RALLYE : Résultats annuels 2019

PARIS--()--Regulatory News:

Les comptes consolidés et annuels 2019 ont été arrêtés par le Conseil d’administration du 26 mars 2020. Ils ont été établis selon le principe de continuité d’exploitation compte-tenu des prévisions, établies pour les douze prochains mois pour Rallye (Paris:RAL) et ses filiales, qui font apparaître une situation de trésorerie compatible avec leurs engagements prévisionnels dans le cadre des procédures de sauvegarde.

Le 28 février 2020, après la date de clôture comptable, le Tribunal de commerce de Paris a arrêté les plans de sauvegarde de Rallye et ses filiales1.

En millions d’euros

2018

retraité

2019

Chiffre d’affaires

34 335

34 652

EBITDA2

2 655

2 624

Marge d’EBITDA

7,73%

7,57%

Résultat opérationnel courant (ROC)

1 350

1 276

Marge sur résultat opérationnel courant

3,93%

3,68%

Résultat net des activités poursuivies, part du Groupe

(221)

(413)

Résultat net de l’ensemble consolidé, part du Groupe

(256)

(962)

Le chiffre d’affaires consolidé de Rallye s’élève à 34,7 Mds€ avec un résultat opérationnel courant (ROC) de 1 276 M€.

La dette financière nette du périmètre holding de Rallye s’établit à 3 000 M€ au 31 décembre 2019, contre 2 899 M€ au 31 décembre 2018.

Le résultat net des activités poursuivies part du Groupe Rallye s’établit à -413 M€ à fin décembre 2019.

1. Périmètre holding1

  • Information sur l’arrêté des plans de sauvegarde de Rallye, et ses filiales Cobivia, HMB, et Alpétrol

Dans un contexte persistant d’attaques spéculatives et massives dont les titres du groupe font l’objet, Rallye et ses filiales Cobivia, HMB, et Alpétrol ont demandé et obtenu, par jugements du 23 mai 2019 et du 17 juin 2019, l’ouverture de procédures de sauvegarde.

Par jugement prononcé le 28 février 2020, le Tribunal de Commerce de Paris a arrêté les engagements d’amortissement de l’endettement financier brut qui se décomposait au 23 mai 2019 de la façon suivante :

En millions d’euros

Rallye

23/05/2019

Créances sécurisées par des nantissements de compte-titres portant sur des actions Casino2

1 153

Créances sécurisées par des nantissements portant sur des actions de filiales de Rallye (autres que Casino)

204

Créances non sécurisées

1 566

Total

2 923

Compte tenu des mécanismes de nantissement de comptes titres, les profils d’amortissement de l’endettement financier3 résultant de ces engagements sont détaillés dans l’échéancier qui figure dans communiqué joint à cet article et disponible sur le site Internet de la société.

Ces profils d’amortissement prennent pour hypothèses :

- le maintien de la chaine de contrôle de Casino sur la période 2020-2030 sécurisant ainsi pour les sociétés concernées les flux de dividendes ; et

- le refinancement de l’échéance 2030 de Rallye.

Les Sociétés disposent de trois types de ressources pour faire face à leurs passifs :

- les dividendes de Casino ;

- la cession de leurs actifs non stratégiques ; et

- différentes options de refinancement. En particulier, l’acceptation de la constitution d’un nantissement de compte-titres de second rang portant sur les actions Casino1 pourrait permettre la mise en place d’un financement en vue du remboursement anticipé et/ou du rachat qui serait proposé dans le cadre d’une modification du plan de sauvegarde dans les mêmes termes à l’ensemble des créanciers titulaires de créances admises au passif de Rallye et ne bénéficiant pas de nantissements de comptes titres portant sur des actions Casino. Ces nantissements de second rang ourront porter sur un nombre maximum d’environ 44 millions d’actions Casino.

Les opérations de dérivés conclues par Rallye, HMB, Cobivia pour un montant total de 231 millions d’euros, ne sont pas soumises aux plans de sauvegarde mais ont fait l’objet d’accords spécifiques (cf communiqués de presse du 25 novembre 2019 et du 2 mars 2020).

