Arkema : Résultats 2019

En 2019, Arkema réalise une performance financière de haut niveau portée par les activités de spécialités dans un environnement économique qui s’est progressivement dégradé. Le Groupe a généré un niveau record de trésorerie tout en maintenant un niveau ambitieux d’investissements pour sa croissance future

  • Chiffre d’affaires à 8,7 Mds€, proche du niveau de l’an dernier (8,8 Mds€)
  • EBITDA de 1 457 M€, comparable (- 1,2 %) au niveau record de 2018 et marge d’EBITDA de 16,7 %, stable à des niveaux élevés
  • EBITDA du 4T en croissance de 3 % à 295 M€
  • Résultat net courant à 625 M€, soit 8,20 euros par action
  • Flux de trésorerie libre en forte croissance à 667 M€, soit un excellent taux de conversion d’EBITDA en cash de 52 % (38 % en 2018)
  • Dette nette (hors hybride) bien maîtrisée à 1,6 Md€, soit 1,1x l’EBITDA 2019
  • Poursuite de la croissance du dividende, proposé à 2,70 euros par action, en hausse de 8 %, reflétant la forte confiance de l’entreprise et le potentiel dans sa stratégie long-terme

COLOMBES, France--()--Regulatory News:

Le Conseil d’administration d’Arkema (Paris:AKE), réuni le 26 février 2020, a arrêté les comptes consolidés du Groupe pour l’exercice 2019. Commentant ces résultats, Thierry Le Hénaff, Président-directeur général, a souligné les points suivants :

« Après une année 2018 record, l’année 2019 s’est déroulée dans un climat économique plus difficile, marqué par le recul de certains marchés comme l’automobile et l’électronique et un manque de visibilité général. Dans ce contexte, la performance du Groupe se maintient à des niveaux élevés et sa résilience, encore au dernier trimestre, se démarque favorablement de la moyenne du secteur. Je remercie chaleureusement l’ensemble de nos collaborateurs pour leurs efforts au quotidien et leur engagement continu.

Au-delà de cette très bonne tenue du résultat, la société a poursuivi sa stratégie de renforcement des métiers de spécialités (1) par des acquisitions ciblées de qualité, l’ajout de capacités sur des produits à forte valeur ajoutée et l’accélération de l’innovation sur les Matériaux Haute Performance. Le Groupe vient également de définir un nouveau plan climat ambitieux pour contenir le réchauffement climatique nettement en dessous de 2°C. »

PERSPECTIVES 2020

En 2020, dans un environnement économique qui devrait rester volatil, Arkema vise un niveau d’EBITDA comparable à celui de l’an dernier hors impact du Covid-19. Sur l’ensemble de l’année, les résultats du Groupe seront soutenus par une croissance attendue de l’EBITDA de Bostik d’environ 10 %, tandis que les Matériaux Avancés devraient être stables et les Gaz Fluorés en retrait. La répartition entre les deux semestres devrait être plus équilibrée que l’an passé. L’évolution du Covid-19 reste incertaine à ce stade. A fin février, son impact sur l’EBITDA du Groupe est estimé à environ 20 millions d’euros.

_______________

1 Le Groupe distingue d’une part les activités de chimie intermédiaire correspondant aux Business Lines PMMA, Fluorés et Acryliques et d’autre part les activités de spécialités

CHIFFRES-CLÉS 2019

(En millions d'euros)

2019

2018

Variation
Chiffre d'affaires

8 738

8 816

-0.9%

EBITDA

1 457

1 474

-1.2%

Marge d'EBITDA

16.7%

16.7%

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

926

1 026

-9.7%

Marge de REBIT

10.6%

11.6%

Résultat net courant

625

725

-13.8%

Résultat net courant par action (en €)

8.20

9.51

-13.8%

Flux de trésorerie libre

667

499

Dette nette (au 31 décembre)

1 631

1,006

Depuis le 1er janvier 2019, le Groupe applique la norme IFRS 16 « Contrats de location ». Les éléments du compte de résultat, du bilan et du tableau des flux de trésorerie de l’exercice 2019 incluent ces impacts qui sont détaillés dans les comptes du Groupe en annexe de ce document. Les chiffres 2018 n’ont fait l’objet d’aucun retraitement.

ACTIVITÉ SUR 2019

A 8 738 millions d’euros, le chiffre d’affaires recule de 0,9 % par rapport à 2018, dans un contexte macro-économique incertain, moins porteur que l’an dernier, et un environnement géopolitique tendu marqué notamment par des conflits commerciaux. L’effet périmètre de + 1,8 % correspond essentiellement à l’acquisition d’ArrMaz au sein du pôle Matériaux Haute Performance. Bien que positif dans les Matériaux Haute Performance (+ 3,6 %), l’effet prix s’établit à - 2,3 % pour le Groupe, du fait de la forte baisse du propylène dans les Coating Solutions et des conditions de marché difficiles dans les Gaz Fluorés. Les volumes sont en baisse de 2,4 % sur l’année, avec notamment une demande en fort retrait dans les Matériaux Haute Performance dans les secteurs du transport, du pétrole et gaz et de l’électronique grand public qui masque la croissance soutenue de segments de niche comme les batteries ou l’impression 3D. L’effet de change de + 2,0 % résulte essentiellement de l’appréciation du dollar US par rapport à l’euro.

En 2019, le Groupe a poursuivi le rééquilibrage géographique de son activité. L’Europe a ainsi représenté 36 % des ventes, l’Amérique du Nord 32 %, tout comme l’Asie et le reste du monde.

Comparable au record historique atteint en 2018, l’EBITDA de l’année s’élève à 1 457 millions d’euros dans un environnement dégradé, témoignant ainsi de la qualité du portefeuille du Groupe. Cette performance est tirée par la forte croissance des résultats des activités de spécialités (72 % du chiffre d’affaires du Groupe) grâce notamment à la belle progression de Bostik et de la Thiochimie, les bénéfices tirés de nos innovations et partenariats dans les composites, les batteries et la fabrication additive, l’impact favorable de la baisse des matières premières, ainsi que la contribution d’ArrMaz en ligne avec nos attentes. Les activités intermédiaires sont en retrait, impactées en particulier par le fort recul des Gaz Fluorés par rapport à leur performance historiquement élevée de l’an dernier. L’EBITDA intègre aussi un impact positif de 56 millions d’euros lié à l’application de la norme IFRS 16.

