Deux installations nucléaires d’Orano officiellement déclassées

PARIS--()--Regulatory News:

Orano annonce le déclassement administratif par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), des deux Installations Nucléaires de Base (INB) du site de Veurey-Voroize dans l’Isère, autrefois opérées par la Société Industrielle de Combustible Nucléaire (SICN), filiale du groupe.

Le déclassement est l’étape finale de démantèlement d’un ancien site nucléaire. Elle consiste en une série d’opérations réglementaires ayant pour but de la retirer de la liste des INB et de lever le régime juridique et administratif spécifiques à ces installations. Il n’est délivré qu’une fois la preuve faite par l’exploitant nucléaire de l’atteinte de l’état final préalablement fixé par l’ASN.

Le dossier de demande de déclassement a fait l’objet d’échanges avec la Commission Locale d’Information (CLI), la préfecture et les communes environnantes. Une enquête publique a également été réalisée lors de l’établissement des servitudes d’utilité publiques.

En parallèle, Orano est engagé dans une démarche de revalorisation des anciennes exploitations industrielles. Le terrain, toujours propriété du groupe, accueille désormais d’autres activités industrielles dans le secteur des travaux publics et de la fabrication de matériels de pointe pour l’aérospatial et la Défense.

Alain Vandercruyssen, directeur des activités Démantèlement et Services d’Orano a déclaré : « Ce travail au long cours est une preuve de l’engagement du groupe dans la durée et de sa gestion responsable des sites en fin de vie. Que ce soit lors des travaux de démantèlement des anciennes installations industrielles ou pour accompagner les démarches de déclassement, nos équipes ont fait preuve d’une très forte implication pour mener à bien ce projet. Nous sommes aujourd’hui fiers de voir l’ancien site de SICN rendu à une nouvelle vie industrielle. »

Historique du site SICN de Veurey-Voroize

  • 1960 - 2002 : SICN réalise sur le site de Veurey-Voroize des activités d’études métallurgiques et de fabrication de combustibles pour les premiers réacteurs nucléaires français (Uranium Naturel Graphite Gaz et Neutrons Rapides) avant de réorienter sa production vers l’usinage d’uranium métal et la fabrication de machines spéciales.
  • 2002 : mise à l’arrêt définitif des activités industrielles du site de Veurey-Voroize.
  • 2006 – 2012 : réalisation des opérations de démantèlement et d’assainissement des installations nucléaires.
  • 2013 – 2019 : démarches pour le déclassement administratif du site et la revalorisation du terrain.

À propos d’Orano
Orano valorise les matières nucléaires afin qu’elles contribuent au développement de la société, en premier lieu dans le domaine de l’énergie.
Le groupe propose des produits et services à forte valeur ajoutée sur l’ensemble du cycle du combustible nucléaire des matières premières au traitement des déchets. Ses activités, de la mine au démantèlement en passant par la conversion, l’enrichissement, le recyclage, la logistique et l’ingénierie, contribuent à la production d’une électricité bas carbone.
Orano et ses 16 000 collaborateurs mettent leur expertise, leur recherche permanente d’innovation, leur maîtrise des technologies de pointe et leur exigence absolue en matière de sûreté et de sécurité au service de leurs clients en France et à l’international.
Orano, donnons toute sa valeur au nucléaire.

www.orano.group

Contacts

Service de presse
+33 (0)1 34 96 12 15
press@orano.group

Relations investisseurs
Marc Quesnoy
investors@orano.group

Contacts

Service de presse
+33 (0)1 34 96 12 15
press@orano.group

Relations investisseurs
Marc Quesnoy
investors@orano.group