Novacyt S.A. : Résultats de l'exercice 2020 et actualisation de la stratégie de croissance

Performance transformationnelle en 2020

Maintien d'une forte demande pour le test COVID-19 en 2021

Stratégie visant à assurer une croissance à long terme grâce à l'expansion des gammes de tests, de l’implantation des instruments et des zones géographiques clés, complétée par des fusions et acquisitions

PARIS & CAMBERLEY, Angleterre--()--Regulatory News:

Novacyt (EURONEXT GROWTH : ALNOV ; AIM : NCYT) («Novacyt» ou la «Société» ou le «Groupe»), spécialiste international du diagnostic clinique, annonce ses résultats audités pour l'exercice clos le 31 décembre 2020 et fait le point sur sa stratégie de croissance.

Graham Mullis, Directeur général de Novacyt, déclare :
« 2020 a été une année de transformation pour Novacyt, car nous avons répondu à la propagation mondiale de la COVID-19. Historiquement, nous nous sommes forgés une réputation pour l'innovation et la haute performance de nos technologies de diagnostic, ce qui nous a permis de répondre rapidement à la pandémie grâce au développement d'un portefeuille de tests PCR COVID-19 fiables. Après avoir répondu à une demande mondiale impérieuse de tests PCR, Novacyt a assuré son avenir en remboursant toutes ses dettes à long terme, en renforçant considérablement son bilan et en réalisant un certain nombre d'objectifs stratégiques pour soutenir sa croissance future.

Alors que le marché des tests COVID-19 a continué à évoluer en 2021, nous avons continué à renforcer nos capacités de base et à appliquer notre expertise en bio-informatique et en conception pour élargir notre offre de produits. Nous nous attendons donc à ce que Novacyt continue à jouer un rôle majeur dans les tests COVID-19 et, plus précisément, nous nous attendons à une forte croissance des revenus dans les tests privés, à mesure que les marchés et les voyages internationaux rouvrent.

Alors que nous cherchons à nous appuyer sur nos solides fondations et à faire de Novacyt un acteur majeur du diagnostic, nous avons mis à jour notre stratégie de croissance à long terme en nous concentrant sur les domaines clés des tests, des instruments et de l'expansion géographique. Nous continuerons également à compléter ces initiatives de croissance par notre stratégie de fusion et d'acquisition. Le conseil d'administration est convaincu que Novacyt est bien positionnée pour créer une valeur durable à long terme.

Je tiens à exprimer ma sincère gratitude à tous nos employés pour leur travail acharné et leur dévouement continu, ainsi qu'à nos partenaires et fournisseurs pour leur loyauté tout au long de 2020 et jusqu'à présent en 2021, alors que nous poursuivons la lutte contre la COVID-19. Enfin, je tiens à remercier nos actionnaires, anciens et nouveaux, qui continuent de soutenir Novacyt. »

Principaux résultats financiers

  • Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe a été multiplié par plus de 20 pour atteindre 277,2 millions £ en 2020, contre 11,5 millions £ en 2019.
  • La marge brute du Groupe a continué à s'améliorer, passant de 64,0 % en 2019 à 76,3 % en 2020.
  • L'EBITDA du Groupe a augmenté à 176,1 millions £ en 2020, contre 0,2 million £ en 2019, la marge d'EBITDA passant à 64 % en 2020, contre 2 % en 2019.
  • Bénéfice d'exploitation de 167,4 millions £ en 2020, contre une perte de 1,6 million £ en 2019.
  • Bénéfice après impôts de 132,4 millions £ en 2020, contre une perte de 5,7 millions £ en 2019.
  • Trésorerie à la fin de l'année de 91,8 millions £, contre 1,5 million £ en 2019.
  • Le Groupe termine l'année 2020 sans dette après que la totalité de la dette de 7,1 millions £ ait été remboursée au cours du premier semestre de 2020.

En milliers £

 

2020

 

2019

 

2018

 

 

Consol

 

Consol

 

Consol

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d’affaires

 

277 204

 

11 468

 

12 140

 

 

 

 

 

 

 

Marge brute

 

211 500

 

7 340

 

7 613

Marge brute %

 

76%

 

64%

 

63%

 

 

 

 

 

 

 

EBITDA

 

176 145

 

174

 

512

 

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel avant éléments exceptionnels

 

174 843

 

-1 088

 

-376

 

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel après éléments exceptionnels

 

167 441

 

-1 556

 

-1 225

 

 

 

 

 

 

 

Résultat après impôt des activités poursuivies

 

132 423

 

-3 419

 

-1 869

 

 

 

 

 

 

 

Perte des activités abandonnées

 

-

 

-2 330

 

-2 323

 

 

 

 

 

 

 

Résultat après impôt attribuable aux actionnaires de la société consolidante

 

132 423

 

-5 749

 

-4 192

Principaux éléments opérationnels

  • Développement et lancement accélérés de 10 nouveaux produits pour soutenir les laboratoires et les cliniciens dans le dépistage de la COVID-19
    • Développement de l'un des premiers tests moléculaires de dépistage de la COVID-19, ayant reçu le marquage CE et l'autorisation d'utilisation en urgence de nombreuses autorités réglementaires à travers le monde.
    • Lancement d'un certain nombre de produits PCR innovants additionnels, notamment Exsig®, PROmate®, genesig® COVID-19 HT 2.0 et Winterplex®, afin d'améliorer l'efficacité du flux de travail et de répondre aux besoins en matière de tests dans des environnements centraux et au chevet du patient.
  • Changement significatif d’échelle de notre organisation, y compris une augmentation de la capacité de production multipliée par plus de 100, une augmentation de la capacité de la chaîne d'approvisionnement et un investissement important dans la R&D et l'infrastructure commerciale pour soutenir la croissance.
  • Collaboration stratégique avec AstraZeneca plc, GSK plc et l'Université de Cambridge pour soutenir le dépistage de la COVID-19 au Royaume-Uni.
  • Obtention de contrats importants avec des gouvernements internationaux, y compris le DHSC et organisations non gouvernementales britanniques pour l'approvisionnement en produits COVID-19.
  • Acquisition et intégration réussie d'IT-IS International Ltd en phase avec la stratégie, sécurisant une propriété intellectuelle clé et élargissant les capacités de production et l'offre de produits.
  • Développement de VersaLab™ pour les tests PCR au chevet du patient dans le marché émergent du dépistage dans le secteur privé.
  • Expertise en surveillance bio-informatique utilisée pour évaluer la précision continue des tests COVID-19 et surveiller les nouvelles séquences virales du SARS-CoV-2.

Faits importants postérieurs à la période de référence

  • Développement continu de la gamme de produits COVID-19 pour répondre à l'évolution des besoins des clients.
    • Lancement de SNPsig®, une nouvelle gamme de tests de génotypage par PCR (dont VariPLEX™) pour le diagnostic des variants, initialement axée sur le SARS-CoV-2, afin de répondre à l'évolution rapide du contexte des nouveaux variants de virus et de la détection de l'échappement au vaccin.
    • Extension de la gamme de tests à flux latéral PathFlow® avec les tests COVID-19
  • Intégration du Public Health England National Microbiology Framework for Diagnostic Goods and Services et de NHS England pour la détection des variants préoccupants (VOC).
  • Lancement des laboratoires de traitement mobiles VersaLab™ et VersaLab™ Portable pour élargir les possibilités de tests au chevet du patient dans le secteur privé.
  • Renforcement de l'équipe de direction et des opérations commerciales pour soutenir la croissance future.
    • Nomination de James McCarthy au poste de directeur financier
    • Anthony Dyer a pris le nouveau rôle de directeur du développement de l'entreprise pour se concentrer sur le développement des activités.
    • Nomination de Guillermo Raimondo au poste nouvellement créé de directeur commercial pour piloter l’ensemble des activités commerciales.
    • Nomination récente de Kevin Crittenton au poste de directeur général États-Unis et mise en place de Novacyt US Inc.

Principaux éléments de la stratégie actualisée
Novacyt a continué de s'appuyer sur sa stratégie de croissance à long terme, en identifiant les opportunités de croissance organique et de R&D suivantes :

  • Extension des gammes de tests : Poursuite de l'exploitation de l'expertise du Groupe en matière de bio-informatique et de conception pour développer des tests dans trois domaines prioritaires
    • Test COVID-19 - élargir la gamme de tests pour les nouveaux variants et innover pour améliorer l'efficacité des tests et l'obtention des résultats.
    • Test COVID-19 Plus - cibler l'expansion dans des domaines étroitement adjacents de COVID-19, et le suivi des biomarqueurs pour prédire la progression de COVID-19 et diagnostiquer les conditions chez les patients affectés.
    • Tests post-COVID-19 - répondre aux besoins de tests non satisfaits, tels que les agents pathogènes résistants aux antimicrobiens, la septicémie et la transplantation, pour les laboratoires centraux et les tests à proximité des patients.
  • Implantation croissante des instruments : Suite à l'acquisition d'IT-IS, Novacyt va étendre le placement et l'utilisation de ses instruments q16 et q32 en développant des gammes de tests basés sur les exigences des différents environnements au chevet du patient. L'entreprise développera également des technologies de diagnostic basées sur les protéines, y compris le flux latéral, et accordera des licences ou fera des acquisitions.
  • Expansion géographique : Les zones géographiques prioritaires (notamment le Royaume-Uni, les États-Unis, l'Allemagne et d'autres marchés européens) seront ciblées en mettant l'accent sur les ventes directes, le marketing et la distribution, soutenus par des investissements organiques et des acquisitions.
    • L'infrastructure commerciale déjà établie au Royaume-Uni place le Groupe en bonne position pour soutenir l'expansion sur ces marchés du diagnostic.
    • Expansion en cours sur le marché américain, avec la création de Novacyt US Inc et la nomination d'un directeur général américain, et jusqu'à 10 recrutements supplémentaires prévus au second semestre 2021.
  • Novacyt reste concentré sur les fusions et acquisitions pour compléter ces initiatives.

Événement postérieur à la clôture du bilan/conflit avec le DHSC
Le 9 avril 2021, Novacyt a annoncé que le Groupe était en conflit avec le DHSC concernant son deuxième contrat de fourniture et a fait une nouvelle mise à jour le 21 mai 2021. Le conflit porte sur des revenus du quatrième trimestre 2020 s'élevant à 129,1 millions £ pour un produit spécifique fourni au NHS. Le Groupe a sollicité une assistance juridique indépendante et une provision a été constituée dans les états financiers sur la base des estimations actuelles du Conseil d'administration en ce qui concerne cette réclamation auprès du DHSC.

Le Conseil d'administration a estimé que, conformément aux conditions contractuelles, et si nécessaire, il devrait être possible de remplacer le produit en question et une provision pour garantie de produit a été constituée en conséquence. La meilleure estimation du Conseil d'administration concernant le coût de remplacement est d'un maximum de 19,8 millions £, l’impact sur la trésorerie du Groupe dépendra du règlement du conflit. Si aucun accord n'est obtenu et qu'une action en justice est nécessaire, le calendrier de toute sortie de fonds éventuelle sera prolongé.

Il est possible, mais non probable, que la demande de remboursement du DHSC au titre de la garantie d'assurance limitée aboutisse. L’impact sur la trésorerie du Groupe dépendra du succès de la réclamation et des conditions négociées pour le remboursement. Si la résolution de la réclamation est matériellement différente de la décision du Conseil de remplacer le produit, les états financiers en ce qui concerne les revenus et la provision pour la garantie du produit pourraient être significativement affectés.

Sur le chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2020, des factures s'élevant à 24,0 millions £ concernant le produit livré au DHSC restent en suspens à la date de signature des états financiers et le recouvrement de ce montant dépend également de l'issue du conflit. En outre, après la fin de l'année, un autre montant de 49,0 millions £ de produits livrés et facturés au DHSC en 2021 reste impayé et fait maintenant aussi partie du conflit. Les factures impayées totalisent 73,0 millions £ et incluent la TVA.

À l'heure actuelle, le Groupe n'est pas en mesure de fournir des précisions sur le conflit ou le calendrier de résolution en raison de la nature confidentielle des discussions en cours. Cependant, le Groupe a sollicité des conseils juridiques concernant le conflit et estime avoir de bonnes raisons de faire valoir ses droits contractuels.

Informations commerciales et perspectives pour le reste de l'année 2021.
Pour les cinq mois clos au 31 mai 2021, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires non audité de 88,4 millions £, contre 40,8 millions £ en 2020 sur la même période. Ces 88,4 millions £ comprennent 40,7 millions £ correspondant aux ventes au DHSC, qui font désormais partie du conflit. Si l'on exclut le chiffre d'affaires lié au DHSC, la Société a enregistré un taux d'exécution de plus de 10 millions £ de chiffre d’affaires mensuel au premier trimestre 2021, qui est passé à environ 7 millions £ par mois en avril et en mai en raison de la diminution des taux d'infection et de la forte baisse du nombre de dépistages. Il s'agit d'une tendance similaire à celle observée en 2020 alors que les pays entraient dans la période estivale et que la propagation de la COVID-19 diminuait.

En perspective, le Groupe s'attend à une forte croissance des tests dans le secteur privé avec la réouverture des marchés et des voyages, qui pourrait entraîner des taux d'infection plus élevés, et à une augmentation du dépistage pour revenir au quatrième trimestre 2021, similaire au quatrième trimestre 2020, pendant la période hivernale. Le Groupe s'attend également à une nouvelle croissance significative grâce au lancement de nouveaux produits au cours du second semestre 2021, notamment l'élargissement de sa gamme de tests antigéniques à flux latéral pour un usage professionnel et domestique. Si la demande reprend conformément aux attentes, le Groupe prévoit un chiffre d'affaires annuel d'environ 100 millions £, à l'exclusion des ventes au DHSC qui font l'objet d'un conflit.

Au cours des cinq premiers mois de 2021, Novacyt a dégagé une marge brute de plus de 70% et une marge sur EBITDA de plus de 40%, hors impact des ventes au DHSC, et les Administrateurs sont convaincus que la Société peut maintenir ces niveaux de rentabilité sous-jacente pour le reste de l'année si les volumes sont conformes à ses attentes actuelles. Cela suppose qu'il n'y aura pas d'autres ventes au DHSC pour le reste de l'année et qu'il n'y aura pas d'autres provisions ou ajustements liés au différend actuel.

