ADC Therapeutics annonce la consolidation des données de l'essai clinique pivot de Phase 2 et de l'essai clinique combiné de Phase 1/2 du loncastuximab tesirine (Lonca) (…)

Lonca a démontré un taux de réponse globale de 48,3% et un taux de réponse complète de 24,1% lors de l'essai pivot de Phase 2 en monothérapie

Les résultats provisoires de l'essai de Phase 1/2 de Lonca en combinaison avec l'ibrutinib montrent un taux de réponse globale encourageant de 75,0% et un taux de réponse complète de 58,3% à la dose recommandée de Lonca en Phase 2

La société organisera une conférence téléphonique aujourd'hui, le 12 juin 2020, à 8h30 HAE, pour mettre en avant les données présentées lors du 25e congrès annuel virtuel de l'EHA

LAUSANNE, Suisse--()-- 

ADC Therapeutics annonce la consolidation des données de l'essai clinique pivot de Phase 2 et de l'essai clinique combiné de Phase 1/2 du loncastuximab tesirine (Lonca) chez des patients atteints d'un lymphome diffus à grandes cellules B récidivant ou réfractaire

ADC Therapeutics SA (NYSE: ADCT), une société de biotechnologie axée sur l'oncologie au stade clinique, qui mène le développement et la commercialisation de la prochaine génération de conjugués anticorps-médicaments (ADC) avec la technologie de dimère de pyrrolobenzodiazépine (PBD) très puissante et ciblée, a annoncé aujourd'hui la progression des données de LOTIS 2, un essai clinique pivot de Phase 2 sur le loncastuximab tesirine (Lonca, anciennement ADCT-402) chez des patients atteints d'un lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) récidivant ou réfractaire, avec un taux de réponse globale de 48,3%, un taux de réponse complète de 24,1% et une toxicité gérable. La société a également annoncé les résultats intermédiaires de LOTIS 3, un essai clinique de Phase 1/2 de Lonca combiné avec l'ibrutinib, qui mettent en évidence le potentiel de Lonca à progresser vers des lignes de thérapie plus précoces en combinaison avec d'autres thérapies. Les données seront communiquées dans le cadre d'une présentation orale et d'une affiche électronique lors du 25e Congrès virtuel de l'Association européenne d'hématologie (EHA25).

"Nos deux présentations lors de l'EHA25 soulignent le potentiel de Lonca à la fois comme agent unique et en combinaison avec d'autres thérapies pour les patients atteints de lymphome non hodgkinien", a déclaré Jay Feingold, DM, PhD, vice-président principal et directeur médical d'ADC Therapeutics. "Dans LOTIS 2, Lonca a démontré une activité antitumorale et une durabilité importantes, ainsi que des toxicités gérables, sur une large population de patients atteints de LDGCB difficiles à traiter, récidivants ou réfractaires, y compris les patients au pronostic défavorable, ceux qui n'ont jamais répondu à une thérapie antérieure et ceux qui ont déjà reçu une greffe de cellules souches."

"Nous sommes heureux d'être en bonne voie pour déposer une demande de licence de produit biologique (BLA) auprès de l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) pour Lonca dans le cadre du traitement du LDGCB récidivant ou réfractaire au cours du second semestre 2020", a déclaré Chris Martin, directeur général d'ADC Therapeutics. "Si le produit est approuvé, nous espérons lancer Lonca au milieu de l'année 2021. Nous prévoyons également de lancer LOTIS 5, un essai clinique de confirmation post-marketing de Lonca en combinaison avec le rituximab, qui, selon nous, permettra de soutenir une BLA additionnelle pour Lonca, qui sera utilisé comme thérapie de deuxième ligne pour le traitement du LDGCB récidivant ou réfractaire."

Présentation orale des premiers résultats de l'essai clinique pivot de Phase 2 de Lonca (Résumé S233)

LOTIS 2, un essai clinique de Phase 2, multicentrique, ouvert, à groupe unique, évalue l'efficacité et l'innocuité de Lonca chez les patients atteints de LDGCB récidivant ou réfractaire ayant déjà suivi ≥ 2 lignes de thérapie systémique. Les patients ont reçu des perfusions intraveineuses de 30 minutes de Lonca une fois toutes les trois semaines à une dose de 150 μg/kg pour les deux premiers cycles, suivie de 75 μg/kg pour les cycles suivants pendant un an maximum ou jusqu'à la progression de la maladie, une toxicité inacceptable ou d'autres critères d'arrêt, selon la première éventualité. À la date limite de réception des données, le 6 avril 2020, 145 patients ont été recrutés et ont reçu en moyenne 4,3 cycles de Lonca (fourchette: 1-15).

