Vivendi : bon chiffre d’affaires au premier trimestre 2020

  • Chiffre d’affaires de 3,870 milliards d’euros, en hausse de 11,9 % (+4,4 % à taux de change et périmètre constants) par rapport à la même période de 2019
  • Forte progression pour UMG : +17,8 % à 1,769 milliard d’euros (+12,7 % à taux de change et périmètre constants)
  • Croissance de Groupe Canal+ portée par l’international : +9,6 % à 1,372 milliard d’euros (+1,0 % à taux de change et périmètre constants)
  • Le chiffre d’affaires consolidé de Vivendi au premier trimestre 2020 est peu affecté par la crise du Covid-19. Des performances variables ont néanmoins été observées par certaines activités au mois de mars, notamment Havas Group, Editis et Vivendi Village, en raison de cette crise. 

Ce communiqué présente un chiffre d’affaires, non audité, établi selon les normes IFRS, arrêté par le Directoire de Vivendi du 17 avril 2020.

PARIS--()--Regulatory News:

Au premier trimestre 2020, le chiffre d’affaires de Vivendi (Paris:VIV) s’élève à 3 870 millions d’euros, contre 3 459 millions d’euros à la même période de 2019, soit une augmentation de 11,9 %, principalement grâce à la progression d’Universal Music Group (UMG) (+267 millions d’euros) et de Groupe Canal+ (+120 millions d’euros, dont 102 millions d’euros au titre de M7). A taux de change et périmètre constants1, le chiffre d’affaires augmente de 4,4 % par rapport au premier trimestre 2019, essentiellement grâce à la progression d’UMG (+12,7 %).

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2020 de Vivendi est peu affecté par les conséquences du Covid-19 dont l’impact est variable selon les activités du Groupe et les zones géographiques où il s’opère. Une baisse de chiffre d’affaires a néanmoins été constatée pour certaines activités au mois de mars, notamment Havas Group, Editis et Vivendi Village, correspondant aux premiers effets de la crise du Covid-19.

Chacun des métiers du Groupe analyse avec attention les conséquences actuelles et potentielles de cette crise. Il est impossible, à ce jour, de déterminer avec certitude combien de temps elle durera et comment elle impactera le chiffre d’affaires et les résultats annuels de Vivendi. Néanmoins, le chiffre d’affaires du 2ième trimestre 2020 de certaines activités, notamment d’Havas Group, d’Editis et de Vivendi Village, devrait être affecté.

Vivendi est confiant quant à la capacité de résilience de ses principaux métiers. Il met tout en œuvre pour assurer la continuité de ses activités, ainsi que pour servir et divertir au mieux ses clients et ses publics, tout en respectant les consignes des autorités de chaque pays où il est implanté.

A la suite de la finalisation le 31 mars 2020 de la cession de 10 % du capital d'Universal Music Group (UMG) à un consortium mené par Tencent sur la base d'une valeur d'entreprise de 30 milliards d'euros pour 100 % du capital d’UMG, la position brute de trésorerie du Groupe s’élève à 4,8 milliards d’euros au 31 mars 2020. Vivendi SE dispose, par ailleurs, de 3,9 milliards d’euros de lignes de crédit confirmées, dont 2,3 milliards d’euros immédiatement disponibles compte tenu des émissions de titres négociables à court terme en cours et des tirages effectués à cette date.

Les emprunts obligataires s’établissent à 5,4 milliards d’euros, avec des maturités qui s’étalent jusqu’en 2028. Compte tenu de ces éléments, la dette nette du groupe ressort à 2,4 milliards d’euros au 31 mars 2020 et le gearing (ratio du taux d’endettement net) s’établirait à environ 15 % (sur la base des capitaux propres au 31 décembre 2019).

La situation financière de Vivendi est donc solide. Moody’s l’a d’ailleurs confirmée, le 31 mars 2020, en reconduisant le rating Baa2 de la dette du Groupe, avec une perspective stable.