A 16,7 %, la marge d’EBITDA est stable par rapport au niveau élevé de l’an dernier.

Le résultat d’exploitation courant (REBIT) s’établit ainsi à 926 millions d’euros, soit une marge de REBIT de 10,6 %, intégrant des amortissements et dépréciations courants de 531 millions d’euros, en hausse de 83 millions d’euros.

Le résultat financier représente une charge de 116 millions d’euros, en hausse de 15 millions d’euros par rapport à 2018. Cet écart est dû principalement à un effet taux défavorable sur la partie de la dette du Groupe convertie en dollars US. Le refinancement en décembre 2019, dans des conditions de marché favorables, de l’obligation senior de 480 millions d’euros arrivant à maturité en avril 2020 devrait se traduire par un gain d’environ 10 millions d’euros sur le résultat financier en 2020.

Hors éléments exceptionnels, le taux d’imposition s’élève à 19 % du REBIT, stable par rapport à l’an dernier. En 2020, le taux d’imposition hors éléments exceptionnels devrait s’élever à environ 20 % du REBIT.

En conséquence, le résultat net courant s’établit à 625 millions d’euros sur l’année, soit 8,20 euros par action.

FLUX DE TRÉSORERIE ET ENDETTEMENT NET AU 31 DÉCEMBRE 2019

En 2019, le flux de trésorerie libre est en forte hausse et atteint 667 millions d’euros contre 499 millions d’euros en 2018, intégrant cette année un flux positif lié au besoin en fonds de roulement qui reflète principalement une gestion stricte et le ralentissement de l’activité dans un contexte de baisse du coût des matières premières.

A 13,8 %, le ratio besoin en fonds de roulement sur chiffre d’affaires annuel reste à un excellent niveau au 31 décembre 2019, proche de celui de 2018 (13,4 %).

En ligne avec la guidance de l’année, les investissements courants et exceptionnels s’élèvent à 607 millions d’euros, dont 96 millions d’euros d’investissements exceptionnels correspondant essentiellement au doublement de la capacité du site de Kerteh dans la Thiochimie en Malaisie et au projet dans les polyamides de spécialités en Asie. Les investissements courants s’établissent à 511 millions d’euros, proches du niveau de 2018, soit 5,8 % du chiffre d’affaires du Groupe.

Les investissements exceptionnels devraient atteindre environ 200 millions d’euros en 2020 avec la montée en puissance du projet dans les polyamides de spécialités à Singapour. Arkema prévoit ainsi d’investir au total environ 700 millions d’euros au titre des investissements courants et exceptionnels.

Le taux de conversion de l’EBITDA en cash s’élève à 52 %, dépassant ainsi l’objectif de 35 % du Groupe.

Le flux de trésorerie net lié aux opérations de gestion du portefeuille s’élève à - 729 millions d’euros et inclut les acquisitions d’ArrMaz et de Lambson dans les Additifs de Performance, Prochimir dans les Adhésifs ainsi que la prise de participation dans le capital de Carbon® et l’acquisition par Arkema de la participation de Jurong dans Taixing Sunke Chemicals.

Le flux de trésorerie provenant du financement s’élève à + 64 millions d’euros en 2019. Il intègre principalement une émission obligataire pour un montant net total de 499 millions d’euros, un coût net global de 38 millions d’euros au titre du refinancement partiel d’obligations hybrides d’un montant nominal de 400 millions d’euros, et le versement d’un dividende de 2,50 euros par action payé au titre de l’exercice 2018 pour un montant total de 190 millions d’euros. Le coût des rachats d’actions s’élève à 34 millions d’euros sur l’année et le paiement des intérêts versés au titre de l’obligation hybride résiduelle de 300 millions d’euros émise en octobre 2014 atteint 15 millions d’euros.

A fin décembre 2019, la dette nette s’élève à 1 631 millions d’euros (1 006 millions d’euros au 31 décembre 2018). Elle représente 31 % des fonds propres et 1,1 fois l’EBITDA de l’année. Conformément aux normes IFRS, ces chiffres n’incluent pas les obligations hybrides.

En ligne avec la politique de dividende du Groupe, le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’assemblée générale du 19 mai 2020 d’augmenter le dividende à 2,70 euros par action, soit une progression de 8 % (2,50 euros au titre de 2018). Le taux de distribution correspondant augmenterait ainsi à 33 % du résultat net courant du Groupe (26 % au titre de 2018). Cette décision témoigne de la confiance du Conseil d’administration dans les perspectives de développement du Groupe et dans la solidité de sa génération de trésorerie. Ce dividende sera intégralement versé en numéraire. Le détachement du coupon est fixé au 25 mai 2020 et la mise en paiement interviendra à compter du 27 mai 2020.

ACTIVITÉ DES PÔLES EN 2019

MATÉRIAUX HAUTE PERFORMANCE (47 % DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU GROUPE)

(En millions d'euros)

2019

2018

Variation
Chiffre d'affaires

4 065

3 970

+2.4%

EBITDA

654

640

+2.2%

Marge d'EBITDA

16.1%

16.1%

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

468

481

-2.7%

Marge de REBIT

11.5%

12.1%

Le chiffre d’affaires du pôle Matériaux Haute Performance s’établit à 4 065 millions d’euros, en hausse de 2,4 % par rapport à 2018. Il est porté par un effet prix de + 3,6 %, positif dans toutes les Business Lines du pôle, reflétant principalement les initiatives d’augmentation des prix de vente et d’optimisation du mix produits menées par le Groupe. L’effet périmètre de + 3,5 % est lié essentiellement à l’intégration d’ArrMaz au 1er juillet et dans une moindre mesure aux acquisitions ciblées de Lambson et de Prochimir au 4ème trimestre. Dans un environnement macro-économique dégradé, les volumes sont en baisse de 6,6 %. Ils sont impactés principalement par un net ralentissement dans les secteurs du transport, du pétrole et gaz et de l’électronique grand public et par des ajustements de stocks chez nos clients, masquant une demande soutenue dans les segments des batteries et de l’impression 3D. L’effet de change est de + 1,9 %.