En associant une large base technologique à un développement de produits agile et innovant et à une fonctionnalité d'essai clinique, le conseil d'administration estime que le Groupe est bien positionné pour aborder rapidement de nouveaux domaines de besoins non satisfaits avec des produits leaders sur le marché. Les perspectives en matière de R&D pour 2021 sont solides, avec un certain nombre de nouveaux produits en cours de développement qui continueront à répondre à l'évolution rapide des exigences des tests COVID-19 et à s'adresser aux marchés plus larges des maladies respiratoires, des transplantations et des maladies infectieuses non COVID-19. Ces résultats sont étayés par une position de trésorerie renforcée et le Groupe va continuer à investir dans l'innovation, la croissance organique et le développement commercial externe, en accord avec sa stratégie de croissance renouvelée. Le Groupe continue également d'évaluer les opportunités de fusions et acquisitions et envisagera des acquisitions complémentaires pour acquérir des actifs stratégiques et étendre sa présence géographique.

Les informations contenues dans la présente Annonce sont considérées par la Société comme constituant des informations privilégiées au sens de l'article 7 du Règlement sur les abus de marché (UE) n° 596/2014 (tel que modifié), car elles font partie du droit interne du Royaume-Uni en vertu de la Loi de 2018 sur l'Union européenne (retrait) (telle que modifiée). À la suite de la publication de la présente annonce via le service d'information réglementaire, cette information privilégiée est désormais considérée comme faisant partie du domaine public.

A propos de Novacyt Group
Le Groupe Novacyt est une entreprise internationale de diagnostic qui génère un portefeuille croissant de tests de diagnostic in vitro et moléculaire. Ses principales forces résident dans le développement de produits de diagnostic, la commercialisation, le développement et la fabrication pour tiers. Les principales unités commerciales de la Société comprennent Primerdesign et Lab21 Products, qui fournissent une vaste gamme de tests et de réactifs de haute qualité dans le monde entier. Le Groupe sert directement les marchés de la microbiologie, de l'hématologie et de la sérologie ainsi que ses partenaires mondiaux, dont les grands acteurs du secteur.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site Internet : www.novacyt.com

Compte rendu du Directeur Général

Une année de transformation
Novacyt a connu une demande commerciale sans précédent pour ses produits COVID-19 au cours de l'année 2020, ce qui a transformé notre situation financière. Ainsi, le Groupe a largement dépassé son budget pour l'ensemble de l'année 2020 et surpassé toutes les performances précédentes.

Notre réponse à la pandémie de coronavirus dans l'ensemble de la Société a été exceptionnelle et cela est dû à nos employés. Je suis très fier et humble de voir à quel point tout le monde a travaillé et continue de travailler pendant une période difficile et stimulante. Malgré les ravages de la pandémie sur nos vies et nos économies, Novacyt reste concentré sur ses efforts pour aider les pays du monde entier à diagnostiquer et à gérer la propagation du SARS-CoV-2 et de ses variants qui en découlent naturellement.

Le Groupe a réalisé une augmentation du chiffre d'affaires de plus de 20x pour atteindre 277,2 millions £ avec une marge brute de 76,3% et une rentabilité EBITDA de 176,1 millions £ pour l'ensemble de l'année 2020. En juin 2020, le Groupe a été en mesure de régler toutes les obligations de la dette en cours de 7,1 millions £ au total avec Harbert European Growth Capital (" HEGC ") et Vatel Capital SAS (" Vatel "), libérant ainsi le Groupe de toute dette pour la première fois. La trésorerie du Groupe au 31 décembre 2020 s'élevait à 91,8 millions £.

En février 2020, le Groupe a produit l'un des premiers tests COVID-19 marqués CE au monde pour la souche 2019 du nouveau coronavirus, et a reçu l'approbation de la Food and Drug Administration (FDA) américaine et de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) afin que le test soit éligible aux marchés publics dans le cadre de la liste d'utilisation d'urgence (EUL). La liste d'utilisation d'urgence est une procédure fondée sur le risque qui permet d'évaluer et de répertorier les vaccins, les produits thérapeutiques et les produits de diagnostic in vitro non homologués, dans le but d'accélérer la mise à disposition de ces produits aux personnes touchées par une urgence de santé publique. Ce produit a maintenant reçu l'approbation réglementaire de 53 pays.

Dans le cadre du plan à cinq piliers du gouvernement britannique visant à augmenter les tests de dépistage de la COVID-19, Novacyt a collaboré avec AstraZeneca, GSK et l'Université de Cambridge afin de prendre des mesures pour soutenir l'effort national. Novacyt a assuré un processus de flux de travail efficace pour le COVID-19 au sein d'un nouveau laboratoire de test mis en place par ces partenaires au laboratoire Anne McLaren de l'université, en plus de fournir son test COVID-19 pour générer des données de résultats.

Vers la fin du mois d'avril 2020, Novacyt a obtenu un contrat d'approvisionnement avec le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales britannique (DHSC) pour approvisionner les laboratoires centraux en test COVID-19. Ce partenariat a renforcé le soutien existant de Novacyt au plan à cinq piliers du gouvernement britannique visant à augmenter le dépistage du COVID-19. Il a ensuite été suivi par l'attribution d'un deuxième contrat par le DHSC en septembre 2020 pour le système d'instruments et de tests du Groupe au chevet du patient.

Mise à l'échelle opérationnelle significative
Le plus grand défi du Groupe en 2020 a été, et reste, de développer l'organisation et les systèmes nécessaires pour soutenir l'expansion de l'activité à un rythme sans précédent. Tout en conservant nos principaux avantages concurrentiels, tels que la rapidité de mise sur le marché et la qualité de nos produits, nos effectifs ont augmenté de plus de 200 personnes au cours des 18 derniers mois.

Notre fonction de fabrication a connu la plus forte augmentation au cours des 12 derniers mois. Nous restons focalisés sur nos activités de fabrication, alors que la complexité de cette fonction augmente, pour continuer à dégager des marges substantielles grâce à un faible coût des marchandises, ainsi que pour nous adapter aux multiples nouveaux produits introduits pour répondre aux exigences du marché en constante évolution. Cela exige que la fonction de fabrication soit flexible car elle doit s'adapter à une complexité croissante des tests PCR.

Le Groupe dispose d'un certain nombre d'indicateurs clés non financiers que l'équipe de direction utilise pour surveiller, contrôler et prendre des décisions, en équilibrant la demande, l'offre, les niveaux de stock, le service à la clientèle et les décisions relatives à la capacité, qui sont examinés chaque semaine. De nombreux indicateurs clés de performance en matière de contrôle de la qualité sont également examinés chaque semaine et nous avons mis en place un comité interfonctionnel de révision des matériaux (MRB), qui est responsable de la fabrication et de la qualité des produits.

Une acquisition en phase avec la stratégie du Groupe
Novacyt reste focalisée sur l'exécution de sa stratégie ambitieuse de croissance organique et d'innovation, ainsi que sur sa stratégie de fusion et acquisition pour compléter les initiatives de croissance, ce qui inclut l'engagement avec des cibles d'acquisition potentielles.

En octobre 2020, le Groupe a acquis IT-IS International Limited, une entreprise de développement et de fabrication d’instruments de diagnostic rentable, pour une contrepartie nette en numéraire de 8,7 millions £. IT-IS est le fabricant exclusif des instruments de PCR rapide q16 et q32 de Novacyt. La transaction a renforcé notre stratégie, en sécurisant la propriété intellectuelle clé, en étendant nos capacités de base dans la fabrication d'instruments et en renforçant notre offre de produits dans les dispositifs PCR mobiles avec une augmentation immédiate des bénéfices.

IT-IS est une avancée importante dans le développement des capacités du Groupe, avec l'acquisition d'une connaissance approfondie et d'une expertise dans l'instrumentation PCR pour soutenir l'innovation continue, et nous avons maintenant un approvisionnement garanti d'instruments q16 et q32 qui peuvent facilement être adaptés en fonction de la demande.

Innovation, R&D et investissement dans la propriété intellectuelle
2020 a été une année de développement agile de produits innovants. L'une des principales forces de la société est de répondre de manière innovante aux besoins du marché avec ses produits. Nous avons réagi rapidement à la maladie COVID-19 en janvier 2020 et nous avons maintenu ce rythme tout au long de l'année en lançant de nouveaux tests et des solutions de flux de travail pour construire un portefeuille complet de produits COVID-19. Ce rythme se poursuit en 2021.

Le développement et l'expansion continus de notre portefeuille COVID-19 témoignent de notre capacité à faire correspondre l'évolution rapide du SARS-CoV-2 avec la surveillance bio-informatique en temps réel et le développement accéléré de produits. Ceci est démontré après la fin de la période par le développement et le lancement rapides de notre gamme de tests génotypiques PCR, connue sous le nom de SNPsig®, pour détecter les variants, initialement axés sur les variants du SRAS-CoV-2.

À ce jour, Novacyt a lancé plus de 28 nouveaux produits relatifs à la COVID-19 depuis le début de 2020 et est passé d'une à trois plateformes majeures de produits de diagnostic moléculaire. Les trois plateformes de produits, détaillées ci-dessous, se sont avérées fructueuses et ouvrent différents marchés potentiels.

  • les tests PCR genesig™ pour les laboratoires centraux de petite et moyenne taille,
  • les tests PCR PROmate® pour les tests au chevet du patient,
  • les tests PCR genesig™ HT pour les grands laboratoires.

Notre large base technologique couvre à la fois les plateformes protéiques et moléculaires et un éventail de test : au chevet du patient, laboratoire hospitalier et laboratoires à haut débit. Par conséquent, nous pouvons développer une gamme de tests PCR, ELISA et d'anticorps et d'antigènes à flux latéral au chevet du patient, les laboratoires centraux et les environnements à haut débit, qui sont compatibles avec de nombreux systèmes de laboratoire ouverts ainsi qu'avec nos propres systèmes de PCR rapide q16/32. Notre R&D interne est complétée par une fonction de développement commercial experte, qui a développé un réseau mondial de partenaires innovants et a réussi à obtenir des licences pour des solutions d'anticorps, d'antigènes et de flux de travail afin d'élargir notre offre de produits. Ces trois principales plateformes moléculaires complètent notre plateforme PathFlow® LFT basée sur les protéines.

Sur le marché de la COVID-19, les exigences en matière de tests sont de plus en plus complexes. Il existe une exigence réglementaire pour les tests multigéniques (tests à deux et trois gènes) afin d'exclure les gènes (S et N) qui sont les plus sujets aux mutations et pour que les fournisseurs fournissent une surveillance bio-informatique détaillée. Nous sommes bien positionnés avec une équipe d'experts en bio-informatique et nous continuerons à investir dans ce domaine tout en développant nos plans pour l'expansion de nos produits après COVID-19.

Au cours de la période, le Groupe a élaboré une nouvelle stratégie en matière de brevets pour protéger ses innovations. Le dépôt de brevets fait désormais partie intégrante du processus de développement des produits du Groupe et constitue un élément clé de la protection de la valeur future de l'entreprise. Nous avons déposé plus de 20 brevets depuis le début de l’année 2020 pour protéger nos tests exclusifs, les systèmes PCR q16/32 et les innovations en matière de flux de travail. Cette culture et cette pratique de développement d'une technologie de diagnostic nouvelle et d'avant-garde sont à la base de la croissance continue et de l'agilité du Groupe. Ainsi, l'équipe de R&D a plus que doublé de taille et comprend désormais l’équipe de bio-informatique et un service chargé des essais cliniques.

Cette expertise clinique est une exigence clé de la nouvelle réglementation IVD-R qui sera introduite en mai 2022. L'équipe se compose de plus de 40 personnes qualifiées qui se consacrent à la conception, à la réalisation et à l'établissement de rapports sur les essais cliniques au Royaume-Uni, en Europe, aux États-Unis et en Amérique latine. Au cours de l'année, cette équipe a réalisé plus d'une douzaine de validations de produits. À ce jour, Novacyt a mené six essais cliniques pour soutenir le développement de ses produits et est en mesure d'évaluer les nouveaux produits (internes et externes) rapidement et de manière approfondie grâce à cette opération. Ceci, associé à nos fonctionnalités de bio-informatique et de surveillance, permettra au Groupe de rester à la pointe de l'innovation en matière de diagnostic dans le cadre de nos plans de croissance.

Développement des tests dans le secteur privé
À mesure que la COVID-19 évolue dans le monde, les mécanismes de test utilisés pour détecter le virus évoluent également. Au début de la pandémie, les gouvernements ont cherché à utiliser des installations de test centralisées basées dans des laboratoires pour cartographier la propagation du COVID-19 alors que les nations du monde entier étaient en état d'urgence. Au fur et à mesure de la progression de la pandémie, les gouvernements ont cherché à augmenter leurs capacités de test, en ajoutant des services décentralisés, au chevet du patient, afin de s'assurer que les hôpitaux et d'autres établissements hors laboratoire soient en mesure de maintenir les tests au plus fort des infections au COVID-19.

Alors que la pandémie a continué à évoluer et que les pays ont commencé à assouplir les restrictions de confinement dans le monde, le secteur privé offre un marché croissant pour les tests. Par conséquent, en novembre 2020, Novacyt a lancé VersaLab™ pour soutenir les tests de maladies infectieuses dans le secteur privé, initialement axés sur le COVID-19.

VersaLab™ combine le savoir-faire technique et commercial expert du réseau de Novacyt avec son portefeuille de produits COVID-19 et son intelligence du marché pour offrir aux entreprises privées des solutions de test sur mesure. VersaLab™ a été initialement lancé avec quatre niveaux de tests disponibles, du test sur site avec les plateformes PCR rapides de Novacyt au test d'anticorps COVID-19 géré de manière centralisée.

Par la suite, en 2021, Novacyt a lancé les laboratoires de traitement mobiles VersaLab™, pour fournir des tests PCR sur site à délai d'exécution rapide, et VersaLab™ Portable, qui permet un niveau de soutien supplémentaire dans des environnements de test au chevet du patient. Ces offres de produits ont été conçues pour être utilisées dans des environnements allant du sport, des voyages et des loisirs, des tests sur le lieu de travail, de l'éducation et de la vente au détail et, en utilisant les tests PROmate® de Novacyt, elles sont capables de fournir des résultats rapides aux utilisateurs en moins de 80 minutes.

