bioMérieux – Information financière du 1er trimestre 2020

  • bioMérieux pleinement mobilisée face à l’épidémie de COVID-19
  • Croissance organique de plus de 20 % à taux de change et périmètre constants au terme du premier trimestre :
    • 769 millions d’euros de chiffre d’affaires
    • +21,5 % de croissance à données publiées
  • Forte hausse des ventes des gammes de biologie moléculaire, liée à la demande exceptionnelle pour les tests respiratoires
  • Impacts négatifs attendus, mais encore peu visibles à ce stade, dus au ralentissement de l’activité de routine des laboratoires
  • Objectifs 2020 suspendus compte tenu du manque de visibilité sur l’ensemble des impacts de la crise sanitaire mondiale

MARCY L'ÉTOILE, France--()--Regulatory News:

bioMérieux (Paris:BIM):

 

Alexandre Mérieux, Président Directeur Général, déclare : « Dans cette crise sanitaire sans précédent, l’industrie du diagnostic in vitro joue un rôle crucial pour lutter contre l’épidémie de COVID-19. bioMérieux s’est mobilisée dès le mois de janvier pour apporter aux professionnels de santé des solutions diagnostiques du SARS-CoV-2 dont certaines sont déjà mises à disposition des laboratoires et d’autres amenées à venir les compléter. Nos équipes font preuve d’un engagement fort pour développer, produire, acheminer nos solutions de diagnostic et assurer le support de nos clients. Dans ce contexte exceptionnel et qui évolue rapidement, nous suspendons nos objectifs jusqu’à ce que la visibilité s’améliore. »

bioMérieux, acteur mondial du diagnostic in vitro, communique aujourd'hui les informations trimestrielles relatives à son activité au 31 mars 2020.

ACTIVITÉ

Au 31 mars 2020, le chiffre d’affaires de bioMérieux a atteint 769 millions d’euros contre 632 millions d’euros au premier trimestre 2019, soit une croissance de 21,5 %. La croissance organique, hors effets de change et de périmètre, a atteint 20,8 % du fait de la demande exceptionnelle pour les tests de biologie moléculaire nécessaires dans le contexte de l’épidémie de COVID-19. Les premiers effets défavorables de l’épidémie de COVID-19 sur la dynamique commerciale, en particulier dans le domaine des immunoessais, ont été enregistrés sur les dernières semaines du trimestre et devraient se renforcer au cours des prochains mois. Les effets de change ont été légèrement favorables, apportant environ 1 point de croissance supplémentaire, essentiellement dus au renforcement du dollar américain face à l’euro.

Évolution du chiffre d’affaires

En millions d'euros

 

 

 

 

CHIFFRE D’AFFAIRES – 31 MARS 2019

632

 

 

 

Effets de change

+7

+1,1 %

 

 

Variations de périmètre (1)

-2

-0,3 %

 

 

Croissance organique, à taux de change et périmètre constants

+131

+20,8 %

 

 

CHIFFRE D’AFFAIRES – 31 MARS 2020

769

+21,5 %

 

 

(1) cession d’activités en Australie, acquisition de Invisible Sentinel (7 février 2019)

ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR APPLICATION

Chiffre d’affaires
par application

En millions d'euros

T1
2020

 

T1
2019

Variation
À données

publiées

Variation
À devises et

périmètre constants

 

 

Applications cliniques

655,8

 

525,9

+24,7 %

+23,3 %

 

Microbiologie

251,6

 

235,9

+6,7 %

+6,3 %

 

Immunoessais

98,8

 

109,1

-9,4 %

-9,9 %

 

Biologie Moléculaire

293,2

 

172,8

+69,7 %

+66,9 %

 

Autres gammes (1)

12,2

 

8,1

+50,6 %

+43,8 %

 

Applications industrielles

113,0

 

106,6

+6,0 %

+7,9 %

 

TOTAL GROUPE

768,8

 

632,5

+21,5 %

+20,8%

 

(1) incluant Applied Maths, BioFire Defense

■ Dans le domaine clinique, qui a représenté environ 85 % des ventes totales cumulées du Groupe, le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2020 a atteint 656 millions d’euros, en hausse de 23,3 % d’une année sur l’autre.