Les principales données sont les suivantes:

  • Lonca a obtenu un taux de réponse globale (TRG) de 48,3% (70/145 patients) et un taux de réponse complète (TRC) de 24,1% (35/145 patients), contre un TRG de 45,5% (66/145 patients) et un TRC de 20,0% (29/145 patients) lors de la précédente publication des données (14 octobre 2019)
  • Les patients réfractaires à un traitement antérieur de première ou de dernière ligne présentaient un TRG de 37,9% et 36,9%, respectivement
  • La durée médiane de la réponse est passée à 10,25 mois dans le cas des données les plus récentes, contre 6,7 mois dans le cas des données précédentes (14 octobre 2019).
  • Les patients avaient reçu 3 lignes de thérapie en moyenne
  • Le profil de toxicité était gérable et aucune nouvelle préoccupation n'a été identifiée en matière d'innocuité
    • Les effets indésirables de grade ≥3 les plus fréquents chez ≥10% des patients étaient les suivants : neutropénie (25,5%) avec une faible incidence de neutropénie fébrile (3,4%), thrombocytopénie (17,9%), élévation du taux de GGT (16,6%) et anémie (10,3%)

"Malgré les récentes avancées dans le traitement du LDGCB, les résultats pour les patients atteints d'une maladie récurrente ou réfractaire restent médiocres", a déclaré le docteur Carmelo Carlo-Stella, professeur d'hématologie à l'université Humanitas, chef de section des lymphopathies malignes au Humanitas Cancer Center, et chercheur de l'essai. "L'importante activité antitumorale en agent unique que Lonca a démontrée chez les patients atteints de LDGCB récidivant ou réfractaire qui ont échoué aux thérapies établies souligne le potentiel de ce CAM ciblant les CD19 et basé sur les PBD pour répondre à un besoin critique non satisfait."

Affiche électronique avec les résultats intérimaires de la Phase 1/2 de l'essai clinique de Lonca combiné à l'ibrutinib (Résumé EP1284)

LOTIS 3, un essai clinique ouvert de Phase 1/2, avec augmentation et expansion de la dose, évalue l'innocuité et l'efficacité de Lonca en combinaison avec l'ibrutinib chez les patients atteints d'un LDGCB ou d'un lymphome à cellules du manteau (LCM) récidivant ou réfractaire. Lonca est administré en perfusion intraveineuse de 30 minutes selon un schéma standard d'augmentation de la dose de 3+3 à des doses de 60 ou 90 μg/kg. Les patients reçoivent Lonca toutes les trois semaines pour les deux premières doses, avec une dose fixe simultanée d'ibrutinib (560 mg/jour, par voie orale) pendant un an maximum. À la date limite de collecte des données, le 6 avril 2020, 25 patients ont été recrutés, dont 23 patients atteints de LDGCB et deux patients atteints de LCM, et 18 patients étaient évaluables pour une activité antitumorale. L'essai continue à recruter des patients.

Principales données intermédiaires de la Phase 1 de l'essai:

  • Pour les deux doses de Lonca de 60 et 90 μg/kg, l'association avec l'ibrutinib a montré un TRG de 66,7% et un TRC de 50,0%.
  • À la dose recommandée de 60 μg/kg pour la Phase 2 de Lonca, l'association avec l'ibrutinib a montré un TRG de 75,0% et un TRC de 58,3%.
  • La combinaison présente un profil de toxicité gérable
    • Les événements indésirables de grade ≥ 3 les plus fréquents dans le traitement survenus chez ≥ 10% des patients étaient la thrombocytopénie (20%) et l'anémie (12%)
  • Les patients avaient reçu en moyenne deux lignes de thérapie
  • Les profils pharmacocinétiques démontrent une bonne exposition tout au long de l'intervalle de dosage

