Les nouvelles données inédites de la Phase 3 de TREMFYA®▼ (guselkumab) démontrent une amélioration des symptômes articulaires et cutanés de l'arthrite psoriasique à la semaine 52

Les résultats des études DISCOVER-1 et DISCOVER-2 seront présentés lors du Congrès en ligne 2020 de la Ligue européenne contre le rhumatisme

Ce sont les premiers résultats de la Phase 3 sur un an évaluant l'inhibition de l'IL-23 spécifique de la sous-unité p19 dans l'arthrite psoriasique active

BEERSE, Belgique--()--Les compagnies pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson ont annoncé aujourd'hui de nouvelles données provenant de deux essais cliniques de Phase 3, DISCOVER-1 et DISCOVER-2, qui ont démontré que TREMFYA® (guselkumab) a amélioré de nombreux résultats cliniques, notamment les symptômes articulaires, les symptômes cutanés, l'inflammation des tissus mous, la fonction physique et la réduction de la progression radiographique à la semaine 52 chez des patients adultes atteints d'arthrite psoriasique active (PsA).1,2 Le guselkumab n'est actuellement pas autorisé pour le traitement de la PsA et est en cours d'évaluation pour cette utilisation par l'Agence européenne des médicaments (EMA). Les données des deux études du programme DISCOVER ont constitué la base du dossier soumis le 11 octobre 2019 auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMA) en vue de l'approbation du guselkumab dans le traitement des patients adultes atteints de PsA active et les résultats du critère principal ont été récemment publiés dans The Lancet.3,4,5

"Les personnes qui vivent avec une arthrite psoriasique active sont confrontées à des symptômes débilitants et à une inflammation qui peuvent, à terme, entraîner des dommages irréversibles aux articulations", a déclaré Christopher Ritchlin*, DM, M.P.H., chef de la division Allergie, immunologie et rhumatologie, et directeur du centre de recherche en immunologie clinique du centre médical de l'Université de Rochester, New York, et chercheur principal de l'étude DISCOVER-1. "Les résultats des études DISCOVER-1 et DISCOVER-2 sont encourageants pour les patients et les médecins qui pourraient être à la recherche de nouvelles options thérapeutiques utilisant des mécanismes d'action différents de ceux des médicaments biologiques dirigés contre le facteur de nécrose des tumeurs (TNF) alpha pour combattre la combinaison multidimensionnelle des symptômes présentés par l'arthrite psoriasique."

DISCOVER-1 et DISCOVER-2 ont évalué l'efficacité et l'innocuité du guselkumab par rapport au placebo. DISCOVER-1 a inclus des patients qui n'avaient jamais reçu de traitement biologique ou qui avaient déjà été exposés à des produits biologiques anti-TNF alpha. DISCOVER-2 a inclus des patients qui n'avaient jamais reçu de traitement biologique et a également évalué la progression radiographique des lésions articulaires. Dans les deux études, les patients ont été randomisés pour recevoir 100 mg de guselkumab toutes les 4 semaines (q4w) ou toutes les 8 semaines (q8w) pendant un an, ou un placebo avec passage au guselkumab q4w à la semaine 24 jusqu'à un an. Ces résultats sont présentés sous forme de posters (SAT0397/SAT0402) lors du congrès en ligne de la Ligue européenne contre le rhumatisme (EULAR) de cette année, au cours duquel Janssen partage les données de 32 résumés au total.1,2

Dans les deux études, les taux de réponse de l'American College of Rheumatology (ACR) à la semaine 52 comprenaient des données d'imputation des non-répondants (NRI), qui classaient les patients ayant interrompu l'étude comme des non-répondants de la semaine 24 à la semaine 52.

