Pacific Drilling annonce la réception d’un avis de non-conformité de la part de la Bourse de New York

LUXEMBOURG--()--Le 7 avril 2020, Pacific Drilling S.A. (NYSE : PACD) (« Pacific Drilling » ou la « Société ») a reçu, de la part de la Bourse de New York (le New York Stock Exchange, « NYSE »), un avis stipulant que la Société ne satisfaisait pas actuellement aux normes minimales de cours par action requises pour le maintien de la cotation de ses actions ordinaires. Plus précisément, le 6 avril 2020, au bout de 30 jours de bourse, le cours de clôture moyen par action des actions ordinaires de la Société était inférieur à 1 USD, prix minimum moyen par action requis pour le maintien de la cotation au NYSE en vertu de l’Article 802.01C du Manuel des sociétés inscrites au NYSE (NYSE Listed Company Manual).

Selon les règles du NYSE, la Société dispose de six mois suivant la réception de l’avis pour rétablir la conformité avec cette norme de cotation continue et éviter la radiation. Conformément aux règles du NYSE, la Société a notifié le NYSE qu’elle entendait remédier à l’insuffisance du cours de l’action et qu’elle envisageait toutes les options disponibles pour rétablir sa conformité. La Société peut rétablir la conformité à tout moment pendant la période de rétablissement de six mois si, au dernier jour de bourse de n’importe quel mois civil durant la période de rétablissement, la Société affiche un cours de clôture d’au moins 1 USD par action et un cours de clôture moyen d’au moins 1 USD par action au cours des 30 jours de bourse se terminant le dernier jour de bourse de ce mois. Si, à l’expiration de la période de rétablissement (7 octobre 2020), il s’avérait que ni un cours de clôture d’au moins 1 USD par action le dernier jour de bourse de la période de rétablissement ni un cours de clôture moyen de 1 USD par action durant les 30 jours de bourse se terminant le dernier jour de bourse de la période de rétablissement n’avaient pu être atteints, le NYSE entamerait une procédure de suspension et de radiation.

Les actions ordinaires de la Société continuent d’être cotées et négociées sur le NYSE, sous réserve de la conformité de la Société avec les autres critères imposés par le NYSE pour le maintien de la cotation. Les actions ordinaires de la Société continueront d’être négociées sous le sigle « PACD » mais porteront la désignation supplémentaire « .BC » pour indiquer que les actions ordinaires ont le statut « below compliance » (en deçà de la conformité). L’avis du NYSE n’a aucune incidence sur les exigences de déclaration que doit respecter la Société vis-à-vis de la Securities and Exchange Commission (Commission des valeurs immobilières). La réception de cet avis par la Société n’a aucune incidence sur les obligations contractuelles ou de dette existantes de la Société.

À propos de Pacific Drilling

Avec ses navires de forage les meilleurs de leur catégorie et son équipe extrêmement expérimentée, Pacific Drilling s’est donné pour mission de dépasser les attentes de ses clients en leur fournissant les services de forage en eau ultra-profonde les plus sûrs, efficaces et fiables du secteur. La flotte de sept navires de forage de Pacific Drilling constitue l’une des flottes les plus jeunes et les plus modernes au monde sur le plan technologique. Pacific Drilling a son siège principal au Luxembourg et à Houston. Pour de plus amples informations sur Pacific Drilling, notamment la situation actuelle de sa flotte, veuillez consulter son site Web à l’adresse www.pacificdrilling.com.

Déclarations prévisionnelles

Certaines déclarations et informations figurant dans le présent communiqué de presse constituent des « déclarations prévisionnelles » au sens des dispositions de la loi « Private Securities Litigation Reform Act » de 1995. Ces déclarations se reconnaissent généralement à l’emploi de termes tels que « anticiper », « croire », « pouvoir », « estimer », « s’attendre à », « prévoir », « envisager », « avoir l’intention de », « notre capacité à », « planifier », « potentiel », « prédire », « projeter », « projeté », l’emploi du futur et du conditionnel, ou d’autres termes similaires ne revêtant généralement pas de caractère historique. Ces déclarations prévisionnelles ne sont valables qu’à la date des présentes, et la Société rejette toute obligation de mettre à jour ou de réviser les déclarations prévisionnelles, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autrement.

