DSB, la société nationale ferroviaire danoise, vend ses ateliers de fourniture et de maintenance de pièces détachées

COPENHAGUE, Danemark--()--À la suite de changements structurels, DSB étudie le marché en vue de céder ses ateliers de fourniture et de maintenance de pièces détachées.

D’ici 2030, les «Fremtidens Tog» (Trains de l’avenir) vont progressivement remplacer les rames que DSB exploite actuellement. Dès lors, DSB n’aura plus autant besoin de disposer de ses propres ateliers de pièces détachées. En outre, la maintenance des rames électriques de nouvelle génération de DSB, les Fremtidens Tog, sera assurée par le fournisseur des rames et non par DSB, ce qui signifie que DSB aura peu d’options en ce qui concerne le redéploiement du personnel affecté aux ateliers de pièces détachées.

En conséquence, DSB procède actuellement, en collaboration avec SEB Corporate Finance, au transfert de sa division Approvisionnement, Logistique et Rénovation à une société indépendante, aux fins d’un désinvestissement en faveur d’un tiers privé. Dans le cadre de cette transaction potentielle, DSB conclura avec la division cédée un accord portant sur la fourniture et la maintenance de pièces détachées jusqu’en 2024, avec une option de prolongation. En tant que tiers indépendant, la société sera en excellente position pour présenter une soumission pour des tâches d’exploitation et de maintenance, à l’échelle nationale et internationale.

Ce désinvestissement a pour but d’assurer une sécurité optimale de l’approvisionnement en pièces détachées essentielles pour DSB, tout en créant un cadre d’emploi durable et plus attrayant pour les employés des ateliers concernés:

«La transition vers les Fremtidens Tog étant prévue, il deviendra de plus en plus difficile de retenir les employés concernés dans les années à venir, car ils sont conscients que les perspectives sont incertaines. Le Danemark est en situation de plein emploi et actuellement la demande de DSB en personnel est déjà très forte. Nous pensons donc que le moment est venu de vendre», déclare Flemming Jensen, directeur général de DSB, qui explique:

«Nous avons décidé de rechercher un acheteur dès maintenant, afin d’offrir à un nouveau fournisseur des conditions optimales pour s’implanter sur le marché avant le début des livraisons pour Fremtidens Tog en 2024. En effet, le marché nord-européen de la maintenance des trains recèle un grand potentiel, car les activités ferroviaires sont en plein développement en Norvège, en Suède, en Allemagne et au Danemark. DSB occupe dans le domaine de la maintenance une position très solide qui offrira au nouveau propriétaire de nombreuses opportunités de croissance.»

DSB a choisi SEB Corporate Finance pour l’aider dans le cadre de ce processus et pour gérer les négociations avec le marché. Les employés de DSB comprennent et soutiennent cette décision.

Jens Christian Kjeldsen, président de la Fédération danoise des opérations ferroviaires, le syndicat qui défend les ouvriers de DSB, a déclaré: «En principe, j’aurais préféré une solution similaire à celle choisie pour les nouvelles locomotives électriques, où le fournisseur est officiellement responsable de la maintenance, tandis que les ouvriers sont employés par DSB. Mais comme cela n’est pas à l’ordre du jour, je suis convaincu que l’option choisie est la meilleure en termes de maintien des emplois.»

Pour contacter SEB Corporate Finance, appeler le: +45 3328 2900.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

DSB Communications
Flemming Jensen – Directeur général – DSB
+45 24 68 00 00

Contacts

DSB Communications
Flemming Jensen – Directeur général – DSB
+45 24 68 00 00