé à Stamford, dans le Connecticut, ISG emploie plus de 1 300 professionnels aptes au numérique opérant dans plus de 20 pays ; une équipe mondiale connue pour sa réflexion innovante, son influence sur le marché, son expertise approfondie de la technologie et du secteur, ainsi que ses capacités de classe mondiale en termes de recherche et d'analyse basées sur les données de places de marché les plus complètes de l'industrie. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site www.isg-one.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contacts presse :
Will Thoretz, ISG
+1 203 517 3119
will.thoretz@isg-one.com

Kate Hartley, Carrot Communications pour ISG
+44 (0)20 3457 6403
kate.hartley@carrotcomms.co.uk

Contacts

Contacts presse :
Will Thoretz, ISG
+1 203 517 3119
will.thoretz@isg-one.com

Kate Hartley, Carrot Communications pour ISG
+44 (0)20 3457 6403
kate.hartley@carrotcomms.co.uk