Il est rappelé, en outre, que le consortium mené par Tencent a l’option d'acquérir, sur la même base de valorisation, jusqu’à 10 % supplémentaire du capital d'UMG jusqu'au 15 janvier 2021 (voir infra, faits marquants).

Universal Music Group

Au premier trimestre 2020, le chiffre d'affaires d'Universal Music Group (UMG) s'élève à 1 769 millions d'euros, en hausse de 12,7% à taux de change et périmètre constants par rapport au premier trimestre 2019 (+17,8% en données réelles).

Le chiffre d’affaires de la musique enregistrée progresse de 13,1 % à taux de change et périmètre constants grâce à l’augmentation des revenus liés aux abonnements et au streaming (+16,5 %) ainsi qu’à un produit lié à un litige (royalties numériques). Le chiffre d’affaires est impacté par la baisse continue des ventes de téléchargements (-26,1 %), tandis que les ventes physiques sont en légère baisse par rapport au premier trimestre 2019 (-1,4 %).

Les meilleures ventes de musique enregistrée du premier trimestre 2020 comprennent les nouveaux albums de King & Prince, de Justin Bieber, d’Eminem et de The Weeknd, ainsi que la poursuite des ventes des titres de Billie Eilish et de Post Malone.

Le chiffre d’affaires de l’édition musicale augmente de 17,7 % à taux de change et périmètre constants par rapport au premier trimestre 2019, également porté par la croissance des revenus liés aux abonnements et au streaming.

Le chiffre d’affaires du merchandising et des autres activités diminue de 4,9 % à taux de change et périmètre constants par rapport au premier trimestre 2019, en raison de la baisse des activités de concerts partiellement compensée par la hausse des ventes directes aux consommateurs.

Groupe Canal+

Au premier trimestre 2020, le chiffre d’affaires de Groupe Canal+ s’élève à 1 372 millions d’euros, en progression de 9,6 % par rapport au premier trimestre 2019 (+1,0 % à taux de change et périmètre constants). Cette évolution est portée en particulier par la croissance du chiffre d’affaires de la télévision payante à l’international.

Le portefeuille global d'abonnés (individuels et collectifs) de Groupe Canal+, qui intègre désormais les activités de M7, atteint 20,1 millions à la fin du premier trimestre 2020, contre 16,7 millions au premier trimestre 2019 en pro forma, dont 8,4 millions en France métropolitaine (plus de 7,8 millions en abonnés individuels).

Le chiffre d’affaires de la télévision en France métropolitaine baisse légèrement (-0,7 % à taux de change et périmètre constants). Le portefeuille d’abonnés individuels aux offres Canal+ continue de croître avec un gain net de 62 000 abonnés en un an.

Le chiffre d’affaires à l’international progresse de 35,3 % (+8,7 % à taux de change et périmètre constants) en raison de la très forte croissance du parc d’abonnés sur un an (+3,5 millions), portée à la fois par la croissance organique et par l’intégration de M7.

La crise sanitaire actuelle liée au Covid-19 touchant l’ensemble de ses sources de revenus, Groupe Canal+ se mobilise pour assurer la continuité de l’essentiel de ses activités et mettre en place des actions de solidarité, tout en renforçant sa vigilance dans la revue de ses dépenses et de ses investissements.

Canal+ a reporté au 7 avril 2020 le lancement de Disney+ en France, initialement prévu le 24 mars, à la demande du gouvernement français face au risque de saturation des réseaux lié à la crise sanitaire.

Havas Group

Au premier trimestre 2020, le chiffre d’affaires d’Havas Group atteint 524 millions d’euros. Le revenu net2 s’élève à 507 millions d’euros, en hausse de 1,0 % par rapport au premier trimestre 2019. La variation organique ressort à -3,3 % ; les effets de change sont positifs de 1,8 % et la contribution des acquisitions s’élève à 2,5 %.

Les performances de l’activité du premier trimestre 2020 reflètent les premiers impacts de la crise sanitaire actuelle au niveau mondial. Ces impacts sont très variables selon les zones, les métiers et les secteurs d’activité des clients. Il est encore difficile, à ce stade, d’émettre des tendances. Si les performances ont été globalement en ligne avec le budget jusqu’à fin février, celles du mois de mars ont été en retrait.

