Latécoère publie ses résultats du premier semestre 2020

  • Baisses du chiffre d’affaires du Groupe et de l'EBITDA courant, principalement dues à l'impact négatif de la Covid-19 sur les taux de production de nos clients
  • Mesures rapides et proactives prises pour réduire les coûts d'exploitation et préserver les liquidités du Groupe
  • Persistance des tendances négatives concernant le chiffre d’affaires au cours du second semestre 2020, partiellement compensées par des améliorations de l'efficacité opérationnelle

 

TOULOUSE, France--()--Regulatory News:

Latécoère (Paris:LAT), partenaire de « rang 1 » des principaux constructeurs aéronautiques internationaux, a annoncé aujourd'hui que son Conseil d'Administration, sous la Présidence de Pierre Gadonneix, lors de sa réunion du 16 septembre 2020, a adopté et autorisé la publication des résultats financiers du Groupe pour le semestre clos le 30 juin 20201.

Philip Swash, Directeur Général du Groupe, a déclaré : « Les résultats de Latécoère pour le 1er semestre 2020 sont cohérents avec les difficultés qui touchent l'ensemble de l'industrie aéronautique. La crise de la Covid-19 a conduit un certain nombre de nos principaux clients à réduire la production d'avions, ce qui a freiné les tendances de croissance du chiffre d'affaires que connaissaient nos divisions Aérostructures et Systèmes d’Interconnexion dans la période « pré-Covid ». Nous prévoyons des taux de production inférieurs à la normale pour le reste de l'année, ce qui aura un impact négatif sur nos revenus pour l'ensemble de l'année 2020 ».

« Les facteurs exogènes qui affectent notre activité ne pouvant être contrôlés, nous avons pris depuis mars une série de mesures de prudence pour réduire les coûts d'exploitation et renforcer nos liquidités. Nous avons réduit les dépenses d'investissement et continuerons à prendre des mesures pour que notre base de coûts soit alignée sur notre environnement d'exploitation, tout en préservant nos compétences opérationnelles et d’ingéniérie. Pendant cette période difficile, nous avons mis en place dans toutes nos implantations des mesures sanitaires étendues pour protéger la santé de nos employés. Nous avons également fait tout notre possible pour rester en permanence au plus proche de nos clients et avons la conviction d’être bien positionnés pour retrouver rapidement l'élan positif que nous connaissions avant le début de la crise de la Covid-19.».

Un examen limité des états financiers a été effectué par les commissaires aux comptes.1

Points clés du premier semestre 2019 et résumé financier

(Examen limité – en millions d’euros)

S1 2020

S1 2019

Chiffre d’affaires

231,9

371,7

Croissance en valeur

- 37,6%

15,9%

Croissance à taux de change constants

- 36,8%

13,1%

EBITDA courant*

- 17,2

28,1

Marge d’EBITDA courante sur chiffre d’affaires*

- 7,4%

7,6%

Résultat opérationnel courant

- 34,0

10,8

Marge opérationnelle courante sur chiffre d’affaires

- 14,6%

2,9%

Eléments non récurrents

- 34,6

- 7,9

Dépréciation des actifs

- 28,2

-

Résultat opérationnel

- 68,6

2,9

Coût de l’endettement financier net

- 1,6

- 2,7

Autres résultats financiers

- 11,7

- 5,2

Résultat financier

- 13,3

- 7,9

Impôts sur les bénéfices

- 12,1

- 1,0

Résultat net

- 94,0

- 5,9

Free cash flow des opérations

- 5,2

- 46,3

* L’EBITDA courant correspond au résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles courants. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

Les résultats financiers semestriels de Latécoère pour 2020 reflètent la baisse générale des taux de production dans l'ensemble du secteur aéronautique. Comme indiqué précédemment, la crise a eu un impact très fort sur le deuxième trimestre avec une baisse du chiffre d'affaires de 56,8 % à taux de change constant pour ce seul trimestre. Globalement, au premier semestre 2020, le chiffre d'affaires du Groupe a diminué de 37,6 % à 231,9 millions d’euros à taux de change constants, ou de 36,8 % en données publiées, tous les secteurs d'activité étant touchés.

L'EBITDA courant de Latécoère au premier semestre 2020 s'est élevé à - 17,2 millions d’euros, soit une marge de - 7,4 %. Le résultat d’exploitation courant de Latécoère au premier semestre 2020 s'est élevé à - 34 millions d’euros, contre 10,8 millions d’euros pour la même période en 2019.

