La thérapie JNJ-4528 à CAR-T ciblant le BCMA de Janssen a montré des réponses précoces, solides et durables chez des patients ayant déjà reçu de lourds traitements contre le myélome multiple

Les données de suivi à long terme de l'étude CARTITUDE-1 de Phase 1b/2 démontrent un taux de réponse globale de 100 pour cent, un taux de réponse complète stricte de 86 pour cent à une durée médiane de 11,5 mois, et une survie sans progression de 86 pour cent à neuf mois1

BEERSE, Belgique--()--Les sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson annoncent ce jour des résultats mis à jour de l'étude CARTITUDE-1 de Phase 1b/2 (NCT03548207) évaluant l'efficacité et l'innocuité de JNJ-4528, une thérapie expérimentale sur les lymphocytes T porteurs d'un récepteur antigénique chimérique (CAR-T) ciblant l'antigène de maturation des cellules B (BCMA) dans le traitement de patients atteints d'un myélome multiple récidivant ou réfractaire.1 Les résultats du suivi à long terme de la Phase 1b de l'étude (n=29) seront détaillés dans le cadre d'une présentation orale (Abstract #8505) du programme scientifique virtuel de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO). Ces résultats révèlent que tous les patients ont répondu au traitement et que les réponses ont été à la fois solides et durables, avec 86 pour cent des patients ayant atteint une réponse complète stricte au suivi médian de 11,5 mois, et 86 pour cent des patients étant en vie et sans progression de la maladie à neuf mois.1

Le taux de réponse globale (TRG) de 100 pour cent comprenait 97 pour cent de patients ayant atteint une très bonne réponse partielle ou supérieure, et trois pour cent ayant atteint une réponse partielle.1 Les réponses ont été observées chez des patients ayant déjà reçu des traitements lourds (n=29) avec une dose administrée médiane de 0,72x106 CAR+ lymphocytes T viables/kg.1 Les patients évalués avaient déjà suivi une moyenne de cinq (plage: 3-18) traitements; 86 pour cent étaient tri-réfractaires et 28 pour cent étaient penta-réfractaires.1 Le délai médian de première réponse était d'un mois (plage: 1-3) et 81 pour cent des patients évaluables (n=16) ont atteint un statut négatif de maladie résiduelle minime de 10-5 ou 10-6 au moment de la première réponse complète suspectée.1

"Les résultats à long terme de JNJ-4528, tels que démontrés dans les dernières conclusions de l'étude CARTITUDE-1, montrent l'effet thérapeutique continu pour les patients lourdement prétraités présentant un pronostic sombre", déclare Jesus G. Berdeja, D.M., directeur de la recherche sur le myélome au Sarah Cannon Research Institute, et chercheur principal de l'étude. "Nous sommes encouragés par le taux relativement élevé de réponses complètes strictes, mais aussi par la survie sans progression observée chez ces patients."

"Janssen dispose d'une expérience approfondie dans les thérapies transformationnelles pour les personnes atteintes de cancers du sang", ajoute Patrick Laroche, D.M., chef de la division des thérapies hématologiques, Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA), Janssen-Cilag. "Je suis ravi de voir ces derniers résultats soutenir les données prometteuses précédemment présentées, et j'espère que le JNJ-4528 fournira un jour une option thérapeutique viable pour les patients atteints de myélome multiple."

Les événements indésirables les plus communs observés dans l'étude CARTITUDE-1 étaient la neutropénie (100 pour cent) et le syndrome de relargage de cytokines (SRC, 93 pour cent).1 Chez les patients ayant présenté des effets indésirables de Grade 3 et plus, les plus communs étaient la neutropénie (100 pour cent), la thrombocytopénie (69 pour cent) et la leucopénie (66 pour cent). La durée médiane d'apparition du SRC était de sept jours (plage: 2-12) post-perfusion, avec une majorité de patients présentant un SRC de Grade 1-2 et deux patients (7 pour cent) présentant un SRC de Grade 3 ou supérieur.1 Une neurotoxicité cohérente avec le syndrome de neurotoxicité associé aux cellules immunitaires effectrices (ICANS) a été observée chez trois patients (10 pour cent), avec un patient (3 pour cent) présentant une toxicité de Grade 3 ou supérieure.1 Trois décès ont été signalés durant l'étude de Phase 1b: un décès causé par SRC, un par leucémie myéloïde aiguë (non liée au traitement) et un par progression de la maladie.1

"Ces données récemment mises à jour de l'étude CARTITUDE-1 suggèrent une réponse durable et un profil d'innocuité tolérable pour JNJ-4528", déclare Sen Zhuang, D.M., Ph.D., vice-président, développement clinique en oncologie, Janssen Research & Development, LLC. "Nous continuons les recherches pour ce traitement CAR-T novateur, avec l'objectif de proposer une immunothérapie différenciée aux patients atteints d'un myélome multiple, dont un grand nombre ont déjà épuisé toutes les options thérapeutiques disponibles."