A fin mars, l’activité résiste encore bien en Amérique du Nord. En Europe, alors que l’activité reste positive au Royaume-Uni, elle recule nettement dans la plupart des pays. A taux de change et périmètre constants, l’activité en Asie-Pacifique recule légèrement bien que la Chine, Hong Kong et Singapour soient des zones très impactées au premier trimestre ; l’Inde contribue fortement à la performance globale de la région. L’activité en Amérique latine baisse.

Le deuxième trimestre sera vraisemblablement impacté par cette crise. Néanmoins, il est indispensable pour les marques de continuer à communiquer durant cette période. Havas Group est pleinement mobilisé dans l’étude de l’évolution rapide des comportements des consommateurs afin d’anticiper les besoins de ses clients en matière de communication. En parallèle, Havas Group met en œuvre une adaptation de ses coûts opérationnels pour limiter la détérioration de sa rentabilité.

Editis

Au premier trimestre 2020, le chiffre d’affaires d’Editis s’établit à 116 millions d’euros, en recul pro forma de 14,3 % à taux de change et périmètre constants par rapport au premier trimestre 2019. Cette baisse du chiffre d’affaires provient intégralement du mois de mars, avec le début de la période de confinement qui pénalise le secteur de l’édition (fermeture obligatoire d’une grande partie des points de vente).

Toutes les activités d’Editis sont impactées : à taux de change et périmètre constants, le chiffre d’affaires de l’activité Education & Référence diminue de 9,9 %, celui de la littérature de 20,7 % et celui de la diffusion des éditeurs partenaires de 5,1 %. En revanche, le chiffre d’affaires des segments du parascolaire, de l’e-learning et de l’audiobook progresse.

Pendant la période qui a précédé le confinement, la littérature a réalisé une bonne performance avec le lancement en février d’Au soleil redouté de Michel Bussi, qui s’est classé tout de suite dans les meilleures ventes, et le succès d’On n’est jamais mieux guéri que par soi-même de Frédéric Saldmann.

Editis a également renforcé sa position de leader sur le segment des ouvrages de Youtubeurs et influenceurs (40 % de parts de marché).

Dans le domaine de l’audiobook, Lizzie, l’entité spécialisée d’Editis, a reçu deux des trois prix du livre audio décernés par France Culture/Lire dans le noir : Mon chien stupide de John Fante lu par Thibault de Montalembert dans la catégorie fiction, et Léonard de Vinci, la biographie de Walter Isaacson lue par François Hatt dans la catégorie non-fiction.

Autres métiers

Le chiffre d’affaires de Gameloft s’établit à 61 millions d’euros au premier trimestre 2020, en baisse de 10,4 % par rapport au premier trimestre 2019. Les ventes sur les plateformes OTT (Apple, Google, Microsoft, etc.) représentent 73 % des ventes totales de Gameloft. Disney Magic Kingdoms, March of Empires, Asphalt 9: Legends, Dragon Mania Legends et Asphalt 8: Airborne, enregistrent les meilleures ventes du premier trimestre 2020, représentant 54 % du chiffre d’affaires total de Gameloft. Asphalt 9: Legends, dernier volet de la franchise de jeux de course sur mobile la plus téléchargée au monde, plusieurs fois récompensée, atteint 4 millions de téléchargements sur Nintendo Switch™ cinq mois seulement après sa sortie.

Le chiffre d’affaires de Vivendi Village s’établit à 23 millions d’euros au premier trimestre 2020, en baisse de 3,4 % (-13,4 % à taux de change et périmètre constants) par rapport au premier trimestre 2019. Le chiffre d’affaires des activités de billetterie, fédérées sous la marque See Tickets, s’établit à 14 millions d’euros (-5,4 % par rapport au premier trimestre 2019) et celui des activités de spectacle vivant à 8 millions d’euros (+1,4 %). Après un très bon démarrage au début du trimestre, la décision des autorités françaises, le 9 mars 2020, d’interdire tout rassemblant de plus de 1 000 personnes, et les mesures de confinement prises progressivement en Europe et en Afrique, ont fortement pesé sur le chiffre d’affaires en fin de période.

