EMGA conseille une levée de fonds de 300 millions de dollars américains pour BTG Pactual avec DFC

LONDRES--()--Emerging Markets Global Advisory Limited (EMGA), la banque d'investissement de niche spécialisée dans les marchés émergents, annonce aujourd'hui une opération majeure de levée d'un véhicule de dette senior qui permettra à BTG Pactual de développer ses activités en petites et moyennes entreprises (PME) au Brésil.

La facilité de crédit de 300 millions de dollars américains a été fournie par DFC et cette opération représente la plus importante facilité de crédit senior jamais conseillée par EMGA. Elle fait suite à une transaction de 140 millions de dollars américains réalisée l'année dernière avec DEG et Proparco, deux institutions européennes de développement.

Cette opération intervient à un moment où les banques du monde entier sont à la recherche de nouvelles options de financement transfrontalier destinées à mieux soutenir les entreprises touchées par la pandémie de COVID-19.

En commentant cette opération, Caio Zanette de chez BTG Pactual a déclaré : « BTG Pactual est très heureux du soutien d'EMGA dans la poursuite de cette opération majeure qui bénéficiera aux activités de nos PME au Brésil. Nous continuons à développer toutes nos activités et le financement apporté par DFC permettra de stimuler l'initiative tout en générant un impact positif fort dans la communauté avec le soutien du 2X Challenge et en se concentrant sur les régions économiquement défavorisées ».

Sajeev Chakkalakal, directeur général de la banque d'investissement chez EMGA, a déclaré : « Ce fut un plaisir d'apporter à nouveau notre aide à l'équipe de BTG en conseillant cette facilité majeure pour financer le portefeuille de prêts aux petites et moyennes entreprises de BTG dans tout le Brésil. DFC est un partenaire de longue date d'EMGA et sa situation d'institution renommée en matière de financement du développement offre également une nouvelle source de financement stratégique à BTG ». Jeremy Dobson, directeur général d'EMGA a ajouté : « Ce fut un plaisir de travailler avec toutes les parties pour cette opération ».

L'investissement de DFC, le plus grand prêt accordé par l'agence en Amérique latine, prendra en charge les prêts aux PME, en mettant l'accent sur les régions économiquement défavorisées du Nord et du Nord-Est et sur les entreprises appartenant à des femmes et dirigées par des femmes au Brésil. Algene Sajery, vice-présidente du bureau des affaires extérieures et responsable des initiatives mondiales en faveur de l'égalité des sexes de DFC a déclaré : « Nous sommes fiers de nous associer à BTG Pactual dans le cadre de cette opération pour pouvoir libérer tout le potentiel économique des femmes et remédier aux lacunes de développement rural et aux inégalités de revenus au Brésil ».

BTG Pactual : BTG est la plus grande banque d'investissement d'Amérique latine, la sixième banque du Brésil en termes de fonds propres et un acteur essentiel pour accorder des prêts et des garanties à une large gamme de clients, allant des PME aux grandes entreprises. BTG est un pionnier de la promotion du financement climatique au Brésil et joue un rôle majeur pour orienter les ressources vers des projets ayant un impact positif sur la communauté.

DFC : U.S. International Development Finance Corporation (DFC) est la banque de développement des États-Unis. DFC s'associe au secteur privé pour apporter des solutions de financement visant à résoudre les problèmes auxquels font face les pays en développement.

Emerging Markets Global Advisory Limited, basée à Londres, aide les institutions financières et les entreprises à la recherche de capitaux d'emprunt ou de capitaux propres. L'équipe d'EMGA est forte de décennies d'expérience, nécessaires à la réalisation d'opérations dans les pays émergents. EMGA poursuit son expansion, consolidant ainsi son positionnement en tant que banque d'investissement de niche orientée vers les marchés émergents.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.