Dans DISCOVER-1, les données ont démontré les résultats suivants à la semaine 52 :1

  • 73 % des patients sous guselkumab q4w et 60 % des patients sous guselkumab q8w ont atteint une réponse ACR20 ; 54 % des patients sous guselkumab q4w et 39 % des patients sous guselkumab q8w ont atteint une réponse ACR50 (NRI).
  • Parmi les patients qui présentaient un psoriasis cliniquement significatif au départ, 83 % des patients sous guselkumab q4w, 69 % des patients sous guselkumab q8w et 82 % des patients qui sont passés du placebo au guselkumab q4w ont obtenu une peau claire ou presque claire avec une amélioration d'au moins 2 grades par rapport au niveau de référence, comme le montre le score EGI (évaluation globale de l'investigateur) des données observées.a

Dans DISCOVER-2, les données ont démontré les résultats suivants à la semaine 52 :2

  • 71 % des patients sous guselkumab q4w et 75 % des patients sous guselkumab q8w ont atteint une réponse ACR20 ; 46 % des patients sous guselkumab q4w et 48 % des patients sous guselkumab q8w ont atteint une réponse ACR50 (NRI).
  • Parmi les patients qui présentaient un psoriasis cliniquement significatif au départ, 84 % des patients sous guselkumab q4w, 77 % des patients sous guselkumab q8w et 84 % des patients qui sont passés du placebo au guselkumab q4w ont obtenu une peau claire ou presque claire avec une amélioration d'au moins 2 grades par rapport au niveau de référence, comme le montre le score EGI des données observées.a
  • Le guselkumab q4w et q8w a montré des améliorations durables dans l'inhibition de la progression radiographiqueb des dommages structurels articulaires jusqu'à la semaine 52 (données observées).

Les études DISCOVER ont également montré des améliorations de plusieurs paramètres secondaires à la semaine 52 par rapport à la semaine 24,1,2 notamment la réponse ACR70, la résolution de l'inflammation des tissus mous (enthésite et dactylite)c,d, le score d'activité de la maladie (DAS-28) (protéine C réactive [CRP])e (activité minimale de la maladie [MDA])f (très faible activité de la maladie [VLDA])g, l'amélioration de la fonction physique (indice d'incapacité du questionnaire d'évaluation de la santé [HAQ-DI])h, les résultats généraux de santé (résumé de la composante physique [PCS] et résumé de la composante mentale [MCS] SF-36).i,j,k

Dans les deux études, le guselkumab a été bien toléré jusqu'à la fin de l'étude, et les effets indésirables (EI) observés étaient généralement conformes aux études antérieures sur le guselkumab et aux informations de prescription actuelles.6 Des EI et des infections graves sont survenus chez 4 % et 1 % des patients traités au guselkumab, respectivement, dans les études DISCOVER-1 et DISCOVER-2. Aucun décès n'a été signalé chez les patients traités au guselkumab et aucun patient traité au guselkumab n'a présenté de maladie intestinale inflammatoire, d'infections opportunistes, de tuberculose active ou de réactions du type maladie anaphylactique ou sérique.1,2

"L'efficacité du guselkumab dans l'arthrite psoriasique a déjà été démontrée comme étant supérieure au placebo à la semaine 24. Ces nouvelles données montrent que l'efficacité est maintenue jusqu'à la semaine 52 avec des données de sécurité qui sont cohérentes avec le profil bien établi du guselkumab dans le psoriasis", a déclaré Alyssa Johnsen, DM, Ph.D., vice-présidente, responsable du domaine des maladies rhumatologiques, Janssen Research & Development, LLC. "Nous sommes ravis de partager les données sur le guselkumab pour l'arthrite psoriasique, alors que nous continuons à faire avancer nos recherches sur cette maladie et à apporter un plus grand choix de traitements aux patients souffrant d'arthrite psoriasique."

Dans une autre étude, les données de DISCOVER-1 et DISCOVER-2 ont été analysées dans le cadre d'une méta-analyse de réseau qui a comparé l'efficacité et l'innocuité du guselkumab à d'autres thérapies biologiques ciblées pour la PsA. Vingt-six études de Phase 3 ont été incluses, comparant l'impact de 13 thérapies ciblées pour le PsA sur la réponse ACR 20/50/70, la réponse PASI (Psoriasis Area Severity Index) 75/90/100, le score HAQ-DI, la résolution de l'enthésite, la résolution de la dactylite, les EI et les EI graves. L'analyse est partagée sous forme de résumé (AB0820) lors de l'E-Congrès EULAR.7

# FIN #

*Le Dr Christopher Ritchlin est un consultant rémunéré pour Janssen. Il n'a été rémunéré pour aucun travail médiatique.