À propos de CARTITUDE-1

CARTITUDE-1 (NCT03548207) est une étude en cours de Phase 1b/2, ouverte et multicentrique, évaluant l'innocuité et l'efficacité de JNJ-4528 chez des adultes atteints d'un myélome multiple récidivant ou réfractaire, parmi lesquels 97 pour cent percent étaient réfractaires à la dernière ligne de traitement; 86 pour cent étaient tri-réfractaires, c'est-à-dire que leur cancer ne répondait pas ou ne répond plus à un agent immunomodulateur, un inhibiteur de protéasome et un anticorps anti-CD38. 1,2

L'objectif principal de la Phase 1b de l'étude était de caractériser l'innocuité et de confirmer la dose de JNJ-4528, qui a été renseignée par la première étude chez l'humain avec des lymphocytes CAR-T LCAR-B38M* (LEGEND-2).2 En fonction du profil d'innocuité observé dans cette phase de l'étude, le dosage ambulatoire sera évalué dans d'autres études CARTITUDE.1 La Phase 2 de l'étude évaluera l'efficacité de JNJ-4528, avec la réponse globale comme critère principal.2

À propos de JNJ-4528 (LCAR-B38M*)

JNJ-4528 (LCAR-B38M) est une thérapie expérimentale sur les lymphocytes T porteurs d'un récepteur antigénique chimérique (CAR-T) pour le traitement de patients atteints d'un myélome multiple récidivant ou réfractaire. La conception comprend un CAR-T à structure différenciée avec deux anticorps à domaine unique ciblant le BCMA.1 Les lymphocytes CAR-T représentent une approche novatrice pour éradiquer les cellules cancéreuses en tirant parti des capacités du système immunitaire du patient.3 Le BCMA est une protéine fortement exprimée dans les cellules myélomateuses.4

En décembre 2017, Janssen Biotech, Inc. a signé un accord exclusif de licence mondiale et de collaboration avec Legend Biotech pour développer et commercialiser JNJ-4528 (LCAR-B38M).5 En mai 2018, Janssen a lancé l'essai CARTITUDE-1 de Phase 1b/2 (NCT03548207) pour évaluer l'efficacité et l'innocuité de JNJ-4528 chez des adultes atteints d'un myélome multiple récidivant/réfractaire, renseigné par les résultats de l'étude LEGEND-2.2

En avril 2019, JNJ-4528 a reçu la désignation prioritaire PRIME (PRIority MEdicines) de l'Agence européenne des médicaments (EMA).6 La désignation PRIME permet une interaction renforcée et un dialogue précoce pour optimiser les plans de développement et accélérer l'évaluation d'avancées scientifiques de pointe ciblant un important besoin médical non satisfait.7 En février 2020, la Commission européenne a accordé la désignation orpheline à JNJ-4528.8

À propos du myélome multiple

Le myélome multiple (MM) est un cancer du sang incurable qui démarre dans la moelle osseuse et se caractérise par une prolifération excessive de plasmocytes.9 Plus de 48 200 cas de MM ont été diagnostiqués en Europe en 2018, et plus de 30 800 patients en sont décédés.10 Environ 50 pour cent des patients récemment diagnostiqués n'atteignent pas la survie à cinq ans,11,12 et près de 29 pour cent des patients atteints d'un myélome multiple meurent dans l'année suivant le diagnostic.13

Bien que le traitement puisse déboucher sur une rémission, il est malheureusement fort probable que le patient rechute étant donné qu'il n'existe actuellement aucun traitement.14 On parle de MM réfractaire lorsque la maladie d'un patient progresse dans les 60 jours après le dernier traitement.15 On parle de cancer récidivant lorsque la maladie réapparaît après une période de rémission initiale, partielle ou complète.15 Tandis que certains patients atteints de MM ne présentent absolument aucun symptôme, d'autres sont diagnostiqués en raison de symptômes pouvant inclure des problèmes osseux, une numération globulaire basse, une élévation du taux de calcium, des problèmes rénaux ou des infections.16 Les patients qui rechutent après un traitement avec des thérapies standard, comprenant des inhibiteurs de protéase et des agents immunomodulateurs, présentent un pronostic défavorable et ont besoin de nouvelles thérapies pour un contrôle renouvelé de la maladie.17

*LCAR-B38M désigne le produit expérimental en Chine, sponsorisé par le partenaire de développement de Janssen, Legend Biotech.

