ADC Therapeutics annonce la publication en ligne des résultats de l'étude LOTIS-2 dans The Lancet Oncology

La récente homologation par la FDA du ZYNLONTA™ (loncastuximab tésirine-lpyl) s'est basée sur les données de l'étude LOTIS-2

ZYNLONTA a démontré une activité substantielle d'agent unique, des réponses durables et un profil d'innocuité acceptable, dans une vaste population de patients difficiles à traiter atteints de lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) récidivant ou réfractaire.

LAUSANNE, Suisse--()--ADC Therapeutics SA (NYSE: ADCT), une société biotechnologique en phase commerciale qui élabore des conjugués anticorps-médicament (CAM) pour le traitement d’hémopathies malignes ou de tumeurs solides, a annoncé aujourd'hui que les résultats de l'étude LOTIS-2, un essai clinique de Phase 2 multicentrique, ouvert, à volet unique, qui évalue l'innocuité et l'efficacité de l'agent unique ZYNLONTA™ chez les patients adultes atteints de lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) récidivant ou réfractaire, au terme de deux lignes ou plus de traitement systémique, ont été publiés en ligne dans The Lancet Oncology.

"Les patients atteints de lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) récidivant ou réfractaire, ayant déjà été lourdement prétraités et présentent une maladie difficile à traiter, représentent un domaine aux besoins médicaux urgents que le ZYNLONTA récemment approuvé est désormais en mesure de satisfaire," a déclaré Paolo F. Caimi, MD, des hôpitaux universitaires Cleveland Medical Center et Case Comprehensive Cancer Center, de la Case Western Reserve University, et auteur principal de l'article dansThe Lancet Oncology . "L'étude LOTIS-2 a constaté que ZYNLONTA a démontré une activité substantielle en tant qu'agent unique, et produit des réponses durables, avec un profil d'innocuité acceptable dans cette population de patients," a-t-il ajouté.

L'étude LOTIS-2 a recruté 145 patients, y compris ceux présentant des caractéristiques à risque élevé de pronostic défavorable, tel un lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) primaire réfractaire, transformé ou à double ou triple coup. Les principaux résultats incluent:

  • Le taux de réponse global était de 48,3 % (70 patients sur 145), y compris un taux de réponse complète de 24,1 % (35 patients sur 145) et un taux de réponse partielle de 24,1 % (35 patients sur 145)
  • Temps médian avant la première réponse, analysé post-hoc, de 41 jours
  • Durée moyenne de réponse de 10,3 mois (à compter de la date limite pour la collecte des données)
  • Les réponses durables dans les groupes de patients à haut risque incluaient un taux de réponse global de 46,2 % (6 patients sur 13) chez les patients dont la maladie avait progressé après un traitement préalable de cellule CART-T, un taux de réponse global de 33,3 % (5 patients sur 15) pour le LDGCB à double ou triple coup, et un taux de réponse global de 44,8 % (13 patients sur 29 patients) pour le LDGCB transformé
  • ZYNLONTA a démontré un profil d'innocuité acceptable. Les événements indésirables de grade ≥3 apparus sous traitement les plus courants ont été la neutropénie (25,5 %), la thrombocytopénie (17,9 %) et l'élévation des gamma-glutamyltransférases (16,6 %)

"Nous sommes fiers que les résultats de notre essai LOTIS-2 trial aient été publiés dans une prestigieuse revue à comité de lecture," a affirmé Jay Feingold, MD, PhD, vice-président principal et directeur médical chez ADC Therapeutics. "Après l'homologation du ZYNLONTA par la FDA, cette publication renforce d'autant plus la valeur de ce conjugué anticorps-médicament en tant que premier CAM à agent unique ciblant le CD19, pour le traitement du LDGCB récidivant ou réfractaire, et son potentiel à devenir la norme de soins pour le traitement de troisième ligne ou plus des patients atteints de LDGCB nécessitant de nouvelles options thérapeutiques," a-t-il poursuivi.

Cette étude peut être consultée sur le site Web de The Lancet Oncology à l'adresse: http://www.thelancet.com/journals/lanonc/article/PIIS1470-2045(21)00139-X/fulltext.

À propos d’ADC Therapeutics

ADC Therapeutics (NYSE: ADCT) est une société biotechnologique en phase commerciale améliorant la qualité de vie des patients atteints de cancer grâce à ses conjugués anticorps-médicament (CAM) ciblés de prochaine génération. La Société s'appuie sur sa technologie CAM exclusive pour transformer le paradigme thérapeutique pour les patients atteints d'affections malignes hématologiques et de tumeurs solides.