Définitions importantes

a Un score EGI de 0 ou 1, et une réduction > à 2 grades de la surface corporelle affectée.8
b
Le score de Sharp modifié par van der Heijde (modifié pour être utilisé en PsA) est une méthode utilisée pour évaluer et noter les érosions et le rétrécissement de l'espace articulaire sur les radiographies des mains et des pieds.9
c
La résolution de l'enthésite (inflammation des enthèses qui sont les sites où les tendons ou les ligaments s'insèrent dans l'os) a été définie comme l'absence totale d'enthésite dans tout endroit mesuré par l'indice d'enthésite de Leeds.8
d
La résolution de la dactylite (inflammation d'un doigt) a été définie comme l'absence totale de dactylite dans 20 sites (10 doigts, 10 orteils), mesurée par l'échelle de gravité de la dactylite.8
e
Les patients étaient considérés comme ayant atteint une activité minimale de la maladie s'ils remplissaient au moins cinq des sept critères suivants : nombre d'articulations douloureuses 1 ou moins, nombre d'articulations enflées 1 ou moins, score PASI 1 ou moins, EVA (échelle visuelle analogique) de la douleur du patient au score 15 ou moins, EVA de l'activité globale de la maladie du patient au score 20 ou moins, score HAQ-DI de 0,5 ou moins, et points d'enthèse de la douleur de 1 ou moins.4
f
La MDA est définie par une faible activité évaluée par le nombre d'articulations douloureuses/enflées, les points d'enthèse de la douleur, le PASI ou la surface corporelle, l'EVA de la douleur du patient et l'activité globale, et l'évaluation fonctionnelle par le Questionnaire d'évaluation de la santé.10
g
La VLDA est définie comme la réalisation de tous les critères (7/7) de la MDA.11
h
L'HAQDI est un questionnaire destiné aux patients qui évalue les fonctions physiques et le handicap dans les maladies rhumatismales.8
i
La SF-36 est une enquête complétée par les patients qui mesure la santé et le bien-être fonctionnels.8
j
Dans le cadre de la SF-36, la sous-échelle PCS est composée de quatre échelles évaluant les fonctions physiques, les limitations de rôle causées par des problèmes physiques, la douleur corporelle et l'état de santé général.8
k
La MCS est composée de quatre échelles évaluant la vitalité, l'impact émotionnel, le fonctionnement social et la santé mentale.8

À propos de DISCOVER-1 (NCT03162796)8
DISCOVER-1 est une étude randomisée, en double aveugle et multicentrique de Phase 3 évaluant l’efficacité et l’innocuité du guselkumab lorsqu’il est administré par injection sous-cutanée à des participants souffrant d’arthrite psoriasique active, y compris ceux précédemment traités avec des agents biologiques anti-TNF alpha. DISCOVER-1 a évalué 381 participants sur une durée d'environ un an.4

L'étude a consisté en une phase de sélection d’une durée pouvant aller jusqu’à six semaines, une phase de traitement en aveugle de 52 semaines incluant une période avec contrôle par placebo entre la semaine 0 et la semaine 24 et une période de traitement actif entre la semaine 24 et la semaine 52, ainsi qu’une phase de suivi de l’innocuité de huit semaines après la semaine 52 (entre la semaine 52 et la semaine 60 ; 12 semaines à partir de la dernière administration de l'agent étudié [à la semaine 48] et jusqu’à la dernière visite de la phase de suivi de l’innocuité). Des évaluations de l’efficacité, de l’innocuité, de la pharmacocinétique, de l’immunogénicité et des biomarqueurs ont été effectuées au cours de l’étude selon un calendrier défini.