Au premier trimestre 2020, le chiffre d’affaires de Nouvelles Initiatives, qui regroupe les entités Dailymotion et GVA, s’élève à 15 millions d’euros, en baisse de 3,9 % par rapport au premier trimestre 2019 (-3,9 % à taux de change et périmètre constants). Dailymotion a signé de nombreux partenariats, notamment avec Pure Medias (Webedia) en France, Workpoint TV, The Manila Times, Glia Cloud en Asie, ainsi qu’Extra TV et Televisa aux US/LATAM. L’audience de Dailymotion sur les contenus premium a progressé de plus de 50 % par rapport au premier trimestre 2019 et représente plus de 70 % de son audience globale. De son côté, GVA, opérateur télécoms en Afrique, a lancé en mars ses offres Internet très haut débit dans deux nouvelles capitales, Abidjan en Côte d’Ivoire et Kigali au Rwanda, renforçant significativement sa présence et son réseau sur le continent.

Faits marquants du premier trimestre et évènements récents

  • Accord avec Tencent : le 31 mars 2020, Vivendi a annoncé avoir finalisé la cession de 10 % du capital d'Universal Music Group à un consortium mené par Tencent, trois mois après l'accord signé le 31 décembre 2019, sur la base d'une valeur d'entreprise de 30 milliards d'euros pour 100 % du capital d’UMG. Cette cession de 10 % a généré un encaissement de l’ordre de 2,8 milliards d’euros3.
    Dans les comptes consolidés de Vivendi, en application de la norme IFRS 10, la plus-value de cession de 10 % du capital d’UMG, égale à la différence entre le prix de cession et la valeur dans les comptes consolidés des intérêts minoritaires cédés, est enregistrée directement en augmentation des capitaux propres attribuables aux actionnaires de Vivendi SE. Dans les comptes sociaux de Vivendi, conformément aux normes spécifiques applicables dans les comptes sociaux, la plus-value de cession de 10 % du capital d’UMG sera comptabilisée dans le résultat.
    Le consortium, mené par Tencent, comprenant Tencent Music Entertainment et d’autres co-investisseurs financiers, a l’option d'acquérir, sur la même base de valorisation, jusqu’à 10 % supplémentaire du capital d'UMG jusqu'au 15 janvier 2021. Cette opération est complétée par un accord distinct permettant à Tencent Music Entertainment d’acquérir une participation minoritaire du capital de la filiale d’UMG regroupant ses activités chinoises. Vivendi se réjouit de l’arrivée du consortium mené par Tencent, qui permettra à UMG de se développer davantage en Asie.
    Ce très important accord stratégique étant désormais finalisé, Vivendi poursuit l’éventuelle cession de participations minoritaires supplémentaires dans UMG avec l’assistance de plusieurs banques qu’il a mandatées.
    Une introduction en Bourse est prévue au plus tard début 2023. Vivendi a l’intention d’utiliser la trésorerie issue de ces différentes opérations pour un programme significatif de rachats d’actions et des acquisitions.
  • Programme de rachat d’actions : entre le 1er janvier et le 6 mars 2020, Vivendi a racheté sur le marché 23,02 millions d’actions, soit 1,76% du capital à la date de mise en œuvre du programme représentant un décaissement de 559 millions d’euros. En conséquence, le nombre total d’actions rachetées dans le cadre du programme s’établit à 130,93 millions d’actions soit 10 % du capital (à la date de mise en œuvre du programme) conformément à l’autorisation de l’Assemblée générale du 15 avril 2019.
    A ce jour, Vivendi détient 35,50 millions d’actions d’autocontrôle, représentant 2,99 % du capital, dont 8,14 millions d’actions adossées à la couverture de plans d’action de performance, 8,25 millions d’actions adossées à des cessions aux salariés ou aux mandataires sociaux (opérations d’actionnariat salarié) et 19,10 millions d’actions adossées à l’annulation.
  • Programme EMTN : le 3 avril 2020, Vivendi a renouvelé son programme EMTN (Euro Medium-Term Notes), le portant à un montant de 8 milliards d’euros, ce qui lui donne ainsi toute flexibilité pour émettre le cas échéant sur les marchés obligataires. Ce programme est enregistré auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) sous le numéro de visa N°20-117 pour une durée de 12 mois. Par ailleurs, le 31 mars 2020, Moody's a confirmé la note long terme de Vivendi à Baa2 avec une perspective stable.
  • Assemblée générale mixte de ce jour à 15h30, retransmise en direct et dans son intégralité sur le site internet du Groupe www.vivendi.com : les actionnaires de Vivendi ont été invités à se prononcer sur 30 résolutions à titre ordinaire ou extraordinaire. Il a notamment été proposé le renouvellement du mandat de Monsieur Yannick Bolloré et la nomination de Monsieur Laurent Dassault au Conseil de surveillance.

