Visa renforce son engagement mondial en faveur de la durabilité environnementale en visant l’objectif zéro émission nette d’ici 2040

Visa célèbre le Jour de la Terre 2021 en annonçant d'importantes étapes de premier plan dans le secteur, des partenariats innovants, ainsi que des initiatives en direction de sa vision d’un avenir durable

SAN FRANCISCO--()--Visa (NYSE : V), une société leader mondiale dans le secteur des technologies de paiement, a annoncé aujourd’hui un nouvel engagement mondial consistant à atteindre zéro émission nette d’ici 2040, et a affirmé que la société avait atteint la neutralité carbone pour ses opérations en 2020.i Visa a également souligné sa volonté de devenir une société à impact positif sur le climat via de nouveaux partenariats, et a renforcé ses initiatives visant à soutenir le commerce durable ainsi que la transition vers une économie à faible empreinte carbone, au-delà de la propre empreinte de la société.

« Visa s’engage à créer un avenir plus durable », a déclaré Al Kelly, président-directeur général de Visa. « Notre nouvel engagement zéro émission nette, ainsi que nos efforts accrus sur l’ensemble de notre réseau en soutien à des initiatives durables, nous permettront immédiatement d’atteindre nos objectifs consistant à bâtir un avenir meilleur pour notre planète. »

Zéro émission nette d’ici 2040 – avec 10 années d’avance sur l’objectif de l’Accord de Paris sur le climat

Dans le cadre de son engagement consistant à atteindre zéro émission nette d’ici 2040, Visa a annoncé faire partie des signataires de l’Engagement climat, initiative cofondée par Amazon et Global Optimism, et compter parmi les nouveaux membres du Climate Business Network, initiative du World Wildlife Fund (WWF) visant à accélérer les actions menées en direction d’un avenir à zéro émission nette. L’engagement zéro émission nette de Visa s’inscrit en phase avec les normes et définitions mondiales émergentes, et inclura des efforts aux côtés de ses fournisseurs, afin de diminuer une part significative de l’empreinte en termes de gaz à effet de serre des biens et services achetés par la société. Visa s’engage également à fixer des objectifs fondés sur des données scientifiques via l’initiative Science Based Target, avec un niveau d’ambition de 1,5 degré Celsius. Ces nouveaux engagements s’ajoutent au leadership existant de Visa en matière de durabilité, notamment sa transition vers l’utilisation d’électricité 100 pour cent renouvelable en 2020.

« En ce Mois de la Terre, Visa utilise la puissance de son réseau pour accélérer la transformation vers la durabilité et la reprise économique, tout en contribuant à veiller à ce que la planète et les économies du monde entier prospèrent », a déclaré Douglas Sabo, directeur de la durabilité chez Visa. « En accordant la priorité aux énergies propres ainsi qu’aux pratiques durables, en investissant dans des initiatives innovantes d’un point de vue environnemental, ainsi qu’en s’engageant en faveur du climat auprès de dirigeants d’entreprise et de la société civile, nous entendons participer à la solution mondiale contre le changement climatique. »

Soutien du commerce durable

Visa renforce ses initiatives visant à utiliser ses produits, services, réseaux, données, ainsi que son expertise dans le domaine des paiements et sa marque, pour soutenir le commerce durable et la transition vers une économie à faible empreinte carbone. Aujourd’hui, Visa a annoncé sa collaboration avec le Cambridge Institute for Sustainability Leadership (CISL) afin de travailler ensemble pour identifier les nouvelles opportunités d’application des capacités de paiement électronique et du réseau de Visa en vue de bâtir un avenir durable. Les résultats de cette collaboration devraient être disponibles au cours de l’été 2021.