À propos de DISCOVER-2 (NCT03158285)12
DISCOVER-2 est une étude randomisée, en double aveugle et multicentrique de Phase 3 évaluant l’efficacité et l’innocuité du guselkumab lorsqu’il est administré par injection sous-cutanée à des sujets souffrant d’arthrite psoriasique active. Dans le cadre de DISCOVER-2, 739 participants ont fait l’objet d’une évaluation qui a duré environ deux ans.5

L'étude consiste en une phase de sélection d’une durée pouvant aller jusqu’à six semaines, une phase de traitement en aveugle (d’environ 100 semaines) incluant une période avec contrôle par placebo entre la semaine 0 et la semaine 24 et une période de traitement actif entre la semaine 24 et la semaine 100, ainsi qu’une phase de suivi de l’innocuité de 12 semaines après la dernière administration de l'agent étudié. Des évaluations de l’efficacité, des aspects économiques pour la santé, de l’innocuité, de la pharmacocinétique, de l’immunogénicité, des biomarqueurs et de la pharmacogénomique sont effectuées au cours de l’étude selon un calendrier défini.

À propos de l'arthrite psoriasique
L'arthrite psoriasique (PsA) est une maladie inflammatoire chronique, à médiation immunitaire, caractérisée à la fois par une inflammation des articulations et par des lésions cutanées associées au psoriasis.13 Des études montrent que jusqu'à 30 % des personnes atteintes de psoriasis développent également le PsA.14 La maladie provoque des douleurs, de la raideur et des gonflements, à l'intérieur et autour des articulations, et apparaît généralement entre 30 et 50 ans, mais elle peut se développer à tout moment.14,15 Bien que la cause exacte de la PsA soit inconnue, les gènes, le système immunitaire et les facteurs environnementaux sont autant d’éléments suspectés de jouer un rôle dans l'apparition de la maladie.15

À propos de TREMFYA® (guselkumab)6
Développé par Janssen, le guselkumab est le premier anticorps monoclonal approuvé qui se lie sélectivement à la sous-unité p19 de l'IL-23 et inhibe son interaction avec le récepteur de l'IL-23. Le guselkumab est approuvé comme médicament sur ordonnance dans l'UE, aux États-Unis, au Canada, au Japon et dans un certain nombre d'autres pays pour le traitement des patients adultes atteints de psoriasis en plaques modéré à sévère qui peuvent bénéficier d'injections ou de pilules (thérapie systémique) ou de photothérapie (traitement utilisant la lumière ultraviolette [UV]). Il est autorisé comme médicament sur ordonnance au Japon et au Brésil pour le traitement des patients adultes atteints de psoriasis actif. L'IL-23 est un facteur important de la pathogenèse des maladies inflammatoires telles que le psoriasis et le PsA.16 Pour le psoriasis, le guselkumab est administré sous forme d'injection SC de 100 mg une fois toutes les 8 semaines, après des doses de départ aux semaines 0 et 4.

Les sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson conservent les droits commerciaux mondiaux exclusifs pour TREMFYA ®.

Informations importantes relatives à l'innocuité
Les événements indésirables très courants (>10 %) et courants (>1 %) dans des périodes maîtrisées d'études cliniques portant sur guselkumab étaient les infections des voies respiratoires supérieures, la gastroentérite, les infections d'herpès simplex, les infections de teigne, les céphalées, la diarrhée, l'urticaire, l'arthralgie et l'érythème au point d'injection. La majorité des événements indésirables étaient considérés comme légers et ne nécessitaient pas d'interruption du traitement à l'étude.

Veuillez-vous référer au Résumé des caractéristiques du produit pour connaître les informations posologiques complètes du guselkumab : https://www.medicines.org.uk/emc/medicine/34321

▼ Les EI doivent être signalés. Ce médicament est soumis à un contrôle supplémentaire et il est, par conséquent, important de signaler tout effet indésirable suspecté en lien avec ce médicament. Des formulaires de déclaration et des informations peuvent être consultés sur www.mhra.gov.uk/yellowcard, ou recherchez la carte jaune de la Medicines and Healthcare products Regulatory Authority (MHRA) dans l'application Google Play ou l'App Store d'Apple. Les EI doivent également être signalés à Janssen-Cilag Ltd en composant le 01494 567447.