Le résultat financier net de Latécoère s'est élevé à - 13,3 millions d’euros au premier semestre 2020 contre - 7,9 millions d’euros au premier semestre 2019. La perte financière comprend des pertes de change pour 9,8 millions d’euros et un coût de la dette limité, à seulement - 1,6 millions d’euros.

Le résultat net du Groupe s'est élevé à - 94 millions d’euros. L'anticipation d'une lente reprise du trafic aérien et les effets d'entraînement sur l'industrie aéronautique ont conduit le Groupe à déprécier certains actifs de la division Aérostructures pour 28,2 millions d’euros et à amortir les actifs d’impôts différés restants encore comptabilisés au bilan pour 10,1 millions d’euros.

En raison des fortes mesures prises pour atténuer les effets de la crise sur les liquidités de Latécoère, le free cash flow des opérations sur la période s’est élevé à - 5,2 millions d’euros contre - 46,3 millions d’euros il y a un an. La dette nette est restée relativement stable à 124 millions d’euros, en incluant les prêts garanti par l'État (PGE) de 60 millions d’euros annoncés avec les résultats du premier trimestre 2020, contre 115,8 millions d’euros fin 2019, avec une forte position de trésorerie de 44,5 millions d’euros (contre 33,8 millions d’euros fin 2019).

Plan d'adaptation

Le Groupe a pris des mesures rapides pour atténuer les effets de la crise de la Covid-19, notamment en réduisant de 35 % ses effectifs à l'étranger en 2020. En conséquence, le Groupe a comptabilisé des coûts de restructuration non récurrents d'un montant total de 1,6 million d'euros pour la période et prévoit des coûts non récurrents supplémentaires au second semestre, lorsqu'il achèvera la restructuration de ses activités hors de France.

Les programmes d'achat ont également été réduits pour tenir compte de la baisse de l'activité, en diminuant de plus de 40 % les dépenses de matières premières, de fournitures et de sous-traitance. Les en-cours de production et les stocks se sont ainsi stabilisés sur la période à 176,3 millions d'euros contre 179,8 millions d'euros fin 2019. Le fonds de roulement s'est également fortement amélioré, passant de 208,6 millions d'euros en décembre 2019 à 176,5 millions d'euros à la fin juin.

Les dépenses d'investissement ont été réduites de 60 %, passant de 16,2 millions d'euros au premier semestre 2019 à 6,4 millions d'euros au premier semestre 2020.

Malgré la crise, le Groupe entend continuer à investir dans son avenir et maintiendra ses efforts de R&T en 2020 à un niveau de 5,5 millions d'euros, similaire à celui de 2019. La baisse de 14 % des dépenses de R&T observée au premier semestre 2020, à 2,5 millions d'euros par rapport au premier semestre 2019 (2,9 millions d'euros), est en grande partie due à l'échelonnement des dépenses de certains programmes.

Aérostructures

Le chiffre d'affaires de la division Aérostructures de Latécoère a diminué de 41,7% à taux de change constant, soit - 42,7% en données publiées pour le premier semestre 2020. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 123,5 millions d'euros contre 215,3 millions d'euros pour la même période en 2019, en grande partie en raison d'une réduction des cadences de production de 70 millions d'euros au cours du seul deuxième trimestre, suite à l'arrêt temporaire de la production de nos clients. La comparaison des revenus de la division Aérostructures d'une année sur l'autre est également affectée par des taux de production plus élevés au premier trimestre 2019, Latécoère ayant internalisé la production de pièces primaires après la défaillance d'un fournisseur.

L'EBITDA courant de la division s'élève à - 9,1 millions d’euros contre 16,2 millions d’euros au premier semestre 2019, la baisse des taux de production étant partiellement compensée par une réduction des coûts d'exploitation en réponse à la crise du Covid-19.

