Teva et Bioeq annoncent un partenariat commercial dans le domaine des biosimilaires

L’accord inclut la commercialisation d’un candidat biosimilaire du médicament ophtalmologique ranibizumab (Lucentis®) en Europe, au Canada, en Israël et sur les marchés mondiaux

TEL AVIV, Israël, et ZURICH--()--Teva Pharmaceutical Industries Ltd. (NYSE et TASE : TEVA) et Bioeq AG ("Bioeq") ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un partenariat stratégique pour la commercialisation exclusive du FYB201 de Bioeq, un candidat biosimilaire de Lucentis® (ranibizumab), en Europe, au Canada, en Israël et en Nouvelle-Zélande.

Ce partenariat stratégique combine la présence commerciale de longue date, le réseau de distribution étendu et les importantes activités de vente et de marketing de Teva dans toute l’Europe et sur les marchés internationaux avec les capacités de Bioeq dans le développement de médicaments biosimilaires pour des pays très réglementés avec des normes de qualité rigoureuses. Bioeq a acquis sous licence les droits de commercialisation mondiaux exclusifs pour le FYB201 auprès de Formycon AG, un développeur allemand de biosimilaires.

« Libérer la valeur des produits biologiques avec les biosimilaires constitue une nouvelle avancée de taille dans le développement de médicaments, qui offre aux patients des options thérapeutiques sûres et efficaces grâce à des alternatives plus abordables aux produits biologiques de marque qui ont perdu leurs droits d’exclusivité », a déclaré Sven Dethlefs, PhD, vice-président exécutif en charge du marketing et du portefeuille mondiaux et des activités commerciales sur les marchés internationaux. « Cette collaboration élargit le portefeuille de biosimilaires de Teva et démontre une nouvelle fois l’engagement ferme de la société à offrir un meilleur accès à des médicaments de qualité pour contribuer à améliorer le quotidien d'un plus grand nombre de patients. »

Commentant l’accord, Nicola Mikulcik, membre du conseil d’administration de Bioeq, a déclaré : « Nous sommes fiers d’avoir Teva à nos côtés en tant que partenaire de choix pour ces marchés. Cet accord représente un jalon important pour offrir aux patients une option thérapeutique très efficace pour les rétinopathies, dont la dégénérescence maculaire liée à l'âge. »

Selon les termes de l’accord, Bioeq sera responsable du développement, de l'enregistrement et de la fourniture du biosimilaire. Teva aura de son côté la responsabilité de la commercialisation du produit. Teva et Bioeq se partageront les revenus de la commercialisation du biosimilaire. Toutes les autres clauses financières et les détails sur le produit restent confidentiels.

Les biosimilaires sont destinés à être utilisés à la place de produits biologiques de marque existants pour traiter tout un éventail de maladies chroniques et souvent mortelles. Ils présentent donc le potentiel de réduire les coûts et d’élargir l'accès des patients. Les biosimilaires présentent une similitude analytique et clinique prouvée avec leurs produits de référence de marque respectifs.

À propos de Teva

Teva Pharmaceutical Industries Ltd. (NYSE et TASE : TEVA) développe et produit des médicaments pour améliorer le quotidien depuis plus d'un siècle. Nous sommes un leader mondial dans le domaine des médicaments génériques et spécialisés, avec un portefeuille de plus de 3 500 produits dans pratiquement tous les domaines thérapeutiques. Environ 200 millions de personnes dans le monde prennent chaque jour un médicament Teva grâce à l'une des chaînes d'approvisionnement les plus importantes et complètes de l'industrie pharmaceutique. En plus de notre présence établie dans les génériques, nous disposons d'une recherche et d'opérations innovantes importantes qui soutiennent notre portefeuille croissant de produits spécialisés et biopharmaceutiques. Pour en savoir plus, consultez www.tevapharm.com.

À propos de Bioeq

Bioeq est une coentreprise biopharmaceutique suisse entre le groupe Polpharma Biologics et le groupe Strüngmann. Bioeq développe, concède sous licence et commercialise des biosimilaires. www.bioeq.ch

Mise en garde concernant les déclarations prospectives

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives au sens de la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act de 1995 concernant notre gamme de biosimilaires. Ces déclarations sont fondées sur les convictions et les attentes actuelles de la direction. Elles sont soumises à d'importants risques et incertitudes, connus et inconnus, susceptibles de provoquer un écart substantiel entre nos résultats, performances ou réalisations futurs et ceux exprimés ou suggérés dans les déclarations prospectives. Parmi les facteurs importants pouvant provoquer ou contribuer à de tels écarts figurent les risques liés à :