"Comme les patients atteints de LDGCB ou de LCM récidivant ou réfractaire ont un pronostic défavorable et des options de traitement de sauvetage limitées, il est important d'explorer le potentiel des combinaisons de médicaments ayant des mécanismes d'action différents pour augmenter l'activité clinique par rapport à l'un ou l'autre agent unique", a déclaré le docteur Julien Depaus, du département d'hématologie du CHU UCL Namur. "Sur la base des synergies démontrées dans la recherche préclinique et des résultats intermédiaires de la partie de la Phase 1 de cet essai clinique, je pense que la combinaison Lonca/ibrutinib justifie une évaluation plus poussée en tant qu'option de traitement pour les patients atteints de LDGCB ou de LCM récidivant ou réfractaire."

Conférence téléphonique et webdiffusion

ADC Therapeutics organisera une conférence téléphonique et une webdiffusion en direct aujourd'hui, vendredi 12 juin 2020, à 8h30 HAE, pour mettre en lumière les données présentées à l'EHA25. Pour accéder à la conférence, veuillez composer le 833-526-8381 (national) ou le +41 225 805 976 (international) et demander à vous joindre à la conférence téléphonique d'ADC Therapeutics. Une retransmission en direct de la présentation sera disponible dans la section Investisseurs du site web d'ADC Therapeutics à l'adresse suivante www.adctherapeutics.com.

À propos du loncastuximab tesirine (Lonca)

Le loncastuximab tesirine (Lonca, anciennement ADCT-402) est un conjugué d'anticorps médicamenteux (ADC) composé d'un anticorps monoclonal humanisé dirigé contre le CD19 humain et conjugué par un lieur à une cytotoxine dimère de la pyrrolobenzodiazépine (PBD). Une fois lié à une cellule exprimant le CD19, Lonca est conçu pour être internalisé par la cellule, après quoi l'ogive est libérée. L'ogive est conçue pour se lier de façon irréversible à l'ADN afin de créer des liaisons transversales entre les brins d'ADN très puissantes qui bloquent la séparation des brins d'ADN, perturbant ainsi les processus métaboliques essentiels de l'ADN tels que la réplication et entraînant finalement la mort de la cellule. Le CD19 est une cible cliniquement validée pour le traitement des affections malignes à cellules B.

Lonca est évalué dans LOTIS 2, un essai clinique pivot de Phase 2 chez des patients atteints de lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) récidivant ou réfractaire, et LOTIS 3, un essai de Phase 1/2 en combinaison avec l'ibrutinib chez des patients atteints de LDGCB ou de lymphome à cellules du manteau (LCM) récidivant ou réfractaire.

À propos d’ADC Therapeutics

ADC Therapeutics SA (NYSE: ADCT) est une société biotechnologique spécialisée en oncologie au stade clinique avancé, à l’avant-garde du développement et de la mise sur le marché de conjugués anticorps-médicament (CAM) très puissants et ciblés pour les patients atteints d’hémopathies malignes ou de tumeurs solides. La Société met au point des CAM en s’appuyant sur des dizaines d’années d’expérience dans ce domaine et en ayant recours à la technologie basée sur des pyrrolobenzodiazépines (PBD) de nouvelle génération, pour laquelle ADC Therapeutics dispose de droits exclusifs pour ses cibles. La sélection de cibles stratégiques pour les CAM à base de PBD et des investissements substantiels dans le développement de phase clinique précoce ont permis à ADC Therapeutics de créer un solide portefeuille de projets cliniques et de recherche pour le traitement de cancers hématologiques et de tumeurs solides aux besoins non satisfaits importants. La Société dispose de multiples CAM à base de PBD dans des essais cliniques en cours, qui vont de premières études chez l’homme à des études cliniques de Phase 2, aux États-Unis et en Europe, ainsi que de nombreux CAM précliniques en phase de développement.

