Murray Energy Corporation publie des informations sur son site Web concernant Murray Metallurgical

ST. CLAIRSVILLE, Ohio--()--Depuis le 2 décembre 2019, Murray Energy Corporation (la « Société ») a entamé des discussions confidentielles dans le cadre d’accords de confidentialité séparés, avec certains membres d’un groupe ad hoc de prêteurs de premier rang, liés à Murray Metallurgical Coal Holdings, LLC et à ses filiales (collectivement, « Murray Metallurgical »).

Les accords de confidentialité exigent de la part de la Société qu’elle divulgue publiquement toutes les informations importantes non publiques fournies à ces prêteurs au plus tard à 8 h 30 (heure de New York) le 9 décembre 2019. La Société a publié sur son site Web certains documents n’ayant pas été divulgués antérieurement, afin de respecter ses obligations de divulgation, en vertu des accords de confidentialité. Ces informations peuvent être consultées dans la section dédiée aux Investisseurs, sur le site Web de la Société, à l’adresse murrayenergycorp.com/investors.

Les demandes de renseignements supplémentaires doivent être adressées à media@coalsource.com.

Déclaration de règle refuge

Les informations référencées dans le présent communiqué et publiées sur notre site Web comprennent des déclarations prospectives. Divers facteurs pourraient entraîner une différence sensible entre les résultats réels et les attentes exprimées dans le présent communiqué et dans les supports d’information, notamment (i) la demande du marché pour le charbon et l’électricité ; (ii) les conditions géologiques, météorologiques, et autres risques liés à l’exploitation du charbon et qui sont hors de notre contrôle ; (iii) toutes réclamations et tous litiges intentés à notre encontre ; (iv) la couverture offerte par notre assurance contre certains risques ; (v) notre capacité à prolonger les accords existants d’approvisionnement en charbon, à long terme, ou à conclure de nouveaux accords à l’avenir ; (vi) toute intensification de la concurrence au sein de notre industrie et de la part de producteurs de sources d’énergie concurrentes ; (vii) l’exactitude avec laquelle nous parvenons à évaluer nos réserves de charbon, et tout changement quant à la valeur de nos réserves de charbon, attestées et probables ; (viii) la disponibilité et la tarification des fournitures d’exploitation minière et autres fournitures industrielles ; (ix) la négociation des contrats de travail, les relations avec les employés et la disponibilité de la main-d’œuvre ; (x) la disponibilité, la performance et les coûts liés au transport ; (xi) toute perte de clients clés ; (xii) notre capacité à obtenir ou à renouveler des cautionnements à des conditions acceptables ; (xiii) la possibilité de grèves ou d’autres arrêts de travail au sein de notre mine syndiquée ; (xiv) nos obligations relatives aux avantages sociaux des retraités et aux régimes de retraite ; (xv) notre capacité à garder nos dirigeants clés et à attirer et retenir des employés qualifiés ; (xvi) l’impact de toute future législation et des changements apportés aux réglementations, aux politiques gouvernementales et aux régimes fiscaux, notamment ceux touchant les permis, la sécurité et la santé dans les mines, les droits fonciers des opérateurs miniers, ainsi que les réglementations visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre ; (xvii) la capacité de la Société à obtenir l’approbation du Tribunal des faillites des États-Unis pour le district sud de l’Ohio (le « Tribunal des faillites »), relative à un plan du Chapitre 11 ou de tout autre plan de réorganisation, y compris le traitement des réclamations des prêteurs et des créanciers commerciaux de la Société, entre autres ; (xviii) la capacité de la Société à obtenir l’approbation de ses requêtes dans le cadre des Affaires du Chapitre 11 pour Murray Energy Holdings Co., la Société et ses filiales (collectivement, les « Affaires du Chapitre 11 ») et les décisions du Tribunal des Faillites dans les Affaires du Chapitre 11 ainsi que les résultats des Affaires du Chapitre 11 en général ; (xix) la durée de fonctionnement de la Société dans le cadre des Affaires du Chapitre 11 ; (xx) les risques associés aux requêtes de tiers dans le cadre des Affaires du Chapitre 11, susceptibles d’interférer avec la capacité de la Société à élaborer et à réaliser un plan de réorganisation ; (xxi) les effets défavorables potentiels des Affaires du Chapitre 11 sur les liquidités, les résultats d’exploitation ou les perspectives d’affaires de la Société ; (xxii) la capacité de la Société à exécuter le plan d’affaires et de restructuration ; et (xxiii) toute augmentation des honoraires juridiques et de conseil liés aux Affaires du Chapitre 11 et à d’autres litiges, et les risques inhérents à un processus de faillite.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Jason Witt
media@coalsource.com

Contacts

Jason Witt
media@coalsource.com