Pacific Drilling annonce l’achèvement réussi de sa restructuration de bilan et sa sortie de la procédure en vertu du Chapitre 11

LUXEMBOURG--()--Pacific Drilling S.A. (la « Société ») a annoncé aujourd’hui que la Société et chacun de ses sociétés affiliées débitrices étaient sortis de la procédure en vertu du Chapitre 11, indiquant la réussite de la restructuration du bilan de la Société et la mise en œuvre du Premier plan de réorganisation, conjoint, amendé de Pacific Drilling S.A. et de ses sociétés affiliées débitrices, en vertu du Chapitre 11 du Code des faillites (le « Plan »), confirmé par le Tribunal des faillites des États-Unis pour le district Sud du Texas le 21 décembre 2020.

Aux termes du Plan, toutes les actions ordinaires en circulation de la Société ont été jugées comme n’ayant aucune valeur et elles ne feront pas l’objet d’un recouvrement. Conformément aux opérations de restructuration envisagées par le Plan, à son émergence, la Société possède une nouvelle société mère, Pacific Drilling Company LLC, une société à responsabilité limitée des îles Caïmans (la « Société réorganisée »), dont les capitaux propres sont détenus par d’anciens créanciers de la Société et de ses sociétés affiliées débitrices.

« Nous sommes heureux d’avoir achevé cette procédure. Étant désormais sortis du Chapitre 11 avec un bilan entièrement désendetté, nous sommes bien placés pour continuer à fournir des services de forage de classe mondiale avec notre flotte de navires de forage de 6e et 7e générations », a déclaré Bernie G. Wolford, PDG de la Société réorganisée.

Suite à cette sortie, la Société réorganisée fonctionne maintenant avec une structure de capital considérablement désendettée, en raison de l’élimination de plus de 1 milliard USD d’obligations de dette émise conformément au Plan. La société réorganisée dispose d’environ 100 millions USD de fonds en caisse et d’un accès à une facilité de sortie de prêt à terme différé garanti non utilisée de 80 millions USD pour soutenir ses activités courantes.

Des informations supplémentaires concernant la restructuration et la procédure en vertu du Chapitre 11, notamment le Plan, sont disponibles (i) sur le site Web de la Société réorganisée, à l’adresse www.pacificdrilling.com/restructuring, (ii) sur un site Web administré par Prime Clerk LLC, sur la page http://cases.primeclerk.com/PacificDrilling2020, ou (iii) via notre ligne d’information sur la restructuration, à l’adresse : +1 877-930-4314 (numéro vert) ou +1 347-897-4073 (numéro international). Dans le cadre de la sortie de la procédure en vertu du Chapitre 11, la Société a déposé un Formulaire 15 auprès de la Securities and Exchange Commission, l’organisme de réglementation et de contrôle des marchés financiers, afin de suspendre son obligation de déposer des rapports périodiques en vertu de la loi Securities Exchange Act de 1934.

Conseillers

Dans le cadre de la procédure en vertu du Chapitre 11, Greenhill & Co. a agi en qualité de conseiller financier, Latham & Watkins LLP et Jones Walker LLP ont agi en qualité de conseillers juridiques, et AlixPartners a agi en tant que conseiller en restructuration auprès de la Société. Houlihan Lokey a agi en qualité de conseiller financier, et Akin Gump Strauss Hauer & Feld LLP a agi en tant que conseiller juridique auprès d’un groupe spécifique de porteurs de billets.

À propos de Pacific Drilling

Avec ses navires de forage parmi les meilleurs de leur catégorie et son équipe extrêmement expérimentée, Pacific Drilling s’est donné pour mission de dépasser les attentes de ses clients en leur fournissant les services de forage en eau ultra-profonde les plus sûrs, efficaces et fiables du secteur. La flotte de sept navires de forage de Pacific Drilling constitue l’une des flottes les plus jeunes et les plus modernes au monde sur le plan technologique. Pour en savoir plus sur Pacific Drilling, notamment sur la procédure en vertu du Chapitre 11 ainsi que sur le Plan de réorganisation, veuillez consulter notre site Web à l’adresse : www.pacificdrilling.com.

Déclarations prévisionnelles

Certaines déclarations et informations figurant dans le présent communiqué de presse constituent des « déclarations prévisionnelles » et se reconnaissent généralement à l’emploi de termes tels que « anticiper », « croire », « pouvoir », « estimer », « s’attendre à », « prévoir », « envisager », « avoir l’intention de », « notre capacité à », « planifier », « potentiel », « prédire », « projeter », « projeté », l’emploi du futur et du conditionnel, ou d’autres termes similaires ne revêtant généralement pas de caractère historique. Ces déclarations prévisionnelles ne sont valables qu’à la date des présentes, et la Société rejette toute obligation de mettre à jour ou de réviser les déclarations prévisionnelles après la date de leur formulation, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autrement.