À propos des sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson

Chez Janssen, nous créons un avenir dans lequel la maladie appartiendra au passé. Nous sommes les sociétés pharmaceutiques de Johnson & Johnson. Nous travaillons sans relâche pour que cet avenir devienne une réalité pour les patients du monde entier, en luttant contre la maladie grâce à la science, en faisant preuve d'ingéniosité pour améliorer l'accès aux traitements et en combattant le désespoir avec tout notre cœur. Nous nous concentrons sur des domaines médicaux où nous pouvons avoir un impact majeur, à savoir les troubles cardiovasculaires et le métabolisme, l'immunologie, les maladies infectieuses et les vaccins, les neurosciences, l'oncologie et l'hypertension pulmonaire. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.janssen.com/emea. Suivez-nous sur www.twitter.com/janssenEMEA pour retrouver toute l'actualité du groupe.

Janssen Biotech, Inc., Janssen-Cilag International NV et Janssen Research and Development, LLC font partie des sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson.

Mises en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des "énoncés prospectifs" au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995 pour ce qui concerne le LCAR-B38M et le JNJ-68284528. Il est conseillé au lecteur de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs. Ces énoncés sont fondés sur les attentes actuelles pour des événements futurs. Si les suppositions sous-jacentes s’avèrent inexactes ou si des risques ou incertitudes, connus ou inconnus, se matérialisent, les résultats réels pourraient différer sensiblement des attentes des sociétés pharmaceutiques Janssen et/ou de Johnson & Johnson. Les risques et incertitudes incluent, sans toutefois s’y limiter: l’incertitude quant à l’obtention des autorisations réglementaires; l’incertitude quant au succès commercial; la contestation de brevets; la concurrence, y compris les progrès technologiques, les nouveaux produits et brevets obtenus par nos concurrents; les difficultés et retards de fabrication; les préoccupations concernant l’efficacité ou l’innocuité de produits à la suite de rappels de produits ou de mesures réglementaires; les modifications des lois et réglementations en vigueur, y compris les réformes en matière de soins de santé à travers le monde; les modifications des comportements et des habitudes d’achat des acheteurs de produits et services de soins de santé; ainsi que les tendances envers la maîtrise des coûts des soins de santé. Une liste et des descriptions plus détaillées de ces risques, incertitudes et autres facteurs figurent dans le rapport annuel de Johnson & Johnson sur formulaire 10-K pour l’exercice clos au 29 décembre 2019, y compris dans les sections intitulées "Cautionary Note Regarding Forward-Looking Statements" et "Item 1A. Risk Factors", dans le dernier rapport trimestriel déposé par la société sur formulaire 10-Q et dans les documents déposés ultérieurement par la société auprès de la Commission américaine des opérations de Bourse ("SEC"). Des exemplaires de ces documents sont disponibles en ligne sur www.sec.gov, sur www.jnj.com ou sur demande auprès de Johnson & Johnson. Les sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson et Johnson & Johnson rejettent toute obligation de mise à jour des énoncés prospectifs à la suite de nouvelles informations ou d'événements ou développements futurs.