À propos des sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson
Chez Janssen, nous créons un avenir dans lequel la maladie appartiendra au passé. Nous sommes les sociétés pharmaceutiques de Johnson & Johnson. Nous travaillons sans relâche pour que cet avenir devienne une réalité pour les patients du monde entier, en luttant contre la maladie grâce à la science, en faisant preuve d'ingéniosité pour améliorer l'accès aux traitements et en combattant le désespoir du fond du cœur. Nous nous concentrons sur des domaines médicaux où nous pouvons avoir un impact majeur, à savoir les troubles cardiovasculaires et le métabolisme, l'immunologie, les maladies infectieuses et les vaccins, les neurosciences, l'oncologie et l'hypertension pulmonaire.

Pour en savoir plus, veuillez visiter www.janssen.com/emea.

Suivez-nous sur www.twitter.com/JanssenEMEA.

Janssen-Cilag International NV, le titulaire de l'autorisation de mise sur le marché de TREMFYA® dans l’UE, et Janssen Research & Development, LLC font partie des sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson.

Mises en garde concernant les déclarations prospectives
Ce communiqué de presse contient des "déclarations prospectives" au sens du Private Securities Litigation Reform Act de 1995 concernant les efforts de développement en cours et planifiés pour le TREMFYA® (guselkumab) en tant que traitement pour les patients adultes atteints d'arthrite psoriasique active. Le lecteur est invité à ne pas se fier à ces déclarations prospectives. Ces déclarations sont fondées sur des prévisions actuelles d'événements futurs. Si les hypothèses sous-jacentes se révèlent inexactes ou si des risques ou des incertitudes connus ou inconnus se matérialisent, les résultats réels pourraient varier sensiblement des attentes et des projections de Janssen Research & Development, LLC, de toute autre société pharmaceutique Janssen et/ou de Johnson & Johnson. Les risques et incertitudes comprennent, sans s'y limiter : les défis et incertitudes inhérents à la recherche et au développement de produits, y compris l'incertitude quant à la réussite clinique et à l'obtention des autorisations réglementaires ; l'incertitude quant à la réussite commerciale ; les difficultés et retards de fabrication ; la concurrence, y compris les progrès technologiques, les nouveaux produits et les brevets obtenus par les concurrents ; les contestations de brevets ; les problèmes d'efficacité ou de sécurité des produits entraînant des rappels de produits ou des mesures réglementaires ; les changements de comportement et de dépenses des acheteurs de produits et services de santé ; les modifications des lois et réglementations applicables, y compris les réformes mondiales des soins de santé ; et les tendances à la maîtrise des coûts des soins de santé. Une liste et une description plus détaillées de ces risques, incertitudes et autres facteurs figurent dans le rapport annuel de Johnson & Johnson sur le formulaire 10-K pour l'exercice financier se terminant le 29 décembre 2019, y compris dans les sections intitulées "Cautionary Note Regarding Forward-Looking Statements" et "Item 1A. Risk Factors", et dans le dernier rapport trimestriel de la société sur le formulaire 10-Q, ainsi que dans les dossiers déposés ultérieurement par la société auprès de la Commission américaine des valeurs mobilières et boursières (SEC). Des copies de ces documents sont disponibles sur www.sec.gov, www.jnj.com ou sur demande auprès de Johnson & Johnson. Ni les sociétés pharmaceutiques Janssen, ni Johnson & Johnson, ne s'engagent à mettre à jour les déclarations prospectives à la suite de nouvelles informations ou d'événements ou développements futurs.

# # #

Références :