L’EBITDA du pôle de 654 millions d’euros est en hausse de 2,2 % par rapport à 2018. Cette progression est tirée par l’impact des hausses de prix, l’évolution du mix produits vers des applications à plus forte valeur ajoutée, la contribution des acquisitions en ligne avec nos attentes, et un environnement matières premières plus favorable. Les Adhésifs réalisent notamment une performance remarquable avec des résultats en hausse de plus de 15 % sur l’année. La marge d’EBITDA du pôle est stable à 16,1 %. Les matériaux avancés résistent bien malgré un contexte de forte baisse des volumes avec une marge proche de 20 %, alors que Bostik affiche une belle progression et atteint une marge d’environ 13 %.

SPÉCIALITÉS INDUSTRIELLES (29 % DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU GROUPE)

(En millions d'euros)

2019

2018

Variation
Chiffre d'affaires

2 514

2 699

-6.9%

EBITDA

621

675

-8.0%

Marge d'EBITDA

24.7%

25.0%

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

406

497

-18.3%

Marge de REBIT

16.1%

18.4%

Le chiffre d’affaires du pôle Spécialités Industrielles s’établit à 2 514 millions d’euros, en recul de 6,9 % par rapport à l’an dernier, compte tenu d’un effet prix de - 7,3 % et de volumes en baisse à hauteur de 1,5 %. Par rapport à une base de comparaison élevée en 2018, ces effets reflètent essentiellement des conditions de marché difficiles en 2019 dans les Gaz Fluorés, et, dans une moindre mesure, la normalisation dans la chaîne MAM/PMMA. L’effet de change s’établit à + 1,9 %.

À 621 millions d’euros, l’EBITDA du pôle est en retrait par rapport à l’excellente performance de 2018 (675 millions d’euros). Les résultats des Gaz Fluorés sont très fortement pénalisés par les importations illégales de gaz HFC en Europe, pesant sur les prix et les volumes de cette activité. Dans le MAM/PMMA, l’impact de la normalisation des conditions de marché est atténué par la forte intégration dans la chaîne, les bénéfices de notre innovation et l’évolution favorable de certaines matières premières. Sur l’ensemble de l’année, l’EBITDA du pôle sont soutenus par la très bonne performance de la Thiochimie et la progression des Oxygénés.

À 24,7 %, la marge d’EBITDA reste très élevée, proche de son niveau de l’an dernier (25,0 %).

COATING SOLUTIONS (24 % DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU GROUPE)

(En millions d'euros)

2019

2018

Variation
Chiffre d'affaires

2 133

2 120

+0.6%

EBITDA

264

243

+8.6%

Marge d'EBITDA

12.4%

11.5%

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

142

140

+1.4%

Marge de REBIT

6.7%

6.6%

À 2 133 millions d’euros, le chiffre d’affaires du pôle Coating Solutions progresse de 0,6 % par rapport à l’année dernière. La croissance des volumes de 4,4 % reflète la bonne dynamique dans les monomères acryliques, en particulier aux Etats-Unis suite au démarrage du réacteur d’acide acrylique à Clear Lake et en Asie sur les neuf premiers mois de l’année. L’effet prix de - 7,0 % traduit mécaniquement la baisse du prix du propylène. L’effet périmètre de + 0,7 % correspond à l’acquisition par Arkema de la participation de Jurong dans Taixing Sunke Chemicals, leur co-entreprise de production de monomères acryliques en Chine. L’effet de change est positif à + 2,4 %.

L’EBITDA du pôle est en hausse de + 8,6 %, à 264 millions d’euros, tiré essentiellement par l’amélioration des marges unitaires des activités aval dans un environnement favorable des matières premières. Le quatrième trimestre a vu les conditions de marché se dégrader pour les monomères acryliques dans un contexte de faible saisonnalité. Sur l’ensemble de l’année, la marge d’EBITDA progresse à 12,4 % (11,5 % en 2018).

CHIFFRES-CLÉS DU 4ÈME TRIMESTRE 2019

(En millions d'euros)   4T 2019   4T 2018   Variation
Chiffre d'affaires  

2 053

 

2 207

 

-7.0%

EBITDA  

295

 

287

 

+2.8%

Matériaux Haute Performance  

140

 

125

 

+12.0%

Spécialités Industrielles  

133

 

140

 

-5.0%

Coating Solutions  

36

 

44

 

-18.2%

Marge d'EBITDA  

14.4%

 

13.0%

 
Matériaux Haute Performance  

14.1%

 

12.8%

 
Spécialités Industrielles  

22.4%

 

20.5%

 
Coating Solutions  

7.8%

 

8.2%

 
Amortissements et dépréciations courants  

(144)

 

(121)

 

+19.0%

Résultat d'exploitation courant (REBIT)  

151

 

166

 

-9.0%

Marge de REBIT  

7.4%

 

7.5%

 
Résultat net courant  

102

 

118

 

-13.6%

Résultat net courant par action (en €)  

1.33

 

1.53

 

-13.1%

Résultat net - part du Groupe  

75

 

126

 

-40.5%

À 2 053 millions d’euros, le chiffre d’affaires du Groupe recule de 7,0 % par rapport à l’an dernier, dans un contexte macro-économique difficile où l’incertitude a continué de peser fortement sur la demande. Les volumes en baisse de 5,3 % reflètent la poursuite du ralentissement observé sur les marchés du transport, du pétrole et gaz et de l’électronique grand public, ainsi que, dans le pôle Coating Solutions, la base de comparaison élevée du 4ème trimestre 2018. L’effet prix de - 5,4 % traduit principalement la baisse du prix du propylène pour les monomères acryliques et les conditions de marché encore très difficiles dans les Gaz Fluorés, qui masquent la dynamique de prix toujours positive dans les Matériaux Haute Performance (+ 1,9 %). L’effet périmètre de + 2,4 % correspond essentiellement à l’intégration d’ArrMaz dans la Business Line Additifs de Performance. L’évolution des devises, notamment l’appréciation du dollar US par rapport à l’euro, se traduit par un effet de change de + 1,3 %.

Dans cet environnement moins porteur que l’an dernier, le mois de décembre a également été marqué, en France, par un mouvement de grève nationale de grande ampleur lié à la réforme des retraites qui s’est poursuivi en janvier 2020. Dans ce contexte, l’EBITDA du Groupe progresse à 295 millions d’euros (287 millions d’euros au 4T 2018), reflétant la croissance des activités de spécialités et des matières premières plus favorables. La marge d’EBITDA augmente à 14,4 % (13,0 % au 4T 2018).