  • le succès commercial de notre gamme de biosimilaires ;
  • notre capacité à faire face à la concurrence sur le marché, notamment : le fait que nous dépendons largement de nos produits génériques ; la consolidation de notre clientèle et des alliances commerciales entre nos clients ; les retards dans le lancement de nouveaux produits génériques ; l'augmentation du nombre de concurrents qui ciblent des opportunités dans les génériques et qui cherchent une exclusivité sur le marché américain pour des versions génériques de produits importants ; notre capacité à développer et à commercialiser des produits biopharmaceutiques ; la concurrence pour nos produits spécialisés, dont AUSTEDO®, AJOVY® et COPAXONE® ; notre capacité à atteindre les résultats attendus de nos investissements dans notre portefeuille de produits ; notre capacité à développer et à commercialiser d’autres produits pharmaceutiques ; ainsi que l’efficacité de nos brevets et autres mesures visant à protéger nos droits de propriété intellectuelle ;
  • notre endettement important, qui peut limiter notre capacité à contracter des dettes supplémentaires, à effectuer des transactions supplémentaires ou à réaliser de nouveaux investissements, peut entraîner une nouvelle dégradation de notre notation de crédit ; et notre incapacité à contracter des emprunts ou à emprunter des fonds pour des montants ou à des conditions qui nous sont favorables ;
  • notre activité et nos opérations en général, y compris : l'incertitude concernant la pandémie de COVID-19 et son impact sur notre activité, notre situation financière, nos opérations, nos flux de trésorerie et nos liquidités, ainsi que sur l'économie en général ; notre capacité à mener à bien et à maintenir les activités et les efforts liés aux mesures que nous avons prises ou que nous pourrions prendre en réponse à la pandémie de COVID-19 et les coûts associés ; l'efficacité de nos efforts d’optimisation ; notre capacité à attirer, embaucher et conserver un personnel hautement qualifié ; les problèmes de fabrication ou de contrôle de la qualité ; les interruptions de notre chaîne d'approvisionnement ; les perturbations affectant les systèmes informatiques ; les violations de la sécurité de nos données ; les variations des lois sur la propriété intellectuelle ; les défis associés à la conduite des affaires à l'échelle mondiale, y compris l'instabilité politique ou économique, les hostilités majeures ou le terrorisme ; les coûts et retards résultant de l'abondante réglementation dans le secteur pharmaceutique à laquelle nous sommes soumis ou l’allongement des délais de traitement par les gouvernements en raison des restrictions de déplacement et de travail liées à la pandémie de COVID-19 ; les effets des réformes de la réglementation des soins de santé et des réductions des prix, des remboursements et de la couverture des produits pharmaceutiques ; des ventes importantes à un nombre limité de clients ; notre capacité à faire des offres pour des cibles d'acquisition appropriées ou des opportunités de licence, ou à réaliser et intégrer des acquisitions ; et nos perspectives et opportunités de croissance si nous vendons des actifs ;
  • les questions de conformité, de réglementation et de contentieux, notamment : notre incapacité à nous conformer à des environnements juridiques et réglementaires complexes ; l'intensification des mesures juridiques et réglementaires en rapport avec les préoccupations du public concernant l'abus de médicaments opioïdes et notre capacité à parvenir à une résolution finale des litiges restants liés aux opiacés ; la surveillance de la part de la concurrence et des autorités fixant les prix à travers le monde, y compris notre capacité à nous défendre avec succès contre les accusations pénales du ministère américain de la justice pour violation de la loi Sherman ; la responsabilité potentielle en cas de contrefaçon de brevet ; les réclamations en matière de responsabilité des produits ; le non-respect des obligations complexes de Medicare et Medicaid en matière de rapports et de paiement ; le respect des sanctions anti-corruption et des lois sur le contrôle du commerce ainsi que les risques environnementaux ;
  • d'autres risques financiers et économiques, notamment : notre exposition aux fluctuations et aux restrictions de change ainsi qu'aux risques de crédit ; les dépréciations potentielles de nos actifs incorporels ; les augmentations significatives potentielles des obligations fiscales (y compris sous l'effet d’une potentielle réforme fiscale aux États-Unis) ; et l'effet sur notre taux d'imposition effectif global de la cessation ou de l'expiration de programmes gouvernementaux ou d'avantages fiscaux, ou d'un changement dans nos activités ;

et d'autres facteurs abordés dans le présent communiqué de presse, dans notre rapport trimestriel sur formulaire 10-Q pour le premier trimestre 2021 et dans notre rapport annuel sur formulaire 10-K pour l'exercice clos au 31 décembre 2020, y compris dans les sections intitulées "Risk Factors" et "Forward Looking Statements". Les déclarations prospectives ne sont valables qu'à la date à laquelle elles sont faites, et nous n'assumons aucune obligation de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives ou autres informations contenues dans le présent document, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour toute autre raison. Il est recommandé au lecteur de ne pas se fier outre mesure à ces déclarations prospectives.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Relations avec les investisseurs
États-Unis

Kevin C. Mannix (215) 591-8912
Yael Ashman 972 (3) 914-8262

Relations publiques
États-Unis
Grace Ann Arnold (201) 739-2064

Israël
Yonatan Beker 972 (54) 888 5898

Contacts

Relations avec les investisseurs
États-Unis

Kevin C. Mannix (215) 591-8912
Yael Ashman 972 (3) 914-8262

Relations publiques
États-Unis
Grace Ann Arnold (201) 739-2064

Israël
Yonatan Beker 972 (54) 888 5898