Séché Environnement : Activité bien orientée au 1er trimestre 2021

Forte croissance confirmée en France

Reprise contrastée à l’International

CA contributif1 : 170 M€ en hausse de +3,6%

CHANGÉ, France--()--Regulatory News:

Séché Environnement (Paris:SCHP) :

Au cours du 1er trimestre 2021, le Groupe a confirmé son retour à un bon niveau d’activité sur ses principales géographies, avec une hausse solide de son chiffre d’affaires (+3,6% à périmètre et change constant) par rapport à la même période de 2020 qui précédait la crise sanitaire.

En particulier, la France affiche une croissance dynamique (+8,2%) tandis que l’International, hors Amérique Latine, confirme le retour de ses activités à des niveaux proches de ceux d’avant-crise sur la plupart des zones géographiques.

Ce bon début d’année conforte les attentes du Groupe pour l’exercice 2021.

Avec un chiffre d’affaires contributif1 à périmètre constant de 170,0 M€, marquant une progression de +2,6% (données brutes) et +3,6% à change constant, Séché Environnement confirme au 1er trimestre 2021, l’accélération de sa croissance organique constatée depuis le milieu de l’exercice 2020.

Cette bonne performance n’intègre pas la contribution de Spill Tech, société sud-africaine qui est en cours d’acquisition2.

La croissance du 1er trimestre est portée par la France, qui bénéficie de la bonne orientation des marchés, du niveau élevé des productions industrielles et des effets positifs liés à la mise en œuvre de l’économie circulaire. L’International affiche des situations encore contrastées avec le retour des activités à des niveaux normatifs en Europe et en Afrique du Sud, un niveau d’activité toujours en retrait sensible en Amérique Latine, alors que Solarca fait preuve d’un fort rebond de ses opérations (Services aux Industriels) dans le Reste du Monde.

Le Groupe démontre ainsi sa capacité à bénéficier pleinement de la reprise économique et du redémarrage des marchés industriels en France et dans le Monde.

Séché Environnement est confiant sur la poursuite de la croissance qui devrait s’accélérer sur l’ensemble de l’année et confirme ses objectifs pour l’exercice 2021.

Commentaires sur l’activité du 1er trimestre 2021

Au 31 mars 2021, Séché Environnement publie un chiffre d’affaires consolidé -avant consolidation de Spill Tech3- de 180,8 M€ contre 172,9 M€ un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires contributif s’établit à 170,0 M€ contre 165,7 M€ au 31 mars 2020 marquant une hausse de +2,6% sur la période. A change constant, la progression atteint +3,6%.

Le chiffre d’affaires contributif4 retraite, au sein du chiffre d’affaires publié, les investissements concessifs (« chiffre d’affaires IFRIC 12 ») et désormais, la TGAP (Taxe Générale sur les Activités Polluantes) dont la progression attendue sur la période 2021-2025, à la fois très significative et fortement différenciée selon les filières et les métiers, conduit à créer un chiffre d’affaires non représentatif de la performance économique des activités auxquelles elle s’applique, notamment au sein de la filière DND en France.

La croissance sur la période est portée par la France qui affiche un haut niveau d’activité sur l’ensemble de ses marchés, alors que l’International affiche des situations encore contrastées : ce périmètre conforte toutefois la reprise amorcée au 2nd semestre 2020, en particulier en Europe et Afrique du Sud, alors que Solarca (Reste du Monde) renoue avec des niveaux d’activité proches de ceux d’avant-crise.

La contribution des filières à la croissance des différents périmètres reste différenciée : ainsi, la filière Déchets Non Dangereux (DND) confirme son dynamisme sur l’ensemble des géographies tandis que la filière Déchets Dangereux (DD) reste pénalisée par la moindre performance de l’Amérique Latine toujours affectée par les effets de la crise sanitaire.

Analyse par périmètre géographique

Données consolidées en M€

Au 31 mars

2020
publié

 

2020
retraité

 

2021

 

Variation
brute

 

Variation
organique

Filiales France

127,1

 

120,0

 

129,9

 

+8,2%

 

+8,2%

Filiales International

45,7

 

45,7

 

40,1

 

-12,3%

 

-9,0%

CA contributif

172,8

 

165,7

 

170,0

 

+2,6%

 

+3,6%

CA non contributif

0,1

 

7,2

 

10,8

 

-

 

-

CA publié

172,9

 

172,9

 

180,8

 

+4,5%

 

+5,5%

Au 31 mars 2020, le chiffre d’affaires publié à change constant se serait établi à 171,3 M€, faisant ressortir un effet de change de (1,6) M€.

