Le médicament Aviptadil de Relief Therapeutics (RLF:SIX) fait l'objet d'essais FDA à l'université de Miami, afin de traiter l'insuffisance respiratoire causée par le COVID-19

L'Aviptadil cible la tempête de cytokines qui entraîne l'insuffisance respiratoire fatale liée au COVID-19

  • Les décès dus au coronavirus (COVID-19) sont principalement causés par le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), où une inflammation grave provoque le remplissage des poumons de fluides et où même l'assistance respiratoire ne peut pas maintenir un patient en vie. Le syndrome est causé par une tempête de cytokines déclenchée par des particules virales.
  • On sait que le VIP a des effets anti-cytokine puissants dans de nombreux modèles d'animaux et dans la phase 1 et la phase 2 des études sur l'homme

GENÈVE--()--RELIEF THERAPEUTICS Holding AG (SIX:RLF) « Relief » annonce que son médicament Aviptadil est désormais en phase d'essais cliniques FDA à l'Université de Miami Miller School of Medicine pour le traitement du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) du COVID-19. Des patients qui sont déjà sous assistance respiratoire seront inscrits aux essais, dans l'espoir que l'Aviptadil puisse réduire la mortalité de cette condition et permette d'améliorer la capacité des poumons des patients de transférer de l'oxygène au corps.

Les essais sont menés par le partenaire américain de Relief, NeuroRx, Inc., basé à Radnor, Pennsylvanie sous la demande d'enquête sur les nouveaux médicaments de la FDA, dans le cadre du programme d'accélération du traitement contre le coronavirus (Corona Treatment Acceleration Program - CTAP) de la FDA. Les détails sont publiés sur clinicaltrials.gov NCT04311697. Le chercheur principal pour le site d'étude de l'Université de Miami est le Dr Dushyantha Jayaweera, professeur de médecine. Les co-chercheurs principaux sont le Dr Daniel H. Kett, professeur de médecine et le Dr Daniel Dante Yeh, professeur agrégé de chirurgie à l'Université de Miami Miller School of Medicine. L'équipe collaborera également avec des collègues de l'UM Interdisciplinary Stem Cell Institute.

« Nous avons la chance de disposer d'un vaste support et d'une collaboration généralisée à travers notre institution, » a déclaré le Dr Jayaweera. « Tout en observant les normes scientifiques rigoureuses, nous sommes prudemment optimistes quant au fait que les premières observations de l'utilisation du VIP chez des patients atteints de SDRA septique se répercuteront sur la crise d'aujourd'hui. »

Le décès chez les patients infectés par le COVID-19 est causé par une « tempête de cytokines » dans les poumons, où le virus déclenche des molécules appelées « cytokines », qui provoquent le remplissage d'eau des sacs aériens (alvéoles) des poumons, qui deviennent imperméables à l'oxygène, même dans le cadre d'une assistance respiratoire. Le VIP est un peptide synthétisé naturellement qui est concentré à 40 % dans les poumons et dont on a montré qu'il avait une activité anti-cytokine puissante dans de nombreux modèles d'animaux d'insuffisance respiratoire, de lésion pulmonaire aiguë et d'inflammation. Depuis 20 ans, il a été utilisé en toute sécurité chez les humains dans des essais humains multiples pour la sarcoïdose, la fibrose pulmonaire et l'hypertension pulmonaire ; il est commercialisé en Europe sous forme d'injection locale dans le traitement de la dysfonction érectile.

Relief Therapeutics détient les désignations de médicament orphelin de la FDA et de l'UE pour l'utilisation de VIP pour traiter le SDRA, l'hypertension pulmonaire et la sarcoïdose. Relief détient également un brevet américain1 pour l'Aviptadil et les processus de fabrication exclusifs pour sa synthèse.

« Lors d'un essai précédent de VIP pour le SDRA chez des patients présentant un sepsis, 7 sur 8 patients sous assistance respiratoire ont montré une nette amélioration et 6 ont fini par quitter l'hôpital en vie », a déclaré le Prof. Jonathan Javitt, MD, MPH, le PDF de NeuroRx, Inc. « Les patients sous respirateurs pour le COVID-19 n'ont que 50 % de chance de survie. Si les premiers résultats peuvent être répliqués pour le SDRA causé par le COVID-19, ce traitement pourrait avoir un impact majeur sur le taux de survie au COVID-19 et la disponibilité des respirateurs pour ceux qui en ont désespérément besoin. »

À propos de RELIEF THERAPEUTICS Holding AG

Le groupe de sociétés Relief se concentre principalement sur les projets au stade clinique basés sur les molécules d'origine naturelle (peptides et protéines) avec des antécédents d'essais cliniques et d'utilisation chez les patients humains ou sur une solide base scientifique. Actuellement, Relief concentre ses efforts sur le développement de nouveaux traitements pour les pathologies respiratoires.

À propos du RLF-100

Le RLF-100 (Aviptadil) est une formulation brevetée de polypeptide intestinal vasoactif (VIP) qui a été développé à l'origine et est actuellement commercialisé en Europe pour le traitement de la dysfonction érectile. On sait que le VIP est fortement concentré dans le poumon et inhibe une variété de cytokines inflammatoires. L'Aviptadil a reçu la désignation de médicament orphelin en 2001 par la FDA américaine pour le traitement du syndrome de détresse respiratoire aiguë et en 2005 pour le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire. L'Aviptadil a reçu la désignation de médicament orphelin par l'Agence européenne des médicaments en 2006 pour le traitement des lésions pulmonaires aiguës et en 2007 pour le traitement de la sarcoïdose. La FDA américaine et l'AEM ont octroyé des licences de drogue nouvelle de recherche pour essais sur les humains de l'Aviptadil.

RELIEF THERAPEUTICS Holding AG est cotée à la SIX Swiss Exchange sous le symbole RLF.

Avis de non-responsabilité : Cette communication fait explicitement ou implicitement état de certains énoncés prospectifs concernant RELIEF THERAPEUTICS Holding AG, NeuroRx, Inc. et leurs activités. De tels énoncés impliquent certains risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui pourraient entraîner une différence importante entre les résultats, état financier, performances ou accomplissements réels de RELIEF THERAPEUTICS Holding AG et/ou NeuroRx, Inc. par rapport aux résultats, performance ou accomplissements futurs exprimés ou sous-entendus par de tels énoncés prospectifs. RELIEF THERAPEUTICS Holding AG fournit cette communication à compter de la présente date et ne s'engage pas à mettre à jour tout énoncé prospectif contenu en cela, en conséquence de nouvelles informations, événements futurs ou autres.

1 Formulation US 8,178,489 pour l'Aviptadil

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Yves Sagot
contact@relieftherapeutics.com

Contacts

Yves Sagot
contact@relieftherapeutics.com