À 991 millions d’euros, le chiffre d’affaires du pôle Matériaux Haute Performance est en hausse de 1,3 %, porté par un effet périmètre de + 5,4 % correspondant à l’intégration d’ArrMaz, Prochimir et Lambson. Malgré une dynamique toujours positive dans les batteries et l’impression 3D, les volumes reculent de 7,6 % du fait d’une demande toujours plus faible dans les secteurs du transport, du pétrole et gaz et de l’électronique grand public et d’ajustements de stocks chez certains de nos clients. L’effet prix de + 1,9 % reflète l’impact de nos actions de prix et l’optimisation du mix produits, en particulier dans les Adhésifs. À 140 millions d’euros, l’EBITDA du pôle progresse par rapport au 4ème trimestre 2018, intégrant l’impact des grèves en France qui reste cependant limité sur le trimestre. Cette performance bénéficie en particulier de la contribution d’ArrMaz et de la progression de Bostik dans la continuité des 9 premiers mois de l’année.

Le chiffre d’affaires du pôle Spécialités Industrielles s’établit à 593 millions d’euros, en baisse de 13,2 % par rapport au 4ème trimestre 2018. À taux de change constant, il recule de 14,2 %, compte tenu principalement d’un effet prix de - 10,3 %, lié en grande partie à l’environnement de marché dans les Gaz Fluorés. Cette activité a pesé sur l’EBITDA du pôle qui s’établit à 133 millions d’euros, en baisse de 5,0 % par rapport à l’année dernière, masquant la solide performance des autres Business Lines.

A 464 millions d’euros, le chiffre d’affaires du pôle Coating Solutions est en baisse de 13,9 % par rapport au 4ème trimestre 2018. La baisse du propylène pèse fortement sur les prix (effet prix de -12,6 %) tandis que les volumes sont en léger retrait par rapport à une base de comparaison élevée (-2,8 %) dans un contexte de faible saisonnalité marqué également par un mouvement de grève en France débuté en décembre. L’EBITDA s’établit à 36 millions d’euros (44 millions d’euros au 4T 2018), l’amélioration des marges unitaires dans les activités aval n’ayant pas compensé les conditions de marché moins favorables des activités amont.

EVÉNEMENTS POSTÉRIEURS À LA CLÔTURE

Arkema a finalisé le 3 janvier 2020 l’acquisition de LIP Bygningsartikler AS (LIP), leader danois des colles carrelage, des systèmes d’étanchéité et des solutions de préparation pour sol, qui réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 30 millions d’euros.

Par ailleurs, profitant de conditions de marché favorables, Arkema a procédé le 21 janvier 2020 à une émission d’obligations hybrides à durée indéterminée d’un montant de 300 millions d’euros, assorties d’un coupon de 1,5 % jusqu’à la date de première option de remboursement anticipé au gré du Groupe après 6 ans. En complément de sa précédente opération de refinancement hybride en juin 2019, le Groupe s’offre ainsi la possibilité de refinancer le solde de 300 millions d’euros de ses obligations hybrides à durée indéterminée comportant une première option de remboursement anticipé en octobre 2020 et portant un coupon de 4,75 %.

L’épidémie de Covid-19, apparue en janvier 2020 en Chine, a entraîné des perturbations à plusieurs niveaux pour le Groupe. Les restrictions de transport en Chine et la mise en quarantaine du personnel ont impacté les chaînes logistiques. Par ailleurs, la baisse de l’activité a affecté le niveau de la demande de nos clients en Chine et en Europe. L’incertitude persiste quant à l’évolution de l’épidémie et son impact sur les résultats du Groupe au-delà du mois de février.

Comme cela a été communiqué, Arkema a prévu un Capital Markets Day le 2 avril 2020 au cours duquel seront présentés aux investisseurs et analystes sa stratégie long terme et ses principaux projets. A ce stade, aucune décision particulière n’a été prise par le Groupe.

Les résultats 2019 et les perspectives sont détaillés dans la présentation «Full year 2019 results and outlook » disponible sur le site internet : www.finance.arkema.com

Les comptes consolidés au 31 décembre 2019 ont été audités et font l’objet d’un rapport de certification sans réserve émis par les commissaires aux comptes. Ces comptes et le rapport des commissaires aux comptes seront disponibles en mars dans le document d’enregistrement universel mis en ligne sur le site internet de la Société www.finance.arkema.com

CALENDRIER FINANCIER

6 mai 2020

Publication des résultats du 1er trimestre 2020

19 mai 2020

Assemblée Générale annuelle des actionnaires

30 juillet 2020

Publication des résultats du 1er semestre 2020

5 novembre 2020

Publication des résultats du 3ème trimestre 2020

 

Designer de matériaux et de solutions innovantes, Arkema modèle la matière pour créer de nouveaux usages et accélérer la performance de ses clients. Avec trois pôles d’activités, Matériaux Haute Performance, Spécialités Industrielles, Coating Solutions, et des marques mondialement reconnues, le Groupe réalise un chiffre d’affaires de 8,7 milliards d’euros en 2019. Porté par l’énergie collective de ses 20 500 collaborateurs, Arkema est présent dans près de 55 pays. Le Groupe cultive l’interaction avec ses parties prenantes et innove dans les produits bio-sourcés, les énergies nouvelles, la gestion de l’eau, les solutions pour l’électronique, l’allègement et le design des matériaux, la performance et l’isolation de l’habitat, avec des centres de recherche en France, en Amérique du Nord et en Asie. www.arkema.com

AVERTISSEMENT

Les informations publiées dans ce communiqué peuvent comporter des éléments prévisionnels concernant la situation financière, les résultats d’opérations, les activités et la stratégie d’Arkema. Ces prévisions sont fondées sur la vision actuelle et sur des hypothèses de la Direction d’Arkema qui peuvent s’avérer inexactes et sont dépendantes de facteurs de risques tels que l’évolution du coût des matières premières, la variation des taux de change, le rythme de réalisation des programmes de réduction de coûts ou l’évolution des conditions économiques et financières générales. Arkema n’assume aucune responsabilité quant à la mise à jour des prévisions qui serait due à la découverte d’informations nouvelles ou à la survenance d’événements nouveaux ou autres. Des informations supplémentaires relatives aux facteurs pouvant avoir une influence significative sur les résultats financiers d’Arkema sont disponibles dans les documents déposés par Arkema auprès de l’Autorité des marchés financiers.

