RELX inaugure un laboratoire de biosciences pour intensifier la recherche mondiale sur la cigarette électronique

SHENZHEN, Chine--()--RELX Technology a annoncé aujourd’hui le démarrage des opérations dans son nouveau laboratoire de biosciences dédié à la cigarette électronique. L’établissement, qui est chargé de mener des recherches systématiques sur les effets de la cigarette électronique via des tests in vivo et in vitro, effectuera également des évaluations de la sécurité au stade préclinique.

Implanté dans la Vallée internationale de la bio-industrie à Shenzhen, le nouveau laboratoire mène actuellement des recherches sur l’impact des produits RELX sur les systèmes cardiovasculaire, respiratoire et nerveux d’animaux, afin de faciliter une évaluation exhaustive de l’impact des e-liquides produisant la vapeur.

«La science est le fondement de la confiance. En tant que leader du secteur, il nous incombe de repousser les frontières de la science de l’e-cigarette électronique et d’explorer des territoires inconnus», a déclaré Kate Wang, fondatrice et PDG de RELX.

Lors de la journée portes ouvertes du nouveau laboratoire, RELX a également annoncé son intention de définir une approche «1+4» de la recherche scientifique – à savoir fondée sur le développement d’une plate-forme, suivi de l’évaluation toxicologique, de l’évaluation clinique, de l’étude du comportement et de la perception et de l’évaluation à long terme.

Selon l’agence gouvernementale Public Health England, les cigarettes électroniques sont 95% moins nocives pour la santé que les vraies cigarettes et peuvent potentiellement aider les fumeurs à cesser de fumer. De nombreux consommateurs estiment que la cigarette électronique est une excellente alternative aux cigarettes combustibles traditionnelles.

Des recherches à long terme sont encore nécessaires dans de nombreux domaines, comme les éléments de l’e-cigarette réduisant réellement les effets nocifs, la maximisation de la réduction des effets nocifs et les autres effets potentiels du vapotage.

«Les cigarettes électroniques sont parfois considérées avec méfiance parce que les connaissances à leur sujet sont incomplètes, a déclaré Yilong Wen, co-fondateur et directeur scientifique, de la R&D et de la chaîne d’approvisionnement de RELX. Le laboratoire de biosciences de RELX a pour mission d’explorer ces domaines inconnus. Nous voulons recueillir des preuves grâce à une approche scientifique; nous voulons démontrer que l’e-cigarette est potentiellement moins nocive et, ce faisant, offrir aux utilisateurs la possibilité de choisir une alternative.»

Pour garantir la fiabilité et la qualité de ses produits, RELX a construit un laboratoire de chimie et de physique en 2018. Ce laboratoire a été agréé par le Service national chinois d’agrément pour l’évaluation de la conformité, qui est reconnu au niveau international. RELX a commencé ses recherches toxicologiques et pharmacologiques de pointe sur ses produits en 2019 et, à partir de 2020, le nouveau laboratoire de biosciences se concentrera sur les tests in vivo et vitro et sur la réalisation d’évaluations de la sécurité au stade préclinique.

«Les études toxicologiques et pharmacologiques se concentrent sur les effets des produits RELX, a déclaré Xingtao Jiang, directeur du laboratoire RELX. Par exemple, affectent-ils l’ADN ou les chromosomes, et quel est l’impact à long terme des composants sur les organes et les tissus? Un immense travail de recherche reste encore à faire.»

Xingtao Jiang a également annoncé cinq résultats préliminaires obtenus à ce jour par RELX. En particulier, selon ces données, les niveaux de substances nocives comme le benzène et quatre TSNA (nitrosamines spécifiques du tabac) émis par les produits de RELX sont plus faibles que ceux mesurés dans la fumée de cigarette combustible, de plus de 99,1% et 99,8%, respectivement.

RELX mène actuellement des projets de recherche sur différents sujets en collaboration avec six universités dont l’université Sun Yat-sen et l’Institute of Advanced Technology de Shenzhen, l’Académie des Sciences de Chine, deux hôpitaux et neuf établissements de recherche scientifique.

À PROPOS DE RELX Technology

Fondée en janvier 2018, la société RELX est le leader de la cigarette électronique en Asie. RELX développe ses produits de e-cigarettes en toute indépendance dans son centre de R&D de Shenzhen, en Chine. RELX s’est donné pour mission d’offrir aux fumeurs adultes les moyens d’agir grâce à sa technologie, ses produits et ses capacités scientifiques, dans le respect de l’éthique. RELX continue d’investir de manière significative dans la R&D, les tests de e-liquides et le développement de nouveaux produits. L’entreprise a attiré des talents mondiaux de chez Uber, Procter and Gamble, Huawei, Beats et L’Oréal. Parmi ses investisseurs, RELX compte les importantes sociétés de capital-risque Source Code Capital, IDG Capital et Sequoia Capital.

Site web: https://relxnow.com
Twitter: @Relxtech
Facebook: @Relxnow
Instagram: relxtech
Linkedin: RELX Technology

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Yasha Wolfman
yasha.wolfman@relxtech.com

Aimée Ren
aimee.ren@relxtech.com

Contacts

Yasha Wolfman
yasha.wolfman@relxtech.com

Aimée Ren
aimee.ren@relxtech.com