  • Dette financière nette du périmètre Rallye holding

La dette financière brute du périmètre holding de Rallye s’établit à 3 195 M€ au 31 décembre 2019 et se décompose de la façon suivante :

En millions d’euros

23/05/2019

31/12/2019

Créances non sécurisées

1 566

1 600

Créances sécurisées par des nantissements de compte-titres portant sur des actions Casino

1 153

1 165

Créances sécurisées par des nantissements portant sur des actions de filiales de Rallye (autres que Casino)

204

207

Total - créances des Plans de sauvegarde

2 923

2 972

Créances dérivées (hors plan de sauvegarde)

231

223

Total - créances et dette financière brute

3 155

3 195

Retraitement de consolidation

-2

Trésorerie et autres actifs financiers

-193

Total - dette financière nette

3 000

La dette financière nette du périmètre holding de Rallye s’établit à 3 000 M€ au 31 décembre 2019 et se décompose de la façon suivante :

En millions d’euros

2018

2019

Dette financière nette au 01/01

2 877

2 899

Frais financiers

150

126

Frais de holding

4

22

Dividendes reçus de Casino

-177

- 88

Dividendes versés par Rallye

18

53

Divers

282

- 123

Dette financière nette au 31/12

2 899

3 000

2. Activité des filiales

  • Casino

En 2019, le groupe Casino enregistre un Résultat Opérationnel Courant (ROC) du Groupe de 1 292 M€ en croissance de +5,5 % à change constants (hors crédits fiscaux).

En France, la marge du ROC de la distribution s’élève à 3,8% (+0,5 pt vs 2018) et la dette Financière Nette France est en baisse à 2,3 Mds€. Le repositionnement stratégique des activités en France s’accélère.

En France :

  • Accélération du repositionnement stratégique sur les formats porteurs avec la cession de Leader Price, portant le montant des cessions signées dans le cadre du plan de cession à 2,8 Mds€ ;
  • Volume d’affaires en croissance comparable de + 1,9 % ;
  • 24% de l’activité réalisée en E-commerce au T4 2019 vs 18% en 2018 ;
  • Progression de +0,5 pt de la marge du ROC de distribution qui s’établit à 3,8%, avec un ROC en croissance de +12% à 622 M€1 ;
  • Réduction de la dette financière nette à 2,3 Mds€ sous l’effet du plan de cession, avec un cash-flow libre récurrent (hors plans de cession et Rocade) de 367 M€2 (576 M€ hors éléments exceptionnels) ;
  • Étape importante dans la modernisation du métier de distributeur avec le développement accéléré des outils d’encaissement automatique (self-scan par smartphone, caisses automatiques, magasins autonomes) et le développement de la livraison à domicile (entrepôt Ocado mis en service en version test le 18 mars 2020).

En Amérique latine :

  • Simplification de la structure du Groupe en Amérique latine avec le regroupement des activités sous la filiale GPA ;
  • Confirmation de l’excellente dynamique d’Assai avec un chiffre d’affaires en croissance de + 22 %3 et une hausse de la marge de + 20 bp1 ;
  • Succès des nouveaux formats d’Éxito et amélioration de la marge de + 20 bp1 ;
  • Transformation digitale et forte croissance du E-commerce de près de + 40 %1.

Dans le contexte de la crise du Covid-19, le groupe Casino est concentré sur sa mission essentielle, consistant à sécuriser l’approvisionnement alimentaire des populations

  • La priorité est la mise en place des mesures nécessaires pour la santé des collaborateurs et des clients dans l’ensemble des lieux de travail et d’accueil du public : distribution de masques et de gels hydro alcooliques aux salariés en magasins, installation de plexiglas de protection en caisse, respect des distances entre les clients, encouragement à l’utilisation des outils d’encaissement automatique (jusqu’à 50 % des flux en hypermarchés France)
  • Casino fait face à une demande inédite par son ampleur à l’instar des autres distributeurs1, tant en magasins qu’en solutions de Drive ou de livraison à domicile. En France, les formats de proximité et E-commerce sont particulièrement sollicités dans les grandes villes. Avec son réseau de 7 200 magasins et son enseigne Cdiscount, le Groupe est prêt à remplir la mission qui lui incombe
  • Une cellule de crise est en place, en relation permanente avec les fournisseurs et les pouvoirs publics, permettant d’assurer la continuité des chaînes d’approvisionnement et sécuriser les opérations en magasins et dans les sites de préparation des commandes E-commerce
  • Des initiatives à destination des populations les plus fragiles ont été lancées (horaires réservés aux plus de 65 ans et au personnel soignant, paniers prêts à être livrés, commandes par téléphone, extension de l’offre alimentaire sur Cdiscount)

Perspectives 2020

Le groupe Casino est pleinement mobilisé pour sécuriser l’approvisionnement des populations tout en assurant la sécurité de ses collaborateurs et de ses clients.