Actualisation de la stratégie
Lors des résultats semestriels en septembre 2020, le Groupe a présenté une actualisation de sa stratégie à trois piliers, à savoir la croissance organique, la R&D et la croissance par acquisition, qui comprend les éléments suivants :

  • Investissement dans la R&D pour fournir de nouveaux produits sur les marchés du diagnostic bactérien et viral respiratoire et de la transplantation.
  • Investissement dans l'infrastructure commerciale afin d'établir une force de vente directe sur les marchés clés en Europe et aux Etats-Unis.
  • Acquisitions ciblées de produits/technologies et d'entreprises afin de générer des revenus supplémentaires et d'étendre ses capacités de base tout en maintenant des marges intéressantes.
  • Investissement dans le développement d'un nouveau portefeuille de propriété intellectuelle pour améliorer et garantir la valeur future.

Depuis cette publication, Novacyt a continué à mettre en œuvre cette stratégie, notamment en investissant dans la R&D afin de développer son portefeuille de produits respiratoires pour le test COVID-19, en établissant une infrastructure commerciale directe au Royaume-Uni, en faisant l'acquisition d'IT-IS International Limited (IT-IS) afin de sécuriser la propriété intellectuelle de l'instrumentation clé et d'étendre les capacités de base de la société et son offre de produits, et en développant son portefeuille de brevets.

Novacyt a également continué à s'appuyer sur cette stratégie pour assurer une croissance à long terme. Grâce à l'analyse de l'activité et du marché plus large du diagnostic in vitro, ainsi qu'à l'engagement avec des experts mondiaux du diagnostic et des leaders d'opinion, Novacyt a trié les opportunités de croissance organique et de R&D à développer grâce à l'expertise de la société en matière de diagnostic moléculaire et protéique. Ces opportunités comprennent les domaines d'intérêt suivants :

  • Extension de la gamme de tests
  • Développement des instruments
  • Expansion géographique

Le Groupe reste focalisé sur l'exécution de sa stratégie de fusion et d'acquisition pour compléter ces initiatives de croissance.

Extension de la gamme de tests
Historiquement, Novacyt s'est forgé une solide réputation en matière d'innovation rapide et de haute performance de ses technologies de diagnostic auprès de la communauté scientifique et clinique. Aujourd'hui, le Groupe dispose de l'une des gammes de tests PCR de recherche (RUO) la plus complète au monde, ainsi que de plus de 60 tests de diagnostic clinique marqués CE. Cette gamme de tests est le fruit de l'expertise du Groupe en matière de bio-informatique et de conception de tests qui, associée à ses compétences réglementaires, permet à Novacyt de mettre rapidement sur le marché des tests nouveaux et approuvés. Novacyt va continuer à s'appuyer sur cette base chimique pour élargir son menu de tests de diagnostic approuvés et RUO, en se concentrant sur les trois domaines suivants :

  • Test COVID-19 - Continuer à développer la gamme de tests COVID-19 de Novacyt pour la détection des nouvelles variantes du SARS-CoV-2 au fur et à mesure qu'elles sont identifiées, ainsi que toute innovation en matière de réactifs permettant d'améliorer l'efficacité des tests et la fourniture des résultats.
  • Tests COVID-19 Plus - Extension ciblée de la gamme de tests dans des domaines très proches de la COVID-19 (par exemple, grippe A, grippe B), surveillance des biomarqueurs pour prédire la progression de la COVID-19 et la réponse aux traitements (par exemple, le biomarqueur IFI27 pour la gravité de la maladie de la COVID-19), pour diagnostiquer les conditions chez les patients infectés ou guéris (par exemple, les facteurs liés à la "longue COVID-19").
  • Tests post-COVID-19 - Répondre aux besoins de tests non satisfaits au-delà de COVID-19 en s'appuyant sur la base de clients de son laboratoire central avec un menu de tests à haute valeur ajoutée, tels que les pathogènes résistants aux antimicrobiens (par exemple, les entérobactéries résistantes aux carbapénèmes), la septicémie, la transplantation (CMV, EBV, BKV), ainsi qu'en construisant un menu de tests pour ses tests à proximité des patients.

Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (DIV) de Novacyt portant la marque CE sont régis par la directive 98/79/CE de 1998 sur les DIV. Pour recevoir l'approbation de la marque CE, un DIV doit répondre aux "exigences essentielles" de la directive qui, pour certains produits, peuvent être auto-certifiées. Une nouvelle directive IVD, IVD-R, entrera en vigueur au Royaume-Uni et en Europe le 25 mai 2022. La directive IVD-R est un ensemble d'exigences plus strictes comprenant des données de vérification et de validation plus détaillées et, dans la plupart des cas, des études cliniques pour démontrer la conformité aux exigences essentielles renforcées examinées par un organisme notifié pour approuver le marquage CE. Pour se préparer à la mise en œuvre de la nouvelle directive, Novacyt investit dans son expertise en matière de réglementation et d'essais cliniques afin de s'appuyer sur ses ressources existantes, ce qui, selon les administrateurs, confère à la société certains avantages concurrentiels par rapport à nombre de ses concurrents afin d'être prête pour ce changement.

Implantation croissante des instruments
L'acquisition d'IT-IS a permis à Novacyt de se doter d'une solide plateforme de tests PCR à débit intermédiaire au chevet du patient, avec les instruments q16 et q32, qui sont en cours de déploiement sur plusieurs marchés au chevet du patient pour les tests COVID-19, en complément des applications existantes pour les tests alimentaires et cliniques. Au fur et à mesure que d'autres placements seront effectués, Novacyt étendra l'utilisation de ces instruments en élaborant des menus de tests spécifiques au-delà du COVID-19, en fonction des exigences des différents placements. En utilisant l'expertise de base de la société dans le développement de la chimie, associée à sa technologie d'instrumentation au chevet du patient, l'accent sera mis sur le développement de tests multiples dans un kit (connu sous le nom de multiplexage), ce qui, selon la société, devrait être un domaine de croissance majeur dans le diagnostic moléculaire.

Le Groupe estime qu'il y aura également une évolution significative vers des tests PCR plus décentralisés grâce au développement de tests faciles à utiliser dans des domaines tels que le contrôle des infections asymptotiques (par exemple, Norovirus, C. Diff), la différenciation de la septicémie, la méningite et la différenciation néonatale (par exemple, Echovirus ; Listeria). Ces cas d'utilisation pourraient également être soutenus par des technologies de diagnostic basées sur les protéines, y compris le flux latéral, qui seront développées, licenciées ou acquises par la société.

Expansion géographique
L'expansion géographique, avec un accent sur les ventes directes, le marketing et la distribution, est une stratégie de croissance clé, qui sera soutenue par des investissements organiques et des acquisitions. Les zones géographiques prioritaires comprennent le Royaume-Uni, les États-Unis, l'Allemagne et d'autres marchés européens.

Novacyt a beaucoup investi pour le marché britannique au cours des 12 derniers mois, avec maintenant plus de 50 personnes dans les ventes, le marketing et les spécialistes de l'assistance sur le terrain. La société est ainsi bien positionnée pour soutenir l'expansion du marché britannique du diagnostic sur le long terme. Novacyt cherchera à reproduire ce modèle de vente directe sur les marchés internationaux qu'elle a choisis.

Des investissements organiques ciblés ont déjà commencé aux États-Unis avec la nomination récente d'un directeur général américain basé en Californie. Novacyt US Inc, une filiale à part entière de Novacyt S.A., a récemment été créée et des investissements supplémentaires dans de nouvelles embauches commerciales et réglementaires auront lieu au cours du second semestre 2021 pour soutenir les nouvelles opérations américaines.

Bilan des résultats financiers

Vue d'ensemble
2020 a été une année charnière pour le Groupe d'un point de vue opérationnel et financier. Le Groupe a connu une croissance rapide de son chiffre d'affaires à plus de 277,2 millions £, résultant de son soutien à la stratégie de dépistage global de la pandémie de COVID-19. Il a également pu maintenir et accroître sa marge brute, démontrant son exposition à une activité hautement évolutive et rentable.

Les solides performances financières du Groupe en 2020 ont permis de générer des flux de trésorerie importants et de renforcer son bilan en apurant toute la dette en cours en décembre 2019 et en finançant l'acquisition d'IT-IS International au moyen de sa propre génération de trésorerie.

Pour la quatrième année consécutive, l'EBITDA a été positif, à 176,1 millions £ pour l'ensemble de l'année, et la marge brute du Groupe s’est améliorée à 76%, poursuivant une dynamique de croissance annuelle initiée en 2014, avec une marge de 44%.

La trésorerie à la fin de l'année 2020 s'élevait à 91,8 millions £, offrant au Groupe une base solide pour poursuivre sa stratégie réussie de croissance externe.

Principaux résultats financiers

  • Le chiffre d'affaires consolidé 2020 du Groupe progresse de plus de 2 300% à 277,2 millions £, contre 11,5 millions £ en 2019.
    • Primerdesign croit de plus de 4 800% à 272,8 millions £ en 2020, contre 5,5 millions £ en 2019.
    • Tous les pays clés sont en croissance d'une année sur l'autre, le chiffre d’affaires du marché britannique augmentant de plus de 217 millions £, à 219,4 millions £, en grande partie grâce aux contrats remportés pour soutenir la réponse du Royaume-Uni en matière de tests à la pandémie de COVID-19. Le chiffre d’affaires en Europe (hors Royaume-Uni) augmente de plus de 1 000% (ou de 29 millions £), pour atteindre 32,0 millions £, grâce à l'augmentation des ventes de la gamme de tests COVID-19 par les distributeurs. Le chiffre d’affaires aux États-Unis est en croissance de 340% par rapport à l'année précédente pour atteindre 10,3 millions £.
  • La marge brute du groupe continue de s'améliorer, passant de 64,0% en 2019 à 76,3% en 2020.
  • Le Groupe a dégagé une marge brute de 211,5 millions £ en 2020, contre 7,3 millions £ en 2019.
    • La tendance d’amélioration du niveau de marge brute continue année après année depuis 2014.
    • Cette amélioration est due au fait que la part de Primerdesign dans le chiffre d'affaires du Groupe est passée de 48% en 2019 à 98% en 2020.
    • La marge brute de Primerdesign a diminué à 76,5% en 2020, contre 85% en 2019, en raison d’une augmentation de 19,8 millions £ de la provision pour frais de garantie des produits dans le cadre du conflit avec le DHSC.
  • L'EBITDA du Groupe progresse à 176,1 millions £ en 2020, contre 0,2 million £ en 2019.
    • La marge d’EBITDA progresse à 64% en 2020, contre 2% en 2019.
    • La tendance de délivrer un EBITDA positif se poursuit pour le Groupe.
  • Bénéfice d'exploitation de 167,4 millions £ en 2020 contre une perte de 1,6 million £ en 2019, grâce à la croissance des ventes de Primerdesign.
  • Bénéfice après impôts de 132,4 millions £ en 2020, contre une perte de 5,7 millions £ en 2019.
  • Trésorerie de 91,8 millions £, contre 1,5 million £ en 2019, grâce à la forte performance de 2020.
  • Le Groupe clos l’exercice 2020 sans dette après remboursement de toutes les dettes au cours du premier semestre 2020.
  • IT-IS International Limited, une entreprise rentable de développement et de fabrication d'instruments de diagnostic, a été acquise le 15 octobre 2020. La contrepartie nette de l'acquisition après les compléments de prix est de 8,7 millions £.

En milliers £

 

2020

 

2019

 

2018

 

 

Consol

 

Consol

 

Consol

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d’affaires

 

277 204

 

11 468

 

12 140

 

 

 

 

 

 

 

Marge brute

 

211 500

 

7 340

 

7 613

Marge brute %

 

76%

 

64%

 

63%

 

 

 

 

 

 

 

EBITDA

 

176 145

 

174

 

512

 

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel avant éléments exceptionnels*

 

174 843

 

-1 088

 

-376

 

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel après éléments exceptionnels

 

167 441

 

-1 556

 

-1 225

 

 

 

 

 

 

 

Résultat après impôt des activités poursuivies

 

132 423

 

-3 419

 

-1 869

 

 

 

 

 

 

 

Perte des activités abandonnées

 

-

 

-2 330

 

-2 323

 

 

 

 

 

 

 

Résultat après impôt attribuable aux actionnaires de la société consolidante

 

132 423

 

-5 749

 

-4 192

* Le résultat opérationnel récurrent 2020 est présenté hors charges exceptionnelles de 7,4 millions £, comme suit :

  • Une charge de dépréciation de 5,8 millions £ relative au goodwill associé à Lab21 Products.
  • Une charge de dépréciation de 1,1 millions £ liée aux actifs incorporels associés à omega infectious diseases.
  • D'autres coûts non récurrents s'élevant à 0,5 million £ comprennent des charges liées à l'acquisition, des coûts de fermeture de sites et d'autres coûts divers.

Le résultat net consolidé part du Groupe inclut la perte attribuable à l'abandon des activités de NOVAprep®, cédées avec succès en décembre 2019.

Performance par division
Le chiffre d'affaires de Primerdesign a augmenté de plus de 4 800 % pour atteindre 272,8 millions £ et a été le principal moteur de la croissance du Groupe en 2020, grâce au succès du portefeuille de produits COVID-19.

  • La part représentée par le NHS du Royaume-Uni et d'Irlande dans le chiffre d'affaires total est de 191,2 millions £ (70%), témoignant de la réponse et de la contribution du Groupe à la stratégie de dépistage du gouvernement britannique.
  • Les activités principales de distribution et de revente au Royaume-Uni et sur les marchés internationaux ont représenté 49,5 millions £ (18%) du chiffre d'affaires total, avec des ventes dans plus de 130 pays.
  • Le marché du dépistage dans le secteur privé a généré 32,1 millions £ (12%) du chiffre d'affaires total.

Toutes les zones géographiques ont connu une croissance significative au cours de l'année 2020, le Royaume-Uni, le Moyen-Orient, l'Allemagne et les États-Unis étant les marchés les plus générateurs de chiffre d'affaires. Primerdesign a été à l'avant-garde de la réponse mondiale aux besoins en matière de tests COVID-19, avec plus de 130 pays où les produits ont été commercialisés en 2020. De nombreux produits ont été lancés pour répondre aux nouveaux besoins du marché, tels que des tests génétiques multiples et des panels de tests pour aider à différencier le COVID-19 des maladies hivernales courantes, ainsi que de nouveaux réactifs pour faciliter le flux de travail des tests PCR des utilisateurs.