La collaboration de Visa avec le CISL vient compléter les efforts de la société consistant à travailler avec son réseau pour soutenir un avenir à faible empreinte carbone, parmi lesquels :

  • Des partenariats qui promeuvent les cartes de paiement et les comptes durables
  • Des initiatives mondiales qui soutiennent les comportements durables, notamment dans les domaines de la mobilité et des voyages
  • Le développement de renseignements durables pour aider les parties prenantes du secteur commercial à comprendre les obstacles des consommateurs ainsi que les moteurs de comportements durables
  • L’utilisation des plateformes de la marque pour inciter un mode de vie durable parmi les millions de consommateurs

Les nouveaux objectifs et efforts de Visa afin de soutenir le commerce durable s’appuient sur le leadership sectoriel reconnu et existant de la société en matière de durabilité, notamment son inclusion dans les classements suivants : Indice nord-américain de durabilité Dow Jones, Sociétés les plus responsables d’Amérique, 100 meilleures entreprises citoyennes, et 100 entreprises les plus justes.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : https://usa.visa.com/visa-everywhere/blog/bdp/2021/04/15/sustainable-commerce-and-1618453815474.html.

À propos de Visa Inc.

Visa est le leader mondial des paiements numériques. Notre mission est de relier le monde grâce au réseau de paiement le plus innovant, le plus fiable et le plus sûr, et, ce faisant, de permettre aux individus, aux entreprises et aux économies de prospérer. Notre réseau de traitement global de pointe, VisaNet, fournit des paiements sécurisés et fiables dans le monde entier, et est capable de gérer plus de 65 000 messages de transaction par seconde. La focalisation incessante de la société sur l’innovation est un catalyseur pour la croissance rapide du commerce connecté sur tout type d’appareil. À l’heure où le monde est en train de passer de l’analogique au numérique, Visa met à disposition sa marque, ses produits, ses employés, son réseau et son envergure pour remodeler l’avenir du commerce. Pour en savoir plus, rendez-vous sur usa.visa.com/about-visa.html, usa.visa.com/visa-everywhere/blog.html et @VisaNews.

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles au sens de la loi américaine « Private Securities Litigation Reform Act » de 1995. Ces déclarations prévisionnelles sont généralement identifiées par l’usage du futur ou du conditionnel, ainsi que par des expressions telles que « prévoit de », « s’attendre à », et autres expressions similaires. Parmi les exemples de déclarations prévisionnelles figurent, sans toutefois s’y limiter, les déclarations que nous formulons concernant le calendrier et la probabilité de prendre des mesures liées à notre stratégie, nos projets et nos initiatives et objectifs climatiques futurs, ainsi que l’impact potentiel de nos actions. Par nature, les déclarations prévisionnelles : (i) n’ont de valeur qu’à la date où elles sont formulées, (ii) ne sont ni des énoncés de faits historiques, ni des garanties de performance future et (iii) sont assujetties à des risques, incertitudes, hypothèses et changements de circonstances qui sont difficiles à prévoir ou à quantifier. C'est pourquoi, les résultats réels pourraient différer sensiblement et défavorablement des déclarations prévisionnelles de Visa en raison d'une variété de facteurs, notamment ceux qui figurent dans notre Rapport annuel sur formulaire 10-K pour l'exercice financier clos le 30 septembre 2020 et nos autres rapports déposés auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis. Le lecteur est donc prié de ne pas se fier outre mesure aux dites déclarations prévisionnelles. Sauf dans les cas où la loi l’exigerait, Visa Inc. ne prévoit nullement de mettre à jour ou de réviser ses déclarations prévisionnelles quelles qu’elles soient, en réponse à de nouvelles informations, à des événements futurs ou pour d’autres raisons.


i L’accomplissement de cet objectif de neutralité carbone couvre l’empreinte des émissions de gaz à effet de serre concernant les émissions du Scope 1 (sources propres), du Scope 2 (électricité acquise), ainsi que plusieurs éléments liés aux voyages d’affaires et déplacements quotidiens des employés concernant les émissions du Scope 3 (chaîne de valeur) de Visa. Les Scopes 1, 2 et 3 sont définis par le Protocole des gaz à effet de serre du World Resources Institute (WRI) et du World Business Council for Sustainable Development (WBCSD).

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Médias Visa
Lindy Mockovak
lindy.mockovak@visa.com

Contacts

Médias Visa
Lindy Mockovak
lindy.mockovak@visa.com