Le Technology Innovation Institute d’Abu Dhabi dévoile le premier programme de technologies cloud sécurisées des EAU

Le programme développé par le centre de recherche sur la cryptographie du TII fera progresser les technologies de préservation de la confidentialité et la sécurité du cloud computing

Dr Najwa Aaraj, Chief Research Officer, Cryptography Research Centre, Technology Innovation Institute (Photo: Business Wire)

ABU DHABI, Émirats arabes unis--()--Le Technology Innovation Institute (TII), pilier de la recherche appliquée du Conseil de recherche sur les technologies avancées (Advanced Technology Research Council, ATRC) d’Abu Dhabi, a annoncé aujourd’hui que son Centre de recherche sur la cryptographie (Cryptography Research Centre, CRC) avait lancé le premier programme de technologies cloud sécurisées des EAU, visant à stimuler les technologies avancées qui améliorent la confidentialité des données et les schémas de cryptage cloud.

Le TII a déclaré que l’objectif de son programme de technologies cloud sécurisées consistait à faire progresser les technologies d’amélioration de la confidentialité (Privacy Enhancing Technologies, PET), notamment le cryptage entièrement homomorphe (Fully Homomorphic Encryption, FHE), une forme de cryptage qui permet aux utilisateurs d’effectuer des calculs sur des données cryptées sans les déchiffrer au préalable, et de sécuriser le calcul multipartite (Multi-Party Computation, MPC), en créant des méthodes permettant aux parties impliquées de calculer conjointement une fonction sur leurs entrées tout en gardant ces entrées privées. Cette ligne de recherche sera couplée au domaine du calcul vérifiable pour l’apprentissage automatique, afin de fournir une preuve d’exactitude pour un cas d’utilisation d’inférence en tant que service, lorsque la confidentialité des données n’est pas requise.

L’équipe de recherche responsable s’associe également à l’équipe de cryptographie matérielle pour développer des accélérateurs matériels FHE, afin de décharger certaines tâches informatiques sur des composants matériels spécialisés au sein du système, permettant ainsi une plus grande efficacité.

S’exprimant lors de l’annonce, Son Excellence Faisal Al Bannai, secrétaire général de l’Advanced Technology Research Council (ATRC), a déclaré : « Le cloud computing a connu une croissance significative au cours de la dernière décennie, ce qui a soulevé des problèmes de sécurité et de confidentialité. Les approches traditionnelles nécessitent toujours le déchiffrement des données pour le traitement, et un système de gestion des clés, centralisé dans le cloud, exposant ainsi les données et la clé secrète aux fournisseurs de cloud. Cela souligne l’importance du lancement de ce programme par nos chercheurs du Centre de recherche sur la cryptographie, du TII. »

La Dre Najwa Aaraj, chercheuse en chef au Centre de recherche sur la cryptographie, a souligné pour sa part : « Le FHE permet d’effectuer des calculs arbitrairement complexes et choisis de manière dynamique sur des données, alors que ces dernières restent chiffrées, et ce, malgré l’absence de clé secrète de déchiffrement. De plus, le FHE est un catalyseur clé pour les protocoles de calcul multipartite (MPC) mettant en œuvre des modèles d’apprentissage fédérés inconscients, qui sont en augmentation dans le transfert de données d’infrastructure essentielles. »

« La mise en œuvre par le TII du MPC basé sur le partage de secrets tire parti des blocs de construction du FHE, pour fournir une sécurité active et un prétraitement optimisé, permettant d’accélérer la mise en œuvre inconsciente des modèles d’apprentissage automatique », a-t-elle expliqué. De plus, « le FHE conserve une forte intensité de calculs. Les chercheurs du TII développent également des accélérateurs de matériels, basés sur l’analyse des principaux composants et des opérations, et des améliorations ciblées, à l’aide d’ASIC et de plusieurs plateformes FPGA. Une autre direction comprend la mise en œuvre sur des processeurs embarqués avec une architecture de jeu d’instructions extensible. »

Le Centre de recherche sur la cryptographie, l’un des sept premiers centres de recherche, spécialisés du Technology Innovation Institute, emploie et collabore avec des scientifiques dans plusieurs domaines de la cryptographie, tels que la cryptographie post-quantique, la cryptographie matérielle, la cryptographie légère, la cryptanalyse, les protocoles cryptographiques, et les schémas de cryptage dans le cloud, entre autres. Le Centre est également parmi les rares au monde à réunir des cryptographes théoriques et appliqués dans un cadre axé sur la recherche. Les cryptographes collaborent sur des projets de recherche révolutionnaires qui mènent à des résultats innovants.

Pour en savoir plus sur le Technology Innovation Institute (TII), rendez-vous sur le site www.tii.ae

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Technology Innovation Institute
Haitham Haddadin
Haitham.Haddadin@tii.ae

Contacts

Technology Innovation Institute
Haitham Haddadin
Haitham.Haddadin@tii.ae