Le chiffre d'affaires de Lab21 a diminué de 0,8 million £ en 2020 pour atteindre 5,2 millions £, contre un chiffre d'affaires de 6,0 millions £ en 2019. Il y a 1,9 millions £ de chiffre d’affaires intra-groupe inclus dans les 5,2 millions £ de chiffre d'affaires de Lab21 Products qui ont été neutralisées dans les comptes consolidés du Groupe. Ce chiffre d'affaires intra-groupe est lié aux services que Microgen Bioproducts a fournis à Primerdesign dans le cadre de la fabrication des kits COVID-19, plutôt que d'externaliser cette tâche à un tiers et de diluer ainsi la marge brute. Le chiffre d'affaires de Lab21 Products, qui s'élève à 5,2 millions £ (avant éliminations intra-groupe), est en baisse de 14% par rapport à 2019.

  • L'activité principale a été impactée par les clients qui ont réorienté leurs laboratoires d'essais et leurs procédures de tests vétérinaires et alimentaires vers le dépistage de la COVID-19, afin de soutenir les efforts de lutte contre la pandémie mondiale.
  • La zone Asie-Pacifique de Microgen Bioproducts a connu une croissance de 6% par rapport à l'année précédente.

Grâce à des partenariats solides établis depuis de nombreuses années, un certain nombre de distributeurs de Lab21 Products ont migré vers l'achat de tests COVID-19 auprès de Primerdesign et des ventes importantes ont été générées par des clients clés de Lab21 Products en conséquence.

Le chiffre d'affaires d'IT-IS pour la période suivant l'acquisition, du 15 octobre au 31 décembre 2020, s'est élevé à 6,9 millions £. Il y a 5,8 millions £ de chiffre d'affaires intra-groupe inclus dans les 6,9 millions £ de chiffre d'affaires de IT-IS qui sont neutralisés dans les comptes consolidés du Groupe.

Augmentation des capacités
Au cours du premier semestre 2020, Novacyt a identifié le besoin d'accroître ses capacités et a rapidement redimensionné l'activité pour répondre à la demande croissante, en externalisant certains éléments de la fabrication. Cela n'a pas eu d'impact négatif sur la marge brute, le Groupe ayant dégagé une marge de 76 % ou un bénéfice brut de 211,5 millions £.

Les coûts d'exploitation du Groupe ont augmenté d'une année sur l'autre de 28,2 millions £, pour atteindre 35,4 millions £ en 2020, contre 7,2 millions £ en 2019. Pour soutenir la croissance de l'entreprise, d'importants investissements ont été réalisés dans la main-d'œuvre et les effectifs sont passés de 110 à la fin de décembre 2019 à 237 à la fin de décembre 2020, entraînant une hausse des coûts d'une année sur l'autre.

L'acquisition de IT-IS au quatrième trimestre 2020 a entraîné des coûts d'exploitation supplémentaires de 0,3 million £ au quatrième trimestre 2020 et l'effet en 2021 sera plus important à mesure que l'impact annualisé sera observé.

Le principal moteur de l'augmentation des coûts d'une année sur l'autre est le plan d'incitation à long terme (" LTIP ") qui a débuté en novembre 2017 lors de l'admission de la Société à la négociation sur l'AIM au prix de 59 pence par action et qui a été acquitté en novembre 2020. Le LTIP était lié à la performance du cours de l'action de la Société. En raison de l'augmentation significative du prix de l'action en 2020, stimulée par la performance financière de l'entreprise, le passif du LTIP qui s'est cristallisé dans les comptes de 2020 était de 19 millions £. Le montant de 19 millions £ (y compris les coûts de sécurité sociale) est dû à huit participants, principalement le Directeur Général et le Directeur Financier, à l'époque, et sera versé sur les trois années 2020, 2021 et 2022.

Une rentabilité en hausse
Le Groupe a dégagé un EBITDA de 176,1 millions £ en 2020, contre l'équilibre en 2019 (0,2 million £), grâce à une augmentation significative des ventes qui ont, à leur tour, augmenté l'EBITDA. En 2019, l'activité NOVAprep® a continué à être déclarée selon la norme IFRS 5 et est présentée comme une activité abandonnée dans le compte de résultat, ce qui n'a pas eu d'impact sur l'EBITDA.

2020 a vu un résultat être généré au niveau de l'exploitation récurrente de 174,8 millions £ contre une perte d'exploitation récurrente de 1,1 million £ en 2019, délivrant une amélioration de plus de 175,0 millions £, grâce à l'augmentation des ventes. Les amortissements sont restés stables d'une année sur l'autre, à 1,3 million £ en 2020, car l'importante montée en puissance de la fabrication a été largement soutenue par des fabricants tiers plutôt que par d'importants investissements en capital. Les charges d'amortissement totales de 0,6 million £ (2019 : 0,6 million £) et les charges d'amortissement de 0,7 million £ (2019 : 0,7 million £) pour 2020 sont cohérentes avec 2019. La charge d'amortissement de 2020 comprend 0,3 million £ de frais de location selon IFRS 16, couvrant principalement les frais de location des locaux de Novacyt.

Le Groupe est passé d'une perte d'exploitation de 1,6 million £ en 2019 à un résultat d'exploitation de 167,4 millions £ en 2020, qui est déclaré après des charges non récurrentes s'élevant à 7,4 millions £. Les charges de 2020 comprennent une charge de dépréciation de 5,8 millions £ relative au goodwill associé à l'entreprise Lab21 Products, une charge de dépréciation de 1,1 million £ relative aux actifs incorporels associés à l'entreprise Omega Infectious Diseases et d'autres coûts non récurrents totalisant 0,5 million £. Les autres coûts non récurrents comprennent des dépenses liées à l'acquisition, des coûts de fermeture de site et d'autres coûts divers.

Le Groupe a généré un résultat net de 132,4 millions £ en 2020, contre une perte nette de 5,7 millions £ en 2019, qui est indiquée après 1,6 million £ de coûts d'emprunt bruts (2019 : 1,0 million £), d'autres frais financiers de 0,7 million £ (2019 : 0,9 million £) et des impôts de 32,7 millions £ (2019 : néant). Les coûts d'emprunt bruts ont augmenté d'une année sur l'autre en raison du règlement de toutes les dettes en cours en 2020 et la charge fiscale, qui représente principalement l'impôt sur les sociétés dû au Royaume-Uni, a considérablement augmenté en raison de la rentabilité générée par le Groupe au cours de l'année.

En 2020, un résultat par action de 1,94 £ a été généré, contre une perte par action de 0,13 £ en 2019, car le Groupe a dégagé un résultat net pour l'année, contre une perte en 2019.

Bilan
Le goodwill a augmenté pour atteindre 17,9 millions £ en 2020, contre 13,6 millions £ l'année précédente. Un goodwill d'un montant total de 9,4 millions £ a été comptabilisé lors de l'acquisition de IT-IS. Cela a été partiellement compensé par une réduction de l'écart d'acquisition de Lab21 Products à la suite du processus annuel de dépréciation, où une charge de dépréciation de 5,8 millions £ a été enregistrée, reflétant une vision prudente des futurs flux de trésorerie actualisés prévus générés par l'entreprise. L'augmentation restante de 0,7 million £ de l'écart d'acquisition est due aux écarts de change sur les soldes basés en euros.

Un actif d'impôt différé de 3,0 millions £ a été enregistré en 2020, alors que le solde de l'exercice précédent était nul. 2,1 millions £ est lié à la partie de la charge du LTIP qui est comptabilisée par Novacyt dans les livres comptables britanniques, mais qui sera déduite de l'impôt lorsque les paiements seront effectués en 2021 et 2022. Le solde restant de 0,9 million £ provient de l'élimination de la marge interne sur les produits acquis par Primerdesign auprès de Microgen et d'IT-IS International et toujours détenus en stock à la fin de l'exercice.

Les autres actifs non courants ont augmenté à 6,1 millions £, contre 4,9 millions £ en 2019. Les autres actifs incorporels ont augmenté d'un montant net de 0,6 million £, mais comprennent des ajouts d'un montant total de 2,6 millions £ principalement liés aux actifs créés dans le cadre de l'acquisition d'IT-IS International (relations avec les clients et marques), compensés par des cessions (dépréciation des actifs incorporels de l'activité Omega ID) et des amortissements d'un montant total combiné de 2,0 millions £. Les immobilisations corporelles ont augmenté d'un montant net de 0,8 million £ et comprennent 1,2 million £ de dépenses d'investissement compensées par des charges (principalement des amortissements) totalisant 0,4 million £. La baisse restante de 0,2 millions £ est liée à la réduction des autres actifs à long terme et des actifs financiers.

Les stocks ont augmenté au cours de l'exercice de 27,8 millions £ (1 335 %) pour atteindre 29,9 millions £, afin de soutenir la croissance du chiffre d'affaires du Groupe, une grande partie des produits finis étant conservés en stock, prêts à être expédiés immédiatement. Comme le délai d'obtention de certaines matières premières clés est important, des commandes en gros ont été passées pour s'assurer qu'il n'y ait pas de pénurie d'approvisionnement, ce qui a également contribué à l'augmentation du solde des stocks en 2020.

Les créances commerciales et autres ont augmenté au cours de l'année de 77,7 millions £ (4 200 %) pour atteindre 79,6 millions £. Novacyt a terminé l'année avec de fortes ventes au quatrième trimestre 2020 et ce solde reflète ces échanges, la plupart du solde ayant moins de 30 jours. Une provision pour perte de crédit prévue de seulement 0,2 million £ a été comptabilisée à la fin de l'année, ce qui témoigne d'un processus de contrôle de crédit solide.

Les autres actifs courants ont augmenté à 3,7 millions £ en 2020, contre 0,4 million £ en 2019, en raison d'une augmentation de 3,3 millions £ des paiements anticipés. Les principaux soldes au 31 décembre 2020 comprennent les paiements anticipés pour l'assurance commerciale annuelle du Groupe, le stock qui n'a pas été livré à Primerdesign en 2020, les loyers, les taux et les coûts de soutien.

Toutes les dettes en cours au 31 décembre 2019, d'un montant total de 7,1 millions £, ont été entièrement remboursées au cours de l'année 2020 grâce aux liquidités générées au cours de l'année. Le Groupe est désormais sans dette et le solde de clôture de 2020 est nul.

Le solde de la contrepartie conditionnelle est passé de zéro en 2019 à 1,8 million £ en 2020 en raison des deux étapes de complément de prix associées à l'acquisition d'IT-IS. Il sera réglé en deux tranches de paiement, dues en septembre 2021 et 2022, à l'atteinte de certains objectifs.

Les provisions à court terme ont augmenté à 19,9 millions £ en 2020, contre 0,04 million £ en 2019. Une provision pour garantie de produits de 19,8 millions £ a été comptabilisée en 2020 pour couvrir l'opinion du Conseil d'administration sur le coût maximal de remplacement des produits après réception de la notification d'une demande de garantie de produits par le DHSC.

Les dettes commerciales et autres dettes ont augmenté pour atteindre 36,8 millions £ en 2020, contre 3,9 millions £ en 2019. Les dettes commerciales et les factures à payer ont augmenté de 10,7 millions £, conformément à l'augmentation de l'activité commerciale. En outre, l'amélioration de la position de liquidité du Groupe a permis d'obtenir des facilités de crédit auprès de nombreux fournisseurs qui n'offraient pas de telles conditions auparavant. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de clôture de l'exercice à payer à DSHC au Royaume-Uni, couvrant les mois de novembre et décembre, a augmenté de 16,7 millions £ par rapport à 2019. L'autre augmentation clé pour 5,6 millions £ concerne la deuxième tranche du paiement LTIP qui doit être versée en novembre 2021.

L'impôt sur les sociétés dû à la fin de 2020 s'élève à 15,1 millions £, alors qu'il était nul en 2019, ce qui reflète l'impôt sur les sociétés britannique du Groupe. Ce montant représente l'impôt dû au taux plein britannique (19%) sur les résultats imposables, bien qu'en temps voulu, si les brevets sont accordés et qu'une demande de « Patent Box » est faite, les futurs résultats imposables devraient être imposés à un taux beaucoup plus faible.

Les autres dettes à long terme concernent la troisième tranche du paiement du LTIP qui doit être versée en novembre 2022. Le solde de clôture de 2020 était de 5,6 millions £, alors qu'il était nul en 2019.

Flux de trésorerie
La trésorerie a augmenté à 91,8 millions £ au cours de l'année, contre 1,5 million £ en 2019, grâce à la solide performance commerciale de l'entreprise. La trésorerie nette générée par les activités d'exploitation a augmenté à 103,0 millions £ en 2020, grâce à la rentabilité EBITDA de l'entreprise de 176,1 millions £, compensée par des dépenses de fonds de roulement de 73,2 millions £.

Les décaissements nets liés aux activités d'investissement ont augmenté à 8,0 millions £ en 2020, contre 1,0 million £ en 2019. 6,9 millions £ sont dus à la contrepartie nette en numéraire pour l’acquisition de IT-IS correspondant au montant versé en 2020 de 11,6 millions £ moins les 4,7 millions £ de liquidités acquises. Les dépenses d'investissement ont augmenté d'une année sur l'autre pour atteindre 1,1 million £ en 2020 afin de soutenir la croissance de l'entreprise, ce qui représente moins de 1 % des revenus.

Les décaissements nets liés aux activités de financement en 2020 s'élèvent à 5,0 millions £, contre un décaissement net de 2,5 millions £ en 2019. Le flux de trésorerie sortant de 2020 est principalement dû au fait que Novacyt a remboursé la totalité de la dette en cours au 31 décembre 2019. Les remboursements de la dette couvrant le capital et les intérêts, ont totalisé 6,2 millions £, une facilité de financement à court terme a été remboursée en totalité pour un total de 0,7 million £, des paiements de location de 0,3 million £ ont été effectués et ces sorties ont été compensées par une entrée de trésorerie nette provenant de la conversion de bons de souscription pour un total de 2,2 millions £.