Le loncastuximab tesirine (Lonca, anciennement ADCT-402), le principal produit candidat de la société, a été évalué dans un essai clinique pivot de Phase 2 auprès de 145 patients pour le traitement du lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) récidivant ou réfractaire, qui a montré un taux de réponse globale intermédiaire (TRG) de 48,3%, dépassant le critère d'évaluation principal cible. Le camidanlumab tesirine (Cami, anciennement ADCT-301), le deuxième produit candidat principal de la société, est évalué dans un essai clinique pivot de Phase 2 sur 100 patients pour le traitement du lymphome de Hodgkin (LH) récidivant ou réfractaire après avoir montré un TRG de 86,5% chez les patients atteints de LH dans un essai clinique de Phase 1. La société évalue également Cami comme une nouvelle approche immuno-oncologique pour le traitement de diverses tumeurs solides avancées.

ADC Therapeutics est basée à Lausanne (Biopôle), en Suisse, et est présente à Londres, dans la région de la baie de San Francisco et dans le New Jersey. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site https://adctherapeutics.com/ et suivez la société sur Twitter et LinkedIn.

Déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des déclarations, des convictions ou des opinions prospectives, notamment des déclarations relatives à nos stratégies et plans d'entreprise, à notre position concurrentielle et à nos objectifs concernant nos activités futures et nos résultats financiers. Ces déclarations prospectives impliquent des risques et des incertitudes connus et inconnus, y compris ceux décrits dans les documents que nous avons déposés auprès de la Commission américaine des valeurs mobilières et boursières (SEC), dont beaucoup sont hors de notre contrôle et qui sont tous basés sur les convictions et les attentes actuelles de notre direction concernant des événements futurs. Ces déclarations prospectives comprennent tous les éléments qui ne sont pas des faits historiques. Les déclarations prospectives peuvent différer sensiblement des résultats réels, et c'est souvent le cas. Aucune garantie ne peut être donnée que ces résultats futurs seront atteints. Ces déclarations prospectives contenues dans le présent document ne sont valables qu'à la date de publication de ce dernier. Nous déclinons expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ces déclarations prospectives contenues dans le présent document afin de refléter tout changement dans nos attentes ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées, sauf si la loi applicable l'exige. Aucune déclaration ou garantie (explicite ou implicite) n'est donnée quant à l'exactitude de ces déclarations prospectives.

Accès à d'autres informations sur ADC Therapeutics

Les investisseurs et autres personnes doivent noter qu'ADC Therapeutics communique avec ses investisseurs et le public en utilisant le site web de la société (https://adctherapeutics.com/), y compris, mais sans s'y limiter, les présentations aux investisseurs, les présentations scientifiques, les dépôts auprès de la SEC, les communiqués de presse, les conférences téléphoniques publiques et les diffusions sur le web. Les informations qu'ADC Therapeutics publie sur ces canaux et sites web pourraient être considérées comme des informations importantes. Par conséquent, ADC Therapeutics encourage les investisseurs, les médias et les autres personnes intéressées par ADC Therapeutics à examiner régulièrement les informations qu'elle publie sur ces canaux, y compris sur le site Web des relations avec les investisseurs d'ADC Therapeutics. Cette liste de canaux peut être mise à jour de temps en temps sur le site Web des relations avec les investisseurs d'ADC Therapeutics et peut inclure d'autres canaux que ceux décrits ci-dessus. Le contenu du site Internet d'ADC Therapeutics ou de ces canaux, ou de tout autre site Internet accessible à partir de son site Internet ou de ces canaux, ne sera pas considéré comme incorporé par référence dans tout dépôt en vertu de la loi sur les valeurs mobilières de 1933, telle que modifiée.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Relations avec les investisseurs
Amanda Hamilton
ADC Therapeutics
amanda.hamilton@adctherapeutics.com
Tél. : +1 917-288-7023

Médias UE
Alexandre Müller
Dynamics Group
amu@dynamicsgroup.ch
Tél. : +41 (0) 43 268 3231

Médias États-Unis
Annie Starr
6 Degrees
astarr@6degreespr.com
Tél. : +1 973-768-2170

Contacts

Relations avec les investisseurs
Amanda Hamilton
ADC Therapeutics
amanda.hamilton@adctherapeutics.com
Tél. : +1 917-288-7023

Médias UE
Alexandre Müller
Dynamics Group
amu@dynamicsgroup.ch
Tél. : +41 (0) 43 268 3231

Médias États-Unis
Annie Starr
6 Degrees
astarr@6degreespr.com
Tél. : +1 973-768-2170