Les bilans, compte de résultat, tableau de flux de trésorerie, tableau de variation des capitaux propres et information sectorielle joints au présent communiqué de presse sont extraits des états financiers consolidés résumés au 31 décembre 2019 arrêtés par le Conseil d'administration d'Arkema en date du 26 février 2020. Les données trimestrielles ne sont pas auditées.

L’information par pôle est présentée en conformité avec le système de reporting interne d’Arkema utilisé par la Direction.

Les principaux indicateurs alternatifs de performance utilisés par le Groupe sont détaillés dans les tableaux figurant en annexe du communiqué. Le Groupe utilise également, dans le cadre de l’analyse de ses résultats ou de la définition de ses objectifs, la marge de REBIT correspondant au résultat d’exploitation courant (REBIT) exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires.

Enfin, dans le cadre de l’analyse de l’évolution de ses résultats et plus particulièrement de son chiffre d’affaires, le Groupe analyse les effets suivants (analyses non auditées) :

  • effet périmètre : l’effet périmètre correspond à l’impact d’un changement de périmètre, que celui-ci résulte d’une acquisition ou d’une cession d’une activité dans son intégralité ou d’une entrée ou d’une sortie en consolidation. Une augmentation ou une fermeture de capacités ne sera pas analysée en tant qu’effet périmètre ;
  • effet change : l’effet change évoqué ici correspond à l’impact mécanique de la consolidation de comptes en devises autres que l’euro à des taux différents d’une période à l’autre. L’effet change sera appréhendé en appliquant à l’agrégat de la période analysée le taux de la période antérieure ;
  • effet prix : l’impact des variations des prix de vente moyens est estimé par comparaison entre le prix de vente unitaire net moyen pondéré pour une famille homogène de produits au cours de la période de référence et le prix de vente unitaire net moyen pondéré de la période antérieure, multiplié, dans les deux cas, par les volumes vendus au cours de la période de référence ;
  • effet volume : l’impact des variations de volumes est estimé en comparant les quantités livrées au cours de la période de référence avec les quantités livrées au cours de la période antérieure, multipliées, dans les deux cas, par les prix de vente unitaires nets moyens pondérés de la période antérieure.

Comptes ARKEMA

Comptes consolidés à fin décembre 2019

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE
 
 
 
4ème trimestre 2019 Fin décembre 2019 4ème trimestre 2018 Fin décembre 2018
(En millions d'euros) (non audité) (audité) (non audité) (audité)
 
 
 
Chiffre d'affaires

2,053

8,738

2,207

8,816

 
Coûts et charges d'exploitation

(1,660)

(6,837)

(1,795)

(6,841)

Frais de recherche et développement

(65)

(249)

(61)

(237)

Frais administratifs et commerciaux

(196)

(773)

(194)

(747)

Autres charges et produits

(26)

(73)

(51)

(63)

Résultat d'exploitation

106

806

106

928

Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence

(0)

(2)

0

2

Résultat financier

(27)

(116)

(28)

(101)

Impôts sur le résultat

(2)

(137)

51

(114)

Résultat net

77

551

129

715

Dont résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

2

8

3

8

Dont résultat net - part du Groupe

75

543

126

707

Résultat net par action (en euros)

0.79

6.45

1.21

8.84

Résultat net dilué par action (en euros)

0.78

6.41

1.21

8.82

 
Le Groupe a appliqué la norme IFRS 16 pour la première fois au 1er janvier 2019, retenant l’approche rétrospective modifiée. Selon cette approche, les informations comparatives 2018 ne sont pas retraitées.
ETAT DU RESULTAT GLOBAL CONSOLIDE
 
 
4ème trimestre 2019 Fin décembre 2019 4ème trimestre 2018 Fin décembre 2018
(En millions d'euros) (non audité) (audité) (non audité) (audité)
 
Résultat net

77

551

129

715

Effet des couvertures

8

2

3

1

Autres

(1)

(1)

(6)

(7)

Impôts différés sur effet des couvertures et autres

1

1

-

-

Variation des écarts de conversion

(39)

36

27

41

Autres éléments recyclables du résultat global

(31)

38

24

35

Pertes et gains actuariels

17

(45)

(22)

(3)

Impôts différés sur pertes et gains actuariels

(4)

7

4

(1)

Autres éléments non recyclables du résultat global

13

(38)

(18)

(4)

Total des produits et charges reconnus directement en capitaux propres

(18)

0

6

31

Résultat global

59

551

135

746

Dont résultat global attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

1

8

4

9

Dont résultat global - part du Groupe

58

543

131

737

 
Le Groupe a appliqué la norme IFRS 16 pour la première fois au 1er janvier 2019, retenant l’approche rétrospective modifiée. Selon cette approche, les informations comparatives 2018 ne sont pas retraitées.
INFORMATIONS PAR SECTEURS
(audité)
 
 
4ème trimestre 2019
(En millions d'euros) Matériaux Haute Performance Spécialités Industrielles Coating Solutions Corporate Total
 
 
Chiffre d'affaires hors Groupe

991

593

464

5

2,053

Chiffre d'affaires inter pôles

2

27

16

-

Chiffre d'affaires total

993

620

480

5

EBITDA

140

133

36

(14)

295

Amortissements et dépréciations courants des actifs corporels et incorporels

(49)

(57)

(35)

(3)

(144)

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

91

76

1

(17)

151

Amortissements liés à la revalorisation des actifs corporels et incorporels dans le cadre de l'allocation du prix d'acquisition d'activités

(18)

-

(1)

-

(19)

Autres charges et produits

(14)

(9)

0

(3)

(26)

Résultat d'exploitation

59

67

0

(20)

106

Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence

(0)

(0)

-

-

(0)

 
Investissements incorporels et corporels

104

98

44

8

254

Dont investissements courants

78

77

43

8

206

 
 
4ème trimestre 2018
(En millions d'euros) Matériaux Haute Performance Spécialités Industrielles Coating Solutions Corporate Total
 