Des « slides » (en anglais uniquement) relatives au chiffre d’affaires du premier trimestre 2020 sont disponibles sur le site internet du groupe www.vivendi.com dans la rubrique Investisseurs-Analystes.

Avertissement Important

Déclarations prospectives : Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives relatives à la situation financière, aux résultats des opérations, aux métiers, à la stratégie et aux perspectives de Vivendi, y compris en termes d’impact de certaines opérations ainsi que de paiement de dividendes, de distributions et de rachats d’actions. Même si Vivendi estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d’un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, notamment les risques liés à l’obtention de l’accord d’autorités de la concurrence et d’autres autorités réglementaires ainsi que toutes les autres autorisations qui pourraient être requises dans le cadre de certaines opérations et les risques décrits dans les documents déposés par Vivendi auprès de l’Autorité des Marchés Financiers, également disponibles en langue anglaise sur notre site (www.vivendi.com). Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement copie des documents déposés par Vivendi auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (www.amf-france.org) ou directement auprès de Vivendi. Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives qui ne peuvent s’apprécier qu’au jour de sa diffusion. Vivendi ne prend aucun engagement de compléter, mettre à jour ou modifier ces déclarations prospectives en raison d’une information nouvelle, d’un évènement futur ou de toute autre raison.

Par ailleurs, le chiffre d’affaires du premier trimestre 2020 de Vivendi est peu affecté par les conséquences du Covid-19 dont l’impact est variable selon les activités du Groupe et les zones géographiques où il s’opère. Une baisse de chiffre d’affaires a néanmoins été constatée pour certaines activités au mois de mars, notamment Havas Group, Editis et Vivendi Village, correspondant aux premiers effets de la crise du Covid-19.

Chacun des métiers du Groupe analyse avec attention les conséquences actuelles et potentielles de cette crise. Il est impossible, à ce jour, de déterminer avec certitude combien de temps elle durera et comment elle impactera le chiffre d’affaires et les résultats annuels de Vivendi. Néanmoins, le chiffre d’affaires du 2ième trimestre 2020 de certaines activités, notamment d’Havas Group, d’Editis et de Vivendi Village, devrait être affecté.

Vivendi est confiant quant à la capacité de résilience de ses principaux métiers. Il met tout en œuvre pour assurer la continuité de ses activités, ainsi que pour servir et divertir au mieux ses clients et ses publics, tout en respectant les consignes des autorités de chaque pays où il est implanté.

ADR non sponsorisés. Vivendi ne sponsorise pas de programme d’American Depositary Receipt (ADR) concernant ses actions. Tout programme d’ADR existant actuellement est « non sponsorisé » et n’a aucun lien, de quelque nature que ce soit, avec Vivendi. Vivendi décline toute responsabilité concernant un tel programme.

