L'aide fédérale à l'industrie du transport aérien doit être centrée sur les travailleurs

OTTAWA, Ontario--()--Des milliers d’employés des compagnies aériennes, dont des milliers de membres du SCFP, ont été mis à pied en raison de la pandémie de la COVID-19. Le président national du SCFP, Mark Hancock, ainsi que le président du Congrès du travail du Canada et d’autres dirigeants de syndicats qui représentent 50 000 travailleuses et travailleurs des compagnies aériennes de tout le pays, ont écrit mardi aux ministres fédéraux des Finances et des Transports pour demander que toute l’aide que le fédéral accordera à l’industrie du transport aérien serve d'abord et avant tout à soutenir les employés.

Alors que le gouvernement fédéral travaille à déterminer les secteurs d’industrie qui ont besoin d’aide pour survivre au cours des prochains mois, le SCFP ainsi que les autres syndicats concernés sont clairs : en ce qui a trait à l’industrie du transport aérien, le gouvernement doit consulter les syndicats et accorder son soutien en priorité aux travailleurs.

Voici un extrait de la lettre : « Toute mesure d’aide proposée par le gouvernement fédéral doit être élaborée en consultation et avec l’approbation des agents de négociation représentant les travailleurs du transport aérien. »

De plus, l’aide doit servir « à maintenir et à ramener les employés sur la liste de paie, protéger les droits prévus dans les conventions collectives et offrir des garanties légales à l’effet que le soutien financier du gouvernement servira d’abord à la protection des salaires et avantages sociaux des travailleurs. »

La lettre note également que, malgré la situation exceptionnelle et temporaire actuelle, l’industrie du transport est appelée à croître à moyen terme. Le SCFP et ses alliés du mouvement syndical soulignent que l’aide fédérale doit être assortie de conditions. Ils s’attendent notamment à ce que tout investissement public dans ce secteur d’industrie se traduise par une participation gouvernementale dans l'entreprise ou les entreprises concernées.

« Nous nous attendons à ce que le gouvernement fédéral reçoive des actions en contrepartie de tout investissement qu'il fait dans une compagnie aérienne. »

Le SCFP est le syndicat des agents de bord du Canada. Il représente 15 000 employés au sein de neuf compagnies aériennes canadiennes.

:cc/sepb491

Contacts

Philippe Gagnon
Relations de presse, SCFP
613-894-0146
pgagnon@scfp.ca

Contacts

Philippe Gagnon
Relations de presse, SCFP
613-894-0146
pgagnon@scfp.ca