Lightbits Labs lance LightOS 2.0 avec haute disponibilité

Les applications conteneurisées peuvent bénéficier d'un stockage désagrégé fiable fonctionnant comme un flash local

SAN JOSE, Californie--()--Lightbits Labs, initiateur et chef de file de NVMe™ sur le stockage en bloc défini par logiciel TCP (NVMe/TCP), a lancé aujourd'hui LightOS™ 2.0 qui permet l'intégration du stockage persistant natif dans le cloud pour Kubernetes avec une évolutivité et une disponibilité sans précédent via le clustering.

Grâce à l'efficacité et à la commodité des matrices 100 % flash et aux performances élevées du stockage flash à connexion directe, LightOS 2.0 permet une mise à l'échelle indépendante du calcul et du stockage. Cette solution maximise les fonctionnalités de Kubernetes, facilite la migration et assure des temps de récupération rapides après une défaillance du serveur. LightOS 2.0 fournit des volumes NVMe virtuels, avec une faible latence et des performances élevées, tout en assurant une haute disponibilité grâce à un basculement transparent du serveur de stockage du côté cible n'entraînant aucune interruption de service ni de migration forcée en cas de défaillance d'un disque ou d'un nœud de stockage.

« Lightbits Labs est la seule solution de stockage en production sur le marché à ce jour permettant aux centres de données d'exploiter pleinement le protocole NVMe/TCP », a déclaré Lip-Bu Tan, membre du conseil d'administration de Lightbits et directeur fondateur associé de WRVI Capital. « Les avancées de LightOS 2.0 garantiront aux clients de pouvoir faire évoluer facilement leur infrastructure et, par conséquent, l'efficacité ou les coûts sans compromettre les performances ».

LightOS 2.0 exploite un plugin de l' Interface de stockage de conteneurs (CSI) pour Kubernetes afin de répondre au besoin croissant de prise en charge de stockage tiers pour les besoins de stockage de conteneurs avec suivi des états. Cela a pris de l'importance à mesure que les microservices de Kubernetes passaient des applications sans suivi des états à celles disposant d'un suivi des états. LightOS 2.0 est idéal pour les environnements conteneurisés comme Kubernetes qui nécessitent des clusters à grande échelle avec un stockage persistant et durable pour effectuer la migration rapide des nœuds, le rééquilibrage de la charge de travail ou la récupération après une défaillance sans copier les données sur le réseau. En cas de défaillance d'un nœud d'ordinateur du réseau, les données sont déplacées virtuellement en les pointant vers un autre conteneur. Dans son ensemble, LightOS 2.0 permet de réduire le CTP via une utilisation des capacités plus élevées ainsi qu'une efficacité opérationnelle accrue grâce à une diminution des interruptions de service et à une flexibilité de l'infrastructure.

« À l'échelle du cloud, tout échoue. LightOS 2.0 est la première solution de stockage scale-out en cluster NVMe/TCP de l'industrie - protégeant de la perte de données et évitant les interruptions de service à grande échelle en présence de SSD, de serveur, de stockage ou de défaillances de réseau », a déclaré Kam Eshghi, directeur de la stratégie chez Lightbits Labs. « Désormais, les applications conteneurisées peuvent bénéficier de tous les avantages du stockage désagrégé à l'aide du plugin LightOS CSI pour Kubernetes, faisant tourner ainsi les volumes de stockage persistants pour les charges de travail conteneurisées tout aussi facilement qu'en faisant tourner un autre conteneur ».

Lorsqu'il est installé sur des serveurs standard dans des centres de données à grande échelle, LightOS 2.0 est automatiquement optimisé pour les clusters de calcul intensif d'E/S comme Kafka, Cassandra, MySQL, MongoDB et les bases de données de séries chronologiques. Chaque serveur de stockage du cluster peut prendre en charge jusqu'à 64 Ko d'espaces de noms et 16 Ko de connexions. Avec LightOS 2.0 fournissant une couche de stockage à disponibilité élevée et durable, les développeurs d'applications peuvent se concentrer sur de nouveaux services tandis que LightOS 2.0 s'occupe de l'ensemble de la plateforme de stockage sous-jacent, garantissant ainsi une disponibilité et un accès aux données haute performance.