A propos de Vivendi

Vivendi travaille depuis 2014 à la construction d’un groupe européen d’envergure mondiale dans les contenus, les médias et la communication. Dans la création de contenus, le Groupe détient des actifs puissants et complémentaires dans la musique (Universal Music Group), les séries et films (Groupe Canal+), l’édition (Editis) et les jeux vidéo (Gameloft), qui sont les contenus de divertissement les plus consommés dans le monde. Dans la distribution, Vivendi a acquis et repositionné Dailymotion pour doter ses contenus d’une nouvelle vitrine numérique. Le Groupe s’est également rapproché de plusieurs opérateurs télécoms et plateformes afin d’élargir au maximum ses réseaux de distribution. Dans la communication, Havas dispose d’une expertise créative unique dans la valorisation des contenus gratuits et dans les formats courts, de plus en plus utilisés sur mobile. Par ailleurs, dans le spectacle vivant, la valorisation de franchises et la billetterie, Vivendi explore de nouvelles activités complémentaires de ses métiers, fédérées sous Vivendi Village. Les différentes entités de Vivendi travaillent pleinement ensemble, évoluant au sein d’un groupe industriel intégré et créant ainsi plus de valeur. www.vivendi.com

ANNEXE

VIVENDI

CHIFFRE D’AFFAIRES PAR METIER

 

1er trimestres clos le 31 mars 

     
(en millions d'euros)  

2020

 

2019

  % de variation % de
variation à
taux de
change
constants
% de
variation à
taux de
change et
périmètre
constants (a)
Chiffre d'affaires    
Universal Music Group  

1 769

 

1 502

 

+17,8%

+15,0%

+12,7%

Groupe Canal+  

1 372

 

1 252

 

+9,6%

+9,4%

+1,0%

Havas Group  

524

 

525

 

-0,2%

 

-1,9%

-4,4%

Editis  

116

 

89

 

+31,0%

 

+31,0%

-14,3%

Gameloft  

61

 

68

 

-10,4%

 

-11,6%

-11,6%

Vivendi Village  

23

 

23

 

-3,4%

 

-5,0%

-13,4%

Nouvelles Initiatives  

15

 

15

 

-3,9%

 

-3,9%

-3,9%

Eliminations des opérations intersegment  

(10)

 

(15)

         
Total Vivendi  

3 870

 

3 459

 

+11,9%

 

+10,3%

 

+4,4%

a. Le périmètre constant permet notamment de retraiter les impacts de l’acquisition de M7 par Groupe Canal+ (12 septembre 2019), de l’acquisition du solde de participation dans Ingrooves Music Group consolidé par Universal Music Group
(15 mars 2019) et de l’acquisition d’Editis (31 janvier 2019).


1 Le périmètre constant permet notamment de retraiter les impacts de l’acquisition de M7 par Groupe Canal+ (12 septembre 2019), du solde de la participation dans Ingrooves Music Group consolidé par Universal Music Group (15 mars 2019) et de l’acquisition d’Editis (31 janvier 2019).

2 Le revenu net correspond au chiffre d’affaires d’Havas Group après déduction des coûts refacturables aux clients.

3Dans le cadre de la rationalisation de la structure juridique d’UMG préalable à la finalisation de l’opération, certaines dettes ont été contractées par la holding UMG; dettes qui sont un prêt interne entre UMG et Vivendi SE (pas d'augmentation de la dette consolidée de Vivendi).

Contacts

Médias
Paris
Jean-Louis Erneux
+33 (0) 1 71 71 15 84
Solange Maulini
+33 (0) 1 71 71 11 73

Relations Investisseurs
Paris
Xavier Le Roy
+33 (0) 1 71 71 18 77
Nathalie Pellet
+33 (0)1 71 71 11 24
Delphine Maillet
+33 (0)1 71 71 17 20

Contacts

Médias
Paris
Jean-Louis Erneux
+33 (0) 1 71 71 15 84
Solange Maulini
+33 (0) 1 71 71 11 73

Relations Investisseurs
Paris
Xavier Le Roy
+33 (0) 1 71 71 18 77
Nathalie Pellet
+33 (0)1 71 71 11 24
Delphine Maillet
+33 (0)1 71 71 17 20