Le refuge pour femmes Leeds and Grenville Interval House a provoqué un conflit de travail

BROCKVILLE, Ontario--()--Les employées au refuge pour femmes Leeds and Grenville Interval House ont été poussées à la grève pour protéger leurs avantages sociaux. La grève a été déclenchée mardi le 20 avril.

Les 20 employées, tous des femmes, sont représentées par le Syndicat des Métallos. Elles travaillent comme conseillères et personnel de première ligne, et fournissent des services aussi bien aux résidentes temporaires qu’aux clients externes qui tentent d’échapper à la violence conjugale. Les négociations en vue d’une première convention collective ont démarré le 27 octobre 2020.

Les salaires des employées n’ont pas augmenté depuis plus de 10 ans et la direction du refuge tente maintenant d’affaiblir les avantages liés aux congés de maladie et de changer la structure salariale.

« Voici un secteur dans lequel lépuisement professionnel est très élevé, à cause de l’urgence constante et de l’intensité émotionnelle du travail », a déclaré Tracy Simpson, représentante syndicale et la négociatrice principale dy syndicat. « Jour et nuit, ces travailleuses aident les femmes et les enfants à sortir des atrocités de la violence et des harcèlements. Elles s’engagent pour les autres femmes, et pour cela personne ne devrait piétiner sur leurs droits. »

Selon Tracy Simpson la demande de services a considérablement augmenté pendant la pandémie. Les travailleuses s’inquiètent pour leurs clientes, en particulier celles qui doivent bientôt se présenter aux tribunaux en compagnie d’une conseillère. Les empoloyées étaient inquiètes de découvrir que l’accès à leurs ordinateurs a été bloqué ce matin et qu’elles n’ont pas pu informer leurs clientes afin qu’elles annulent à temps leurs rendez-vous.

« Les travailleuses se demandent pourquoi le refuge préfère fermer ses portes que de négocier un contrat équitable », a indiqué Tracy Simpson.

La direction de Leeds and Grenville Interval House a choisi de reloger les résidentes dans un hébergement alternatif, au lieu de négocier une convention collective. Leeds and Grenville Interval House est financé par le Ministère des Services à l’enfance et des Services sociaux, ainsi que d’autres sources de la communauté, telles que les dons et les collectes de fonds.

Les travailleuses du refuge ont adhéré au Syndicat des Métallos en février 2020.

Le Syndicat des Métallos représente 225 000 travailleuses et travailleurs de presque tous les secteurs de l’économie au Canada, y compris un nombre croissant de personnel du secteur des soins. Le syndicat représente 850 000 membres au Canada, aux États-Unis et dans les Caraïbes.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Tracy Simpson, représentante syndicale, 613 260-7205 poste 233 tsimpson@usw.ca
Shannon Devine, Communications, Syndicat des Métallos, 416 894-7118, sdevine@usw.ca

Contacts

Tracy Simpson, représentante syndicale, 613 260-7205 poste 233 tsimpson@usw.ca
Shannon Devine, Communications, Syndicat des Métallos, 416 894-7118, sdevine@usw.ca