Ventus Therapeutics prend son envol avec un financement de série A de 60 millions de dollars

Fondée par Versant Ventures pour développer des médicaments ciblant le système immunitaire inné

WALTHAM, Mass. & MONTRÉAL--()--Ventus Therapeutics Inc. a annoncé aujourd’hui un financement de série A de 60 millions de dollars (USD) mené par l’investisseur fondateur de la société, Versant Ventures, avec la participation de GV (anciennement Google Ventures). Les fonds serviront à faire progresser trois programmes de recherche et à développer la plateforme d’immunologie structurale de la société en vue de poursuivre des cibles thérapeutiques qui étaient jusqu’ici inaccessibles.

« Le savoir-faire et les technologies dont dispose Ventus nous permettent de créer des petites molécules sélectives pour le système immunitaire inné », a déclaré Marcelo Bigal, M. D., Ph. D., président-directeur général de Ventus. « Grâce à ces compétences et à ces ressources, nous sommes en mesure de nous attaquer à des voies biologiques complexes qui interviennent dans plusieurs maladies. Avec l’appui de Versant et de GV, nous aurons désormais la possibilité de concrétiser nos avancées pour en faire des médicaments novateurs dans le domaine des maladies auto-immunes et de l’oncologie. »

Pharmacopotentialité des voies de l’inflammasome et des voies de détection des acides nucléiques

Le système immunitaire inné englobe de nombreuses protéines, telles que les récepteurs de type NOD, les gasdermines et les enzymes de détection de l’ADN et de l’ARN, qui sont impliquées dans les voies de l’inflammasome et les voies de détection des acides nucléiques. L’importance thérapeutique de ces cibles ne fait aucun doute. Toutefois, la découverte de médicaments se fait attendre. Cela s’explique par le manque de connaissances sur les structures moléculaires impliquées et l’inexistence d’essais biologiques directs et d’entités chimiques actives.

La plateforme d’immunologie structurale de Ventus permet de surmonter ces obstacles. Notre approche, qui allie l’ingénierie des protéines au savoir-faire, permet dans un premier temps de générer et d’exprimer des monomères stables de cibles connues, notamment les inflammasomes et des cibles impliquées dans la détection des acides nucléiques. Dans un deuxième temps, elle permet d’élucider les structures de ces protéines et, par conséquent, de mettre au point des essais biochimiques et biophysiques directs, qui n’existaient pas auparavant.

« En mettant sur pied Ventus, nous avons vu l’opportunité de nous intéresser à l’inflammasome et à des cibles impliquées dans la détection des acides nucléiques, a affirmé Jerel Davis, Ph. D., directeur général chez Versant. Les grands spécialistes universitaires que nous avons réunis contribuent à bâtir un savoir-faire unique dans les disciplines qui sous-tendent la plateforme et l’approche de l’entreprise, soit la biologie structurale et l’immunologie. »

Durant la période de discrétion de Ventus, les fondateurs du milieu universitaire et Inception, l’un des moteurs de découverte de Versant Ventures, ont mis sur pied la plateforme d’immunologie structurale, testé des composés contre diverses cibles et amené les composés actifs au stade de tête de série. L’entreprise entend poursuivre le développement de sa filière interne, mais elle envisage également des partenariats au stade de la découverte afin d’exploiter pleinement le potentiel qu’offre son approche.

Possibilité de cibler un large éventail de maladies

La filière de développement actuelle de Ventus comporte des programmes ciblant diverses maladies auto-immunes et inflammatoires, de même que certaines formes de cancers résistants.

Dans le contexte des maladies auto-immunes, l’intérêt de certaines cibles précises impliquées dans l’inflammasome et la détection des acides nucléiques est bien établi, notamment grâce à la génétique. On sait également que certains médicaments aux stades de la recherche clinique et de la commercialisation sont capables de perturber des voies biochimiques faisant intervenir l’interleukine IL-1β et les interférons de type I. En ce qui concerne le cancer, les résultats cliniques rendent continuellement compte de l’importance du système immunitaire inné et de certains types de cellules en particulier comme les macrophages et les cellules tueuses naturelles.

« Ventus est bien positionnée pour découvrir de nouvelles avenues vers de meilleurs traitements qui ciblent les voies de l’immunité innée à l’origine de nombreuses maladies importantes », a déclaré Brendan Bulik-Sullivan, Ph. D., un partenaire chez GV. « L’expérience de l’équipe dirigeante et l’expertise scientifique qui propulse la recherche pharmacologique de l’entreprise nous inspirent une grande confiance. »

Chercheurs fondateurs et perspectives d’exploitation

L’équipe interne de Ventus travaille de concert avec une équipe de chercheurs qui ont fondé l’entreprise et dont les contributions majeures aux domaines de la biologie structurale et de l’immunologie témoignent de leur grande expertise. Les fondateurs et conseillers scientifiques de l’entreprise sont présentés ci-dessous :