Aérostructures

(Examen limité – en millions d’euros)

S1 2020

S1 2019

Chiffre d’affaires consolidé

123,5

215,3

Croissance à taux de change constants

- 41,7%

14,5%

Chiffre d’affaires intersectoriel

11,1

8,9

Chiffre d’affaires

134,6

224,2

EBITDA courant *

- 9,1

16,2

Marge d’EBITDA courante sur CA*

- 6,8%

7,2%

Résultat opérationnel courant

- 17,7

8,7

Marge opérationnelle courante sur CA

- 13,1%

3,9%

* L’EBITDA courant correspond au résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles courants. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

Systèmes d'interconnexion

Le chiffre d'affaires de la division Systèmes d'Interconnexion de 108,5 millions d'euros affiche une baisse de 30,2% à taux de change constant et de 30,7 % en données publiées, par rapport aux 156,4 millions d'euros du premier semestre 2019. Conformément à la pression commerciale qui affecte le secteur, environ 35 millions d'euros de cette baisse sont attribuables à la diminution des cadences de production, aggravée par la baisse des activités de développement du programme SpaceJet M90 de Mitsubishi Aircraft, constatée au premier trimestre, ainsi qu'à une baisse des activités de Montage et de Services.

L'EBITDA courant de la division Systèmes d'Interconnexion atteint - 8,2 millions d'euros, contre 11,9 millions d'euros au premier semestre 2019, affecté de la même manière par la baisse des cadences de production.

En raison de la crise sanitaire au Mexique et en France, la clôture de l'acquisition des activités de Bombardier Interconnection Systems a été retardée et devrait avoir lieu au cours du dernier trimestre de l'année. Dans un contexte dégradé, cette acquisition est essentielle pour aider le Groupe à renforcer et à diversifier son développement commercial sur de nouvelles plateformes et sur le marché nord-américain.

Systèmes d’Interconnexion

(Examen limité – en millions d’euros)

S1 2020

S1 2019

Chiffre d’affaires consolidé

108,5

156,4

Croissance à taux de change constants

- 30,2%

11,3%

Chiffre d’affaires intersectoriel

0,5

1,0

Chiffre d’affaires

108,9

157,4

EBITDA courant *

- 8,2

11,9

Marge d’EBITDA courante sur CA

- 7,5%

7,5%

Résultat opérationnel courant

- 16,4

2,1

Marge opérationnelle courante sur CA

- 15,0%

1,3%

* L’EBITDA courant correspond au résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles courants. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

Perspectives pour l'année fiscale 2020

Latécoère ne prévoit pas d'amélioration des conditions du marché au cours du second semestre 2020 car une grande incertitude demeure quant à la durée et à l'intensité de la pandémie de la Covid-19 et à son impact sur le secteur de l'aéronautique commercial. En conséquence, le Groupe s'attend à ce que le chiffre d’affaires de l'exercice 2020 diminue d'environ 40 % par rapport à celui de l'exercice 2019. Au second semestre, Latécoère continuera à déployer les mesures d'adaptation nécessaires pour ajuster son activité à la lente reprise du trafic aérien attendue dans les années à venir.

Latécoère ne prévoit pas de publier son chiffre d’affaires au troisième trimestre et réévalue l'opportunité de maintenir une déclaration trimestrielle de son chiffre d’affaires de façon permanente.

À propos de Latécoère

Groupe international partenaire de « rang 1 » des grands avionneurs mondiaux (Airbus, Embraer, Dassault, Boeing, Bombardier et Mitsubishi Aircraft), Latécoère intervient dans tous les segments de l’aéronautique (avions commerciaux, régionaux, d’affaires et militaires), dans deux domaines d’activités :

  • Aérostructures Industrie (58 % du CA) : tronçons de fuselage et portes.
  • Systèmes d’Interconnexion (42 % du CA) : câblage, meubles électriques et équipements embarqués.

Le Groupe employait au 31 décembre 2019, 5 187 personnes dans 13 pays différents. Latécoère, société anonyme au capital de 189 637 036 € divisé en 94 818 518 actions d’un nominal de 2 €, est cotée sur Euronext Paris - Compartiment B, Codes ISIN : FR0000032278 - Reuters : LAEP.PA - Bloomberg : LAT.FP

Annexes – Table des matières

Glossaire

Compte de résultat

Bilan

Tableau des flux de trésorerie

Glossaire

Croissance à taux de change constant

Le Groupe mesure la croissance de son chiffre d'affaires hors impact de la devise EUR/USD pour aider à comprendre l'évolution de son chiffre d'affaires.

L'impact du taux de change est compensé par l'application d'un taux de change EUR/USD constant pour les périodes concernées.

