RELIEF THERAPEUTICS HOLDING SA (SIX : RLF) annonce son intention de tester l'Aviptadil pour le traitement du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) induit par le COVID

Le protocole de soins de compassion sera mené au Rambam Healthcare Campus en coordination avec le gouvernement israélien 

  • La mort par coronavirus (COVID-19) est principalement causée par le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), qui se caractérise par une inflammation grave entraînant le remplissage des poumons par du liquide et une mortalité de 50 %.
  • Le RLF-100 (Aviptadil) de RELIEF THERAPEUTICS a révélé un bénéfice clinique dans des essais de phase 1/2 sur l'hypertension artérielle pulmonaire, la sarcoïdose et le SDRA.
  • Relief lance des essais de preuve de concept de phase 2 pour traiter le SDRA chez les patients atteints de COVID-19 et n'ayant autrement que moins de 50% de chances de survie.
  • Plus d'informations sur www.clinicaltrials.gov

GENÈVE--()--RELIEF THERAPEUTICS Holding SA (SIX-RLF, "Relief" ou la "Société") lance un essai clinique urgent de phase 2 du RLF-100 (Aviptadil) en coordination avec les hauts responsables du gouvernement israélien pour le traitement du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) chez les patients atteints d'une infection au COVID-19. L'essai est coordonné par le professeur Jonathan Javitt, DM, MPH, Président par intérim du Conseil consultatif scientifique de secours, en coordination avec le Dr Miki Halberthal, DM, PDG du Rambam Healthcare Campus et le Dr Boaz Lev, Chef du groupe de travail COVID d'Israël et ancien Directeur général du ministère de la Santé d'Israël.

Le RLF-100, acquis par Relief auprès de Mondo Biotech, AG, a reçu l'autorisation de la FDA américaine et de l'Agence européenne des médicaments pour les essais de phase 2 sur le SDRA et a été désigné comme médicament orphelin par les deux agences pour le traitement du SDRA, des lésions pulmonaires aiguës et de la sarcoïdose. L'Aviptadil est un polypeptide intestinal vasoactif (PIV), une hormone peptidique naturelle dont on sait qu'elle est concentrée dans les poumons. Il a été démontré que le PIV a un effet puissant sur cinq espèces de modèles animaux dans des modèles de SDRA et de lésions pulmonaires aiguës. Dans ces modèles, l'Aviptadil a montré une puissante activité anti-inflammatoire et spécifiquement anti-cytokine dans les poumons.

Le premier protocole clinique comparera l'administration intraveineuse de l'Aviptadil via une sonde endotrachéale chez des patients qui sont déjà sous ventilation mécanique en raison d'un SDRA. En supposant qu'aucun nouveau signe mettant en cause l'innocuité du produit n'a été observé, un deuxième protocole sera rapidement mis en place pour traiter les patients présentant des signes précoces de détresse respiratoire dans l'espoir de prévenir la progression vers le SDRA et la nécessité d'une ventilation mécanique.

"Après avoir étudié rigoureusement les données précliniques et cliniques, nous pensons que le RLF-100 a une chance d'être un traitement sûr et efficace du syndrome de détresse respiratoire aiguë chez les patients infectés par le COVID-19, et qui n'ont autrement que moins de 50% de chances de survie, malgré les soins intensifs. L'État d'Israël est impatient de tester ce traitement potentiellement salvateur chez des patients qui n'ont aujourd'hui aucune autre option thérapeutique, a déclaré le Dr Halberthal. Nous allons essayer tous les mécanismes possibles pour aider à protéger nos patients dans cette crise mondiale.

"En tant que médecin de la troisième génération et père d'un médecin nouvellement formé, je suis profondément honoré de travailler avec des collègues de longue date du ministère israélien de la santé sur une initiative cruciale. En raison de l'ampleur rapidement croissante de l'épidémie et des énormes besoins médicaux non satisfaits, nous avons l'intention de lancer d'urgence les essais cliniques de phase 2 afin de mettre à la disposition des patients un médicament qui pourrait leur sauver la vie."

À propos du RLF-100

Le RLF-100 (Aviptadil) est une formulation brevetée de polypeptide intestinal vasoactif (PIV) qui a été développé à l'origine et est actuellement commercialisé en Europe pour le traitement des dysfonctionnements érectiles. Le PIV est connu pour sa forte concentration dans le poumon et pour inhiber une variété de cytokines inflammatoires. L'Aviptadil a reçu la désignation de médicament orphelin en 2001 par la FDA américaine pour le traitement du syndrome de détresse respiratoire aiguë et en 2005 pour le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire. L'Aviptadil a reçu la désignation de médicament orphelin de l'Agence européenne des médicaments en 2006 pour le traitement des lésions pulmonaires aiguës et en 2007 pour le traitement de la sarcoïdose. La FDA américaine et l'EMEA ont toutes deux accordé des licences de nouveau médicament de recherche pour les essais de phase 2 de l'Aviptadil chez l'homme.

À propos du syndrome de détresse respiratoire aiguë

Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) est un type d'insuffisance respiratoire caractérisé par l'apparition rapide d'une inflammation généralisée dans les poumons. Les symptômes comprennent l'essoufflement, une respiration rapide et une coloration bleutée de la peau. Parmi les personnes qui survivent, une diminution de la qualité de vie est relativement courante.

Les causes peuvent inclure l'infection virale, la septicémie, la pancréatite, le traumatisme, la pneumonie, et l'aspiration. Le mécanisme sous-jacent implique des lésions diffuses aux cellules qui forment la barrière des sacs d'air microscopiques des poumons, le dysfonctionnement des agents de surface, l'activation du système immunitaire, et le dysfonctionnement de la régulation de la coagulation du sang par l'organisme. En effet, le SDRA entrave la capacité des poumons à échanger de l'oxygène et du dioxyde de carbone.

Le traitement primaire consiste en une ventilation mécanique associée à des traitements visant la cause sous-jacente. Le syndrome est associé à un taux de mortalité compris entre 35 et 50%.

RELIEF THERAPEUTICS Holding SA est cotée à la SIX Swiss Exchange sous le symbole RLF. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site web de Relief à l'adresse www.relieftherapeutics.com ou contacter contact@relieftherapeutics.com

Avis de non-responsabilité : la présente communication contient, expressément ou implicitement, certaines déclarations prospectives concernant RELIEF THERAPEUTICS Holding SA et ses activités. Ces déclarations impliquent certains risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs, qui pourraient faire que les résultats réels, la situation financière, les performances ou les réalisations de RELIEF THERAPEUTICS Holding SA soient matériellement différents de tous les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou implicites dans ces déclarations prévisionnelles. RELIEF THERAPEUTICS Holding SA fournit cette communication à partir de cette date et ne s'engage pas à mettre à jour les déclarations prévisionnelles contenues dans ce document à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autres.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Dr Yves Sagot
yves.sagot@relieftherapeutics.com
0041795664744

Contacts

Dr Yves Sagot
yves.sagot@relieftherapeutics.com
0041795664744