Nos déclarations prévisionnelles expriment nos attentes ou nos prévisions actuelles en ce qui concerne des résultats ou des événements potentiels futurs, y compris : la performance financière et opérationnelle future et les soldes de trésorerie ; les niveaux de coefficients d’efficacité ; les perspectives du marché ; les prédictions de tendances ; les futures opportunités de contrats clients ; les taux journaliers des contrats futurs ; nos stratégies commerciales et les plans ou objectifs de la direction ; la durée estimée des contrats clients ; le portefeuille de commandes ; les dépenses en capital prévues ; les prévisions en termes de coûts et d’économies ; les attentes concernant la demande d’appel de nos deux filiales eu égard à la sentence arbitrale prononcée à leur encontre concernant le navire de forage Pacific Zonda en faveur de SHI, le résultat de la procédure de mise en faillite de ces filiales, et l’impact potentiel de la décision du tribunal sur nos opérations futures, notre situation financière, nos résultats d’exploitation et nos liquidités.

Bien que nous soyons d’avis que les hypothèses et les attentes reflétées dans nos déclarations prévisionnelles sont raisonnables et de bonne foi, ces déclarations ne constituent pas des garanties, et les résultats futurs réels peuvent différer sensiblement en raison de divers facteurs. Ces déclarations sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes et se basent sur un certain nombre de jugements ; de plus, les hypothèses, à la date de ces déclarations, sont faites sur des événements futurs, dont un grand nombre sont en dehors de notre contrôle. Les événements et les résultats réels peuvent varier sensiblement de ceux anticipés, estimés, projetés ou sous-entendus par nous dans ces déclarations, en raison de divers facteurs, notamment si l’un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes devaient se matérialiser, ou si nos hypothèses sous-jacentes devaient s’avérer être incorrectes.

Les facteurs importants qui pourraient entraîner une différence sensible entre nos attentes et nos résultats réels sont les suivants : l’évolution des risques liés à la pandémie de coronavirus et les perturbations importantes qui en résultent dans les économies internationales et les marchés financiers et pétroliers internationaux, y compris une baisse substantielle du prix du pétrole en 2020 ; le marché mondial du pétrole et du gaz et son impact sur la demande de nos services ; le marché du forage offshore, y compris tout changement dans les dépenses en capital de nos clients ; l’évolution de l’offre et de la demande mondiales de pétrole et de gaz ; la disponibilité, l’offre et la demande de navires de forage et autres plateformes de forage de haute spécification en concurrence avec notre flotte ; notre capacité à conclure et à négocier des conditions favorables pour de nouveaux contrats de forage ou pour des extensions ; notre capacité à négocier et à conclure avec succès des contrats définitifs et à satisfaire aux autres conditions habituelles concernant les lettres d’intention et les lettres d’attribution que nous recevons pour nos navires de forage ; les dates réelles de début des contrats ; l’annulation, la renégociation, la résiliation ou la suspension éventuelle de contrats de forage en raison de difficultés mécaniques, de problèmes de performances, de changements du marché ou d’autres raisons ; les coûts liés à l’empilement de plateformes et les coûts de réactivation d’une plateforme empilée ; les temps d’arrêt et autres risques associés aux opérations des plateformes offshore, y compris les réparations ou l’entretien imprévus, les délocalisations, les intempéries ou les ouragans ou les accidents ; la taille réduite de notre flotte et notre dépendance vis-à-vis d’un nombre limité de clients ; les risques de litiges dans des juridictions étrangères et les retards causés par des tiers dans le cadre de ces litiges ; l’issue de la procédure de mise en faillite de nos deux filiales et toute action que SHI ou d’autres pourraient intenter dans le cadre de cette procédure de mise en faillite ou d’autres procédures à l’encontre de la Société et ses filiales ; le risque que nos actions ordinaires soient radiées de la cote de la Bourse de New York ; ainsi que les autres facteurs de risque décrits dans notre rapport annuel 2019 sur formulaire 10-K déposé auprès de la Securities and Exchange Commission le 12 mars 2020 et dans nos rapports sur formulaire 8-K. Ces documents sont disponibles sur notre site Web à l’adresse www.pacificdrilling.com ou sur le site Web de la SEC à l’adresse www.sec.gov.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contact avec les investisseurs :
James Harris
Pacific Drilling S.A.
+713 334 6662
Investor@pacificdrilling.com

Contact avec les médias :
Amy Roddy
Pacific Drilling S.A.
+1 713-334-6662
Media@pacificdrilling.com

Contacts

Contact avec les investisseurs :
James Harris
Pacific Drilling S.A.
+713 334 6662
Investor@pacificdrilling.com

Contact avec les médias :
Amy Roddy
Pacific Drilling S.A.
+1 713-334-6662
Media@pacificdrilling.com