Le CAM ZYNLONTA™ (loncastuximab tésirine-lpyl) ciblant le CD19 d'ADC Therapeutics est approuvé par la FDA pour le traitement du lymphome diffus à grandes cellules B, récidivant ou réfractaire, après au moins deux lignes de thérapies systémiques. ZYNLONTA fait également l'objet d'essais cliniques en phase avancée en association avec d'autres agents. Le camidanlumab tésirine (Cami) est en cours d'évaluation dans un essai clinique en phase avancée pour le lymphome hodgkinien récidivant ou réfractaire et dans un essai clinique de Phase 1b pour diverses tumeurs solides avancées. En plus du ZYNLONTA et du Cami, la Société dispose de multiples CAM basés sur des PBD en cours de développement clinique et préclinique.

ADC Therapeutics est basée à Lausanne (Biopôle), en Suisse, et exerce ses activités à Londres, dans la Baie de San Francisco et dans l'Etat du New Jersey. Pour de plus amples informations, veuillez visiter https://adctherapeutics.com/ et suivez-nous sur Twitter et LinkedIn.

ZYNLONTA™ est une marque commerciale d'ADC Therapeutics SA.

À propos de ZYNLONTA™ (loncastuximab tésirine-lpyl)

ZYNLONTA™ est un conjugué anticorps-médicament (CAM) ciblant le CD19. Une fois lié à une cellule exprimant le CD19, ZYNLONTA est internalisé par la cellule, où des enzymes libèrent une charge utile de pyrrolobenzodiazépine (PBD). La charge utile puissante se lie au sillon mineur de l'ADN avec une faible distorsion, demeurant ainsi moins visible pour les mécanismes de réparation de l'ADN. Il en résulte finalement un arrêt du cycle cellulaire et la mort des cellules tumorales.

La Food and Drug Administration (FDA) américaine a approuvé ZYNLONTA (loncastuximab tésirine-lpyl) pour le traitement des patients adultes atteints d'un lymphome à grandes cellules B récidivant ou réfractaire (r/r) à la suite de deux lignes ou plus de traitement systémique, y compris le lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) non spécifié, le LDGCB issu d'un lymphome de bas grade et également le lymphome à grandes cellules B de haut grade. Cette indication est agréée par la FDA dans le cadre d'une approbation accélérée reposant sur le taux de réponse global et le maintien de l'approbation pour cette indication peut être subordonné à la vérification et à la description du bénéfice clinique dans un essai de confirmation.

L'approbation de la FDA repose sur les données de LOTIS-2, un vaste essai clinique (n=145) de Phase 2, multinational et à groupe unique, évaluant le ZYNLONTA dans le traitement de patients adultes atteints d'un LDGCB r/r après au moins deux lignes de thérapies systémiques. Les résultats de l'essai ont démontré un taux de réponse globale (TRG) de 48,3 % (70 patients sur 145), un taux de réponse complète (RC) de 24,1 % (35 patients sur 145) et un taux de réponse partielle (RP) de 24,1 % (35 patients sur 145). Les patients ont présenté un délai médian de réponse de 1,3 mois et la durée médiane de réponse pour les 70 répondants était de 10,3 mois (y compris pour les patients qui ont été censurés). Dans une population combinée évaluée sur le plan de l'innocuité, les réactions indésirables les plus courantes (≥20 %) ont été la thrombocytopénie, l'élévation des gamma-glutamyltransférases, la neutropénie, l'anémie, l'hyperglycémie, l'élévation des transaminases, la fatigue, l'hypoalbuminémie, les éruptions cutanées, les œdèmes, les nausées et les douleurs musculosquelettiques. Dans l'essai LOTIS-2, les événements indésirables de grade ≥3 les plus courants (≥10 %) apparus durant le traitement ont été la neutropénie (26,2 %), la thrombocytopénie (17,9 %), l'élévation des gamma-glutamyltransférases (17,2 %) et l'anémie (10,3 %).

ZYNLONTA fait également l'objet d'une évaluation en tant qu'option thérapeutique dans le cadre d'études d'association dans d'autres tumeurs malignes à cellules B et dans des lignes de traitement antérieures.

Informations importantes relatives à l'innocuité

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS

Epanchement et œdème

Des cas graves d'épanchement et d'œdème se sont produits chez des patients traités par ZYNLONTA. Un œdème de grade 3 s'est produit chez 3 % (principalement œdème périphérique ou ascite), un épanchement pleural de grade 3 s'est produit chez 3 % et un épanchement péricardique de grade 3 ou 4 s'est produit chez 1 % des patients.