  • Hao Wu, Ph. D., professeure au Département de biochimie et pharmacologie moléculaire à la Faculté de médecine de l’Université Harvard; chercheure principale du programme de médecine cellulaire et moléculaire à l’Hôpital pour enfants de Boston; et membre de l’Académie nationale des sciences. La Dre Wu est une pionnière de l’immunologie structurale axée sur l’élucidation des mécanismes moléculaires de la transduction de signaux par les récepteurs du système immunitaire, en particulier ceux du système immunitaire inné.
  • Richard Flavell, Ph. D., professeur Sterling d’immunobiologie à l’Université Yale; chercheur à l’Institut médical Howard Hughes. Le Dr Flavell est un immunologiste de renommée mondiale et parmi les premiers à avoir utilisé des modèles de souris transgénique pour étudier les maladies inflammatoires. Il est membre de l’Académie nationale des sciences et de l’Académie nationale de médecine des États-Unis, et également de la Royal Society.
  • Judy Lieberman, M. D., Ph. D., titulaire de la Chaire de recherche en médecine cellulaire et moléculaire, et professeure en pédiatrie à la Faculté de médecine de l’Université Harvard. La Dre Lieberman est une grande spécialiste des voies immunitaires qui déclenchent la mort cellulaire.
  • Thomas Tuschl, Ph. D., professeur et directeur du laboratoire de biologie moléculaire sur l’ARN à l’Université Rockefeller. Le Dr Tuschl est un pionnier du domaine de la biologie des acides nucléiques. À l’origine des premiers travaux sur l’inactivation génique dans les cellules de mammifères, il a découvert de petites molécules modulatrices des voies de détection des acides nucléiques.
  • Feng Shao, Ph. D., chercheur et directeur adjoint aux affaires universitaires, à l’Institut national des sciences biologiques à Beijing. Biologiste structural renommé, le Dr Shao s’intéresse entre autres aux mécanismes moléculaires qui gouvernent les infections bactériennes et la défense du système immunitaire inné de l’hôte.
  • Douglas Green, Ph. D., titulaire de la chaire d’immunologie et coresponsable du programme de biologie du cancer au St. Jude Children’s Research Hospital. Le Dr Green a été parmi les premiers à élucider les processus moléculaires fondamentaux qui régissent la mort cellulaire.
  • Russell Vance, Ph. D., professeur d’immunologie et de pathogenèse à l’Université de Californie à Berkeley; chercheur à l’Institut médical Howard Hughes. Le Dr Vance est un éminent spécialiste des mécanismes de l’immunité innée, en particulier du rôle de l’inflammasome NLRP1.

Les activités de Ventus sont menées à partir de deux établissements, l’un situé à Montréal, au Québec, et l’autre à Boston, au Massachusetts. Cette configuration permet à l’entreprise de déployer une équipe qui possède une expérience dans l’industrie et la recherche biopharmaceutique, et de mettre à sa disposition le savoir-faire et les ressources dont elle a besoin en matière d’ingénierie des protéines et de biologie structurale. Grâce à ce financement, l’entreprise compte accroître ses effectifs, pour porter le nombre de scientifiques à plus de 30 d’ici la fin de l’année, afin de faire progresser ses trois programmes de médicaments en développement.

À propos de Ventus Therapeutics

Ventus Therapeutics est une société biopharmaceutique spécialisée dans la découverte et la mise au point de médicaments novateurs à petite molécule qui ciblent le système immunitaire inné afin de traiter les maladies auto-immunes, les maladies inflammatoires et différents cancers. Notre plateforme d’immunologie structurale offre une perspective inédite sur les mécanismes et les structures moléculaires, grâce à une base solide de ressources permettant de cibler précisément le système immunitaire inné. Ces ressources reposent sur un outil d’ingénierie des protéines breveté, qui permet d’élucider les mécanismes de l’immunité innée, et sur des outils de conception raisonnée des médicaments fondée sur la structure. Ventus a élaboré une filière de développement de médicaments alimentée par divers programmes de recherche portant sur les cibles les plus importantes du système immunitaire inné. Notre équipe se compose de dirigeants expérimentés issus du domaine biopharmaceutique et d’un groupe de scientifiques de renom, qui ont fondé l’entreprise et dont les découvertes ont permis de mettre en lumière les mécanismes du système immunitaire inné. Ventus est financée par Versant Ventures, son investisseur fondateur, et GV (anciennement Google Ventures). La société possède des établissements à Boston, au Massachusetts, et à Montréal, au Québec. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site www.ventustx.com.

À propos de Versant Ventures

Versant Ventures est un chef de file en matière d’investissement en santé dont la mission est d’aider des entrepreneurs exceptionnels à former la prochaine génération de grandes entreprises en soins de santé. La société investit dans le secteur des biotechnologies, en mettant l’accent sur la découverte et la mise au point de nouveaux produits thérapeutiques. Avec des actifs sous gestion totalisant 3,2 milliards de dollars et des bureaux en Amérique du Nord et en Europe, Versant a bâti une équipe possédant une solide expertise en investissements, en exploitation d’entreprise et en recherche et développement qui lui assure une approche pratique en matière de création d’entreprises. Depuis la création de la société en 1999, plus de 75 entreprises de Versant ont connu des acquisitions ou des premiers appels publics à l’épargne fructueux. Versant investit actuellement dans son septième fonds, Versant Venture Capital VII, un fonds mondial de biotechnologie de 600 millions de dollars fermé en décembre 2018. En parallèle, la société co-investit dans son fonds stratégique canadien, Versant Voyageurs I, et dans son fonds d’opportunité biotechnologique Versant Vantage I. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site www.versantventures.com.

Contacts

Personnes-ressources
Ventus Therapeutics :
Kathryn Morris, The Yates Network
914-204-6412
kathryn@theyatesnetwork.com

For Versant Ventures:
Steve Edelson, Director of Communications
415-801-8088
sedelson@versantventures.com

Release Summary

Ventus Therapeutics prend son envol avec un financement de série A de 60 millions de dollars, Fondée par Versant Ventures pour développer des médicam.

Contacts

Personnes-ressources
Ventus Therapeutics :
Kathryn Morris, The Yates Network
914-204-6412
kathryn@theyatesnetwork.com

For Versant Ventures:
Steve Edelson, Director of Communications
415-801-8088
sedelson@versantventures.com