Le CXL Consortium™ et le Gen-Z Consortium annoncent la signature d’un protocole d’entente

Création d’un cadre de collaboration entre deux importantes normes sectorielles

BEAVERTON, Oregon--()--Le Compute Express Link™ (CXL) Consortium et le Gen-Z Consortium ont annoncé aujourd’hui la signature d’un protocole d’entente (memorandun of understanding, MOU) décrivant un plan de collaboration mutuel entre les deux organisations. L’accord reflète l’engagement de chaque organisation à promouvoir l’interopérabilité entre les technologies, tout en exploitant et en renforçant les capacités complémentaires de chaque technologie.

« La technologie CXL et Gen-Z se préparent à faire de grands progrès dans l’ensemble du secteur de la connectivité entre appareils. Chaque technologie offre des capacités d’interconnexion différentes mais complémentaires, requises pour les communications à haut débit », a déclaré Jim Pappas, président du conseil d’administration du CXL Consortium. « Nous nous réjouissons à l’idée de collaborer avec le Gen-Z Consortium pour déployer de grandes innovations destinées au cloud et au domaine informatique. »

Le protocole d’entente propose la formation de groupes de travail communs entre les deux organisations, et définit la manière d’établir une coopération claire entre les protocoles tout en tirant parti des atouts des deux technologies.

Étant tous deux des protocoles sémantiques de mémoire (lecture/écriture), CXL et Gen-Z confèrent une connectivité à haut débit aux processeurs, accélérateurs et extensions de mémoire, ce qui offre aux implémenteurs des opportunités et des avantages architecturaux uniques. Ces technologies permettent le partage à faible latence des pools de ressources de mémoire et de stockage entre des éléments de traitement tels que les processeurs, les GPU, les accélérateurs d’IA ou les FPGA. CXL se concentre sur l’activation d’une informatique cohérente au niveau des nœuds, tandis que Gen-Z se concentre sur la connectivité de la structure au niveau des racks et des lignes.

« Les technologies CXL et Gen-Z se complètent fort bien mutuellement, et cette entente vise à faciliter la collaboration entre nos organisations, ce qui profitera finalement à l’ensemble de l’industrie », a ajouté Kurtis Bowman, président du Gen-Z Consortium. « Nous sommes ravis de ce nouveau développement visant à faire progresser les architectures de prochaine génération. »

Pour participer aux groupes de travail communs, une entreprise doit simultanément être un promoteur ou un contributeur membre du CXL Consortium, et un membre général ou associé du Gen-Z Consortium. Pour rejoindre le CLX Consortium, consultez le site www.computeexpresslink.org/join. De même, pour rejoindre le Gen-Z Consortium, consultez le site www.genzconsortium.org..

À propos du CXL Consortium™

Le CLX Consortium est un organisme de normalisation de l’industrie dédié à la promotion de la technologie Compute Express Link™ (CXL). CXL est une interconnexion haute vitesse offrant une cohérence et une sémantique de mémoire grâce à une connectivité à large bande passante et à faible latence entre le processeur hôte et des périphériques tels que les accélérateurs, tampons de mémoire et périphériques d’E/S intelligents. Pour plus d’informations ou pour adhérer, consultez le site www.computeexpresslink.org.

À propos du Gen-Z Consortium

Créé en 2017, le Gen-Z Consortium est une organisation industrielle développant une architecture basée sur une structure de systèmes ouverts conçue pour fournir un accès sécurisé à haute vitesse et à faible latence aux données et aux appareils. Le Gen-Z Consortium a récemment proposé des démonstrations en direct de mémoire distante connectée via une liaison Gen-Z. Le Consortium rassemble près de 70 membres et a publié 11 spécifications, dont la spécification principale (Core Specification) 1.1. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.genzconsortium.org.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Rachael Watson
rwatson@nereus-worldwide.com
(971) 706-1312

Contacts

Rachael Watson
rwatson@nereus-worldwide.com
(971) 706-1312