« Il est évident que les clients souhaitent un stockage à la demande haute performance et toujours disponible, quel que soit le lieu d'exécution de leurs charges de travail. Alors que les applications se déplacent vers la périphérie, nous sommes enthousiasmés par le potentiel de Lightbits LightOS 2.0 pour exploiter la richesse de nos structures de centres de données interconnectées, qui offrent des performances locales équivalentes à Flash mais sans les problèmes opérationnels et de fiabilité des lecteurs installés sur le serveur ». déclare Zachary Smith, directeur général de Bare Metal, Equinix

LightOS 2.0 fournit les avantages suivants :

  • Stockage désagrégé défini par logiciel pour les centres de données cloud offrant des performances SSD NVMe à connexion directe et jusqu'à 50 % de réduction de la latence de queue
  • Optimisé pour le Flash QLC à faible coût : il étend l'endurance en écriture des lecteurs et améliore les performances d'écriture sans avoir à modifier les applications
  • Migration rapide des conteneurs via un stockage CSI persistant et durable
  • Protocole d'accès au stockage par structures NVMe/TCP basé sur des normes de communication d'un serveur d'application à un serveur de stockage
  • Les clusters LightOS exploitent le multipathing NVMe-oF 1.1 standard avec protection des données de stockage côté cible, en toute transparence pour le client et avec un basculement rapide
  • Gestion de cluster distribuée et durable avec gestion rapide du basculement
  • Pas une seule défaillance dans les liaisons et le contrôle des données
  • Il peut y avoir plusieurs clusters LightOS dans le même centre de données cloud que les clients peuvent utiliser simultanément
  • Prise en charge de Kubernetes v1.13 et v1.15 - v1.18 et versions ultérieures pour toute taille de volume, quantité de volumes ou cluster de la taille de Kubernetes
  • Les mises à jour programmées permettent des mises à jour de LightOS sans interruption pour les clients de stockage
  • Solution côté cible facile à déployer à grande échelle, sans avoir à intervenir sur l'infrastructure réseau ou auprès des clients
  • Si Kubernetes est intégrée à la plateforme OpenStack, LightOS 2.0 permet des conteneurs avec suivi des états par Kubernetes via CSI ou un plugin Cinder

« LightOS 2.0 change la donne des centres de données. Il transforme un rack de 86 serveurs avec des disques NVMe en un grand pool de stockage haute performance avec redondance élevée, connecté aux serveurs d'applications via NVMe/TCP avec intégration de Kubernetes et grande disponibilité. Tout est standard dans la solution (protocole TCP sur Ethernet, commutateurs réseau, cartes réseau et drivers) sans avoir besoin de réfléchir à une nouvelle infrastructure réseau spécifique et coûteuse. LightOS protège ainsi les investissements actuels et booste les déploiements sans risque pour fournir de nouveaux niveaux de zones statistiques locales (SLA) pour les charges de travail des applications modernes. C'est l'illustration parfaite de la philosophie du stockage défini par logiciel », explique Philippe Nicolas, analyste chez Codalgo Research.

Pour en savoir plus sur LightOS 2.0, joignez-vous à notre prochain webinaire le 30 juin à 10 h, heure du Pacifique, « Kubernetes Assimilation: Persistence is Futile ». Josh Goldenhar, vice-président du département Marketing et Produit, expliquera comment vous pouvez déployer des blocs de stockage haute performance et à faible latence dans les environnements de Kubernetes et parvenir ainsi à d'excellentes performances, une fiabilité accrue et des coûts inférieurs. Inscrivez-vous dès maintenant pour réserver votre place.

Ressources de Lightbits Labs

À propos de Lightbits Labs™

Lightbits Labs, fondée en 2016, est une société de stockage définie par logiciel qui offre à chacun une efficacité et une flexibilité à très grande échelle. La solution de Lightbits offre un stockage NVMe/TCP composable et désagrégé défini par logiciel, qui fonctionne comme un Flash local. L'entreprise a été la première à utiliser le NVMe/TCP, ce qui facilite le déploiement de la solution à grande échelle, tout en offrant des performances qui, du point de vue des applications, sont indissociables des SSD locaux. Lightbits Labs est soutenu par des investisseurs stratégiques tels que Dell Technologies Capital, Cisco Investments et Micron, ainsi que par des investisseurs et des fonds de capital-risque de premier plan, avec notamment Avigdor Willenz, Lip-Bu Tan, Marius Nacht, SquarePeg Capital et WRVI Capital.

En savoir plus sur le site www.lightbitslabs.com ou contactez-nous à l'adresse info@lightbitslabs.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Alan Ryan / Marianne Dempsey
Au nom de Lightbits Labs
alanryan@rainierco.com / mdempsey@rainierco.com
508-577-6635 ou 617-233-8675

 

Contacts

Alan Ryan / Marianne Dempsey
Au nom de Lightbits Labs
alanryan@rainierco.com / mdempsey@rainierco.com
508-577-6635 ou 617-233-8675