La France confirme l’accélération de son activité observée depuis le milieu de l’exercice 2020 tandis que l’International affiche, hors effet de change, une meilleure orientation de ses activités dans la plupart des zones géographiques :

  • En France, le chiffre d’affaires contributif atteint 129,9 M€, marquant une vive progression de +8,2% par rapport au 31 mars 2020.

    Cette performance reflète la solidité des marchés industriels soutenus par le niveau élevé des productions industrielles. Elle enregistre également l’évolution favorable des marchés avec les Collectivités qui bénéficient des effets positifs liés à la mise en œuvre des réglementations liées à l’économie circulaire.

    La plupart des activités a participé à cette forte croissance, en particulier les activités de traitement et les activités de valorisation énergétique.
  • L’International affiche un chiffre d’affaires de 40,1 M€ en retrait de -12,3% (données brutes) et de -9,0% à change constant par rapport au 1er trimestre 2020.

    Alors que la base du 1 er trimestre 2020 s’avère élevée pour ce périmètre entré plus tardivement dans la crise sanitaire, l’International reste pénalisé par un niveau d’activité encore en retrait sensible en Amérique Latine (-47,1% à change constant) alors que les autres géographies confirment les tendances positives apparues en milieu d’année 2020 et renouent avec des niveaux d’activité normatifs.

    A noter le fort rebond de l’activité de Solarca (maintenance industrielle dans le Reste du monde) dont le chiffre d’affaires s’inscrit en hausse de +43,1% par rapport au 1 er trimestre 2020 et qui retrouve des niveaux d’activité proches de ceux d’avant-crise.

Analyse par filière

Données consolidées en M€

Au 31 mars

2020
publié

 

2020
retraité

 

2021

 

Variation
brute

 

Variation
organique

DD

113,5

 

111,9

 

108,1

 

-3,5%

 

-2,5%

DND

59,3

 

53,8

 

61,9

 

+15,1%

 

+16,4%

CA contributif

172,8

 

165,7

 

170,0

 

+2,6%

 

+3,6%

CA non contributif

0,1

 

7,2

 

10,8

 

-

 

-

CA publié

172,9

 

172,9

 

180,8

 

+4,5%

 

+5,5%

L’activité du 1er trimestre 2021 est soutenue par la filière DND qui bénéficie d’un contexte favorable en France et dans le Monde, tandis que la bonne performance de la filière DD reste obérée par la moindre contribution des activités en Amérique Latine :

  • La filière DD affiche un chiffre d’affaires de 108,1 M€, marquant un retrait de -2,5% à change constant par rapport au 31 mars 2020.

    Sur la période, l’évolution de la filière retrace :
    • En France (+6,4% à 81,8 M€), le dynamisme des marchés industriels en lien avec les grandes clientèles du Groupe, favorablement exposées à la reprise économique en France et dans le Monde ;
    • A l’International (-22,8% à change constant, à 26,3 M€), le retrait sensible des activités en Amérique Latine au regard d’un 1 er trimestre 2020 fort qui n’avait pas été affecté par la crise sanitaire, alors que les activités de Solarca dans le Monde connaissent un fort rebond avec la reprise rapide de ses chantiers dont l’exécution avait été suspendue par la crise sanitaire.
  • La filière DND réalise un chiffre d’affaires de 61,9 M€ en forte croissance tant en France qu’à l’International :
    • En France, avec un chiffre d’affaires contributif de 48,0 M€, marquant une progression de +11,4% par rapport au 31 mars 2020, la filière bénéficie pleinement des effets positifs liés à la mise en œuvre de l’économie circulaire et du rebond des marchés industriels. Elle enregistre également la contribution de la valorisation énergétique sur la période ;
    • A l’International, la croissance de la filière (13,9 M€ en hausse de +37,7% à change constant) reflète essentiellement le dynamisme commercial de Interwaste.