Résultat consolidé pour les exercices clos au 31 décembre 2020 et au 31 décembre 2019

Montants en milliers £s

Notes

Exercice clos le
31 décembre
2020

Exercice clos le
31 décembre
2019 (*)

 

 

 

 

 

 

Activités poursuivies

 

 

 

 

Chiffre d’affaires

 

277 204

11 468

Coût des ventes

 

-65 704

-4 128

Marge brute

 

211 500

7 340

 

Frais de commercialisation, marketing et distribution

 

-4 492

-2 367

Frais de recherche et développement

 

-1 630

-395

Frais généraux et administratifs

 

-30 532

-5 669

Subventions gouvernementales

 

-3

3

 

Résultat opérationnel avant éléments exceptionnels

 

174 843

-1 088

 

Autres produits opérationnels

 

-

111

Autres charges opérationnelles

 

-7 402

-579

 

Résultat opérationnel après éléments exceptionnels

 

167 441

-1 556

 

Produits financiers

 

83

228

Charges financières

 

-2 353

-2 098

 

Résultat avant impôt

 

165 171

-3 426

 

(Charge) / produit d’impôt

 

-32 748

7

 

Résultat après impôt des activités poursuivies

 

132 423

-3 419

 

Perte des activités abandonnées

 

-

-2 330

 

Résultat après impôt attribuable aux actionnaires de la société consolidante (**)

 

132 423

-5 749

Résultat par action (£)

 

1,94

-0,13

Résultat dilué par action (£)

 

1,94

-0,13

 

Résultat par action des activités poursuivies (£)

1,94

-0,08

Résultat dilué par action des activités poursuivies (£)

1,94

-0,08

 

Perte par action des activités abandonnées (£)

0,00

-0,05

Perte diluée par action des activités abandonnées (£)

0,00

-0,05

(*) L’information comparative pour 2019 a été retraitée pour prendre en compte le changement de devise de présentation du groupe.
(**) Pas d’intérêts minoritaires.

Le résultat consolidé de 2019 a été préparé pour présenter les impacts de l’application de la norme IFRS 5 relative à l’abandon d’activités, en isolant l’activité NOVAprep sur une seule ligne « Perte des activités abandonnées ».

Etat consolidé du résultat global pour les exercices clos au 31 décembre 2020 et au 31 décembre 2019

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019 (*)

 

 

 

 

Résultat après impôt

 

132 423

 

-5 749

     

Eléments recyclables en résultat :

   

Différences de change résultant de la conversion d’opérations en devises étrangères

 

290

 

-194

     

Résultat global consolidé de l’exercice

 

132 713

 

-5 943

     

Résultat global attribuable à:

   
     

Aux actionnaires de la société consolidante (**)

 

132 713

 

-5 943

(*) L’information comparative pour 2019 a été retraitée pour prendre en compte le changement de devise de présentation du groupe.
(**) Pas d’intérêts minoritaires.

Etat de la situation financière pour les exercices clos au 31 décembre 2020, 31 décembre 2019 et 31 décembre 2018

Montants en milliers £

Notes

Exercice clos le
31 décembre
2020

Exercice clos le
31 décembre
2019 (*)

Exercice clos le
31 décembre
2018 (*)

 

Goodwill

 

17 877

13 592

14 548

Autres immobilisations incorporelles

 

4 255

3 683

4 458

Immobilisations corporelles

 

1 643

846

1 074

Droits d’utilisation

 

2 259

2 125

-

Actifs financiers non courants

 

138

195

203

Actifs d’impôt différé

 

3 023

-

-

Autres actifs à long terme

 

96

183

-

Total actifs non-courants

 

29 291

20 624

20 283

 

Stock et encours

 

29 888

2 083

2 116

Clients et autres débiteurs

 

79 592

1 851

3 517

Créances fiscales

 

-

3

85

Charges constatées d’avance et dépôts de garanties à court terme

 

3 731

356

218

Placements financiers à court terme

 

9

8

9

Trésorerie et équivalents de trésorerie

 

91 765

1 542

1 021

Total actifs courants

204 985

5 843

6 966

 

Actifs détenus en vue de la vente

-

60

2 068

 

Total actifs

234 276

26 527

29 317

 

Emprunts et concours bancaires - part courante

 

-

1 869

2 809

Dettes de location - part courante

 

414

 

229

 

-

Compléments de prix éventuels – part courante

 

1 022

-

1 415

Provisions à court terme

 

19 856

43

90

Fournisseurs et autres créditeurs

 

36 784

3 920

4 190

Dette fiscales

 

15 116

-

-

Autres passifs courants

 

950

505

341

Total passifs courants

74 142

6 566

8 845

 

Passifs détenus en vue de la vente

-

-

77

 

(Passifs)/actifs nets courants

130 843

-663

112

 

Emprunts et dettes financières

 

-

5 240

2 037

Dettes de location - part non courante

 

1 964

 

2 012

 

-

Compléments de prix éventuels – part non courante

 

812

-

-

Provisions à long terme

 

242

205

151

Passifs d’impôt différé

 

800

42

48

Autres passifs non courants

 

5 606

-

-

Total passifs non courants

9 424

7 499

2 236

Total passifs

83 566

14 065

11 158

 

Actifs nets

150 710

12 462

18 159

(*) L’information comparative pour 2019 et 2018 a été retraitée pour prendre en compte le changement de devise de présentation du groupe.

Etat de la situation financière pour les exercices clos au 31 décembre 2020, 31 décembre 2019 et 31 décembre 2018 (suite)

Montants en milliers £

Notes

Exercice clos le
31 décembre
2020

Exercice clos le
31 décembre
2019 (*)

Exercice clos le
31 décembre
2018 (*)

 

 

 

 

Capital social

 

4 053

3 311

2 117

Primes liées au capital

 

50 671

46 999

47 207

Actions propres

 

-49

-141

-144

Autres réserves

 

-2 036

-1 924

-4 395

Réserve “equity”

 

1 155

336

355

Résultats accumulés

 

96 916

-36 119

-26 981

Total capitaux propres – part du société

150 710

12 462

18 159

Total des capitaux propres

150 710

12 462

18 159

(*) L’information comparative pour 2019 et 2018 a été retraitée pour prendre en compte le changement de devise de présentation du groupe.

Tableau de variation des capitaux propres au 31 décembre 2020 et 31 décembre 2019

Montants en milliers £

 

       

Autres réserves du groupe

   

 

Notes

Capital
social

 

Primes
liées au
capital

 

Actions
propres

 

Réserve
“equity”

 

Acquisition
des actions
Primerdesign

 

Réserve de
conversion

 

OCI s.
PIDR

 

Total

 

Résultats
accum.

 

Total
capitaux
propres

             

 

   

 

Situation au 1er janvier 2019 (*)

2 117

 

47 207

 

- 144

 

355

 

- 2 407

 

- 1 980

 

- 8

 

- 4 395

 

- 26 981

 

18 159

Ecarts de conversion

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

2 471

 

-

 

2 471

 

-

 

2 471

Perte de la période

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

- 5 749

 

- 5 749

Résultat global de la période

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

2 471

 

-

 

2 471

 

- 5 749

 

- 3 278

Augmentations de capital

 

-

 

- 158

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-158

Mouvements sur actions propres

-

 

-

 

3

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

3

Autres variations

1 194

 

- 50

 

-

 

- 19

 

-

 

-

 

-

 

-

 

- 3 389

 

- 2 264

Situation au 31 décembre 2019 (*)

3 311

 

46 999

 

- 141

 

336

 

- 2 407

 

491

 

- 8

 

-1 924

 

- 36 119

 

12 462

Ecarts de conversion

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-112

 

-

 

-112

 

-

 

-112

Bénéfice de la période

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

132 423

 

132 423

Résultat global de la période

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-112

 

-

 

-112

 

132 423

 

132 311

Augmentations de capital

 

567

 

2 011

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

2 578

Mouvements sur actions propres

 

-

 

-

 

92

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

92

Conversion des options et dettes

 

175

 

1 661

 

-

 

819

 

-

 

-

 

-

 

-

 

612

 

3 267

Situation au 31 décembre 2020

4 053

 

50 671

 

- 49

 

1 155

 

- 2 407

 

379

 

- 8

 

- 2 036

 

96 916

 

150 710

(*) L’information comparative pour 2019 a été retraitée pour prendre en compte le changement de devise de présentation du groupe.

La ligne « Conversion des options et dettes » présente, dans la colonne « Capital social », le montant de l’augmentation de capital réalisée par conversion de l’emprunt Vatel. Cette opération n’a pas eu d’impact sur la trésorerie du groupe.

La ligne « Conversion des options et dettes » présente, dans la colonne « Primes liées au capital », le montant de l'augmentation des primes d’émission constatée à l’occasion de la conversion de la dette Vatel. Cette opération n’a pas eu d’impact sur la trésorerie du groupe.

La ligne « Conversion des options et dettes » présente, dans la colonne « Réserve Equity », l’impact de l’application des normes IFRS que la conversion des différentes options en circulation au 31 décembre 2020.

Tableau des flux de trésorerie pour les exercices clos au 31 décembre 2020 et 31 décembre 2019

Montants en milliers £

Notes

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019 (*)

 

 

 

 

 

 

 

Flux de trésorerie nets générés ou utilisés par l’exploitation

 

102 976

 

-941

Activités d’investissement

 

 

 

 

Produit de la cession d’immobilisations corporelles

 

-

 

24

Acquisitions de brevets et marques

 

-168

 

-99

Acquisitions d'immobilisations corporelles

 

-1 013

 

-105

Variations des dépôts de garantie

 

74

 

-

Acquisition de filiale, déduction faite de la trésorerie acquise

 

-6 858

 

-1 186

Produit de la cession d’activités

 

-

 

319

Trésorerie nette générée par les activités d’investissement

 

-7 965

 

-1 047

Flux de trésorerie des activités abandonnées

 

-

 

138

Flux de trésorerie des activités poursuivies

 

-7 965

 

-1 185

 

 

 

 

Activités de financement

 

 

 

 

Remboursements d’emprunts

 

-4 592

 

-2 756

Produit des émissions d’emprunts

 

-

 

5 922

Remboursements des dettes de location

 

-303

 

-183

Produit des émissions d’actions

 

2 577

 

-158

Cessions (acquisitions) d’actions propres – Net

 

92

 

4

Remboursements d’autres financements à court terme

 

-720

 

-93

Produit des nouveaux financements à court terme

 

-

 

677

Règlement des options « fantômes » Negma

 

-439

 

-

Intérêts payés

-1 655

 

-918

Trésorerie nette générée par des activités de financement

-5 040

 

2 495

Flux de trésorerie des activités abandonnées

-

 

-

Flux de trésorerie des activités poursuivies

-5 040

 

2 495

 

 

 

Augmentation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie

89 971

 

507

Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de l'exercice

1 542

 

1 021

Effet des variations des taux de change

252

 

14

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de l'exercice

91 765

 

1 542

(*) L’information comparative pour 2019 a été retraitée pour prendre en compte le changement de devise de présentation du groupe.

NOTES

Les tableaux figurant dans le présent communiqué sont extraits des comptes consolidés audités du groupe. Les termes définis utilisés dans le présent communiqué renvoient aux termes définis dans les comptes consolidés du groupe, sauf si le contexte l'exige. L'annonce contient une sélection des notes des comptes consolidés complets et les notes ont été renumérotées dans ce document pour faciliter la navigation.

1. INFORMATIONS SUR LA SOCIÉTÉ

Novacyt S.A. est une Société Anonyme de droit français dont l’activité principale est le diagnostic des maladies infectieuses. Son siège social est situé au 13 Avenue Morane Saulnier, 78140 Vélizy Villacoublay.

2. BASE DE L'ANNONCE

2.1. Base de préparation

Les états financiers consolidés pour l'exercice clos le 31 décembre 2020 ont été préparés conformément aux normes internationales d'information financière (IFRS). Les états financiers ont également été préparés conformément aux normes IFRS adoptées par l'Union européenne et, par conséquent, les états financiers du Groupe sont conformes à l'article 4 du règlement IAS de l'UE. Ils sont établis et présentés en milliers £ (milliers £).

2.2. Changement de devise de présentation

Le Groupe a choisi de changer la devise de présentation des états financiers qui devient la livre Sterling afin de mieux refléter les opérations du Groupe qui sont principalement réalisées dans cette devise.

Suite à ce changement de méthode comptable, les états financiers consolidés comparatifs sont présentés en livres sterling. Les écarts de conversion de consolidation ont été remis à zéro au 1er janvier 2014, date de création du Groupe consolidé. Les écarts de conversion cumulés en consolidation sont présentés comme si le Groupe avait utilisé la livre sterling comme monnaie de présentation de ses états financiers consolidés depuis cette date, le 1er janvier 2014.

La monnaie fonctionnelle de la société mère, Novacyt SA, reste l'euro. Les écarts de conversion provenant de la société mère sont présentés dans les "autres réserves".

2.3. Continuité d’exploitation

Au moment de l'approbation des états financiers, la direction s'attend raisonnablement à ce que le Groupe dispose de ressources suffisantes pour poursuivre ses activités dans un avenir prévisible. Ils adoptent donc le principe de la continuité de l'exploitation dans la préparation des états financiers.

Le modèle de continuité d'exploitation couvre la période allant jusqu'en juin 2022 inclus. En procédant à cette analyse, la direction a tenu compte des éléments suivants :

  • le besoin en fonds de roulement de l’activité,
  • un solde de trésorerie positif au 31 décembre 2020 de 91 765 milliers £ ;
  • le paiement de la deuxième tranche du plan d’intéressement à long terme qui a commencé en novembre 2017 et s’est terminé en novembre 2020 ;
  • le paiement de la première échéance de la part conditionnelle du prix d’acquisition de IT-IS International acquisition;
  • la confiance de la Direction quant à la résolution du litige commercial présenté.

Dans le cas où le litige se dénouerait d’une façon entièrement favorable au client, , le prévisionnel préparé par le Groupe montre qu’il est en mesure de couvrir ses besoins de trésorerie pour l’exercice 2021 et jusqu’en juin 2022, sans faire appel à un financement bancaire ou d’une autre nature.

2.4. Principaux jugements et estimations comptables

Dans le cadre de l'application des principes comptables du Groupe, la direction est tenue de porter des jugements (autres que ceux impliquant des estimations) qui ont un impact significatif sur les montants comptabilisés et de faire des estimations et des hypothèses sur les valeurs comptables des actifs et des passifs qui ne sont pas facilement accessibles à partir d'autres sources. Les estimations et les hypothèses associées sont basées sur l'expérience acquise et d'autres facteurs considérés comme pertinents. Les montants réels peuvent différer de ces estimations.

Les estimations et les hypothèses sous-jacentes sont revues de manière continue. Les révisions des estimations comptables sont comptabilisées dans la période au cours de laquelle l'estimation est révisée si la révision n'affecte que cette période, ou dans la période de la révision et les périodes futures si la révision affecte à la fois les périodes actuelles et futures.

2.4.1. Jugements comptables déterminants

  • Non prise en compte de certains produits

Le produit d’une transaction ne doit inclure une contrepartie variable que s’il est hautement probable qu’aucun ajustement important du produit n’interviendra ultérieurement. Le qualificatif “hautement probable” n’est pas défini par la norme IFRS 15. Aussi, la direction doit porter un jugement important sur la nécessité de prendre ou non en compte la contrepartie variable. Le montant des ventes de l’exercice concernées par le litige sur la performance des produits et pour lesquelles aucune réduction du chiffre d’affaires n’a été appliquée s’élève à 129 124 milliers £.