Les atouts de Casino (proximité, E-commerce, outils d’encaissement automatique) sont mis au service des clients pour répondre à leurs besoins dans les meilleures conditions de sécurité.

Casino poursuivra l’adaptation accélérée de ses modes de fonctionnement et le développement de nouvelles offres répondant au contexte actuel inédit.

La présentation complète des résultats annuels de Casino est accessible sur le site www.groupe-casino.fr.

  • Groupe GO Sport

Dans le cadre du processus de cession en cours, Groupe Go Sport est classé en IFRS 5 et ne figure plus dans le chiffre d’affaires consolidé du Groupe en 2019.

Disclaimer

Ce communiqué a été préparé uniquement à titre informatif et ne doit pas être interprété comme une sollicitation ou une offre d'achat ou de vente de valeurs mobilières ou instruments financiers connexes. De même, il ne donne pas et ne doit pas être traité comme un conseil d'investissement. Il n'a aucun égard aux objectifs de placement, la situation financière ou des besoins particuliers de tout récepteur. Aucune représentation ou garantie, expresse ou implicite, n'est fournie par rapport à l'exactitude, l'exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues dans ce document. Il ne devrait pas être considéré par les bénéficiaires comme un substitut à l'exercice de leur propre jugement. Toutes les opinions exprimées dans ce document sont sujettes à changement sans préavis.

ANNEXES

RESULTATS ANNUELS 2019
(données consolidées)

En millions d’euros

31/12/2018 retraité

31/12/2019

Chiffre d'affaires

34 335

34 652

EBITDA

2 655

2 624

Résultat opérationnel courant (ROC)

1 350

1 276

Autres produits et charges opérationnels

(401)

(749)

Résultat opérationnel

948

527

Coût endettement financier net

(441)

(476)

Autres produits et charges financiers

(381)

(421)

Résultat avant impôt

125

(370)

Charge d'impôt

(188)

(137)

Quote part du résultat des entreprises associées

57

54

Résultat net des activités poursuivies, part du Groupe

(221)

(413)

Résultat net de l’ensemble consolidé, part du Groupe

(256)

(962)

PASSAGE DU RESULTAT NET PUBLIE AU RESULTAT NET NORMALISE

Les définitions des principaux indicateurs non-GAAP sont disponibles sur le site du groupe Rallye (http://www.rallye.fr/fr/investisseurs/financements), notamment le résultat net normalisé qui est repris ci-dessous.

Le résultat net normalisé correspond au résultat net des activités poursuivies corrigé (i) des effets des autres produits et charges opérationnels tels que définis dans la partie « principes comptables » de l'annexe annuelle aux comptes consolidés, (ii) des effets des éléments financiers non récurrents ainsi que (iii) des produits et charges d'impôts afférents à ces retraitements et (iv) de l’incidence des règles IFRIC 23.

Les éléments financiers non récurrents regroupent les variations de juste valeur des dérivés actions (par exemple les instruments de Total Return Swap et Forward portant sur les titres GPA) et les effets d’actualisation monétaire de passifs fiscaux brésiliens.

Cet agrégat permet de mesurer l’évolution du résultat récurrent des activités.