  • Dans le domaine de la microbiologie, la croissance du 1er trimestre a été solide, portée par la progression du chiffre d’affaires des réactifs des principales gammes, VITEK® et BACT/ALERT®, ainsi que par une bonne dynamique de ventes d’instruments pour l’automatisation des laboratoires de microbiologie.
  • Dans le domaine des immunoessais, le chiffre d’affaires a baissé au 1er trimestre, principalement affecté par le ralentissement des ventes de réactifs en Chine, au Moyen-Orient et en Europe. Les gammes VIDAS® et de HYBIOME sont les plus exposées à la diminution de la demande pour les tests de routine voire même d’urgence non respiratoire induite par le contexte sanitaire actuel et ont enregistré des baisses significatives.
  • En biologie moléculaire, la gamme BIOFIRE® FILMARRAY® a enregistré une progression de 67 % au cours des 3 premiers mois de l’année, portée par une utilisation exceptionnelle des panels respiratoires et du panel pneumonie dans le cadre de l’épidémie de COVID-19. La progression de la base installée a également été inhabituelle avec plus de 1 400 systèmes installés au cours du trimestre, portant ainsi la base installée totale à environ 11 900 unités. En outre, la croissance de la biologie moléculaire a été alimentée par la demande hors norme pour les instruments et les réactifs d’extraction d’ADN/ARN. Les nouveaux tests dédiés à la détection spécifique de SARS-CoV-2 n’ont pas encore enregistré de chiffre d’affaires au mois de mars 2020.

■ Le chiffre d’affaires des applications industrielles, qui a représenté environ 15 % des ventes du Groupe, s’est établi à 113 millions d’euros au terme du 1er trimestre 2020, en hausse de 7,9 % d’une année sur l’autre. La croissance a été essentiellement soutenue par la progression des réactifs de microbiologie destinés aux clients pharmaceutiques et des gammes de microbiologie et de biologie moléculaire destinées aux clients agroalimentaires.

ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE

Chiffre d’affaires
par Région

En millions d'euros

T1
2020

 

T1
2019

Variation
À données

publiées

Variation
À devises et

périmètre constants

 

Amériques

397,7

 

296,8

+34,0 %

+32,2 %

 

Amérique du Nord

358,2

 

262,1

+36,7 %

+33,0 %

 

Amérique latine

39,5

 

34,7

+13,7 %

+26,7 %

 

Europe (1)

247,7

 

223,5

+10,8 %

+10,7 %

 

Asie Pacifique

123,4

 

112,2

+10,0 %

+10,5 %

 

TOTAL GROUPE

768,8

 

632,5

+21,5 %

+20,8 %

 

(1) y compris le Moyen-Orient et l'Afrique

■ Le chiffre d’affaires de la région Amériques (52 % du CA total du Groupe) a atteint 398 millions d’euros au 1er trimestre, soit une progression de 32 % par rapport à la même période de l’année précédente.

  • En Amérique du Nord (47 % du CA total du Groupe), la croissance du trimestre a été principalement favorisée par l’augmentation de l’utilisation des panels BIOFIRE® FILMARRAY® pour écarter d’autres causes possibles d’infections respiratoires que le SARS-CoV-2. En outre, les ventes de microbiologie ont bénéficié de facturations liées à l’installation de systèmes d’automatisation des laboratoires de microbiologie. En immunoessais, la baisse des prix sur les tests de dosage de la procalcitonine s’est poursuivie, en ligne avec la tendance de 2019.
  • En Amérique latine, la croissance organique des ventes au cours du trimestre a été soutenue, tirée par la bonne dynamique en biologie moléculaire et par des hausses de prix en compensation des dévaluations des monnaies locales.

■ En Europe – Moyen-Orient – Afrique (32 % du CA total du Groupe), le chiffre d’affaires s’est élevé à 248 millions d’euros au terme des 3 derniers mois, en hausse de 10,7 % d’une année sur l’autre.

  • En Europe (30 % du CA total du Groupe), la progression du chiffre d’affaires a été particulièrement rapide dans l’ensemble des pays de la zone, soutenue par la forte activité en biologie moléculaire. En dehors de cette activité exceptionnelle, les croissances de la microbiologie et des applications industrielles sont restées solides, en ligne avec les tendances passées tandis que les ventes en immunoessais ont poursuivi leur baisse.
  • Dans la zone Russie – Moyen-Orient – Afrique, la croissance a été modérée du fait d’un ralentissement de l’activité dans les immunoessais dans certains pays alors que la microbiologie et la biologie moléculaire ont enregistré des progressions à deux chiffres.

■ En Asie Pacifique (16 % du CA total du Groupe), les ventes ont atteint 123 millions d’euros au 1er trimestre 2020, en augmentation de 10,5 % par rapport à la même période de l’année précédente. En Chine la croissance s’est maintenue au cours du trimestre mais les premiers effets de la crise sanitaire ont été visibles au mois de mars, notamment sur l’activité de HYBIOME dont le menu est majoritairement composé de tests de routine.

