NOXXON ANNONCE LA FIN DU RECRUTEMENT DES PATIENTS DE LA PREMIÈRE COHORTE DE L’ESSAI CLINIQUE DE PHASE I/II EVALUANT NOX-A12 EN COMBINAISON AVEC LA RADIOTHÉRAPIE POUR LE TRAITEMENT DU CANCER DU CERVEAU

BERLIN--()--Regulatory News:

NOXXON Pharma N.V. (Paris:ALNOX) (EuroNext Growth Paris : ALNOX), société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral, annonce aujourd'hui le recrutement et le traitement des trois patients de la première cohorte de l’essai clinique portant sur son inhibiteur de la CXCL12, NOX-A12, dans le cancer du cerveau. Cet essai clinique de Phase I/II évaluera l’efficacité de l’association de trois doses croissantes de NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) à la radiothérapie par faisceau externe chez des patients récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Une fois que le dernier patient de cette première cohorte aura atteint les quatre semaines de traitement par NOX-A12 en association avec la radiothérapie, le comité de sécurité de surveillance et de suivi des données (DSMB – Data Safety Monitoring Board) déterminera s’il est prudent de passer à la seconde dose de NOX-A12. Selon le protocole de l’étude, il est prévu que chaque patient soit traité par NOX-A12 sur une période de six mois.

« À ce stade, l’association de NOX-A12 et de la radiothérapie semble être bien tolérée par les patients participant à cet essai clinique. C’est une première étape cruciale dans l’évaluation clinique de cette nouvelle option de traitement pour ces patients qui souffrent d’un cancer du cerveau très agressif et difficile à traiter », déclare le Docteur Frank Giordano, Directeur du Département de Radio-Oncologie du Centre Médical Universitaire de Bonn.

« Le recrutement des patients de cet essai se poursuit dans deux de nos trois centres d’étude en raison de la gravité de la maladie que nous étudions et malgré les défis qu’impose la pandémie de COVID-19 au personnel hospitalier. Sous réserve que l’analyse d’innocuité programmée à l’issue des quatre semaines de traitement confirme le profil de sécurité favorable que NOX-A12 a déjà pu montrer auparavant, l’essai se poursuivra comme prévu et les cohortes suivantes pourront recevoir une dose plus élevée du traitement. », commente Aram Mangasarian, Président-Directeur Général de NOXXON. « Nous devrions ainsi disposer d’un suivi de six mois sur les patients de la première cohorte en octobre 2020, et recevoir les données relatives aux patients des deuxième et troisième cohortes à la fin du premier trimestre et à la mi-2021 respectivement. Au regard des conditions imposées par la pandémie de COVID-19 actuelle et pour éviter d’étendre la durée de l’étude outre mesure, nous projetons d’inclure prochainement d’autres centres cliniques afin d’accroître notre capacité de recrutement. »

À propos de NOXXON

Les produits oncologiques développés par NOXXON agissent sur le microenvironnement tumoral et le cycle immunitaire anticancéreux par la rupture de la barrière de protection tumorale et l’inhibition de la réparation tumorale. En neutralisant des chimiokines dans le microenvironnement tumoral, NOXXON associe son approche à celle d’autres types de traitement afin d’affaiblir les défenses tumorales contre le système immunitaire et d’augmenter l’impact thérapeutique. Son programme phare, le NOX-A12, s’appuie sur un long développement clinique et de nombreuses données de sécurité. Les premiers résultats de l’essai clinique de phase I/II sur l’association de NOX-A12 avec le Keytruda®, chez des patients atteints d’un cancer métastatique colorectal ou du pancréas, ont été publiés et de prochaines études dans ces indications sont en cours de planification. En septembre 2019, la société a initié une autre étude avec le NOX-A12 dans le cancer du cerveau en association avec la radiothérapie, qui a obtenu le statut de médicament orphelin aux États-Unis et en Europe pour le traitement de certains cancers du cerveau. Le deuxième actif de la société en développement clinique, le NOX-E36, agit sur le microenvironnement tumoral en ciblant le système immunitaire inné. NOXXON prévoit d’évaluer l’action de NOX-E36 chez les patients atteints d’un cancer du pancréas, en monothérapie ainsi qu’en association. Plus d’informations sont disponibles sur : www.noxxon.com.

Keytruda® est une marque déposée de Merck Sharp & Dohme Corp.

https://www.linkedin.com/company/noxxon-pharma-ag

https://twitter.com/noxxon_pharma

Déclarations prospectives

Ce communiqué contient des déclarations prospectives ou des termes se rapportant aux développements futurs ou futurs, ainsi que les négations de telles formulations ou termes, ou une terminologie similaire. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. La société ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives, qui ne représente que l'état des choses le jour de la publication.

Contacts

NOXXON Pharma N.V.
Aram Mangasarian, Ph.D., Président Directeur Général
Tél. +49 (0) 30 726 247 0
amangasarian@noxxon.com

NewCap
Arthur Rouillé
Tél. +33 (0) 1 44 71 00 15
arouille@newcap.fr

Contacts

NOXXON Pharma N.V.
Aram Mangasarian, Ph.D., Président Directeur Général
Tél. +49 (0) 30 726 247 0
amangasarian@noxxon.com

NewCap
Arthur Rouillé
Tél. +33 (0) 1 44 71 00 15
arouille@newcap.fr