Le filtre de sang Affinity d'ExThera est utilisé pour soigner les patients atteints du COVID-19

 

MARTINEZ, Californie--()--Le traitement du COVID-19 à l'aide du filtre de sang Seraph®100 Microbind® Affinity (Seraph 100) d'ExThera a débuté dans plusieurs hôpitaux d'Allemagne et d'Italie. Le traitement du COVID-19 à l'aide du Seraph 100 devrait également débuter prochainement en France et aux États-Unis.

Le Seraph 100 est l'unique « dispositif d'hémoperfusion » approuvé dans le cadre de la réduction des pathogènes dans le sang. Dans le cadre de récents cas cliniques au sein de l'UE, une amélioration de la fonction pulmonaire et une réduction rapide des pathogènes bactériens pharmacorésistants ont été constatées grâce au traitement à l'aide du Seraph 100. Une stabilisation de la pression artérielle a également été observée, y compris dans le cadre du traitement du COVID-19. Parmi les autres avantages potentiels du traitement du COVID-19 à l'aide du Seraph 100 figure la réduction du virus/ARN à diffusion hématogène et le traitement simultané des « infections secondaires » bactériennes et fongiques.

Les résultats cliniques et études de contention du virus suggèrent que le traitement par Seraph 100 pourrait contribuer au traitement du COVID-19, et de futures épidémies, avant qu'un vaccin ne soit disponible. Bien que davantage de résultats cliniques soient nécessaires afin de confirmer le bénéfice pour les patients dans le cadre du COVID-19, les études en laboratoire à base de cytokines et d'autres pathogènes ont précisément anticipé les résultats cliniques du Seraph 100 dans le cadre d'autres infections du sang.

Il s'agit notamment de savoir si le SARS-CoV-2 est présent dans le système sanguin des patients infectés à des concentrations mesurables, et dans l'affirmative, à quel stade de l'infection. Plusieurs publications très récentes et commentaires de cliniciens confirment la présence du virus (ARN) dans le sang des patients gravement touchés par le COVID-19. La capacité de fixation mesurée d'un seul filtre Seraph 100 (approximativement de la taille d'une canette de soda de 35 ml) est considérable par rapport à la charge virale présente dans le sang des patients gravement malades.

Lakhmir S. Chawla, docteur en médecine, président du comité consultatif scientifique d'ExThera, a ajouté : « Dans le cadre des maladies respiratoires causées par les virus, le début de la virémie (virus dans le système sanguin) annonce généralement une maladie grave. La réduction des niveaux viraux du COVID-19 est susceptible de permettre au système immunitaire de l'organisme de combattre le pathogène mortel. »

Robert Ward, PDG d'ExThera Medical et membre de la NAE, a déclaré : « Nous sommes ravis de confirmer la faisabilité du traitement du COVID-19 à l'aide du Seraph 100. Dans la mesure où les traitements par Seraph 100 ont également engendré de manière systématique une amélioration de l'oxygénation et de la fonction pulmonaire, nous pensons que cette caractéristique accompagnée d'une réduction du virus peuvent être une combinaison utile pour le traitement du COVID-19, tout en soignant simultanément les dangereuses infections secondaires qui peuvent se produire chez les patients atteints du COVID-19. »

Bien que le Seraph 100 dispose du marquage CE dans l'Union européenne, le dispositif n'est toutefois pas approuvé actuellement par la FDA pour une utilisation aux États-Unis. ExThera suscite l'intérêt des cliniciens dans le cadre de l'utilisation individuelle en urgence du Seraph 100 aux États-Unis, et nous espérons que les traitements du COVID-19 débuteront ici prochainement, dès lors qu'ils auront satisfait aux critères énoncés dans les Directives de la FDA. ExThera fournira un compte rendu sur les cas de COVID-19 en cours dans l'UE, ainsi que sur les études de cas connexes dès qu'elles seront disponibles, tout en respectant les obligations de la loi HIPAA et du RGPD en matière de confidentialité des patients. Les publications connexes évaluées par des pairs sont en préparation ou sous presse.

« Nous sommes impatients d'ajouter le SARS-CoV-2 à la longue liste de pathogènes à diffusion hématogène qu'est capable de cibler le Seraph 100 », a commenté Keith McCrea, PhD et directeur scientifique d'ExThera Medical. « Ceci peut ouvrir la voie à une nouvelle modalité de traitement pour cette maladie et d'autres maladies émergentes futures pour lesquelles il n'existe peu ou pas de traitements. » La capacité à très large spectre du Seraph 100 se fonde sur sa large surface biomimétique en contact avec le sang, qui imite la cible des pathogènes responsables de la maladie sur les sites de fixation dès lors qu'ils ont trouvé leur voie dans le système sanguin.

Le filtre de sang Seraph 100 offre une alternative utile pour soigner les infections du sang potentiellement mortelles en utilisant les nouvelles technologies. Tandis que les dispositifs d'hémoperfusion de première génération éliminent seulement les molécules, le Seraph 100 réduit également de manière rapide la concentration de bactéries, virus et champignons dans le sang total. Le Seraph 100 peut réduire significativement la concentration sanguine de pathogènes sensibles aux médicaments et pharmacorésistants, offrant un traitement d'appoint attendu depuis longtemps pour répondre au grave problème de la pharmacorésistance, ainsi qu'aux menaces bactériennes, fongiques et virales à la fois nouvelles et futures, telles que le COVID-19.