Croissance organique

La croissance organique exclut les effets de change EUR/USD (en appliquant un taux de change constant pour les périodes considérées) et en appliquant une structure de Groupe constante. La structure constante du Groupe est obtenue par :

  • L'élimination du chiffre d’affaires des sociétés acquises au cours de la période,
  • Le rajout à la période précédente du chiffre d'affaires annuel des sociétés acquises au cours de la période précédente,
  • L'élimination du chiffre d’affaires des entreprises vendues pendant la période en cours ou une période comparable.

Résultat d’exploitation courant

Afin de mieux refléter la performance économique actuelle, le Groupe utilise un sous-total appelé "résultat d’exploitation courant" qui exclut du résultat opérationnel les éléments non récurrents (produits ou charges) qui sont par nature difficiles à prévoir en raison de leur caractère inhabituel, irrégulier ou non récurrent. Le détail des éléments non récurrents est présenté dans les principes comptables du Groupe à partir des états financiers de consolidation.

EBITDA

L'EBITDA correspond au résultat d'exploitation avant amortissements et pertes de valeur.

EBITDA courant

L’EBITDA courant correspond au résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles courants. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

Flux de trésorerie disponible

Le flux de trésorerie disponible opérationnel correspond au flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation et des activités d'investissement, à l'exclusion de l'impôt sur le revenu payé.

Flux de trésorerie disponible d'exploitation courant

Le flux de trésorerie disponible d’exploitation courant correspond au flux de trésorerie opérationnel hors éléments non récurrents des activités opérationnelles et des activités d'investissement. Le détail des éléments non récurrents est présenté dans les principes comptables du Groupe à partir des états financiers consolidés.

Dette nette

L'endettement net correspond aux prêts et emprunts bancaires (à plus d'un an) et aux prêts et emprunts bancaires (à moins d'un an) qui comprennent l'affacturage et les découverts bancaires moins la trésorerie et les équivalents de trésorerie. L'endettement net comprend également les dettes financières des contrats de location-financement.

Carnet de commandes

Le carnet de commandes correspond aux commandes fermes publiées par les OEM (équipementiers) et ne sont pas encore comptabilisées dans le chiffre d'affaires.

Compte de résultat

En milliers d'euros

30 juin 2020

30 juin 2019

 

Chiffre d'affaires

231 917

371 736

Autres produits de l'activité

306

305

Production stockée

-6 751

5 255

Achats consommés et charges externes

-148 475

-250 964

Charges de personnel

-94 285

-105 730

Impôts et taxes

-3 927

-5 926

Dotations aux amortissements et pertes de valeur

-16 727

-17 298

Dotations nettes aux provisions d'exploitation

870

711

Dépréciations des actifs circulants

-4 519

4 712

Autres produits

  1. 539

8 952

Autres charges

-2 915

-939

RESULTAT OPERATIONNEL COURANT

-33 967

10 814

 

Autres produits et charges opérationnels non courants

-34 627

- 7 869

RESULTAT OPERATIONNEL

-68 594

2 945

 

Coût de l’endettement financier net

-1 599

-2 667

Gains et pertes de change

-9 830

-1 298

Gains et pertes latents sur instruments financiers dérivés

-755

- 3 876

Autres produits et charges financières

-1 111

-48

RESULTAT FINANCIER

-13 295

-7 890

 

Impôt sur les bénéfices

-12 128

-968

RESULTAT NET

-94 016

-5 913

  • dont attribuable aux propriétaires de la société mère

-94 016

-5 913

  • dont attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

0

0

Bilan

ACTIF

En milliers d'euros

30 juin 2020

30 juin 2019

 

Actifs incorporels

72 256

77 799

Actifs corporels

135 482

173 043

Autres actifs financiers

3 499

3 698

Impôts différés

226

10 279

Instruments financiers dérivés

391

1 020

Autres actifs long terme

215

168

TOTAL ACTIF NON COURANT

212 069

266 007

 

Stocks et en-cours

176 312

179 757

Clients et autres débiteurs

86 397

157 839

Créances d’impôt

15 972

16 003

Instruments financiers dérivés

2 519

1 897

Autres actifs courants

2 745

2 232

Trésorerie et équivalents de trésorerie

44 451

33 790

TOTAL ACTIF COURANT

328 396

391 518

TOTAL ACTIF

540 465

657 525

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES

En milliers d'euros

30 juin 2020

30 juin 2019

 