 
Chiffre d'affaires hors Groupe

978

683

539

7

2,207

Chiffre d'affaires inter pôles

2

18

16

-

Chiffre d'affaires total

980

701

555

7

EBITDA

125

140

44

(22)

287

Amortissements et dépréciations courants des actifs corporels et incorporels

(42)

(47)

(26)

(6)

(121)

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

83

93

18

(28)

166

Amortissements liés à la revalorisation des actifs corporels et incorporels dans le cadre de l'allocation du prix d'acquisition d'activités

(9)

-

-

-

(9)

Autres charges et produits

(30)

(22)

(2)

3

(51)

Résultat d'exploitation

44

71

16

(25)

106

Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence

0

0

-

-

0

 
Investissements incorporels et corporels

89

103

64

14

270

Dont investissements courants

79

75

64

14

232

 
INFORMATIONS PAR SECTEURS
(audité)
 
 
Fin décembre 2019
(En millions d'euros) Matériaux Haute Performance Spécialités Industrielles Coating Solutions Corporate Total
 
 
Chiffre d'affaires hors Groupe

4,065

2,514

2,133

26

8,738

Chiffre d'affaires inter pôles

10

139

73

-

Chiffre d'affaires total

4,075

2,653

2,206

26

EBITDA

654

621

264

(82)

1,457

Amortissements et dépréciations courants des actifs corporels et incorporels

(186)

(215)

(122)

(8)

(531)

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

468

406

142

(90)

926

Amortissements liés à la revalorisation des actifs corporels et incorporels dans le cadre de l'allocation du prix d'acquisition d'activités

(44)

-

(3)

-

(47)

Autres charges et produits

(51)

(15)

(1)

(6)

(73)

Résultat d'exploitation

373

391

138

(96)

806

Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence

(0)

(2)

-

-

(2)

 
Investissements incorporels et corporels

271

226

119

19

635

Dont investissements courants

205

169

118

19

511

 
 
Fin décembre 2018
(En millions d'euros) Matériaux Haute Performance Spécialités Industrielles Coating Solutions Corporate Total
 
 
Chiffre d'affaires hors Groupe

3,970

2,699

2,120

27

8,816

Chiffre d'affaires inter pôles

10

159

75

-

Chiffre d'affaires total

3,980

2,858

2,195

27

EBITDA

640

675

243

(84)

1,474

Amortissements et dépréciations courants des actifs corporels et incorporels

(159)

(178)

(103)

(8)

(448)

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

481

497

140

(92)

1,026

Amortissements liés à la revalorisation des actifs corporels et incorporels dans le cadre de l'allocation du prix d'acquisition d'activités

(35)

-

-

-

(35)

Autres charges et produits

(41)

(24)

(4)

6

(63)

Résultat d'exploitation

405

473

136

(86)

928

Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence

1

1

-

-

2

 
Investissements incorporels et corporels

199

238

117

37

591

Dont investissements courants

168

178

117

37

500

 
TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES
 
 
 
31 décembre 2019 31 décembre 2018
 
(En millions d'euros) (audité) (audité)
 
 
 
Flux de trésorerie d'exploitation
 
Résultat net

551

715

Amortissements et provisions pour dépréciation d'actifs

650

508

Autres provisions et impôts différés

(17)

(81)

(Profits)/Pertes sur cession d'actifs long terme

(6)

(3)

Dividendes moins résultat des sociétés mises en équivalence

5

(1)

Variation du besoin en fonds de roulement

92

(130)

Autres variations

25

21

 
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation

1,300

1,029

 
Flux de trésorerie d'investissement
 
Investissements incorporels et corporels

(635)

(591)

Variation des fournisseurs d'immobilisations

(26)

53

Coût d'acquisition des activités, net de la trésorerie acquise

(714)

(201)

Augmentation des Prêts

(55)

(59)

 
Investissements

(1,430)

(798)

 
Produits de cession d'actifs incorporels et corporels

13

4

Remboursement de prêts à long terme

55

51

 
Désinvestissements

68

55

 
Flux de trésorerie provenant des investissements nets

(1,362)

(743)

 
Flux de trésorerie de financement
 
Variation de capital et autres fonds propres

3

54

Rachat d'actions propres

(34)

(53)

Emission d'obligations hybrides

399

-

Rachat d'obligations hybrides

(425)

-

Dividendes payés aux actionnaires

(190)

(176)

Rémunération versée aux porteurs de titres subordonnés à durée indéterminée

(27)

(33)

Dividendes versés aux minoritaires

(5)

(4)

Augmentation de l'endettement long terme

502

1

Diminution de l'endettement long terme

(554)

(18)

Augmentation/ Diminution de l'endettement court terme

395

(39)

 
Flux de trésorerie provenant du financement

64

(268)

 
Variation de trésorerie et équivalents de trésorerie

2

18

 
Incidence variations change et périmètre

(36)

(15)

Trésorerie et équivalents de trésorerie en début de période

1,441

1,438

 
Trésorerie et équivalents de trésorerie en fin de période

1,407

1,441

 
Le Groupe a appliqué la norme IFRS 16 pour la première fois au 1er janvier 2019, retenant l’approche rétrospective modifiée. Selon cette approche, les informations comparatives 2018 ne sont pas retraitées.
BILAN CONSOLIDE
 
 
 
Fin décembre 2019 Fin décembre 2018
 
(En millions d'euros) (audité) (audité)
 
ACTIF
 
Immobilisations incorporelles, valeur nette

3,392

2,877

Immobilisations corporelles, valeur nette

3,026

2,627

Sociétés mises en équivalence : titres et prêts

33

38

Autres titres de participation

53

33

Actifs d'impôt différé

216

209

Autres actifs non courants

240

243

 
TOTAL ACTIF NON COURANT

6,960

6,027

 
Stocks

1,014

1,136

Clients et comptes rattachés

1,204

1,247

Autres créances

184

173

Impôts sur les sociétés - créances

113

80

Autres actifs financiers courants

17

7

Trésorerie et équivalents de trésorerie

1,407

1,441

Actifs destinés à être cédés

78

-

 
TOTAL ACTIF COURANT

4,017

4,084

 
TOTAL ACTIF

10,977

10,111

 
 
CAPITAUX PROPRES ET PASSIF
 
Capital

766

766

Primes et réserves

4,340

4,099

Actions auto-détenues

(11)