Analyse par activité

Données consolidées en M€

Au 31 mars

2020
publié

 

2020
retraité

 

2021

 

Variation
brute

 

Variation
organique

Traitements

87,3

 

80,4

 

79,8

 

-0,8%

 

-0,2%

Valorisations

24,2

 

24,2

 

26,2

 

+8,1%

 

+6,3%

Services

61,3

 

61,1

 

64,0

 

+4,9%

 

+6,8%

CA contributif

172,8

 

165,7

 

170,0

 

+2,6%

 

+3,6%

CA non contributif

0,1

 

7,2

 

10,8

 

-

 

-

CA publié

172,9

 

172,9

 

180,8

 

+4,5%

 

+5,5%

La plupart des activités – hors Amérique Latine- a contribué à la bonne performance du 1er trimestre 2021 :

  • Les activités de traitement sont portées par la bonne orientation des marchés industriels, en particulier en France (+10,4% à 67,2 M€) où le Groupe bénéficie d’une clientèle de grandes entreprises sensibles à la reprise économique internationale. La quasi-stabilité du chiffre d’affaires des Traitements est principalement imputable à l’Amérique Latine dont les économies restent pénalisées par la pandémie ;
  • Les activités de valorisation bénéficient de la solidité des activités en France (+14,0% à 20,8 M€) en particulier de la valorisation énergétique lien avec un retour à un fonctionnement normal de l’UVE de Strasbourg-Sénerval, et des valorisations matières avec la bonne tenue des activités de purification chimique de Speichim). L’International enregistre également la bonne orientation des activités Purification de Valls Quimica en Espagne mais affiche toujours un retrait des activités PCB en Amérique Latine au regard du 1er trimestre 2020 (marchés « spot ») ;
  • Les activités de services sont soutenues en France (+2,4% à 41,8 M€) par les métiers de Dépollution et d’Urgence environnementale et à l’International (+16,2% à change constant, à 22,2 M€) par le fort rebond des activités de maintenance industrielle de Solarca dans le Monde et du bon niveau d’activité de Interwaste en Afrique du Sud.

Perspectives favorables confirmées

Ce bon début d’année conforte les perspectives de croissance de Séché Environnement pour l’exercice en cours.

Le Groupe prévoit ainsi d’accélérer son rythme de croissance organique sur l’ensemble de l’année, avec une base favorable à partir du 2ème trimestre 2020.

A périmètre réel, l’exercice 2021 enregistrera également la contribution de Spill Tech, en cours d’acquisition avec un chiffre d’affaires annuel attendu de l’ordre de 30 M€ au titre de son exercice 2021, clos le 28 février 2022.

Séché Environnement confirme également son objectif de marge d’EBE pour 2021 de l’ordre de 21% du chiffre d’affaires.

Conférence téléphonique

Une conférence téléphonique pour commenter l’activité du 1er trimestre 2021, se tiendra, en français uniquement, le 27 avril 2021 à 18h00 (Paris).

Pour participer à la conférence, composer le +33 (0)1 70 71 01 59 - Code : 71 98 28 49 #

Un support de présentation est disponible dès 17h45 sur le site de Séché Environnement :

https://www.groupe-seche.com/fr/investisseurs/accueil

La réécoute de la conférence sera disponible au +33 (0)1 72 72 74 02– Code : 42 50 05 325#

Prochains évènements

Assemblée générale mixte à huis clos : 30 avril 2021

Résultats consolidés au 30 juin 2021 : 13 septembre 2021 après bourse

À propos de Séché Environnement

Séché Environnement est l’acteur de référence du traitement et de la valorisation de tous les types de déchets, y compris les plus complexes et dangereux, et des opérations de dépollution, au service de l’environnement et de la santé. Groupe industriel familial français, Séché Environnement œuvre depuis plus de 35 ans pour l’écologie industrielle et territoriale grâce aux technologies innovantes développées par sa R&D. Ses savoir-faire uniques se déploient au cœur des territoires, dans plus de 100 implantations dans le monde, dont une quarantaine de sites industriels en France. Fort de 4600 salariés dont 2000 en France, Séché Environnement réalise environ 700 M€ de chiffre d’affaires, dont 25% à l’international, porté par une dynamique de croissance à la fois interne et externe via de nombreuses acquisitions. Grâce à son expertise en matière de création de boucles d’économie circulaire, de traitement des polluants et des gaz à effets de serre, et de maîtrise de la dangerosité, le Groupe contribue directement à la protection du vivant et de la biodiversité - domaine dans lequel il est fortement engagé depuis sa création.