Capital

189 637

189 637

Primes liées au capital

213 658

213 658

Actions propres

-547

-1 842

Autres réserves

-187 290

-147 486

Instruments dérivés de couvertures de flux de trésorerie futurs

-21 567

-21 883

Résultat de la période

-94 016

-32 864

CAPITAL EMIS ET RESERVES ATTRIBUABLES AUX PROPRIETAIRES DE PARTICIPATIONS NE DONNANT PAS LE CONTROLE

99 874

199 220

 

0

0

TOTAL CAPITAUX PROPRES

99 874

199 220

 

Emprunts et dettes financières

100 904

98 190

Avances remboursables

22 285

22 824

Engagements envers le personnel

21 347

20 400

Provisions non courantes

7 432

8 876

Impôts différés

23

12

Instruments financiers dérivés

1 500

8 205

Autres passifs non courants

2 298

4 638

TOTAL PASSIF NON COURANT

155 790

163 146

 

Emprunts et concours bancaires

67 583

51 366

Avances remboursables

2 580

2 634

Provisions courantes

3 619

1 997

Fournisseurs et autres créditeurs

116 095

146 292

Impôt exigible

1 666

1 918

Passifs sur contrats

41 254

43 609

Autres passifs courants

2 314

4 055

Instruments financiers dérivés

49 691

43 288

TOTAL PASSIF COURANT

284 801

295 159

 

TOTAL DES PASSIFS

440 591

458 305

 

TOTAL DES CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS

540 465

657 525

Tableau des flux de trésorerie

En milliers d'euros

30 juin 2020

30 juin 2019

 

Résultat net de la période

-94 016

-5 913

 

Ajustement pour :

Amortissements et provisions

46 445

16 362

Éliminations des profits/pertes de réévaluation (juste valeur)

755

3 876

(Plus)/moins values sur cessions d’actifs

71

-81

Autres éléments sans impact de trésorerie

1 874

667

CAPACITE D’AUTOFINANCEMENT APRÈS COÛT DE L’ENDETTEMENT FINANCIER NET ET IMPÔT

-44 871

14 911

 

Charge d’impôts

12 128

968

Cout de l’endettement financier

1 593

2 669

CAPACITÉ D’AUTOFINANCEMENT AVANT LE COÛT DE L’ENDETEEMENT FINANCIER ET IMPÔT

-31 150

18 548

 

Variation des stocks nets de provisions

-3 841

-10 150

Variation des clients et autres débiteurs de provisions

69 795

-35 642

Variation des fournisseurs et autres créditeurs

-33 759

-2 939

Impôt payé

-1 248

-4 025

TRÉSORERIE PROVENANT DES ACTIVITES OPÉRATIONNELLES

-23

-34 208

 

Incidence des variations de périmètre

0

113

Acquisition d’immobilisations corporelles et incorporelles (dont variation des fournisseurs d’immobilisations)

-6 494

-16 251

Acquisition d’actifs financiers

0

0

Variation des prêts et avances consentis

57

-91

Cession d’immobilisations corporelles et incorporelles

1

84

Dividendes reçus

0

3

TRÉSORERIE PROVENANT DES ACTIVITES D’INVESTISSEMENT

-6 436

- 16 142

 

Augmentation de capital

0

0

Acquisitions ou cessions d’actions propres

1296

-4 676

Émission d’emprunts

60 000

10 000

Remboursement d’emprunts

0

0

Remboursement des dettes sur obligations locatives

-2 816

-1 503

Intérêts financiers versés

-1 448

-2 605

Dividendes payés

0

0

Flux liés aux avances remboursables

-594

-803

Autres flux liés aux avances remboursables

-38 538

-72

TRÉSORERIE PROVENANT DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

17 900

341

+/- incidence des variations de change

-777

103

VARIATION DE LA TRESORERIE NETTE

10 664

-49 906

 

Contacts

Taddeo
Michael Henson / Investor Relations
+44 (0) 7551 720441

Pierre-Jean Le Mauff / Media Relations
+33 (0)7 77 78 58 67
teamlatecoere@taddeo.fr

 

Contacts

Taddeo
Michael Henson / Investor Relations
+44 (0) 7551 720441

Pierre-Jean Le Mauff / Media Relations
+33 (0)7 77 78 58 67
teamlatecoere@taddeo.fr