(28)

Ecarts de conversion

178

142

 
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES - PART DU GROUPE

5,273

4,979

 
Participations ne donnant pas le contrôle

51

49

 
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES

5,324

5,028

 
Passifs d'impôt différé

334

268

Provisions pour retraites et avantages du personnel

525

470

Autres provisions et autres passifs non courants

391

433

Emprunts et dettes financières à long terme

2,377

2,246

 
TOTAL PASSIF NON COURANT

3,627

3,417

 
Fournisseurs et comptes rattachés

905

1,037

Autres créditeurs et dettes diverses

366

343

Impôts sur les sociétés - dettes

80

78

Autres passifs financiers courants

8

7

Emprunts et dettes financières à court terme

661

201

Passifs relatifs aux actifs destinés à être cédés

6

-

 
TOTAL PASSIF COURANT

2,026

1,666

 
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES ET DU PASSIF

10,977

10,111

 
Le Groupe a appliqué la norme IFRS 16 pour la première fois au 1er janvier 2019, retenant l’approche rétrospective modifiée. Selon cette approche, les informations comparatives 2018 ne sont pas retraitées.
TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDES
 
(audité)
 
 
 
 
Actions émises Actions propres Capitaux propres part du Groupe Participations ne donnant pas le contrôle Capitaux propres
(En millions d'euros) Nombre Montant Primes Obligations hybrides Réserves consolidées Ecarts de conversion Nombre Montant
Au 1er janvier 2019

76,581,492

766

1,263

689

2,147

142

(318,998)

(28)

4,979

49

5,028

Dividendes payés

-

-

-

-

(217)

-

-

-

(217)

(5)

(222)

Emissions d'actions

42,728

0

3

-

-

-

-

-

3

-

3

Rachat d'actions propres

-

-

-

-

-

-

(408,621)

(34)

(34)

-

(34)

Attribution d'actions propres aux salariés

-

-

-

-

(51)

-

596,591

51

-

-

-

Paiements fondés sur des actions

-

-

-

-

25

-

-

-

25

-

25

Emission d'obligations hybrides

-

-

-

399

-

-

-

-

399

-

399

Rachat/remboursement d'obligations hybrides

-

-

-

(394)

(31)

-

-

-

(425)

-

(425)

Autres

-

-

-

-

-

-

-

-

-

(1)

(1)

Transactions avec les actionnaires

42,728

0

3

5

(274)

-

187,970

17

(249)

(6)

(255)

Résultat net

-

-

-

-

543

-

-

-

543

8

551

Total des produits et charges reconnus directement en capitaux propres

-

-

-

-

(36)

36

-

-

0

-

0

Résultat global

-

-

-

-

507

36

-

-

543

8

551

Au 31 décembre 2019

76,624,220

766

1,266

694

2,380

178

(131,028)

(11)

5,273

51

5,324

 
INDICATEURS ALTERNATIFS DE PERFORMANCE
 
Afin de suivre et d’analyser la performance financière du Groupe et celle de ses différentes activités, la direction du Groupe utilise des indicateurs alternatifs de performance, indicateurs financiers non définis dans les IFRS. Une réconciliation avec les agrégats des états financiers consolidés IFRS est présentée dans cette note.
 
RESULTAT D'EXPLOITATION COURANT (REBIT) ET EBITDA
 
(En millions d'euros) Fin décembre 2019 Fin décembre 2018 4ème trimestre 2019 4ème trimestre 2018
 
RESULTAT D'EXPLOITATION

806

928

106

106

- Amortissements liés à la revalorisation des actifs corporels et incorporels dans le cadre de l'allocation du prix d'acquisition d'activités

(47)

(35)

(19)

(9)

- Autres charges et produits

(73)

(63)

(26)

(51)

RESULTAT D'EXPLOITATION COURANT (REBIT)

926

1,026

151

166

- Amortissements et dépréciation courants des actifs corporels et incorporels

(531)

(448)

(144)

(121)

EBITDA

1,457

1,474

295

287

 
 
Détail des amortissements et dépréciations des actifs corporels et incorporels :
 
(En millions d'euros) Fin décembre 2019 Fin décembre 2018 4ème trimestre 2019 4ème trimestre 2018
 
Amortissements et dépréciations des actifs corporels et incorporels

(650)

(508)

(181)

(153)

Dont amortissements et dépréciations courants des actifs corporels et incorporels

(531)

(448)

(144)

(121)

Dont amortissements liés à la revalorisation des actifs corporels et incorporels dans le cadre de l'allocation du prix d'acquisition d'activités

(47)

(35)

(19)

(9)

Dont amortissements et dépréciations en autres charges et produits

(72)

(25)

(18)

(23)

 
 
RESULTAT NET COURANT ET RESULTAT NET COURANT PAR ACTION
 
(En millions d'euros) Fin décembre 2019 Fin décembre 2018 4ème trimestre 2019 4ème trimestre 2018
 
RESULTAT NET - PART DU GROUPE

543

707

75

126

- Amortissements liés à la revalorisation des actifs corporels et incorporels dans le cadre de l'allocation du prix d'acquisition d'activités

(47)

(35)

(19)

(9)

- Autres charges et produits

(73)

(63)

(26)

(51)

- Autres charges et produits attribuables aux participations ne donnant pas le contrôle

-

-

-

-

- Impôts sur les amortissements liés à la revalorisation des actifs corporels et incorporels dans le cadre de l'allocation du prix d'acquisition d'activités

14

8

7

2

- Impôts sur autres charges et produits

24

10

11

6

- Impôts non courants

-

62

-

60

RESULTAT NET COURANT

625

725

102

118

Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires

76,175,660

76,240,868

Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires potentielles

76,616,360

76,377,502

Résultat net courant par action (en euros)

8.20

9.51

1.33

1.53

Résultat net courant dilué par action (en euros)

8.16

9.49

1.33

1.53

 
 
INVESTISSEMENTS COURANTS
 
(En millions d'euros) Fin décembre 2019 Fin décembre 2018 4ème trimestre 2019 4ème trimestre 2018
 
INVESTISSEMENTS INCORPORELS ET CORPORELS

635

591

254

270

- Investissements exceptionnels

96

61

28

27

- Investissements liés à des opérations de gestion du portefeuille

-

4

-

-

- Investissements sans impact sur la dette nette

28

26

20

11

INVESTISSEMENTS COURANTS

511

500

206

232

 
 
