Estimation initiale de l’impact de la pandémie de COVID 19 sur le groupe Rémy Cointreau

PARIS--()--Regulatory News:

Avec l’évolution de la pandémie de COVID 19 dans le monde depuis janvier 2020, et en particulier dans ses principaux marchés, Rémy Cointreau (Paris:RCO) estime que son chiffre d’affaires pour l’année fiscale 2019/20 à fin mars 2020, sera en baisse d’environ 9% en publié, et de 12% en organique (à devises et périmètre constants). Ces attentes impliquent un repli organique d’environ 26% au 4ème trimestre, malgré un excellent début de « Nouvel An chinois » en janvier et une bonne résilience de l’activité e-commerce depuis le début de l’épidémie en Chine.

Par conséquent, le groupe anticipe un Résultat Opérationnel Courant en repli de 20% à 25% en publié et de 25% à 30% en organique, pour l’année fiscale 2019/20.

Le groupe observe actuellement quelques améliorations en Grande Chine, où la plupart des magasins ont réouvert, ainsi que certains restaurants et bars. Néanmoins, il anticipe des efforts de déstockage de la part de ses grossistes chinois, et ce, pendant plusieurs mois avant une reprise des commandes, estimée pour la période du Mid-Autumn festival. Ainsi, combiné à une très grande faiblesse du Global Travel Retail et une dégradation attendue des tendances dans les zones EMEA et Amériques au cours des prochaines semaines (activité on-trade largement à l’arrêt), le groupe anticipe une décroissance organique de ses ventes au 1er trimestre fiscal 2020/21 supérieure à celle du 4ème trimestre 2019/20.

Pour autant, le groupe reste confiant quant à sa capacité à traverser cette crise sanitaire et à en ressortir renforcé, à terme: sa structure de coûts devrait graduellement bénéficier des efforts de réduction mis en place depuis le mois de février 2020, son bilan est solide (ratio A – dette nette/EBITDA - de 1,4x à fin septembre 2019) et le groupe dispose d’environ 300 millions d’euros de trésorerie excédentaire, par rapport à ses besoins estimés, à fin mars 2020.

Définitions des indicateurs alternatifs de performance

Le processus de gestion de Rémy Cointreau repose sur les indicateurs alternatifs de performance suivants, choisis pour la planification et le reporting. La direction du groupe estime que ces indicateurs fournissent des renseignements supplémentaires utiles pour les utilisateurs des états financiers pour comprendre la performance du groupe. Ces indicateurs alternatifs de performance doivent être considérés comme complémentaires de ceux figurant dans les états financiers consolidés et des mouvements qui en découlent.

Croissance organique du chiffre d’affaires
La croissance organique est calculée en excluant les impacts des variations des taux de change ainsi que des acquisitions et cessions.

L’impact des taux de change est calculé en convertissant le chiffre d’affaires de l'exercice en cours aux taux de change moyens de l'exercice précédent.

Pour les acquisitions de l'exercice en cours, le chiffre d’affaires de l’entité acquise est exclu des calculs de croissance organique. Pour les acquisitions de l'exercice précédent, le chiffre d’affaires de l’entité acquise est inclus dans l’exercice précédent, mais n’est inclus dans le calcul de la croissance organique sur l’exercice en cours qu’à partir de la date anniversaire d'acquisition.

Dans le cas d’une cession d’importance significative, on utilise les données après application d’IFRS 5 (qui reclasse systématiquement le chiffre d’affaires de l’entité cédée en « résultat net des activités cédées ou en cours de cession » pour l’exercice en cours et l’exercice précédent).

Cet indicateur permet de se concentrer sur la performance du groupe commune aux deux exercices, performance que le management local est plus directement en mesure d'influencer.

Contacts

Contact : Laetitia Delaye — +33 7 87 25 36 01

Contacts

Contact : Laetitia Delaye — +33 7 87 25 36 01