1 Berdeja, J. et. al. Update of CARTITUDE-1: A phase 1b/2 study of JNJ-4528, a B-cell maturation antigen (BCMA)-directed CAR-T cell therapy, in relapsed/refractory multiple myeloma. Abstract #8505 [Oral]. Les informations mises à jour seront présentées dans le cadre du programme scientifique virtuel 2020 de l'American Society of Clinical Oncology.
2 ClinicalTrials.gov. A Study of JNJ-68284528, a Chimeric Antigen Receptor T Cell (CAR-T) Therapy Directed Against B-Cell Maturation Antigen (BCMA) in Participants With Relapsed or Refractory Multiple Myeloma (CARTITUDE-1). Disponible sur: https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03548207. Dernière consultation en mai 2020.
3 Hay A, Cheung M. CAR T-cells: costs, comparisons, and commentary. J Med Econ. 2019: 22(7): 613-615, DOI: 10.1080/13696998.2019.1582059
4 Cho SF, Anderson KC, Tai YT. Targeting B-cell maturation antigen (BCMA) in multiple myeloma: potential uses of BCMA-based immunotherapy. Front Immunol. 2018;9:18-21.
5 JnJ.com Janssen Enters Worldwide Collaboration and License Agreement with Chinese Company Legend Biotech to Develop Investigational CAR-T Anti-Cancer Therapy. Disponible sur: https://www.jnj.com/media-center/press-releases/janssen-enters-worldwide-collaboration-and-license-agreement-with-chinese-company-legend-biotech-to-develop-investigational-car-t-anti-cancer-therapy. Dernière consultation en mai 2020.
6 JnJ.com. Janssen Announces Investigational CAR-T Therapy JNJ-68284528 Granted PRIME Designation by the European Medicines Agency. Disponible sur: https://www.jnj.com/janssen-announces-investigational-car-t-therapy-jnj-68284528-granted-prime-designation-by-the-european-medicines-agency. Dernière consultation en mai 2020.
7 Agence européenne des médicaments. Fiche d'information PRIME. Disponible sur: https://www.ema.europa.eu/en/human-regulatory/research-development/prime-priority-medicines. Dernière consultation en mai 2020.
8 Agence européenne des médicaments (EMA). Résumé public de l'avis favorable pour la désignation orpheline. Disponible sur: https://www.ema.europa.eu/en/documents/orphan-designation/eu/3/20/2252-public-summary-positive-opinion-orphan-designation-autologous-human-t-cells-genetically_en.pdf. Dernière consultation en mai 2020.
9 American Society of Clinical Oncology. Multiple myeloma: introduction. Disponible sur: https://www.cancer.net/cancer-types/multiple-myeloma/introduction. Dernière consultation en mai 2020.
10 GLOBOCAN 2018. Cancer Today Population Factsheets: Europe Region. Disponible sur: https://gco.iarc.fr/today/data/factsheets/populations/908-europe-fact-sheets.pdf. Dernière consultation en mai 2020.
11 American Society of Clinical Oncology. Multiple Myeloma: Statistics. Disponible sur: https://www.cancer.net/cancer-types/multiple-myeloma/statistics. Dernière consultation en mai 2020.
12 Cancer Research UK. Myeloma Statistics. Disponible sur: https://www.cancerresearchuk.org/health-professional/cancer-statistics/statistics-by-cancer-type/myeloma#heading-Two. Dernière consultation en mai 2020.
13 Costa LJ, Gonsalves WI, Kumar SK. Early mortality in multiple myeloma. Leukemia. 2015;29:16168.
14 Abdi J, Chen G, Chang H, et al. Drug resistance in multiple myeloma: latest findings and new concepts on molecular mechanisms. Oncotarget. 2013;4:2186–2207.
15 Richardson P, Mitsiades C, Schlossman R, et al. The treatment of relapsed and refractory multiple myeloma. Hematology Am Soc Hematol Educ Program. 2007:317-23.
16 American Cancer Society. Multiple Myeloma: Symptoms and Signs. Disponible sur: https://www.cancer.net/cancer-types/multiple-myeloma/symptoms-and-signs. Dernière consultation en mai 2020.
17 Kumar SK, Lee JH, Lahuerta JJ, et al., Risk of progression and survival in multiple myeloma relapsing after therapy with IMiDs and bortezomib: a multicenter international myeloma working group study. Leukemia. 2012;26:149-57.

CP-155158

Mai 2020

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contact avec les médias:
Noah Reymond
Portable: +31 621 38 5718
E-mail: NReymond@its.jnj.com

Relations avec les investisseurs:
Christopher DelOrefice
Bureau: +1 732 524 2955

Jennifer McIntyre
Bureau: +1 732 524 3922

Contacts

Contact avec les médias:
Noah Reymond
Portable: +31 621 38 5718
E-mail: NReymond@its.jnj.com

Relations avec les investisseurs:
Christopher DelOrefice
Bureau: +1 732 524 2955

Jennifer McIntyre
Bureau: +1 732 524 3922