Prokarium signe un accord d'option exclusif avec le Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) pour le traitement du cancer de la vessie non invasif sur le plan musculaire (CVNIPM)

LONDRES--()--Prokarium, une société privée de biotechnologie axée sur les bactéries génétiquement modifiées pour le développement de l'immunothérapie microbienne et des vaccins, se réjouit d'annoncer la signature d'un accord d'option exclusif et mondial avec le Centre hospitalier universitaire Vaudois de Lausanne (CHUV), un hôpital de recherche basé en Suisse, pour l'acquisition d'une licence couvrant le traitement des patients atteints d'un cancer de la vessie non invasif sur le plan musculaire (CVNIPM) par instillation intravésicale de Salmonella.

Prokarium étudie l'utilisation de bactéries modifiées pour le développement de l'immunothérapie microbienne contre les tumeurs solides. Leur première indication oncologique en développement préclinique est le CVNIPM, qui représente 400 000 nouveaux cas par an dans le monde et qui manque actuellement de traitements innovants. Prokarium entend perturber le marché avec sa Salmonella modifiée qui agit en stimulant la réponse immunitaire anti-tumorale naturelle ainsi qu'en tuant directement la tumeur.

"Le traitement standard du CVNIPM consiste en l'ablation chirurgicale de la tumeur, suivie de 27 instillations intravésicales de Bacillus Calmette-Guérin (BCG), qui, malgré le taux de réponse initial élevé, présente un taux de récurrence de 40 à 80 % dans les cinq ans," a déclaré Ted Fjallman, docteur en médecine, directeur général de Prokarium. "En outre, il y a une pénurie mondiale importante de BCG et de nombreux patients en oncologie ne peuvent pas recevoir leur traitement."

Prokarium a entamé en 2019 une collaboration avec une équipe du département d'urologie du CHUV, dirigée par le Dr Denise Nardelli-Haefliger. Le groupe, avec le professeur Patrice Jichlinski et le Dr Ilaria Lucca, mène un essai de phase I sur des patients atteints de CVNIPM, afin d'étudier l'administration intravésicale de Salmonella Typhi Ty21a. Prokarium travaille avec cette équipe médicale afin de générer un ensemble de données précliniques adéquat pour déposer une DNR.

"Nous sommes heureux que grâce au partenariat avec Prokarium, les résultats de notre recherche immunothérapeutique de longue durée seront bientôt mis au point au profit des patients du CVNIPM", ont déclaré les inventeurs Sonia Domingos-Pereira, Patrice Jichlinski et Denise Nardelli-Haefliger.

- Fin -

À propos du CVNIPM

Le cancer de la vessie représente 5 % de tous les nouveaux cas de cancer aux États-Unis et représente 550 000 nouveaux cas par an dans le monde. Le stade clinique est déterminé par la profondeur de l'invasion dans la paroi de la vessie et plus de 70 % des cas sont diagnostiqués à un stade précoce, également connu sous le nom de cancer de la vessie non invasif sur le plan musculaire (CVNIPM). Malgré le diagnostic précoce, les seuls traitements approuvés sont le Bacillus Calmette-Guérin (BCG), sujet à des pénuries fréquentes, et la chimiothérapie, tous deux administrés par voie intraveineuse. En raison de son incidence élevée et du faible nombre d'options de traitement, un énorme besoin médical non satisfait subsiste dans le CVNIPM.

À propos de Prokarium

Prokarium est une société de biotechnologie financée par du capital risque, qui se concentre sur les bactéries génétiquement modifiées pour le développement d'immunothérapies et de vaccins microbiens. Le principal candidat vaccin de la société est Entervax™, le premier vaccin combiné typhoïde-paratyphoïde au monde à entrer en clinique en collaboration avec le Wellcome Trust. Depuis 2019, Prokarium étudie l'utilisation de sa plateforme Salmonella comme immunothérapie microbienne pour le traitement des tumeurs solides.

À propos du CHUV

Le CHUV, le Centre Hospitalier Universitaire Vaudois de Lausanne, est l'un des cinq hôpitaux universitaires de Suisse. Avec ses 16 départements cliniques et médico-techniques et leurs nombreux services, le CHUV est réputé pour ses réalisations universitaires dans les domaines de la santé, de la recherche et de l'enseignement.

Le CHUV est également un centre d'enseignement et de recherche médicale réputé grâce à sa collaboration avec la Faculté de biologie et de médecine de l'Université de Lausanne et l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Ensemble, ces institutions forment un vaste campus dans la région lémanique. Le CHUV a été reconnu comme l'un des 10 meilleurs hôpitaux du monde selon le classement 2019 du magazine Newsweek.

C'est avec enthousiasme que le nouveau président du département d'urologie, le professeur Beat Roth, va poursuivre et soutenir les recherches et les études sur ce nouveau traitement du cancer de la vessie.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Prokarium :
Kristen Albright, PharmD
VP BD & Recherche translationnelle
E-mail : kristen.albright@prokarium.com

Contacts

Prokarium :
Kristen Albright, PharmD
VP BD & Recherche translationnelle
E-mail : kristen.albright@prokarium.com