La Princesse Hussa Bint Salman .. Présidente d'honneur de l'Association Saoudienne de Responsabilité sociale

Download

Loading media player...

Princess Hussa Bint Salman.. the Honorary Chairperson of The Social Responsibility Association (Video: AETOSWire)

Riyad, Arabie saoudite--()--Son Altesse Royale la Princesse Hussa Bint Salman Bin Abdul-Aziz Al Saud a été désignée Présidente d'honneur de l'Association saoudienne de Responsabilité sociale. Il s'agit de la première association philanthropique spécialisée dans la liaison entre les trois secteurs ; gouvernemental, privé et à but non lucratif.

Le président du conseil d'administration ; M. Saud Bin Hussein Alsubayee, a remercié son Altesse Royale et a exprimé la profonde reconnaissance des membres du Conseil pour son acceptation en tant que présidente d'honneur de l'Association. Il a ajouté qu'il s'agit d'une continuité du rôle bien connu de son Altesse Royale concernant son soutien au travail caritatif et sa responsabilité sociale consolidée. Cette désignation montre le sentiment vif de son Altesse à l'égard de l'importance du développement du secteur à but non lucratif pour répondre aux aspirations sociales dans le cadre de la Vision 2030 de l'Arabie saoudite, notamment vis-à-vis de la responsabilité sociale, qui constitue aujourd'hui l'épine dorsale de soutien au développement social et à la promotion de la cohésion nationale des individus et des établissements à la fois.

Alsubayee a également vanté les efforts déployés par le ministère des Ressources humaines et du Développement social pour avoir adopté des initiatives constructives et des moyens variés, y compris la présente Association, pour consolider le concept de responsabilité sociale et assurer le développement continu de l'Arabie saoudite.

Il est opportun d'ajouter ici que l'Association de Responsabilité sociale a été établie durant le mois de Sha’ban 1440 H (avril 2019) et a recruté, parmi ses membres, des spécialistes hautement estimés dans le domaine de la responsabilité sociale en Arabie saoudite.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

*Source : AETOSWire

Contacts

Abeer Mahmoud
abeer@pyramedia.biz

Contacts

Abeer Mahmoud
abeer@pyramedia.biz