  1. Ritchlin, C, et al. Guselkumab, an IL-23 Inhibitor That Specifically Binds to the IL23p19-Subunit, for Active Psoriatic Arthritis: One Year Results of a Phase 3, Randomized, Double-blind, Placebo-controlled Study of Patients who were Biologic-Naïve or TNFα Inhibitor-Experienced. SAT0397. Présenté lors du E-Congrès EULAR 2020 du 3 au 6 juin.
  2. McInnes, I, et al. Efficacy and Safety of Guselkumab, a Monoclonal Antibody Specific to the p19-Subunit of Interleukin-23, Through Week 52 of a Phase 3, Randomized, Double-blind, Placebo-controlled Study Conducted in Biologic-naïve Patients with Active Psoriatic Arthritis. SAT0402. Présenté lors du E-Congrès EULAR 2020 du 3 au 6 juin.
  3. Business Wire. Janssen cherche à étendre l'utilisation de TREMFYA® (guselkumab) dans le traitement des adultes atteints d'arthrite psoriasique active. Disponible sur : https://www.businesswire.com/news/home/20191022006172/en/Janssen-Seeks-Expand-TREMFYA%C2%AE%E2%96%BC-guselkumab-Treatment-Adults. Consulté en mai 2020.
  4. Deodhar A, et al.Guselkumab in Patients with Active Psoriatic Arthritis who were Biologic-naive or had Previously Received TNFα Inhibitor Treatment (DISCOVER-1): a Double-blind, Randomised, Placebo-controlled Phase 3 Trial. The Lancet 2020;395:1115–1125.
  5. Mease PJ, et al. Guselkumab in Biologic-naive Patients with Active Psoriatic Arthritis (DISCOVER-2): A Double-blind, Randomised, Placebo-controlled Phase 3 Trial. The Lancet 2020;395:1126–1136.
  6. Agence européenne des médicaments. Résumé des caractéristiques du produit du TREMFYA. 2019. Disponible à l'adresse suivante : https://www.medicines.org.uk/emc/medicine/34321. Consulté en mai 2020.
  7. McInnes, I, et al. Comparative Efficacy of Guselkumab in Patients with Psoriatic Arthritis: Results from Systemic Literature Review and Network Meta-Analysis. (AB0820). Présenté lors du E-Congrès EULAR 2020 du 3 au 6 juin.
  8. Clinicaltrials.gov. A Study Evaluating the Efficacy and Safety of Guselkumab Administered Subcutaneously in Participants With Active Psoriatic Arthritis Including Those Previously Treated With Biologic Anti-Tumor Necrosis Factor (TNF) Alpha Agent(s) (DISCOVER-1). Identifiant : NCT03162796. Disponible sur : https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03162796. Consulté en mai 2020.
  9. van der Heijde D, et al.Psoriatic arthritis imaging: a review of scoring methods. Ann Rheum Dis. 2005;64:ii61–ii64.
  10. Gossec, L, et al. Minimal Disease Activity as a Treatment Target in Psoriatic Arthritis: A Review of the Literature. J Rheumatol 2018;45:6-13.
  11. Coates, L, et al. Validation of New Potential Targets for Remission and Low Disease Activity in Psoriatic Arthritis in Patients Treated with Golimumab. Résumé 2548. Présenté lors de la réunion annuelle de l'ACR/ARHP de 2017. Disponible à l'adresse suivante https://acrabstracts.org/abstract/validation-of-new-potential-targets-for-remission-and-low-disease-activity-in-psoriatic-arthritis-in-patients-treated-with-golimumab/. Consulté en mai 2020.
  12. Clinicaltrials.gov. A Study Evaluating the Efficacy and Safety of Guselkumab Administered Subcutaneously in Participants With Active Psoriatic Arthritis (DISCOVER-2). Identifiant : NCT03158285. Disponible sur : https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03158285. Consulté en mai 2020.
  13. Belasco J and Wei N. Psoriatic Arthritis: What is Happening at the Joint? Rheumatol Ther 2019;6:305–315.
  14. National Psoriasis Foundation. Statistics. Disponible sur : https://www.psoriasis.org/content/statistics. Consulté en mai 2020.
  15. National Psoriasis Foundation. About Psoriatic Arthritis. Disponible sur : https://www.psoriasis.org/about-psoriatic-arthritis. Consulté en mai 2020.
  16. Benson JM, et al. Discovery and Mechanism of Ustekinumab. MAbs 2011;3:535.

CP-156282
Juin 2020 

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Relations avec les médias :
Kevin Veninga
Portable : +31 61526 8214
KVeninga@ITS.JNJ.com

Relations avec les investisseurs :
Chris DelOrefice
Bureau : +1 (732) 524-2955

Jennifer McIntyre
Bureau : +1 (732) 524-3922

Contacts

Relations avec les médias :
Kevin Veninga
Portable : +31 61526 8214
KVeninga@ITS.JNJ.com

Relations avec les investisseurs :
Chris DelOrefice
Bureau : +1 (732) 524-2955

Jennifer McIntyre
Bureau : +1 (732) 524-3922