En millions d’euros

2018

restated

Eléments
de normalisation

2018
normalisé

2019

Eléments
de normalisation

2019
normalisé

Résultat Opérationnel Courant (ROC)

1 350

-

1 350

1 276

-

1 276

Autres produits et charges opérationnels

(401)

402

-

(749)

749

-

Résultat Opérationnel

948

402

1 350

527

749

1 277

Coût de l'endettement financier net

(441)

-

(441)

(476)

-

(476)

Autres produits et charges financiers

(381)

54

(328)

(421)

42

(379)

Charge d’impôt

(188)

(13)

(201)

(137)

(116)

(253)

Quote-part de résultat des sociétés associées

57

-

57

54

-

54

Résultat Net des activités poursuivies

(6)

443

437

(453)

675

222

Dont intérêts minoritaires1

215

234

449

(40)

323

283

Dont Part du Groupe

(221)

209

(12)

(413)

352

(61)

1 HMB, Alpétrol et Cobivia
2 EBITDA = ROC + dotations aux amortissements opérationnels courants

Note : Les comptes 2018 et 2019 sont présentés conformément à la norme comptable IFRS 16 « contrats de location » le Groupe ayant choisi d’appliquer la méthode de transition « rétrospective complète ». Par ailleurs, les comptes 2018 ont été retraités de Leader Price et Groupe GO Sport, les activités ayant été classée en activités abandonnées et actifs non courants détenus en vue de la vente, conformément à la norme IFRS 5. Les procédures d’audit des commissaires aux comptes sur ces comptes sont en cours.

1 Le périmètre holding de Rallye comprend Rallye et ses filiales détenues à 100% ayant une activité de holding et détenant les titres Casino, Groupe GO Sport et le portefeuille d’investissements.
2 Il est rappelé que les clauses d’arrosage figurant dans les nantissements seront suspendues pendant la période des plans de sauvegarde.
3 En nominal, net du montant des fruits et produits et les éléments de cash collatéral existants au 23 mai 2019. Le cas échéant, les intérêts contractuels et éventuelles commissions continueront à s’appliquer pendant la durée du plan. Les profils d’amortissement des créances sécurisées par des nantissements sur titres cotés tiennent compte des nantissements de comptes titres existants. Ces nantissements permettent à ces créanciers d’appréhender les fruits et produits éventuels de manière anticipée et peuvent donner lieu à des profils d’amortissement plus rapides que les engagements au titre des propositions d’apurement du passif.

1 Ces nantissements de second rang ne pourront en aucun cas porter atteinte aux droits des créanciers bénéficiant d’un nantissement de premier rang portant sur des actions Casino. Les nantissements de second rang portant sur des actions Casino ne contiendront pas de clause d’arrosage. Les clauses d’arrosage sont des mécanismes par lesquels dans l’hypothèse où la valeur de titres nantis au profit d’un créancier est inférieure à un certain ratio contractuellement fixé, le débiteur doit remettre de nouveaux titres en gage ou, lorsque le contrat le prévoit, fournir un cash collatéral si ledit débiteur n’est plus en mesure de gager des titres supplémentaires. Les contrats de nantissement prévoient un ratio de couverture de 130% des encours. Ces clauses ont été désactivées par l’entrée en sauvegarde des Sociétés.
2 En 2018, principalement 30 M€ liés aux rachats de ses propres actions par la société.
3 En 2019, principalement 14 M€ liés à des encaissements du portefeuille d’investissements

1 Donnée post-IFRS16. En vision pré-IFRS 16, le ROC France de la distribution est en hausse de +5 %, soit une amélioration de la rentabilité de + 0,2 pt
2 Cash-flows libres hors plan de cession et plan Rocade, avant dividendes versés aux actionnaires de la société mère et aux porteurs de TSSDI, avant frais financiers, et y compris loyers (remboursement des passifs de loyers et intérêts au titre des contrats de location). 380 M€ en vision pré-IFRS16.Donnée publiée par la filiale
3 Donnée publiée par la filiale

1 Source : Nielsen

1 Sont retraités des intérêts ne donnant pas le contrôle les montants associés aux éléments retraités ci-dessus.

Contacts

Contact presse : Citigate Dewe Rogerson
Aliénor MIENS - + 33 6 64 32 81 75 / Alienor.miens@citigatedewerogerson.com
Annelot Huijgen - +33 6 22 93 03 19 / Annelot.Huijgen@citigatedewerogerson.com

Contacts

Contact presse : Citigate Dewe Rogerson
Aliénor MIENS - + 33 6 64 32 81 75 / Alienor.miens@citigatedewerogerson.com
Annelot Huijgen - +33 6 22 93 03 19 / Annelot.Huijgen@citigatedewerogerson.com