ÉVÉNEMENTS DU TRIMESTRE ET POSTÉRIEURS À LA CLÔTURE

Lancement de tests pour la détection du SARS-CoV-2

En mars 2020, bioMérieux a annoncé la mise à disposition de plusieurs tests de détection spécifiques du SARS-CoV-2.

Le test SARS-CoV-2 R-GENE® de la gamme ARGENE® est un test PCR en temps réel utilisable sur plateformes ouvertes qui a été validé par le Centre National de Référence des virus des infections respiratoires. Il est produit et disponible en France. Depuis le 10 avril, le test SARS-COV-2 R-GENE® est marqué CE, le rendant ainsi disponible en Europe et dans les pays qui reconnaissent le marquage CE. Il devrait être soumis rapidement à la FDA (Food and Drug Administration) pour une EUA (Emergency Use Authorization).

Le test BIOFIRE® COVID-19 a reçu une EUA de la FDA fin mars. Développé par BioFire Defense, le test BIOFIRE® COVID-19 détecte le SARS-CoV-2 en environ 45 minutes à partir d'un prélèvement nasopharyngé et fonctionne sur les plateformes totalement automatisées FILMARRAY® 2.0 ou FILMARRAY® TORCH.

bioMérieux développe aussi une nouvelle version étendue de son Panel Respiratoire 2 BIOFIRE® FILMARRAY® (RP2) : le panel BIOFIRE® RP2.1. Ce nouveau panel intégrera le SARS-CoV-2 en plus des 21 pathogènes les plus fréquemment responsables d’infections respiratoires qu’il permet déjà de détecter, en environ 45 minutes environ. Il sera également disponible sur les plateformes FILMARRAY® 2.0 et FILMARRAY® TORCH. Ce test devrait être soumis à la FDA pour une EUA dans les prochaines semaines.

En outre, bioMérieux a initié des travaux de développement pour des tests sérologiques destinés à la détection de la réponse immunitaire associée à ce nouveau coronavirus.

Accréditation FDA et marquage CE du panel BIOFIRE® BCID2

En mars 2020, bioMérieux a reçu l’accréditation 510(k) de la FDA américaine pour le nouveau panel BIOFIRE® BCID2. Ce nouveau test a également été marqué CE au cours du mois d’avril 2020.

La nouvelle génération du panel BIOFIRE® BCID inclut 26 bactéries, 7 levures et 10 gènes de résistance aux antibiotiques, dont notamment des pathogènes émergents tels que Candida auris ainsi que des nouvelles cibles pour permettre une identification encore plus précise du staphylocoque doré résistant à la méthicilline (SARM) et d’autres microorganismes résistants. Le diagnostic rapide et la mise en place d’un traitement approprié du sepsis et des infections du sang jouent un rôle clé dans la prise en charge des patients gravement malades, comme ceux qui développent des infections secondaires suite à une infection au COVID-19. Les résultats du panel BIOFIRE® BCID2 sont obtenus en 1h environ grâce aux systèmes FILMARRAY® 2.0 et FILMARRAY® TORCH.

Le lancement commercial du panel BIOFIRE® BCID2 est prévu pour le mois de juin.

OBJECTIFS 2020

bioMérieux annonce suspendre ses objectifs 2020 publiés le 26 février dernier et qui comprenaient, comme annoncé, « des incertitudes, telles qu’appréciées à la date de publication, liées à l’épidémie de coronavirus COVID-19 et notamment ses conséquences possibles sur l’économie chinoise au premier semestre ».

Face à la dégradation de la situation sanitaire et économique mondiale du fait de la propagation rapide du SARS-CoV-2 partout dans le monde, le manque de visibilité actuel ne permet pas à bioMérieux, à ce stade, de donner de nouveaux objectifs pour l’année 2020. En effet, l’épidémie de COVID-19 induit une utilisation bien supérieure à la normale des tests moléculaires respiratoires mais entraine aussi une forte diminution du flux de patients pour d’autres motifs de consultations, qui va peser sur les gammes d’immunoessais et de microbiologie.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET DIVIDENDE

Comme annoncé le 9 avril 2020, le Conseil d’administration de bioMérieux a pris la décision, compte tenu des circonstances exceptionnelles liées à la pandémie de COVID-19, de reporter la tenue de l’Assemblée Générale Annuelle initialement prévue le 19 mai 2020 au 30 juin 2020.

En outre, le Conseil d’administration a décidé de revoir à une date ultérieure sa décision concernant la distribution du dividende précédemment annoncée le 26 février 2020.