  • Clients et autres débiteurs

Une estimation des risques de basée notamment sur des renseignements commerciaux, sur les tendances économiques du moment et sur la solvabilité de chaque client est mise en œuvre afin de déterminer, client par client, une éventuelle dépréciation. La direction exerce son jugement pour déterminer si une provision pour pertes sur créance est nécessaire.

À la clôture de l'exercice, le Groupe détient des créances commerciales pour un total de 79 341 milliers £ pour lesquelles une perte de valeur de 160 milliers £ a été provisionnée. A la date de signature des états financiers, des créances d’un montant de 23 957 milliers £ à la clôture restent impayées à l’échéance en raison d'un litige contractuel. La direction s'attend à pouvoir recouvrer ces sommes dans leur intégralité, ce qui constitue un jugement important.

  • Provisions

La valeur comptable des provisions au 31 décembre 2020, 2019 et 2018 est indiquée dans le tableau ci-dessous :

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

Exercice clos le
31 décembre
2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Remise en état des locaux

 

242

 

192

 

133

Plan d'intéressement à long terme

 

-

 

13

 

18

Provisions pour litiges

 

68

 

43

 

90

Provision pour garantie des produits

 

19 788

 

-

 

-

 

 

 

   

Total provisions

 

20 098

 

248

 

241

  • Garantie des produits

Le montant de la provision requise est déterminé par la direction sur la base des informations disponibles, de l'expérience et, dans certains cas, d'estimations d'experts. Les provisions pour garantie de produits ne sont constituées que si l'on considère qu'il est probable qu'une sortie d'avantages économiques sera nécessaire. La détermination de cette probabilité constitue un jugement important notamment dans le cadre de la résolution du litige décrit.

2.4.2. Sources majeures d’incertitudes relatives aux estimations

  • Évaluation du goodwill

Les goodwills font l’objet de tests de dépréciation annuels. Les valeurs recouvrables de ces actifs sont déterminées essentiellement sur la base de prévisions de flux futurs de trésorerie.

Le montant total des flux de trésorerie attendus traduit la meilleure estimation par la Direction des avantages et obligations futurs attendus par Unité Génératrice de Trésorerie (UGT) concernée.

Les hypothèses utilisées et les estimations induites portent sur des périodes de temps parfois très longues, et tiennent compte des contraintes technologiques, commerciales et contractuelles afférentes à chaque Unité Génératrice de Trésorerie (UGT).

Ces estimations sont principalement soumises aux hypothèses de volumes, de prix de vente et de coûts de production associés, et des cours de change des devises dans lesquels les ventes et les achats sont libellés. Elles sont également soumises au taux d’actualisation retenu pour chaque Unité Génératrice de Trésorerie (UGT).

Des tests de dépréciation des goodwills sont conduits lorsqu’il existe des indices de pertes de valeur et leurs valeurs sont revues à chaque date de clôture, ou plus fréquemment quand des évènements internes ou externes le justifient.

La valeur brute des goodwills et les provisions pour dépréciation correspondantes sont présentées dans le tableau ci-après :

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

Exercice clos le
31 décembre
2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

Goodwill Lab21 Products

 

16 022

 

15 122

 

15 968

Dépréciation cumulée du goodwill

 

- 14 105

 

- 7 772

 

- 8 206

Valeur nette

 

1 917

 

7 350

 

7 762

 

 

 

   

 

Goodwill Primerdesign

 

6 523

 

6 157

 

6 501

Dépréciation cumulée du goodwill

 

-

 

-

 

-

Valeur nette

 

6 523

 

6 157

 

6 501

 

 

 

   

 

Goodwill Omega Maladies Infectieuses

 

85

 

285

 

285

Décomptabilisation du goodwill

 

-

 

- 200

 

-

Dépréciation cumulée du goodwill

 

- 85

 

-

 

-

Valeur nette

 

-

 

85

 

285

 

 

 

   

 

Goodwill IT-IS International

 

9 437

 

-

 

-

Dépréciation cumulée du goodwill

 

-

 

-

 

-

Valeur nette

 

9 437

 

-

 

-

 

 

 

   

 

Total goodwill

 

17 877

 

13 592

 

14 548

Une analyse de sensibilité a été effectuée sur les valeurs du goodwill. Elle montre qu’il existe une marge importante pour le goodwill de Primerdesign, mais plus limitée pour le goodwill de Lab21 Products, ce qui pourrait entraîner de futures dépréciations.

3. SECTEURS OPÉRATIONNELS

Information sectorielle

En application de la norme IFRS 8, un secteur opérationnel est une composante d'une entité :

  • qui se livre à des activités à partir desquelles elle est susceptible d'acquérir des revenus et d'encourir des charges (y compris des produits des activités et des charges relatifs à des transactions avec d'autres composantes de la même entité) ;
  • dont les résultats opérationnels sont régulièrement examinés par le directeur général du Groupe et les dirigeants des différentes entités en vue de prendre des décisions en matière de ressources à affecter au secteur et d'évaluer sa performance ; et
  • pour laquelle des informations financières isolées sont disponibles.

Le Groupe a identifié quatre secteurs opérationnels, chacun correspondant à un suivi distinct des performances et des ressources :

  • Primerdesign (anciennement Dépistage moléculaire)

Ce secteur correspond à la société Primer Design, qui conçoit, fabrique et distribue des réactifs et des kits de dépistage de certaines maladies infectieuses. Ces kits s’appuient sur la technologie de « réaction en chaîne de la polymérase ». La Société est basée à Southampton, Royaume-Uni.

  • Lab21 Products (anciennement Entreprise et Diagnostics)

Ce secteur correspond aux activités de conception, de fabrication et de distribution une large gamme de diagnostics in vitro à base de protéines pour la détection des maladies infectieuses. Il correspond à l’activité des sociétés Microgen Bioproducts Ltd et Lab21 Healthcare Ltd qui sont maintenant basées à Camberley, Royaume-Uni.

  • IT-IS International

Ce segment recouvre l’activité de IT-IS International, une société basée au Royaume-Uni qui conçoit et fabrique des instruments de diagnostics PCR pour les laboratoires d’analyses biologiques et alimentaires.

  • Groupe

Ce segment comprend les charges « centrales » du Groupe et le résultat de la société Novacyt UK Holding, qui refacture aux entités individuelles les frais à travers des honoraires de services de support.

  • Eliminations internes au Groupe

Cette colonne présente les transactions internes entre sociétés du Groupe, qui n’ont pas été affectées par secteur opérationnel, mais elle ne constitue pas un segment opérationnel.

Le responsable des secteurs opérationnels est le Directeur Général (CEO).

Effectifs

L’effectif moyen par secteur opérationnel est présenté dans le tableau ci-dessous :

Secteur

 

2020

 

2019

Primerdesign

 

81

 

48

Lab21 Products

 

47

 

60

IT-IS International

 

36

 

-

Groupe

 

10

 

6

Activités abandonnées

 

-

 

11

Total Effectifs

 

174

 

125

Dépendance à quelques clients importants et risque de concentration

Le chiffre d’affaires de Primerdesign comprend environ 190 000 milliers £ (2019 : 0 £) provenant de ventes au plus gros client du Groupe. Aucun autre client ne représente 10 % ou plus du chiffre d’affaires du Groupe en 2020.

91% des créances concernent une contrepartie unique avec laquelle le Groupe est en litige comme décrit. La direction considère qu’il est plus probable qu’improbable que les créances figurant dans l’état de la situation financière à la clôture soient recouvrables. Sur la créance avec ce client d’un montant de 71 883 milliers £ au 31/12/2020, la somme de 47 926 milliers £ a été encaissée en 2021.

Répartition du chiffre d’affaires par secteur opérationnel et zone géographique

  • Au 31 décembre 2020

Montants en milliers £

 

Primerdesign

 

Lab21
Products

 

IT-IS
International

 

Total

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

Zone géographique

 

 

   

 

 

Royaume-Uni

 

218 552

 

591

 

246

 

219 389

Europe (hors R.U.)

 

30 917

 

1 058

 

56

 

32 031

Afrique

 

2 896

 

151

 

6

 

3 053

Asie-Pacifique

 

5 305

 

920

 

453

 

6 678

Amérique

 

9 655

 

340

 

316

 

10 311

Moyen-Orient

 

5 492

 

250

 

-

 

5 742

Total chiffre d’affaires

 

272 817

 

3 310

 

1 077

 

277 204

  • Au 31 décembre 2019

Montants en milliers £

Primerdesign

 

Lab21
Products

 

Total

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Zone géographique

 

 

 

 

Royaume-Uni

 

1 097

 

986

 

2 083

Europe (hors R.U.)

1 249

 

1 476

 

2 725

Afrique

312

 

560

 

872

Asie-Pacifique

712

 

1 529

 

2 241

Amérique

1 696

 

647

 

2 343

Moyen-Orient

463

 

741

 

1 204

Total chiffre d’affaires

5 529

 

5 939

 

11 468

Répartition du résultat par secteur opérationnel

  • Exercice clos le 31 décembre 2020

Montants en milliers £

 

Primerdesign

 

Lab21
Products

 

IT-IS
International

 

Groupe

 

Eliminations
intra-groupe

 

Total

 

 

         

Chiffre d’affaires

 

272 817

 

5 203

 

6 905

 

-

 

-7 721

 

277 204

Coût des ventes

 

-63 987

 

-3 088

 

-1 627

 

-

 

2 998

 

-65 704

Commercialisation et marketing

 

-3 550

 

-929

 

9

 

-22

 

-

 

-4 492

Recherche et développement

 

-1 515

 

-3

 

-112

 

-

 

-

 

-1 630

Frais généraux et administratifs

 

-25 133

 

-2 138

 

-245

 

-1 725

 

11

 

-29 230

Subventions gouvernementales

 

-

 

-3

 

-

 

-

 

-

 

-3

Résultat avant intérêts, impôt, dépréciation et amortissement du rapport de gestion

 

178 632

 

-958

 

4 930

 

-1 747

 

-4 712

 

176 145

 

 

         

Dépréciation et amortissement

 

-795

 

-416

 

-70

 

-21

 

-

 

-1 302

 

 

         

Bénéfice / (perte) opérationnel avant éléments exceptionnels

 

177 837

 

-1 374

 

4 860

 

-1 768

 

-4 712

 

174 843

  • Exercice clos le 31 décembre 2019

Montants en milliers £

 

Primerdesign

 

Produits
Lab21

 

Groupe

 

Eliminations
intra-groupe

 

Total

 

 

       

Chiffre d’affaires

 

5 531

 

6 037

 

-

 

-100

 

11 468

Coût des ventes

 

-808

 

-3 418

 

-

 

98

 

-4 128

Commercialisation et marketing

 

-1 266

 

-1 096

 

-6

 

1

 

-2 367

Recherche et développement

 

-362

 

-33

 

-

 

-

 

-395

Frais généraux et administratifs

 

-1 715

 

-1 685

 

-1 007

 

-

 

-4 407

Subventions gouvernementales

 

-

 

3

 

-

 

-

 

3

Résultat avant intérêts, impôt, dépréciation et amortissement du rapport de gestion

 

1 380

 

-192

 

-1 013

 

-1

 

174

 

 

       

Dépréciation et amortissement

 

-734

 

-519

 

-9

 

-

 

-1 262

 

 

       

Bénéfice / (perte) opérationnel avant éléments exceptionnels

 

646

 

-711

 

-1 022

 

-1

 

-1 088

4. COÛT DES VENTES

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Achats et variations des stocks

 

20 113

 

2 693

Variation des provisions sur stocks

 

2 978

 

-

Achats non stockés de matières et fournitures

 

2 088

 

32

Transports sur achats

 

284

 

73

Coût de la main-d'œuvre directe de production

 

20 243

 

1 288

Garantie des produits

 

19 753

 

-

Autres charges

 

245

 

42

 

 

 

 

Total coût des ventes

 

65 704

 

4 128

Le coût des achats et variations des stocks a augmenté de façon significative en raison de l’augmentation des ventes en 2020. La fabrication de certaines pièces a été sous-traitée pour répondre à la demande du marché en 2020. Les frais correspondants sont compris dans le coût de la main d’oeuvre directe de production. Une provision pour stock a été constituée en 2020 pour les stocks qui présentent un risque d’invendu.

Une charge de garantie sur les produits a été estimée pour l’exercice, qui est significativement plus élevée en 2020 en raison de l’augmentation des ventes et en conséquence de la demande d’indemnisation au titre de cette garantie reçue après la clôture de l’exercice.

5. FRAIS GÉNÉRAUX ET ADMINISTRATIFS

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Achats non stockés de matières premières et fournitures

 

373

 

296

Loyer et charges locatives

 

337

 

159

Entretien et réparations

 

278

 

106

Primes d’assurance

 

574

 

100

Honoraires

 

2 350

 

757

Services bancaires

 

231

 

70

Rémunération du personnel et cotisations sociales

 

23 904

 

2 459

Dotations et reprises aux amortissements et provisions

 

1 302

 

1 267

Autres frais généraux et administratifs

 

1 183

 

455

 

 

 

 

Total frais généraux et administratifs

 

30 532

 

5 669

Novacyt a octroyé à certains employés des options « fantômes » dans le cadre d’un plan d’intéressement à long terme adopté le 1er novembre 2017. Le prix d’exercice a été fixé au cours de clôture de l’action le jour de l’attribution. Les options « fantômes » seront réglées en trésorerie en trois fois. Elles ont été définitivement acquises au jour du troisième anniversaire de leur attribution, soit le 1er novembre 2020, ce qui a entraîné des coûts de rémunération des salariés significativement plus élevés en 2020.

6. AUTRES PRODUITS ET CHARGES OPÉRATIONNELS

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Litiges avec les salariés

 

-

 

39

Autres produits opérationnels

 

-

 

72

 

 

 

 

 

Total des autres produits opérationnels

 

-

 

111

 

 

 

 

Dépréciation du goodwill Lab21 Products

 

-5 768

 

-

Dépréciation du goodwill et immobilisations incorporelles Omega Maladies Infectieuses

 

-1 111

 

-

Frais de restructuration

 

-106

 

-166

Résultat de la cession des titres Lab21 Ltd

 

-

 

-46

Frais de cession d’activité

 

-79

 

-253

Frais liés à des acquisitions

 

-187

 

-

Autres charges

 

-151

 

-114

 

 

 

 

 

Total des autres charges opérationnelles

 

-7 402

 

-579

Autres charges opérationnelles
Le goodwill associé à l’activité Lab21 Products a été déprécié suite à des changement du marché qui ont réduit les prévisions de flux de trésorerie futurs.

