Selon J.D. Power, les consommateurs canadiens accusent un retard par rapport à leurs vis-à-vis américains en ce qui a trait à l’achat de véhicules électriques

Moins enclins à acheter un véhicule électrique; l’autonomie de la batterie, le coût et le climat constituent les principaux obstacles.

TORONTO--()--Les fabricants de véhicules et les autorités gouvernementales ont encore bien du travail à faire, car les consommateurs canadiens accusent un retard par rapport à leurs vis-à-vis américains quant à la possibilité d’envisager l’achat d’un véhicule électrique. Publiée aujourd’hui et fondée sur une approche de multiplexage statistique, l’étude initiale de J.D. Power Canada portant sur la possibilité que les consommateurs canadiens achètent un véhicule électrique, a démontré que 53 % des répondants affirment qu’il soit « très peu probable » ou « assez peu probable » qu’ils choisissent un véhicule électrique lors de leur prochain achat. Ce résultat présente un contraste par rapport aux États-Unis, où 59 % des consommateurs disent qu’il soit « très probable » ou « assez probable » qu’ils considèrent l’achat éventuel d’un véhicule électrique1.

« Il y a plusieurs défis systémiques uniques au Canada sur lesquels les fabricants et les politiciens doivent collaborer pour assurer une transition efficace », a déclaré J.D. Ney, directeur et responsable de la pratique automobile chez J.D. Power Canada. « Mais, la bonne nouvelle, c’est que les consommateurs sont de plus en plus nombreux à envisager l’achat d’un véhicule électrique lorsqu’ils sont mieux informés au sujet des capacités des modèles les plus récents ou, mieux encore, lorsqu’ils en ont fait l’expérience personnellement ».

Voici d’autres conclusions importantes tirées de l’étude de 2022 :

  • Le coût constitue un paramètre clé à surveiller : Six consommateurs sur dix (soit, 61 %) affirmant qu’il est peu probable qu’ils envisagent l’achat d’un véhicule électrique évoquent le prix comme facteur décisionnel. À titre de comparaison, seulement 44 % des consommateurs américains sont de cet avis. Bien que les Canadiens aient accès à un programme incitatif fédéral, de nombreuses provinces n’offrent pas de mesures incitatives substantielles pour combler l’écart important entre le prix d’achat des véhicules traditionnels à moteur à combustion interne (MCI) et celui des véhicules électriques.
  • L’autonomie de la batterie constitue encore une source d’inquiétude pour plusieurs personnes : La distance de conduite limitée de chaque charge est invoquée par 65 % de ceux qui disent qu’il soit « assez peu probable » ou « très peu probable » qu’ils envisagent l’achat d’un véhicule électrique, comparativement à 44 % des Américains ayant les mêmes intentions. Le climat canadien, plus froid, joue probablement aussi un rôle dans cette réticence; à preuve, 44 % des personnes interrogées citent l’autonomie de la batterie dans des températures extrêmes comme un obstacle à l’achat.
  • Plus les consommateurs sont informés, plus ils souhaitent faire l’achat d’un véhicule électrique : En effet, la plupart des consommateurs ayant une certaine expérience des véhicules électriques sont davantage portés à envisager l’achat d’un tel véhicule pour leur prochain achat. La probabilité que l’achat d’un véhicule électrique soit envisagé n’est que de 15 % chez ceux qui n’ont jamais essayé ces véhicules. Ce pourcentage passe à 22 % chez ceux qui ont été passagers d’un véhicule électrique et à 42 % chez ceux qui en ont conduit un. Près de la moitié (soit, 49 %) des personnes qui possèdent un véhicule électrique songent à opter pour un autre véhicule électrique lors de leur prochain achat de véhicule.
  • L’intérêt pour les véhicules électriques diffère selon l’emplacement géographique : C’est dans l’Ouest canadien que l’intérêt quant aux véhicules électriques est le plus marqué; en effet, 59 % des consommateurs en Colombie-Britannique ont indiqué souhaiter se procurer un véhicule électrique. Les résidents du Québec (50 %) et de l’Ontario (47 %) manifestent un enthousiasme mitigé pour les véhicules électriques, tandis que les résidents des provinces des Prairies (38 %) et de l’Atlantique (35 %) semblent les moins intéressés.

Cette étude portant sur la considération des véhicules électriques au Canada fera office de point de référence annuel quant à l’industrie, afin d’évaluer l’intérêt des consommateurs pour ces véhicules. Le contenu de cette étude tient compte de l’intérêt général pour les véhicules électriques en fonction du lieu géographique, des données démographiques, de l’expérience et de l’utilisation des véhicules, du mode de vie et des données psychographiques. Celle-ci englobe également des précisions relatives aux modèles, comme les résultats d’achats croisés et les « motifs d’achat », ainsi qu’une analyse des raisons expliquant le refus d’acheter un véhicule électrique. Dans le cadre de cette étude, les réponses de 3701 consommateurs ont été recueillies entre avril et mai 2022.

Pour obtenir plus d’informations au sujet de l’étude portant sur la considération des véhicules électriques, consultez le site Web à l’adresse suivante :
https://canada.jdpower.com/industries/automotive/2022-canada-electric-vehicle-consideration-evc-study .

Vous pouvez lire le communiqué de presse en ligne à l’adresse suivante : http://www.jdpower.com/pr-id/2021112.

À propos de J.D. Power

J.D. Power est un chef de file mondial dans le domaine de la connaissance des consommateurs, des services de conseils et des données et analyses. Pionnier dans l’utilisation des données massives, de l’intelligence artificielle (IA) et des capacités de modélisation algorithmique pour comprendre le comportement des consommateurs, J.D. Power fournit depuis plus de 50 ans une intelligence industrielle incisive quant aux interactions des consommateurs avec les marques et les produits. Les plus grandes entreprises mondiales des principaux secteurs d’activités font confiance à J.D. Power pour orienter leurs stratégies visant à améliorer l’expérience de la clientèle.

J.D. Power a des bureaux répartis en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique. Pour en savoir davantage au sujet des offres commerciales de l’entreprise, consultez le site web à l’adresse suivante : JDPower.com/business.

À propos de J.D. Power et des règles de publicité et de promotion : www.jdpower.com/business/about-us/press-release-info

1 Étude portant sur la considération des véhicules électriques aux États-Unis, J.D. Power, 2022.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Personnes-ressources pour les relations avec les médias
Gal Wilder, NATIONAL; 416 602-4092; gwilder@national.ca
Nicole Herback, NATIONAL; 403 200-1187; nherback@national.ca
Geno Effler, J.D. Power; Côte Ouest; 714 621-6224; media.relations@jdpa.com

Contacts

Personnes-ressources pour les relations avec les médias
Gal Wilder, NATIONAL; 416 602-4092; gwilder@national.ca
Nicole Herback, NATIONAL; 403 200-1187; nherback@national.ca
Geno Effler, J.D. Power; Côte Ouest; 714 621-6224; media.relations@jdpa.com