RÉUNION D’INFORMATION

bioMérieux organise une réunion d’information le jeudi 16 avril 2020 à 15h (heure de Paris, GMT+1). Cette réunion se tiendra en anglais et sera accessible par téléphone uniquement :

France

Europe

États-Unis

+33 (0)1 76 77 22 57

+44 (0)330 336 9411

+1 323 794 2597

Code d’accès : 675 6483

CALENDRIER FINANCIER

Assemblée générale des actionnaires

 

30 juin 2020

Chiffre d’affaires du 2e trimestre 2020 et résultats semestriels au 30 juin 2020

 

2 septembre 2020

Notes et définitions :

Les anticipations et objectifs ci-dessus reposent, en tout ou partie, sur des appréciations ou des décisions qui pourraient évoluer ou être modifiées en raison, en particulier, des incertitudes et des risques liés à l'environnement économique, financier, réglementaire et concurrentiel, notamment ceux exposés dans le Document d’Enregistrement Universel 2019. La Société ne prend donc aucun engagement ni ne donne aucune garantie sur la réalisation des objectifs ci-dessus. Elle ne s’engage pas à publier ou communiquer d’éventuels rectificatifs ou mises à jour de ces éléments, sous réserve des obligations d’information permanente pesant sur les sociétés dont les actions sont admises aux négociations sur un marché financier.

Effets de change : les effets de change sont déterminés en convertissant les données de la période en cours au taux de change moyen de l’année précédente de la période de comparaison. En pratique, les taux de change utilisés peuvent être les taux moyens communiqués par la BCE ou les taux couverts lorsque des instruments de couverture ont été mis en place.

Variation de périmètres : les effets des variations de périmètre sont déterminés :

- pour les acquisitions de la période, en déduisant des ventes de la période le montant des ventes réalisées durant la période par les entités acquises à compter de leur entrée dans le périmètre de consolidation ;
- pour les acquisitions de la période précédente, en déduisant des ventes de la période le montant des ventes réalisées au cours des mois durant lesquels les entités acquises n’étaient pas consolidées lors de la période précédente ;
- pour les cessions de la période, en ajoutant aux ventes de la période le montant des ventes réalisées par les entités cédées la période précédente, au cours des mois durant lesquels ces entités ne sont plus consolidées sur la période en cours ;
- pour les cessions de la période précédente, en ajoutant aux ventes de la période les ventes réalisées durant la période précédente par les entités cédées.

À PROPOS DE BIOMÉRIEUX

Pioneering Diagnostics

Acteur mondial dans le domaine du diagnostic in vitro depuis plus de 55 ans, bioMérieux est présente dans 44 pays et sert plus de 160 pays avec un large réseau de distributeurs. En 2019, le chiffre d'affaires de bioMérieux s’est élevé à 2,7 milliards d'euros, dont plus de 90 % ont été réalisés à l’international.

bioMérieux offre des solutions de diagnostic (systèmes, réactifs, logiciels et services) qui déterminent l’origine d’une maladie ou d’une contamination pour améliorer la santé des patients et assurer la sécurité des consommateurs. Ses produits sont utilisés principalement pour le diagnostic des maladies infectieuses. Ils sont également utilisés pour la détection de micro-organismes dans les produits agroalimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques.

 

bioMérieux est une société cotée sur Euronext Paris.

Code : BIM - Code ISIN : FR0013280286

Reuters : BIOX.PA / Bloomberg : BIM.FP

Site internet : www.biomerieux.com

Note : sauf mention contraire les croissances sont exprimées d’une année sur l’autre à devises et périmètre constants.

Contacts

Relations Investisseurs
bioMérieux
Sylvain Morgeau
Tél. : + 33 4 78 87 51 36
investor.relations@biomerieux.com

Relations Presse
bioMérieux
Aurore Sergeant
Tél. : + 33 4 78 87 21 99
media@biomerieux.com

Image Sept
Laurence Heilbronn
Tél. : + 33 1 53 70 74 64
lheilbronn@image7.fr

Claire Doligez
Tél. : + 33 1 53 70 74 48
cdoligez@image7.fr

Contacts

Relations Investisseurs
bioMérieux
Sylvain Morgeau
Tél. : + 33 4 78 87 51 36
investor.relations@biomerieux.com

Relations Presse
bioMérieux
Aurore Sergeant
Tél. : + 33 4 78 87 21 99
media@biomerieux.com

Image Sept
Laurence Heilbronn
Tél. : + 33 1 53 70 74 64
lheilbronn@image7.fr

Claire Doligez
Tél. : + 33 1 53 70 74 48
cdoligez@image7.fr