Séché Environnement est coté sur l’Eurolist d’Euronext (compartiment B) depuis le 27 novembre 1997. Le titre est éligible au PEA-PME et appartient aux indices CAC Mid&Small, EnterNext Tech 40 et EnterNext PEA-PME 150. ISIN : FR 0000039139 – Bloomberg : SCHP.FP – Reuters : CCHE.PA

Annexe 1

Définition du chiffre d’affaires contributif

Nouvelle présentation du chiffre d’affaires contributif au 31 mars 2021

En M€

Présentation 2020

 

Présentation 2021

Au 31 mars

2020

 

2020

 

2021

Chiffre d’affaires publié

172,9

172,9

180,8

Chiffre d’affaires IFRIC 12

0,1

0,1

0,0

TGAP

7,1

7,1

10,8

Chiffre d’affaires contributif

172,8

165,7

170,0

Définitions

Chiffre d’affaires IFRIC 12 : investissements réalisés sur les actifs concédés, refacturés au Concédant et constatés en chiffre d’affaires conformément à l’Interprétation IFRIC 12

TGAP : Taxe Générale sur les Activités Polluantes acquittée par le producteur de déchets, et collectée pour compte de l’Etat par les opérateurs de traitement. Cette taxe est reversée à l’Etat sans impact sur les marges opérationnelles.

Son évolution prévue entre 2021 et 2025, à la fois très significative et très différenciée selon les filières et les types de traitement, conduira à la comptabilisation, dans le chiffre d’affaires publié :

  • D’un chiffre d’affaires non économique résultant de l’augmentation sensible du montant de taxe collectée, en particulier au sein de la filière DND ;
  • D’évolutions différenciés entre les activités, non représentatifs de leurs évolutions économiques, en particulier au sein des métiers de traitement (incinération et stockage de déchets ultimes (cf. annexe 2).

Cette évolution est sans effet sur les marges opérationnelles, en particulier l’EBE.

Son retraitement dans le chiffre d’affaires non contributif est également neutre au niveau des marges opérationnelles.

Annexe 2

Evolution de la TGAP

Actée dans la feuille de route pour l'économie circulaire en avril 2018, la réforme de la Taxe Générale sur les Activités Polluantes (TGAP) a été adoptée par le législateur dans la loi de finances pour 2019 (Loi 2018-1317 du 29 décembre 2019).

Cette réforme s’applique essentiellement aux déchets non dangereux et doit conduire les producteurs d’activités dites « polluantes » à réduire leur empreinte environnementale. En particulier, l’évolution des taux applicables vise à infléchir l’équilibre économique en faveur de la prévention et du tri en renchérissant le coût de l’incinération et du stockage.

Evolution des taux de TGAP

En € / tonne

 

2019

 

2020

 

2021

 

2022

 

2023

 

2024

 

A partir
de 2025

Incinération (1)

 

3

 

3

 

8

 

11

 

12

 

14

 

15

Stockage (2)

 

17

 

18

 

30

 

40

 

51

 

58

 

65

(1) Installations autorisées répondant aux critères suivants :

  1. Certifiées ISO 50001
  2. Dont les valeurs d’émission de NOx sont inférieures à 80 mg/Nm3
  3. Réalisant une valorisation énergétique dont le rendement est supérieur ou égal à 0,65

Ces taux sont susceptibles d’être réduits de moitié dans le cas d’installations dont le rendement énergétique est supérieur ou égal à 70% et réalisant une valorisation de refus de tri à haut pouvoir calorifique issus d’opérations de tri performantes.

(2) Installations autorisées répondant aux critères suivants :

  1. Certifiées ISO 14001
  2. Réalisant une valorisation énergétique supérieure à 75% du biogaz capté
  3. Exploitées selon la méthode du bioréacteur

1 Cf. Annexe 1 : « Définition du chiffre d’affaires contributif »
2 Cf. Communiqué de presse du 18 janvier 2021
3 Acquisition en cours de finalisation
4 Cf. Annexe 1 : définition du chiffre d’affaires contributif

Contacts

SÉCHÉ ENVIRONNEMENT

Manuel ANDERSEN
Directeur des Relations investisseurs
m.andersen@groupe-seche.com
+33 (0)1 53 21 53 60

Contacts

SÉCHÉ ENVIRONNEMENT

Manuel ANDERSEN
Directeur des Relations investisseurs
m.andersen@groupe-seche.com
+33 (0)1 53 21 53 60