Le solde des immobilisations incorporelles liées à l’activité Omega Maladies Infectieuses a été entièrement déprécié.

7. PRODUITS ET CHARGES FINANCIERS

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre

2020

 

Exercice clos le
31 décembre

2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gains de change

 

32

 

200

Actualisation des instruments financiers

 

46

 

-

Variation de la juste valeur des options

 

-

 

27

Autres produits financiers

 

5

 

1

 

 

 

 

 

Total produits financiers

 

83

 

228

 

 

 

 

Charges d'intérêt sur emprunts

 

-1 601

 

-958

Pertes de change

 

-353

 

-114

Variation des justes valeurs des options

 

-

 

-684

Actualisation des instruments financiers

 

-12

 

-81

Autres charges financières

 

-387

 

-261

 

 

 

 

 

Total charges financières

 

-2 353

 

-2 098

Intérêts sur les emprunts
La charge d’intérêt en 2020 est principalement liée au remboursement de l’emprunt obligataire Harbert European Growth Capital et s’est élevé à 1 379 milliers £. Elle inclut également 185 milliers £ d’intérêts sur la dette de location IFRS 16.

En 2019 la charge d’intérêt concernait principalement les emprunts obligataires Kreos, Vatel, Negma Group Ltd (“Negma”) et Harbert European Growth Capital.

Variation des justes valeurs des options
Le solde 2019 résulte de la réévalution de la dette constituée par les bons de souscription Harbert Européen Growth Capital pour 684 milliers £.

8. IMPOT SUR LE RESULTAT

La charge d’impôt du Groupe est la somme de l’impôt de l’exercice courant et de l’impôt différé.

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre

2020

 

Exercice clos le
31 décembre

2019

 

 

 

 

 

Charge d’impôt courant

 

 

 

(Charge) / produit d’impôt de l’exercice courant

 

-35 605

 

7

   

 

Produit d’impôt différé

 

 

 

 

Impôt différé

 

2 857

 

-

 

 

 

 

Total (charge) / produit d’impôt dans le compte de résultat

 

-32 748

 

7

Le produit / la (charge) de l’exercice peut être réconciliée au bénéfice / (perte) consolidé comme suit :

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

 

 

 

 

Bénéfice/(perte) avant impôt

 

165 171

 

-5 756

Impôt au taux de l’impôt français sur les sociétés (2020 & 2019 : 28 %)

 

-46 248

 

1 612

Effet des différences de taux d’imposition de filiales opérant à l’étranger

 

15 593

 

331

Effet des charges non déductibles

 

-1 696

 

-575

Pertes non comptabilisées pour des impôts différés

 

-669

 

-1 374

Crédits d’impôt recherche

 

169

 

96

Autres ajustements

 

103

 

-83

Total produit / (charge) d’impôt de l’exercice

 

-32 748

 

7

Au 31 décembre 2020, le Groupe dispose de pertes fiscales inutilisées pour 41 230 milliers £ (2019 : 37 445 milliers £) disponibles pour compensation avec des bénéfices futurs. La période d’utilisation de ces pertes est illimitée.

Le principal élément constitutif des charges non déductibles en 2020 est la dépréciation du goodwill sur l’activité Lab21 Products. En 2019, les charges non déductibles résultent de la variation de valeur des options comptabilisées par Novacyt et l’amortissement des actifs incorporels acquis avec les titres Primerdesign.

Sujets concernant la charge d’impôt
En 2020, Novacyt a déposé un certain nombre de brevets sur des technologies développées pendant l’exercice. Plusieurs années peuvent être nécessaires pour l’octroi des brevets, s’ils le sont, et à la date de clôture, le processus de validation était en cours pour tous les brevets. Si l’un ou plus de ces brevets est finalement délivré, le Groupe espère être en mesure de bénéficier du régime fiscal du Royaume-Uni appelé « Patent box », qui prévoit un taux d’imposition particulièrement bas. Il est utilisé par plusieurs pays pour encourager la recherche et le développement via une fiscalité des bénéfices tirés des produits brevetés différente des autres bénéfices. Sous réserve d’ajustements, le taux d’imposition effectif des bénéfices résultant de la vente de produits brevetés est proche de 10%, à comparer au taux de 19% actuellement en vigueur au Royaume-Uni (qui augmenterait à 25 % en 2023). Le taux d’imposition de ce régime dit « Patent Box » ne peut être appliqué que lorsque le brevet a été délivré, mais l’imposition du bénéfice peut être calculé rétroactivement à la date de dépôt de la demande de brevet. Cette possibilité n’a pas été prise en compte dans les comptes 2020.

9. RESULTAT PAR ACTION

Le résultat net par action est calculé sur la base du nombre moyen pondéré d’actions en circulation dans le courant de la période. Le résultat net dilué par action est calculé sur la base du nombre moyen pondéré d’actions en circulation et du nombre d’actions qui seraient créées à la suite de la conversion des instruments financiers dilutifs.

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bénéfice / (perte) nette attribuable aux actionnaires de la société

 

132 423

 

- 5 749

Impact d'instruments dilutifs

 

-

 

-

Bénéfice / (perte) nette attribuable aux actionnaires de la société

 

132 423

 

- 5 749

 

 

 

 

Nombre moyen pondéré d'actions

 

68 187 101

 

45 731 091

Impact d'instruments dilutifs

 

-

 

-

Nombre moyen pondéré d'actions diluées

 

68 187 101

 

45 731 091

 

 

 

 

Bénéfice / (perte) par action (en £)

 

1,94

 

- 0,13

Bénéfice / (perte) dilué par action (en £)

 

1,94

 

- 0,13

Conformément à la norme IAS 33, les options dont le prix d’exercice est supérieur à la valeur du titre NOVACYT n’ont pas été prises en compte pour déterminer l’effet des instruments dilutifs.

Le calcul du résultat par action ne prend pas en compte les potentielles actions anti-dilutives, qui auraient pour effet d’augmenter le résultat par action.

10. GOODWILL

Le goodwill correspond à la différence constatée, à la date d’entrée d’une société dans le périmètre de consolidation, entre la juste valeur du prix d’acquisition de ses titres et le montant net des actifs acquis et passifs assumés, évalués conformément à IFRS 3.

 

 

milliers £

Valeurs brutes

 

 

Au 1er janvier 2019

 

22 754

 

 

 

Réduction du prix d’acquisition de l’activité Maladies infectieuses Omega

 

-200

Écarts de change

 

-1 190

Au 31 décembre 2019

 

21 364

 

 

 

Annulation du goodwill de l’activité Omega Maladies Infectieuses

 

-85

Reconnaissance du goodwill sur l’acquisition de IT-IS International Ltd

 

9,437

Écarts de change

 

1 266

Au 31 décembre 2020

 

31 982

 

 

 

Dépréciations cumulées

 

 

Au 1 janvier 2019

 

8 206

 

 

 

Écarts de change

 

-434

Au 31 décembre 2019

 

7 772

 

 

 

Dépréciation du goodwill de l’activité Lab21 Products

 

5 767

Écarts de change

 

566

Au 31 décembre 2020

 

14 105

 

 

 

Valeur nette comptable au 31 décembre 2018

 

14 548

Valeur nette comptable au 31 décembre 2019

 

13 592

Valeur nette comptable au 31 décembre 2020

 

17 877

  • Lab21 Products

Le test de dépréciation de l’Unité Génératrice de Trésorerie (UGT) au 31 décembre 2020 a été mené par la méthode des flux de trésorerie actualisés (« DCF » ou « Discounted Cash Flow »), sur la base des hypothèses suivantes :

  • Prévisionnel à 5 ans ;
  • Extrapolation des flux de trésorerie au-delà de l’horizon de 5 ans sur la base d’un taux de croissance de 1,5% ; et
  • Taux d’actualisation correspondant au taux de rendement attendu par le marché pour un placement équivalent, indépendamment des sources de financement, égal à 15%.

La mise en œuvre de cette approche a montré que la valeur d’entreprise s’élevait à 1 917 milliers £, ce qui est inférieur à la valeur comptable nette de cet actif. Aussi, une charge de dépréciation a été comptabilisée sur l’exercice clos le 31 décembre 2020.

IT-IS International
Le 15 octobre 2020, Novacyt UK Holdings Ltd a finalisé l’acquisition de la totalité du capital social de IT-IS International Ltd, une société de droit britannique. Elle est spécialisée dans le développement et la fabrication d’instruments de diagnostic PCR pour les secteurs de la biologie et des tests alimentaires.

La norme IFRS 3 prévoit une période de 12 mois à compter de la prise de contrôle pour finaliser l'identification et l'évaluation de la juste valeur des actifs acquis et des passifs repris. Par conséquent, le montant brut de l'écart d'acquisition peut être ajusté jusqu’en octobre 2021.

11. STOCKS ET ENCOURS DE PRODUCTION

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

Exercice clos le
31 décembre
2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Matières premières

 

14 406

 

1 195

 

941

En cours

 

8 999

 

241

 

509

Produits finis

 

9 550

 

666

 

666

Marchandises

 

-

 

70

 

-

Provisions pour dépréciation

 

-3 067

 

-89

 

-

 

 

 

   

Total stocks et encours de production

 

29 888

 

2 083

 

2 116

L'augmentation des niveaux de stock soutient la croissance du chiffre d'affaires du Groupe, avec des produits finis importants en stock prêts à être expédiés immédiatement, car la demande reste élevée.

Le délai d'obtention de certaines matières premières est important. Aussi des commandes en gros ont été passées pour éviter des problèmes de chaîne d'approvisionnement. Ceci contribue à l'augmentation du stock de matières premières en 2020.

Le solde du stock de clôture est évalué chaque année et une provision est constituée pour le risque d’invendu.

12. CLIENTS ET AUTRES DEBITEURS

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

Exercice clos le
31 décembre
2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Clients et comptes rattachés

 

79 341

 

1 720

 

3 005

Dépréciation sur créances clients

 

-160

 

-397

 

-42

Factures à établir

 

-

 

15

 

88

Créances fiscales (sauf impôt sur le résultat)

 

343

 

335

 

444

Créances sur cessions d'activités

 

67

 

152

 

-

Autres créances

 

1

 

26

 

22

 

 

 

   

Total créances clients et autres débiteurs

 

79 592

 

1 851

 

3 517

Les créances commerciales sont recouvrables dans un délai d'un an. Dès qu'une facture est en retard de plus de 90 jours, on considère qu'il est plus probable qu'elle ne sera pas honorée et, par conséquent, ces factures ont été provisionnées en totalité dans le cadre d'un modèle de perte de crédit attendue.

Le mouvement de la provision pour créances douteuses est présenté ci-dessous :

 

 

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

 

 

 

 

Solde à l’ouverture de la période

 

397

 

42

Dépréciations constatées sur l’exercice

 

163

 

382

Diminutions : créances irrécouvrables

 

-400

 

-5

Diminutions : créances recouvrées sur l’exercice

 

-

 

-14

Impact des changements de périmètre

 

-

 

-8

 

 

 

 

 

Solde à la fin de la période

 

160

 

397

La répartition par échéance des créances des clients est présentée ci-dessous :

 

 

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

Exercice clos le
31 décembre
2018

 

 

 

 

 

 

 

Moins de 1 mois

 

77 944

 

1 029

 

2 101

Entre 1 et 3 mois

 

1 364

 

101

 

201

Entre 3 mois et 1 an

 

6

 

116

 

206

Plus d’1 an

 

27

 

473

 

497

 

 

 

 

 

 

 

Solde à la fin de la période

 

79 341

 

1 720

 

3,005

13. EMPRUNTS

Au 31 décembre 2020, le Groupe a remboursé ou converti tous les emprunts convertibles existant au 31 décembre 2019. Les principales opérations en 2020 sont les suivantes :

  • Les obligations convertibles Vatel émises en 2017 par Novacyt ont été remboursées en totalité pour un montant de 139 milliers £ ;
  • Les obligations convertibles Vatel émises en 2018 par Novacyt ont été remboursées à hauteur de 345 milliers £ et le solde a converti en actions pour un montant de 1 856 milliers £ ;
  • L’emprunt obligataire Harbert émis par Novacyt UK Holdings a été remboursé en totalité pour un montant de 4 108 milliers £.

En outre, le Groupe a remboursé en totalité sa facilité de financement à court terme pour un montant de 721 000 £.

14. PROVISIONS

La nature et l'évolution des provisions pour risques et charges pour la période du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2020 sont les suivantes :

Montants en milliers £

 

Au
1er janvier
2020

 

Augment.

 

Reduction

 

Regroupement
d’entreprises

 

Impact des
taux de
change

 

Au
31 décembre
2020

 

   

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remise en état des locaux

 

192

 

37

 

-

 

13

 

-

 

242

Plan d’intéressement à long terme

 

13

 

19 006

 

-19 018

 

-

 

-1

 

-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Provisions à long terme

 

205

 

19 043

 

-19 018

 

13

 

-1

 

242

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Litiges

 

43

 

22

 

-

 

-

 

3

 

68

Garantie produits

 

-

 

19 753

 

-

 

35

 

-

 

19 788

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Provisions à court terme

 

43

 

19 775

 

-

 

35

 

3

 

19 856

La nature et l'évolution des provisions pour risques et charges pour la période du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2019 sont les suivantes :

Montants en milliers £

 

Au
1er janvier
2019

 

Augment.

 

Reduction

 

Adoption
d’IFRS 16

 

Impact des
taux de
change

 

At
31 décembre
2019

 

   

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remise en état des locaux

 

133

 

6

 

- 23

 

76

 

-

 

192

Plan d’intéressement à long terme

 

18

 

-

 

- 5

 

-

 

-

 

13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Provisions à long terme

 

151

 

6

 

- 28

 

76

 

-

 

205

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Litiges

 

90

 

-

 

- 44

 

-

 

-3

 

43

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Provisions à court terme

 

90

 

-

 

- 44

 

-

 

-3

 

43

Les provisions couvrent principalement :

  • les risques liés aux litiges avec le personnel;
  • les frais de remise en état des locaux conformément aux contrats de location ;
  • la garantie donnée sur les produits.