FLUX DE TRESORERIE LIBRE ET TAUX DE CONVERSION DE L'EBITDA EN CASH
 
(En millions d’euros) Fin décembre 2019 Fin décembre 2018 4ème trimestre 2019 4ème trimestre 2018
 
Flux de trésorerie provenant de l’exploitation

1,300

1,029

471

418

+ Flux de trésorerie provenant des investissements nets

(1,362)

(743)

(295)

(174)

FLUX DE TRESORERIE NET

(62)

286

176

244

- Flux de trésorerie net liés aux opérations de gestion du portefeuille

(729)

(213)

(110)

(12)

FLUX DE TRESORERIE LIBRE

667

499

286

256

 
Les flux de trésorerie nets liés aux opérations de gestion du portefeuille correspondent à l’impact des opérations d’acquisition et de cession.
 
(En millions d’euros) Fin décembre 2019 Fin décembre 2018
 
Flux de trésorerie libre

667

499

- Investissements exceptionnels

(96)

(61)

FLUX DE TRESORERIE LIBRE HORS INVESTISSEMENTS EXCEPTIONNELS

763

560

EBITDA

1,457

1,474

TAUX DE CONVERSION DE L'EBITDA EN CASH

52.4%

38.0%

 
BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT
 
(En millions d’euros) Fin décembre 2019 Fin décembre 2018
 
Stocks

1,014

1,136

+ Créances clients et comptes rattachés

1,204

1,247

+ Autres créances y compris impôts sur les sociétés

297

253

+ Autres actifs financiers courants

17

7

- Fournisseurs et comptes rattachés

905

1,037

- Autres créditeurs et dettes diverses y compris impôts sur les sociétés

446

421

- Autres passifs financiers courants

8

7

BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT

1,173

1,178

 
 
CAPITAUX EMPLOYES
 
(En millions d'euros) Fin décembre 2019 Fin décembre 2018
 
Goodwill, valeur nette

1,917

1,618

+ Immobilisations incorporelles (hors goodwill) et corporelles, valeur nette

4,501

3,886

+ Titres des sociétés mises en équivalence

33

38

+ Autres titres de participation et autres actifs non courants

293

276

+ Besoin en fonds de roulement

1,173

1,178

CAPITAUX EMPLOYES

7,917

6,996

 
 
DETTE NETTE
 
(En millions d’euros) Fin décembre 2019 Fin décembre 2018
 
Emprunts et dettes financières à long terme

2,377

2,246

+ Emprunts et dettes financières à court terme

661

201

- Trésorerie et équivalents de trésorerie

1,407

1,441

DETTE NETTE

1,631

1,006

 
 
RETOUR SUR CAPITAUX EMPLOYES MOYENS (ROACE)
 
(En millions d'euros) Fin décembre 2019 Fin décembre 2018
 
Résultat d'exploitation courant (REBIT)

926

1,026

Capitaux employés moyens *

7,457

6,775

ROACE

12.4%

15.1%

* Moyenne des capitaux employés en fin d'années N et N-1
IMPACT DE LA NORME IFRS 16 SUR LES PRINCIPAUX IAP
 
Depuis le 1er janvier 2019, Arkema applique la norme IFRS 16 « Contrats de location ». Les impacts de cette norme sur les principaux indicateurs alternatifs de performance utilisés par le Groupe sont décrits ci-dessous. Les chiffres 2018 n'ont fait l'objet d'aucun retraitement.
 
 
COMPTE DE RESULTAT
 
4ème trimestre 2019 Fin décembre 2019
EBITDA

14

56

Amortissements et dépréciations courants des actifs corporels et incorporels

(14)

(54)

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

0

2

Résultat d'exploitation

0

2

Résultat financier

(1)

(4)

Résultat net courant

(1)

(2)

Résultat net

(1)

(2)

 
 
TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE
 
4ème trimestre 2019 Fin décembre 2019
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation

13

52

Flux de trésorerie libre

13

52

Flux de trésorerie provenant du financement

(13)

(52)

 
 
BILAN
 
Fin décembre 2019
Immobilisations corporelles

152

Total actif

152

Emprunts et dettes financières à long terme

110

Emprunts et dettes financières à court terme

44

Dette nette

154

Résultat net

(2)

Total des capitaux propres et du passif

152

 
 
INFORMATION PAR PÔLE D'ACTIVITES
 
Impact IFRS 16 (4ème trimestre 2019) Matériaux Haute Performance Spécialités Industrielles Coating Solutions Corporate
EBITDA

5

6

3

0

Amortissements et dépréciations courants des actifs corporels et incorporels

(5)

(6)

(3)

0

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

0

0

0

0

 
Impact IFRS 16 (Fin décembre 2019) Matériaux Haute Performance Spécialités Industrielles Coating Solutions Corporate
EBITDA

18.5

24

11.5

2

Amortissements et dépréciations courants des actifs corporels et incorporels

(18)

(23)

(11)

(2)

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

0.5

1

0.5

0

 

Contacts

CONTACTS INVESTISSEURS
Béatrice Zilm +33 1 49 00 75 58 beatrice.zilm@arkema.com
Peter Farren +33 1 49 00 73 12 peter.farren@arkema.com
Arié Taïeb +33 1 49 00 72 07 arie.taieb@arkema.com
Caroline Chung +33 1 49 00 74 37 caroline.chung@arkema.com

CONTACT PRESSE
Gilles Galinier +33 1 49 00 70 07 gilles.galinier@arkema.com
Véronique Obrecht +33 1 49 00 88 41 veronique.obrecht@arkema.com

Contacts

CONTACTS INVESTISSEURS
Béatrice Zilm +33 1 49 00 75 58 beatrice.zilm@arkema.com
Peter Farren +33 1 49 00 73 12 peter.farren@arkema.com
Arié Taïeb +33 1 49 00 72 07 arie.taieb@arkema.com
Caroline Chung +33 1 49 00 74 37 caroline.chung@arkema.com

CONTACT PRESSE
Gilles Galinier +33 1 49 00 70 07 gilles.galinier@arkema.com
Véronique Obrecht +33 1 49 00 88 41 veronique.obrecht@arkema.com