SpeeDx et Roche concluent un partenariat pour élargir l’accès aux tests de résistance aux antibiotiques

Les tests et la technologie de SpeeDx visent à étoffer le portefeuille de tests de microbiologie moléculaire de Roche

SpeeDx innovative diagnostic tests go beyond simple pathogen detection and support Resistance Guided Therapy – providing information on antibiotic resistance to empower clinicians with the information they need to make appropriate treatment decisions. (Graphic: Business Wire)

SYDNEY--()--SpeeDx Pty. Ltd., développeur de solutions de diagnostic moléculaire innovantes, a conclu un partenariat avec Roche (SIX: RO, ROG; OTCQX: RHHBY), pionnier mondial en produits pharmaceutiques et diagnostics, dans le cadre d’un accord non exclusif destiné à élargir l’accès mondial aux tests et à la technologie relatifs à la résistance aux maladies infectieuses et antibiotiques de SpeeDx.

« Cet accord constitue un point charnière pour notre société et permettra à un plus grand nombre de patients et de cliniciens du monde entier d’accéder aux outils de diagnostic clés pour gérer la résistance aux antibiotiques », a déclaré Colin Denver, PDG de SpeeDx. « Nos tests de diagnostic innovants vont au-delà de la simple détection de pathogènes et appuient la thérapie guidée par la résistance, en fournissant des informations sur la résistance aux antibiotiques pour fournir aux cliniciens les informations dont ils ont besoin afin de prendre des décisions thérapeutiques éclairées. »

L’augmentation des taux de résistance aux antibiotiques constitue un grave problème au niveau mondial. De nouveaux diagnostics, qui tirent profit des avancées technologiques, aident les cliniciens à choisir le meilleur traitement ciblé pour chaque patient en fonction de sa résistance à son infection. Cela permet de préserver certaines options de traitement pour mieux maîtriser la propagation des infections résistantes.1

SpeeDx propose des tests de diagnostic pour la gonorrhée et la bactérie Mycoplasma genitalium (Mgen), infections sexuellement transmissibles (IST). Ces IST sont maintenant répertoriées par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) comme présentant de graves menaces en raison de l’augmentation préoccupante de la résistance et du nombre limité d’options thérapeutiques disponibles.2 Les directives mondiales sur la gestion des maladies mettent maintenant l’accent sur l’utilisation de diagnostics identifiant la résistance pour aider à informer le traitement.3-7

« L’accord conclu avec SpeeDx permettra à Roche Diagnostics de fournir aux cliniciens de nouveaux outils pour détecter la résistance aux antibiotiques chez les patients atteints d’infections sexuellement transmissibles », a fait savoir Mario Torres, directeur des Diagnostics moléculaires chez Roche.

En vertu des dispositions de l’accord, Roche aura un accès non exclusif aux tests et à la technologie existants de SpeeDx pour étendre les produits diagnostiques et leur accès dans le monde entier, dans le cadre de la gestion de la résistance aux antibiotiques des IST, et mettre rapidement à disposition de nouveaux produits à un plus vaste groupe de patients.

À propos de SpeeDx
Fondée en 2009, SpeeDx est une société privée basée en Australie avec des bureaux à Austin et à Londres, et un réseau de distributeurs dans toute l’Europe. SpeeDx est spécialisée dans les solutions de diagnostic moléculaire qui, au-delà de la simple détection, proposent des informations complètes pour une prise en charge améliorée du patient. La technologie innovante de réaction en chaîne par polymérase (qPCR) en temps réel a permis de développer les stratégies de détection et d’amorçage multiplex les plus sophistiquées du marché. Nos portefeuilles de produits sont axés sur le diagnostic multiplex des infections sexuellement transmissibles, des marqueurs de résistance antibiotique et de maladie respiratoire. Pour de plus amples renseignements sur SpeeDx, veuillez visiter : https://plexpcr.com

Références

  1. https://www.who.int/antimicrobial-resistance/global-action-plan/en/
  2. https://www.cdc.gov/drugresistance/biggest-threats.html
  3. Jensen JS, Cusini M, Gomberg M, Moi H. 2016. 2016 European guideline on Mycoplasma genitalium infections. J Eur Acad Dermatol Venereol. PMID: 27505296.
  4. https://www.bashhguidelines.org/media/1146/ngu-update-05_2017-final.pdf
  5. http://www.sti.guidelines.org.au/sexually-transmissible-infections/mycoplasma-genitalium
  6. https://www.canada.ca/en/public-health/services/infectious-diseases/sexual-health-sexually-transmitted-infections/canadian-guidelines/sexually-transmitted-infections/canadian-guidelines-sexually-transmitted-infections-49.html
  7. https://www.sfdermato.org/site/groupe-infectiologie-dermatologique-et-infections-sexuellement-transmissibles.html

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

SpeeDx
Australie, Nouvelle-Zélande et Europe
Madeline O’Donoghue – SpeeDx
+61 406 582 808

États-Unis
Rick Roose – Relations publiques, RCI Healthcare
+1 415 202 4445

Contacts

SpeeDx
Australie, Nouvelle-Zélande et Europe
Madeline O’Donoghue – SpeeDx
+61 406 582 808

États-Unis
Rick Roose – Relations publiques, RCI Healthcare
+1 415 202 4445