Moins de Canadiens ont un sentiment d’appartenance au travail comparativement à avant la pandémie

Selon le rapport de l’Indice de santé mentaleMC de Solutions Mieux-être LifeWorks, plus de la moitié des Canadiens travaillent même s’ils ne se sentent pas bien, au moins un jour par semaine

TORONTO--()--Solutions Mieux-être LifeWorks, important fournisseur de solutions numériques de mieux-être global, a publié aujourd’hui son rapport mensuel de l’Indice de santé mentaleMC, révélant pour un dix-septième mois consécutif un score de santé mentale négatif au pays.

Résultats marquants :

  • Le score de santé mentale global s’établit à -9,7 comparativement au score de référence antérieur à la pandémie, ce qui constitue son point le plus élevé depuis le lancement de l’indice en avril 2020.
  • Dans le sondage antérieur, 73 % des participants avaient déclaré qu’ils ressentaient un sentiment d’appartenance et d’acceptation au travail avant la pandémie, mais seulement 65 % d’entre eux ont affirmé avoirle même sentiment au cours du dernier mois.
  • Au cours du même sondage, 26 % des participants avaient dit être incertains ou ne pas avoir de sentiment d’appartenance et d’acceptation avant la pandémie, comparativement à 35 % au cours du mois dernier.
  • Bien que cette tendance se constate dans tous les groupes d’âge, la proportion d’employés qui signalent un sentiment d’appartenance et d’acceptation augmente avec l’âge.

Le modèle de télétravail imposé par la pandémie a accentué le sentiment d’isolement des employés canadiens.

  • La majorité des employés (68 %) qui travaillent à leur lieu de travail ont un plus grand sentiment d’appartenance et d’acceptation au travail que ceux qui sont en télétravail ou qui travaillent selon un modèle hybride.
  • Le score relatif à l’isolement des employés qui travaillent exclusivement de la maison est inférieur (-9,6) à celui des employés qui travaillent selon un modèle hybride (-7,6) ou à leur lieu de travail (-7,3).
  • Les 65 % de participants qui ressentaient un sentiment d’appartenance et d’acceptation au travail le mois dernier affichaient le score de santé mentale le plus élevé (-3,1) et le score relatif à l’isolement le plus élevé (-3,4) comparativement aux participants qui étaient incertains ou qui n’éprouvaient pas ce sentiment.

Commentaires de Stephen Liptrap, président et chef de la direction

« Bien que le télétravail et les modèles hybrides offrent de la flexibilité et réduisent ou éliminent le temps de déplacement, les liens risquent de s’affaiblir au fil du temps entre les employés et leur organisation, et avec leurs collègues. Lors du passage à un environnement de travail virtuel durant la pandémie, de nombreux employés ont perdu la spontanéité des conversations qu’ils trouvaient peut-être revigorantes. Pour favoriser le bon déroulement du retour au travail, les employeurs devraient réfléchir à des moyens innovateurs d’atténuer le sentiment d’isolement et de créer une culture sans partialité, d’où que travaillent leurs employés. Les liens que permettent de tisser ces éléments et le soutien social qu’ils procurent sont importants pour le mieux-être et nous devons nous assurer de ne pas les perdre. »

Les employés canadiens disent travailler alors qu’ils ne se sentent pas bien au moins un jour par semaine, ce qui entraîne une perte de productivité :

  • La majorité des participants (54 %) disent travailler même s’ils ne se sentent pas bien (physiquement ou psychologiquement) au moins un jour par semaine. Les scores de santé mentale parmi ce groupe sont largement inférieurs à ceux des participants qui disent ne jamais travailler lorsqu’ils ne se sentent pas bien.
  • 46 % des participants disent qu’ils ne travaillent jamais lorsqu’ils ne se sentent pas bien. Ce groupe obtient le meilleur score de santé mentale, qui s’établit à près de 4 points au-dessus du score de référence antérieur à 2020 (+3,7).
  • 64 % des participants qui ont des enfants travaillent même lorsqu’ils ne se sentent pas bien au moins un jour par semaine, comparativement à 53 % des participants qui n’ont pas d’enfant.
  • De plus, les participants qui ont un score de santé mentale de -40 ou moins ont une perte de productivité évaluée à 27 %, comparativement à ceux qui ont un score de santé mentale de +10 ou plus, dont la perte de productivité est évaluée à 10 %.

Commentaires de Paula Allen, directrice mondiale et première vice-présidente, Recherche et mieux-être global

« Nous savons que, lorsque les employés ne se sentent pas bien, leur productivité au travail diminue. De plus, les données indiquent clairement que la culture de mieux-être d’une organisation et les investissements en santé mentale dans le milieu de travail améliorent la santé globale des employés. Alors que nous passons à une autre étape de la pandémie, nous verrons d’autres changements susceptibles d’entraîner un accroissement de la tension. Ce n’est pas le moment de relâcher les efforts à l’égard de la santé mentale et du mieux-être des employés. Le besoin demeure bien présent et le risque lié à la productivité est important. »

Le rapport complet de l’Indice de santé mentaleMC de Solutions Mieux-être LifeWorks pour le Canada se trouve ici. Ce mois-ci, le rapport comprend des renseignements sur les répercussions du télétravail sur la tension mentale, les raisons pour lesquelles les participants ont pris un congé de maladie, les conditions de travail idéales des employés, et plus encore.

À propos de l’Indice de santé mentaleMC

L’enquête mensuelle de Solutions Mieux-être LifeWorks a été menée en ligne entre le 30 juillet et le 5 août 2021 auprès de 3 000 répondants au Canada, en anglais et en français. Tous les répondants résident au Canada et étaient employés au cours des six mois précédents. Les données ont été pondérées statistiquement pour assurer que la composition régionale et hommes-femmes de l’échantillon est représentative de cette population. Le rapport de l’Indice de santé mentaleMC est publié une fois par mois depuis le mois d’avril 2020, et compare les scores obtenus aux données de référence recueillies en 2017, 2018 et 2019.

À propos de Solutions Mieux-être LifeWorks

Solutions Mieux-être LifeWorks est un chef de file mondial en solutions virtuelles et présentielles qui favorisent le mieux-être global des gens. Nous offrons un continuum de soins personnalisé pour aider nos clients à veiller au mieux-être de leurs employés et, ainsi, à contribuer au succès de leur entreprise.

ID-CORP, ID-MH, ID-CAD

Contacts

Josée St-Pierre
Solutions Mieux-être LifeWorks
media@lifeworks.com
1 855 622-3327

Chloé Lebouc
Kaiser & Associés
chloe.lebouc@kaiserpartners.com
1 647 295-0517

Contacts

Josée St-Pierre
Solutions Mieux-être LifeWorks
media@lifeworks.com
1 855 622-3327

Chloé Lebouc
Kaiser & Associés
chloe.lebouc@kaiserpartners.com
1 647 295-0517