Le professeur Jan Kielstein, directeur de la Clinique médicale V de l'hôpital d'enseignement académique de Brunswick, en Allemagne, qui a récemment réalisé de nombreux traitements à l'aide du Seraph 100, a déclaré : « Lorsqu'un pathogène, tel que le SARS-CoV-2, sort de la boîte de Pandore, il nous faut penser différemment pour aboutir à une contre-mesure. Le Seraph 100 est une technologie de rupture, dont la capacité à éliminer les agents infectieux du sang sans effets secondaires a été prouvée. Le traitement extracorporel à l'aide du Seraph 100 est susceptible d'offrir un bénéfice supplémentaire pour les patients gravement malades présentant un COVID-19 sévère. »

Le Seraph 100 dispose du marquage CE pour l'indication large de la réduction des pathogènes dans le cadre d'infections du sang, conjointement à un traitement antibiotique. Les distributeurs du Seraph 100 au sein de l'UE incluent Heinz Meise GmbH en Allemagne, Burke & Burke en Italie et TOP Medical dans les pays du Benelux. D'autres distributeurs ont récemment été désignés dans plusieurs autres régions. Travaillant aux côtés de Gorta, plus ancienne ONG d'Irlande, ExThera a également conclu un partenariat public-privé visant à renforcer les systèmes de santé publique dans les pays en voie de développement, en rendant accessibles à des prix abordables plusieurs dispositifs médicaux de classe mondiale.

À propos du filtre de sang Seraph® 100 (Seraph) Microbind® Affinity

En circulant à travers le filtre de sang Seraph, le sang du patient traverse de minuscules billes dotées de récepteurs, qui imitent les récepteurs situés sur les cellules humaines que les pathogènes ciblent pour envahir l’organisme. Les substances nocives sont rapidement capturées et absorbées sur la surface des billes, et sont par conséquent éliminées de la circulation sanguine. Le Seraph n’ajoute rien dans le sang, qui est renvoyé au patient avec les cellules sanguines et protéines intactes. Le Seraph cible les pathogènes qui sont responsables de l'infection, tout en fixant et éliminant les substances nocives générées par le pathogène, ainsi que par la réponse de l'organisme face à l'infection. Le support d'absorption du Seraph (les billes) constitue une plateforme flexible qui utilise de l'héparine immobilisée (liée cliniquement) afin d'offrir une compatibilité sanguine bien établie et une capacité unique à fixer les bactéries, les virus, les champignons, et les importants médiateurs de septicémie qui sont responsables de défaillance organique lors d'une septicémie. Le support « antithrombogénique » à base d'héparine peut être combiné à d'autres supports exclusifs d'ExThera afin d'adapter la capacité de futurs produits Seraph dans le cadre du traitement de maladies spécifiques, ou d'étendre davantage les capacités du Seraph.

À propos d’ExThera Medical

Basée à Martinez, en Californie, près de San Francisco, et à Vaals aux Pays-Bas, ExThera Medical Corporation est une société détenue par des actionnaires privés de dispositifs médicaux, qui développe des filtres de sang innovants capables d'éliminer un large éventail de substances nocives dans le sang. La société développe des produits thérapeutiques pour le traitement des patients à l’hôpital ou en clinique, pendant les épidémies, ou sur le champ de bataille. Dirigée par une équipe de direction accomplie bénéficiant d’une expérience de plusieurs décennies dans le développement et la fabrication d'implants et de dispositifs en contact avec le sang, ainsi que de technologies de biomatériaux, la société dispose d’une solide protection des brevets, et d’un corpus de données croissant provenant d’études en laboratoire indépendantes, de sa participation au programme Dialysis-Like Therapeutics (Traitements de type dialyse) de DARPA et de la réussite de son utilisation clinique dans l’UE.

Pour en savoir plus et consulter une vidéo instructive, rendez-vous sur notre site Web : www.extheramedical.com

L'utilisation du Seraph 100 n'est actuellement pas approuvée par la FDA américaine.

Avis de non-responsabilité : Toutes les informations contenues dans le présent communiqué de presse sont issues de sources fiables et plausibles qui n’ont toutefois pas été examinées indépendamment. Il n’existe aucune garantie ni confirmation, et aucune responsabilité ou obligation n’est assumée concernant leur exactitude ou leur exhaustivité. Dans la mesure où cela est autorisé par la législation pertinente, aucune responsabilité de quelque nature que ce soit n’est assumée pour toute perte directe ou indirecte résultant de la diffusion de ce communiqué de presse ou de son contenu. Ce communiqué comprend des déclarations prévisionnelles concernant des événements, des tendances et des perspectives commerciales susceptibles d’affecter nos résultats d’exploitation et notre position financière futurs. Ces déclarations sont soumises à des risques et à des incertitudes qui peuvent entraîner une divergence significative de nos résultats et de notre situation financière réels. L’investissement et/ou les revenus en résultant peuvent évoluer à la hausse ou à la baisse. Une perte totale est possible. Il est demandé aux personnes en possession du présent communiqué de presse d’obtenir des informations concernant les limitations légales potentielles et de les respecter en conséquence. Nous n’assumons aucune responsabilité de révision ou de mise à jour de toute déclaration prévisionnelle contenue dans le présent communiqué de presse, de façon à refléter des événements, tendances ou circonstances survenus après la date du présent communiqué de presse.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Galit Gelman et Mandy Van Haaren
Media@extheramedical.com

Contacts

Galit Gelman et Mandy Van Haaren
Media@extheramedical.com