Les provisions pour la remise en état des locaux sont une estimation du montant à payer pour la réparation des dégradations à la fin des périodes de location, donc aux dates suivantes :

  • Lab21 Healthcare Ltd : août 2025
  • Microgen Bioproducts Ltd : mai 2032
  • Primerdesign Ltd : novembre 2025
  • IT-IS International Ltd : septembre 2022 et décembre 2023 car les sites ont des baux différents.

La provision pour litiges pourrait générer une sortie de trésorerie au cours de l'année 2021.

La provision relative à la garantie produit a augmenté de manière significative au cours de l'année en raison de la croissance du chiffre d’affaires et d’un contentieux déclaré après la clôture de l’exercice sur la qualité de certains produits livrés en 2020 pouvant conduire à la mise en œuvre de la garantie produit.

Le régime d’intéressement à long terme des cadres s'est matérialisé en novembre 2020 et les coûts restants sont présentés en diminution des autres éléments de passif.

15. FOURNISSEURS ET AUTRES CREDITEURS

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

Exercice clos le
31 décembre
2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Dettes fournisseurs

 

5 228

 

1 786

 

2 497

Factures non parvenues

 

8 016

 

732

 

1 072

Dettes sociales

 

1 082

 

404

 

269

Dettes fiscales

 

16 831

 

122

 

253

Autres dettes

 

5 627

 

31

 

94

Options classées comme des dettes

 

-

 

845

 

5

 

 

 

   

Total fournisseurs et autres créditeurs

 

36 784

 

3 920

 

4 190

Les dettes commerciales et les factures à recevoir ont augmenté de manière significative en relation avec l'augmentation des ventes. En outre, l'amélioration de la trésorerie a permis d'obtenir des facilités de crédit auprès de nombreux fournisseurs qui n'offraient pas de telles conditions auparavant.

Les « dettes fiscales » pour 2020 concernent principalement la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à payer à l’administration fiscale du Royaume-Uni au titre des mois de novembre et décembre.

Le montant des « autres dettes » à fin 2020 concerne la deuxième tranche du paiement du plan d’intéressement à long terme qui est dû en novembre 2021.

Les options assimilées à des dettes en 2019 sont relatives à des bons de souscription de la Société accordés à Harbert European Growth Capital en relation avec l’octroi de l’emprunt obligataire de 5 millions € émis par Novacyt UK Holdings et aux bons de souscription attachés aux OCA Negma.

16. DETTES FISCALES

Le solde de 15 116 milliers £ au 31 décembre 2020 (2019 : néant, 2018 : néant) correspond à l'impôt britannique sur les sociétés dû par le Groupe. Ce montant représente l'impôt dû au taux plein britannique (19%) sur les bénéfices imposables, bien qu'en temps voulu, si les brevets sont accordés et qu'une demande de « Patent Box » est faite, les futurs bénéfices imposables devraient être imposés à un taux beaucoup plus bas.

17. AUTRES PASSIFS NON COURANTS

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

Exercice clos le
31 décembre
2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Plan d’intéressement à long terme - Part non courante

 

5 606

 

-

 

-

 

 

 

 

 

 

 

Total autres passifs non courants

 

5 606

 

-

 

-

Le solde à long terme des autres passifs pour 2020 est lié à la troisième tranche du paiement du plan d’intéressement à long terme, qui doit être versée en novembre 2022.

18. CAPITAL EMIS ET RESERVES

18.1. Capital social

Au 31 décembre 2020, le capital social de la Société d’un montant de 4 708 416,54 € est divisé en 70 626 248 actions d’une valeur nominale de 1/15e d’euro chacune.

 

Montant
du capital
social en
milliers £

 

Montant
du capital
social en
k€

 

Valeur
unitaire
par action

 

Nombre
d’actions
émises

Au 1er janvier 2019

 

2 117

 

2 511

 

0,07

 

37 664 341

 

 

     

Augmentation de capital par conversion d’OCABSA

 

1 194

 

1 362

 

0,07

 

20 430 413

Au 31 décembre 2019

 

3 311

 

3 873

 

0,07

 

58 094 754

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Augmentation de capital par exercice d’options

 

567

 

638

 

0,07

 

9 578 813

Augmentation de capital par conversion d’obligations

 

175

 

197

 

0,07

 

2 952 681

Au 31 décembre 2020

 

4 053

 

4 708

 

0,07

 

70 626 248

Le capital de la Société est constitué d’une seule catégorie d’actions. Toutes les actions en circulation ont été souscrites, appelées et entièrement libérées.

18.2. Primes liées au capital

Montants en milliers £

 

 

 

 

 

 

 

Situation au 1er janvier 2019

 

47 207

   

Primes découlant de l'émission d'actions

 

112

Frais d'émission d'actions

 

- 320

Situation au 31 décembre 2019

 

46 999

   

Primes découlant de l'émission d'actions

 

3 697

Frais d'émission d'actions

 

- 25

Situation au 31 décembre 2020

 

50 671

18.3. Autres réserves

Montants en milliers £

 

 

 

 

 

 

 

 

Situation au 1er janvier 2019

 

- 4 395

   

Écarts de conversion

 

2 471

Situation au 31 décembre 2019

 

- 1 924

   

Écarts de conversion

 

- 112

Situation au 31 décembre 2020

 

- 2 036

18.4. Réserves « Equity »

Montants en milliers £

 

 

 

 

 

 

 

 

Situation au 1er janvier 2019

 

355

   

Conversion des obligations Negma

 

- 19

Situation au 31 décembre 2019

 

336

   

Conversion des obligations Vatel

 

19

Exercice des options Negma

 

103

Exercice des options Harbert European Growth Capital

 

693

Exercice des options Primerdesign

 

4

Situation au 31 décembre 2020

 

1 155

Cette réserve représente la composante « capitaux propres » des options et des emprunts.

18.5. Résultats accumulés

Montants en milliers £

 

 

 

 

 

 

 

 

Situation au 1er janvier 2019

 

- 26 981

   

Perte de l’exercice

 

- 5 749

Autres variations

 

- 3 389

Situation au 31 décembre 2019

 

- 36 119

   

Bénéfice de l’exercice

 

132 423

Autres variations

 

612

Situation au 31 décembre 2020

 

96 916

19. REGROUPEMENTS D’ENTREPRISES

Acquisition de IT-IS International Ltd
Le 15 octobre 2020, Novacyt UK Holdings Ltd a finalisé l'achat de la totalité du capital social d'IT-IS International Ltd, une société constituée en Angleterre et au Pays de Galles. Cette société est spécialisée dans le développement et la fabrication d'instruments de diagnostic PCR pour les sciences de la vie et l'industrie des tests alimentaires.

Le prix d'achat s'est élevé à 13 387 milliers £, qui s’analyse comme suit :

Trésorerie versée

 

11 564 milliers £

Complément de prix pour l’atteinte d’un objectif de chiffre d’affaires en année un

 

1 016 milliers £

Complément de prix pour l’atteinte d’un objectif de chiffre d’affaires en année deux

 

807 milliers £

Total prix d’acquisition

 

13 387 milliers £

La juste valeur des actifs acquis et des passifs assumés est la suivante :

Immobilisations corporelles nettes

 

108 milliers £

Marque

 

843 milliers £

Relations avec la clientèle

 

1 366 milliers £

Stocks

 

1 774 milliers £

Clients & autres débiteurs

 

424 milliers £

Fournisseurs & autres créditeurs

 

- 4 680 milliers £

Impôt différé sur les actifs acquis

 

- 591 milliers £

Trésorerie acquise

 

4 706 milliers £

Juste valeur des actifs acquis et des passifs assumés

 

3 950 milliers £

 

 

 

Goodwill

 

£9 437 milliers £

Le tableau ci-dessus montre comment le goodwill de 9 437 000 £ a été calculé après avoir réparti le prix d'achat entre tous les actifs et passifs acquis. Le goodwill résiduel qui résulte de l'acquisition reflète la croissance future attendue des clients nouveaux et existants, la valeur de la main-d'œuvre, des brevets et du savoir-faire.

La valeur des « relations avec la clientèle » a été calculé par actualisation de la marge additionnelle générée par les clients, après rémunération des actifs contributifs.

La valeur de la marque a été déterminée par l'actualisation des flux de trésorerie qui pourraient être générés par la concession de licences sur la marque, estimés en pourcentage du chiffre d'affaires à partir des informations disponibles sur des actifs comparables.

La norme IFRS 3 prévoit une période de 12 mois à compter de l'acquisition pour achever l'identification et l'évaluation de la juste valeur des actifs acquis et des passifs assumés. Cela signifie que le montant brut du goodwill est susceptible d'être ajusté jusqu'en octobre 2021.

Le goodwill est un élément résiduel calculé par différence entre le prix d'achat pour la prise de contrôle et la juste valeur des actifs acquis et des passifs assumés. Il comprend des actifs non reconnus tels que la valeur du personnel et du savoir-faire de l'entreprise acquise.

Les frais d'acquisition se sont élevés à 187 milliers £. Ils sont compris dans l'état du résultat global de l'Exercice clos le 31 décembre 2020 en tant que " Frais liés à l'acquisition ".

IT-IS International a contribué à hauteur de 1 077 000 £ au chiffre d'affaires consolidé de l'Exercice clos le 31 décembre 2020 entre sa consolidation le 15 octobre 2020 et le 31 décembre 2020.

20. PARTIES LIEES

Les parties liées à Novacyt S.A. sont :

  • les dirigeants, dont la rémunération est indiquée ci-après,
  • les administrateurs de Novacyt S.A.

Rémunération des prinicipaux dirigeants

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rémunération fixe et véhicules de fonction

 

867

 

990

Rémunération variable

 

495

 

113

Cotisations de sécurité sociale

 

899

 

140

Cotisations à des plans de retraite complémentaire

 

40

 

47

Plan d’intéressement à long terme

 

14 233

 

-

Total rémunérations des dirigeants

 

16 534

 

1 290

Rémunération totale des administrateurs

Montants en milliers £

 

Exercice clos le
31 décembre
2020

 

Exercice clos le
31 décembre
2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rémunération fixe et véhicules de fonction

 

705

 

591

Rémunération variable

 

330

 

60

Cotisations de sécurité sociale

 

658

 

100

Cotisations à des plans de retraite complémentaire

 

29

 

26

Honoraires

 

33

 

24

Plan d’intéressement à long terme

 

11 110

 

-

Total rémunérations des administrateurs

 

12 866

 

801

Les transactions avec des parties liées ont été réalisées dans des conditions équivalentes à celles prévalant dans des situations de pleine concurrence.

21. ÉVENEMENTS POSTERIEURS

Après la clôture de l'exercice, le Groupe a reçu la notification d'un conflit contractuel.

22. PASSIF EVENTUEL

Après la clôture de l'exercice, le Groupe a reçu la notification d'un conflit contractuel concernant des ventes de produits d’un montant de 129 124 milliers £, en lien avec des obligations de performance de l'exercice 2020. Des factures d'un montant total de 23 957 milliers £ relatives à des produits livrés au cours de l'exercice restent impayées à la date d’arrêté des états financiers dont le recouvrement dépendra de l'issue du conflit.

Après la fin de l'exercice, un montant supplémentaire de 49 034 milliers £ de produits livrés et facturés en 2021 reste impayé et fait également partie des discussions commerciales en cours.

La Direction et le Conseil d’Administration ont examiné les avis juridiques qui leur ont été présentés et ont estimé que, conformément aux dispositions contractuelles, il devrait être possible de remplacer les produits litigieux. En conséquence, une provision pour garantie a été constituée dans les états financiers.

La provision pour garantie qui correspond à la meilleure estimation par la direction du coût du règlement est estimée à 19 753 milliers £ au maximum. L’impact sur la trésorerie du Groupe dépendra du calendrier de règlement du conflit. Si aucun accord n'est conclu et qu'une action en justice est nécessaire, le calendrier d’une éventuelle sortie de fonds sera prolongé d’autant.

Il est possible, mais non probable, que la demande de remboursement au titre de la garantie d'assurance limitée soit satisfaite. Le calendrier de toute sortie de fonds dépendra alors du succès de la réclamation et des conditions négociées pour le remboursement.

Enfin, si la résolution du conflit s’effectue autrement que par le remplacement des produits comme envisagé par la direction, les états financiers pourraient être significativement affectés en ce qui concerne notamment le montant du chiffre d’affaires et de la provision de la garantie.

Contacts

Novacyt SA
Graham Mullis, Chief Executive Officer
James McCarthy, Chief Financial Officer
+44 (0)1276 600081

SP Angel Corporate Finance LLP (Nominated Adviser and Broker)
Matthew Johnson / Charlie Bouverat (Corporate Finance)
Vadim Alexandre / Rob Rees (Corporate Broking)
+44 (0)20 3470 0470

Numis Securities Limited (Joint Broker)
Freddie Barnfield / James Black
+44 (0)20 7260 1000

Allegra Finance (French Listing Sponsor)
Rémi Durgetto / Yannick Petit
+33 (1) 42 22 10 10
r.durgetto@allegrafinance.com; y.petit@allegrafinance.com

FTI Consulting (International)
Victoria Foster Mitchell / Alex Shaw
+44 (0)20 3727 1000
victoria.fostermitchell@fticonsulting.com / Alex.Shaw@fticonsulting.com

FTI Consulting (France)
Arnaud de Cheffontaines
+33 (0)147 03 69 48
arnaud.decheffontaines@fticonsulting.com

Contacts

Novacyt SA
Graham Mullis, Chief Executive Officer
James McCarthy, Chief Financial Officer
+44 (0)1276 600081

SP Angel Corporate Finance LLP (Nominated Adviser and Broker)
Matthew Johnson / Charlie Bouverat (Corporate Finance)
Vadim Alexandre / Rob Rees (Corporate Broking)
+44 (0)20 3470 0470

Numis Securities Limited (Joint Broker)
Freddie Barnfield / James Black
+44 (0)20 7260 1000

Allegra Finance (French Listing Sponsor)
Rémi Durgetto / Yannick Petit
+33 (1) 42 22 10 10
r.durgetto@allegrafinance.com; y.petit@allegrafinance.com

FTI Consulting (International)
Victoria Foster Mitchell / Alex Shaw
+44 (0)20 3727 1000
victoria.fostermitchell@fticonsulting.com / Alex.Shaw@fticonsulting.com

FTI Consulting (France)
Arnaud de Cheffontaines
+33 (0)147 03 69 48
arnaud.decheffontaines@fticonsulting.com