La division Vehicle Group d’Eaton s’associe à Ballard Fuel Cell Systems et au National Renewable Energy Laboratory pour développer une technologie de pile à combustible pour les véhicules utilitaires lourds   

  • La technologie TVS permet de gérer avec précision le flux d’air apporté aux piles à combustible à hydrogène
  • Le département américain de l’énergie reconnaît le leadership de la technologie d’Eaton et lui a attribué une subvention de recherche
  • La division Vehicle Group d’Eaton confirme son engagement à créer des solutions durables

Eaton’s TVS technology to provide precise airflow for hydrogen fuel cells. (Photo: Business Wire)

GALESBURG, Michigan--()--Eaton, l’entreprise de gestion de l’énergie, a annoncé aujourd’hui que sa division Vehicle Group a formé un partenariat avec le leader des systèmes de carburant Ballard Fuel Cell Systems et avec le NREL (National Renewable Energy Laboratory) du département américain de l’énergie pour développer une technologie de pile à combustible pour véhicules utilitaires lourds. Ce partenariat fait suite à la subvention que la division Vehicle Group d’Eaton a reçue du département américain de l’énergie pour développer des piles à combustible à hydrogène hautement efficaces capables de faire fonctionner des engins lourds.

La nouvelle technologie de pile à combustible exploitera la technologie TVS (Twin Vortices Series) d’Eaton afin d’améliorer l’efficacité énergétique. Cette avancée représente une nouvelle étape importante de l’engagement d’Eaton à décarboner le secteur des transports en tirant parti des investissements réalisés et des solutions mises au point par la société depuis plus de vingt ans pour contribuer à l’atténuation du changement climatique.

«Notre technologie TVS de surcompresseur permet aux fabricants de piles à combustible de contrôler avec précision le volume d’air pour accroître la puissance et l’efficacité, a expliqué Karl Sievertsen, vice-président et directeur de la technologie de la division Vehicle Group d’Eaton. L’efficacité des piles à combustible concurrentes est moindre, parce que la plupart des piles à combustible à hydrogène utilisent de simples ventilateurs pour fournir le flux d’air, ce qui produit une pression inférieure et impossible à contrôler.»

Eaton développera cette technologie dans ses laboratoires de recherche de Golden (Colorado) et dans son centre d’excellence de fabrication additive de Southfield (Michigan), en utilisant des systèmes avancés d’électronique de puissance et d’impression 3D. La division Vehicle Group d’Eaton sera chargée de concevoir et de tester un prototype de validation de principe à petite échelle utilisant la technologie TVS qui réduit considérablement la consommation d’énergie du système de flux d’air et augmente l’efficacité des piles à combustible dans les applications pour véhicules lourds.

La technologie TVS d’Eaton est idéale dans les environnements difficiles car elle tolère l’eau, est dotée de plans opérationnels avec une large efficacité et permet un contrôle précis du flux d’air en fonction de la vitesse. Ces propriétés permettent de remplacer l’humidificateur par un applicateur d’eau pour obtenir des ratios de pression opérationnelle et de rendements isentropiques plus élevés.

«Cette innovation, qui sera démontrée en laboratoire, deviendra un tremplin pour les capacités de fabrication avancées et le leadership technologique des États-Unis», a ajouté Karl Sievertsen.

Eaton, un leader mondial de la technologie des surcompresseurs, a produit plus de 9 millions d’unités en une trentaine d’années. Tous les composants des surcompresseurs d’Eaton sont fabriqués en interne selon des processus de fabrication de pointe et comportent un revêtement de rotor breveté qui améliore leur efficacité. Le revêtement de type poudre d’Eaton comble les espaces entre les lobes, les pointes et les faces du rotor, ce qui réduit les fuites d’air et évite quasiment tout jeu entre les composants, d’où une performance optimale.

«Nous sommes fiers de nous associer à Ballard et au NREL pour mettre au point cette nouvelle technologie innovante qui va contribuer à l’atténuation du changement climatique mondial, a déclaré Karl Sievertsen. Chez Eaton, nous travaillons depuis longtemps avec nos homologues industriels et les organisations de recherche américaines pour générer des solutions durables, réduire notre empreinte et concrétiser notre vision d’amélioration de la qualité de vie et de l’environnement.»

Pour en savoir plus sur les objectifs de durabilité 2030 d’Eaton, cliquez ici.

Eaton s’est donné pour mission d’améliorer la qualité de vie et l’environnement grâce à l’utilisation de technologies et de services de gestion énergétique. Nous fournissons des solutions durables qui aident nos clients à gérer efficacement l’énergie électrique, hydraulique et mécanique avec une sécurité, une efficience et une fiabilité accrues. Eaton a généré un chiffre d'affaires de 17,9 milliards USD en 2020 et commercialise ses produits dans plus de 175 pays. La société emploie environ 85 000 personnes. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.eaton.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Thomas Nellenbach
thomasjnellenbach@eaton.com
(216) 333-2876 (cell)

Contacts

Thomas Nellenbach
thomasjnellenbach@eaton.com
(216) 333-2876 (cell)