Surveiller les patients pour détecter l'apparition ou l'aggravation d'œdèmes ou d'épanchements. Interrompre la prise de ZYNLONTA en cas d'œdème ou d'épanchement de grade 2 ou supérieur, jusqu'à disparition de la toxicité. Envisager une imagerie diagnostique pour les patients développant des symptômes d'épanchement pleural ou péricardique, tels l'apparition ou l'aggravation d'une dyspnée, d'une douleur thoracique et/ou d'une ascite, un gonflement au niveau de l'abdomen ou des ballonnements. Administrer un traitement médical adapté pour les œdèmes et les épanchements.

Myélosuppression

Le traitement par ZYNLONTA peut provoquer une myélosuppression grave ou sévère, y compris une neutropénie, une thrombocytopénie et une anémie. Une neutropénie de grade 3 ou 4 s'est produite chez 32 %, une thrombocytopénie chez 20 % et une anémie chez 12 % des patients. Une neutropénie et une thrombocytopénie de grade 4 se sont produites chez 21 % et 7 % des patients, respectivement. Une neutropénie fébrile s'est produite chez 3 % des patients.

Effectuer des hémogrammes complets tout au long du traitement. Les cytopénies peuvent nécessiter une interruption, une réduction posologique ou un abandon de la prise de ZYNLONTA. Envisager, le cas échéant, l'administration d'un traitement prophylactique par facteur stimulant les colonies de granulocytes.

Infections

Des infections mortelles et graves, y compris des infections opportunistes, se sont produites chez des patients traités par ZYNLONTA. Des infections de grade 3 ou supérieur se sont produites chez 10 % des patients, et des infections mortelles chez 2 % d'entre eux. Les infections de grade ≥3 les plus fréquentes étaient la septicémie et la pneumonie.

Surveiller toute apparition ou aggravation de signes ou symptômes suggérant une infection. En cas d'infection de grade 3 ou 4, interrompre la prise de ZYNLONTA jusqu'à disparition de l'infection.

Réactions cutanées

Des réactions cutanées graves se sont produites chez des patients traités par ZYNLONTA. Des réactions cutanées de grade 3 se sont produites chez 4 % des patients, notamment : réaction de photosensibilité, éruption cutanée (y compris exfoliative et maculopapulaire) et érythème.

Surveiller l'apparition ou l'aggravation de réactions cutanées, y compris de réactions de photosensibilité. Interrompre la prise de ZYNLONTA en cas de réactions cutanées sévères (grade 3) jusqu'à leur disparition. Conseiller aux patients de minimiser ou d'éviter l'exposition directe à la lumière solaire naturelle ou artificielle, y compris l'exposition derrière des vitres. Recommander aux patients de protéger leur peau contre l'exposition à la lumière solaire en portant des vêtements anti-UV et/ou en utilisant des produits de protection solaire. En cas de réaction ou d'éruption cutanée, envisager de consulter un dermatologue.

Toxicité embryo-fœtale

Sur la base de son mécanisme d'action, ZYNLONTA peut provoquer une toxicité embryo-fœtale lorsqu'il est administré à une femme enceinte car il contient un composé génotoxique (SG3199) et nuit activement aux cellules en division.

Informer les femmes enceintes du risque pour le fœtus. Conseiller aux femmes en âge de procréer d'utiliser un moyen de contraception efficace durant un traitement par ZYNLONTA, et pendant 9 mois après la prise de la dernière dose. Conseiller aux hommes ayant des partenaires féminines en âge de procréer d'utiliser un moyen de contraception efficace durant un traitement par ZYNLONTA, et pendant 6 mois après la dernière dose.

REACTIONS INDESIRABLES

Dans une population combinée de 215 patients (Phase 1 et LOTIS-2), évaluée sur le plan de l'innocuité, les réactions indésirables les plus courantes (>20 %), y compris les anomalies de laboratoire, ont été la thrombocytopénie, l'élévation des gamma-glutamyltransférases, la neutropénie, l'anémie, l'hyperglycémie, l'élévation des transaminases, la fatigue, l'hypoalbuminémie, les éruptions cutanées, les œdèmes, les nausées et les douleurs musculosquelettiques.