Nos déclarations prévisionnelles expriment nos attentes ou nos prévisions actuelles en ce qui concerne des résultats ou des événements potentiels futurs, notamment, dans le cadre de notre procédure en vertu du Chapitre 11 : l’appel déposé par Patrick F. Lennon, en sa qualité de membre du syndic de liquidation de la fiducie de liquidation établie dans les affaires relevant du Chapitre 11 de Pacific Drilling VIII Limited et Pacific Drilling Services, Inc. (le « Syndic de liquidation »), à l’égard de l’ordonnance confirmant le Plan (l’« Ordonnance de confirmation ») ; les répercussions futures de la pandémie de COVID-19 sur notre entreprise, la performance financière et opérationnelle future et les soldes de trésorerie ; notre position future en matière de liquidités et les efforts à venir pour améliorer notre position de liquidités, les niveaux d’efficacité des recettes, les perspectives du marché, les prédictions de tendances, les futures opportunités de contrats clients, les taux journaliers des contrats futurs, nos stratégies commerciales et les plans ou objectifs de la direction, la durée estimée des contrats clients, le portefeuille de commandes, les dépenses en capital prévues, ainsi que les prévisions en matière de coûts et d’économies.

Bien que nous soyons d’avis que les hypothèses et les attentes reflétées dans nos déclarations prévisionnelles sont raisonnables et de bonne foi, ces déclarations ne constituent pas des garanties, et les résultats futurs réels peuvent différer sensiblement en raison de divers facteurs. Ces déclarations sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes et se basent sur un certain nombre de jugements ; de plus, les hypothèses, à la date de ces déclarations, sont faites sur des événements futurs, dont un grand nombre sont en dehors de notre contrôle. Les événements et les résultats réels peuvent varier sensiblement de ceux anticipés, estimés, projetés ou sous-entendus par nous dans ces déclarations, en raison de divers facteurs, notamment si l’un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes devaient se matérialiser, ou si nos hypothèses sous-jacentes devaient s’avérer incorrectes.

Les facteurs importants qui pourraient entraîner une différence sensible entre nos attentes et les résultats réels comprennent : l’incidence potentielle continue de notre procédure en vertu du Chapitre 11 ; l’issue potentielle de l’appel du Syndic de liquidation contre l’Ordonnance de confirmation ; l’évolution des risques liés à l’épidémie de COVID-19 et les perturbations importantes qui en résultent pour les économies internationales ainsi que pour les marchés financiers et pétroliers internationaux, y compris la baisse substantielle du prix du pétrole en 2020, qui, si elle se prolongeait, continuerait d’avoir un effet défavorable important sur notre situation financière, nos résultats d’exploitation et nos flux de trésorerie ; les variations au niveau mondial de l’offre et de la demande et des prix réels et prévus du pétrole et du gaz, et leurs conséquences sur la demande pour nos services ; le marché du forage offshore, y compris les variations des dépenses en capital de nos clients ; la disponibilité des plateformes de forage, ainsi que l’offre et la demande pour des navires de forage répondant à des normes élevées, et pour d’autres plateformes de forage en concurrence avec notre flotte ; notre capacité à conclure et à négocier des conditions favorables pour les nouveaux contrats de forage ou pour les extensions de contrats de forage existants ; notre capacité à conclure ou exécuter avec succès des contrats définitifs et à satisfaire d’autres conditions habituelles ayant trait aux lettres d’intention ou d’attribution que la Société reçoit pour ses navires de forage ; les dates réelles de début des contrats ; l’éventuelle annulation, renégociation, résiliation ou suspension de contrats de forage en réponse à des difficultés mécaniques, à des questions de performance, à des changements sur le marché ou à d’autres raisons ; les coûts liés à l’empilement des plateformes de forage et les coûts liés à la réactivation d’une plateforme empilée ; les temps d’immobilisation et autres risques liés aux opérations de forage offshore, y compris les réparations ou maintenances imprévues, les relocalisations, les intempéries, ouragans ou accidents ; l’envergure réduite de notre flotte et notre dépendance vis-à-vis d’un nombre limité de clients ; l’impact de notre procédure en vertu du Chapitre 11 sur nos opérations et nos accords, y compris nos relations avec les employés, autorités réglementaires, clients, fournisseurs, banques et autres sources de financement, compagnies d’assurance et autres tiers ; les effets adverses potentiels de notre procédure en vertu du Chapitre 11 sur nos liquidités, sur les résultats de nos opérations ou sur nos perspectives commerciales ; et les coûts administratifs et légaux accrus liés à notre procédure en vertu du Chapitre 11.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contact pour les investisseurs :
James Harris
Pacific Drilling S.A.
+713 334 6662
investor@pacificdrilling.com

Contact pour les médias :
Amy L. Roddy
Pacific Drilling S.A.
+713 334 6662
media@pacificdrilling.com

Contacts

Contact pour les investisseurs :
James Harris
Pacific Drilling S.A.
+713 334 6662
investor@pacificdrilling.com

Contact pour les médias :
Amy L. Roddy
Pacific Drilling S.A.
+713 334 6662
media@pacificdrilling.com