Dans LOTIS-2, des réactions indésirables graves se sont produites chez 28 % des patients traités par ZYNLONTA. Les réactions indésirables graves les plus courantes observées chez au moins 2 % des patients traités par ZYNLONTA ont été la neutropénie fébrile, la pneumonie, l'œdème, l'épanchement pleural et la septicémie. Des réactions indésirables mortelles se sont produites chez 1 % des patients, en raison d'une infection.

Un abandon définitif de la prise de ZYNLONTA en raison d'une réaction indésirable a été effectué chez 19 % des patients. Les réactions indésirables ayant conduit à l'abandon définitif de la prise de ZYNLONTA chez au moins 2 % des patients ont été l'élévation des gamma-glutamyltransférases, l'Un abandon définitif de la prise de ZYNLONTA en raison d'une réaction indésirable a été effectué chez 19 % des patients. Les réactions indésirables ayant conduit à l'abandon définitif de la prise de ZYNLONTA chez au moins 2 % des patients ont été l'élévation des gamma-glutamyltransférases, l'œdème et l'épanchement.

Des réductions de dose en raison d'une réaction indésirable au ZYNLONTA ont été réalisées pour 8 % des patients. La réaction indésirable ayant conduit à une réduction de la dose de ZYNLONTA chez au moins 4 % des patients était l'élévation des gamma-glutamyltransférases.

Des interruptions de dose en raison d'une réaction indésirable ont été effectuées chez 49 % des patients traités par ZYNLONTA. Les réactions indésirables ayant conduit à l'interruption de la prise de ZYNLONTA chez au moins 5 % des patients étaient l'élévation des gamma-glutamyltransférases, la neutropénie, la thrombocytopénie et l'œdème.

Vous pouvez signaler des effets secondaires à la FDA en composant le (800) FDA-1088 ou sur le site www.fda.gov/medwatch. Vous pouvez également signaler des effets secondaires à ADC Therapeutics en composant le 1-855-690-0340.

Veuillez consulter les renseignements posologiques complets sur www.ZYNLONTA.com pour ZYNLONTA.

Déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des déclarations qui constituent des déclarations prospectives. Toutes les déclarations autres que les faits historiques contenues dans le présent communiqué de presse, y compris les déclarations concernant nos résultats d'exploitation et notre situation financière futurs, notre stratégie commerciale, nos produits et produits candidats, notre portefeuille de recherche, les études précliniques et les essais cliniques en cours et prévus, les soumissions et approbations réglementaires, la population potentielle de patients, les coûts de recherche et de développement, le calendrier et les perspectives de succès, ainsi que les plans et objectifs de la direction concernant les activités futures, constituent des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont fondées sur les convictions et hypothèses de notre direction et sur les informations dont elle dispose actuellement. Ces déclarations sont soumises à des risques et des incertitudes, et les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus dans les déclarations prospectives en raison de divers facteurs, y compris ceux décrits dans nos documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission américaine. Aucune garantie ne peut être donnée que ces résultats futurs seront atteints. Ces déclarations prospectives contenues dans ce document ne sont valables qu'à la date de publication du présent communiqué de presse. Nous déclinons expressément toute obligation et tout engagement de mettre à jour ces déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse afin de refléter tout changement dans nos attentes ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées, sauf si la législation en vigueur l'exige. Aucune déclaration ou garantie (explicite ou implicite) n'est faite quant à l'exactitude de ces déclarations prospectives.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Investisseurs
Eugenia Litz
ADC Therapeutics
Eugenia.Litz@adctherapeutics.com
Tél.: +44 7879 627205

Amanda Hamilton
ADC Therapeutics
amanda.hamilton@adctherapeutics.com
Tél.: +1 917 288 7023

Médias de l'UE
Alexandre Müller
Dynamics Group
amu@dynamicsgroup.ch
Tél.: +41 (0) 43 268 3231

Médias des Etats-Unis
Annie Starr
6 Degrees
astarr@6degreespr.com
Tél.: +1 973-768-2170

Contacts

Investisseurs
Eugenia Litz
ADC Therapeutics
Eugenia.Litz@adctherapeutics.com
Tél.: +44 7879 627205

Amanda Hamilton
ADC Therapeutics
amanda.hamilton@adctherapeutics.com
Tél.: +1 917 288 7023

Médias de l'UE
Alexandre Müller
Dynamics Group
amu@dynamicsgroup.ch
Tél.: +41 (0) 43 268 3231

Médias des Etats-Unis
Annie Starr
6 Degrees
astarr@6degreespr.com
Tél.: +1 973-768-2170