DEINOVE et l’ESPCI Paris obtiennent un financement de l’ANR pour développer la technologie Deinodrop

  •  La technologie Deinodrop sera codéveloppée par l’ESPCI et DEINOVE pour accélérer la découverte et l'identification de bactéries productrices de nouveaux antibiotiques.
  • L’objectif : développer une technologie de criblage et de tri à très haut débit de bactéries en gouttelettes.
  • L’avantage : faciliter la détection d’activités antibiotiques et permettre un criblage sur cellules uniques donnant accès à des espèces réputées non-cultivables.
  • L’ANR a accordé à Deinodrop un financement de 300k€, à la suite d’un processus de sélection très exigeant.

MONTPELLIER, France--()--Regulatory News:

DEINOVE (Euronext Growth Paris : ALDEI) (Paris:ALDEI), société de biotechnologie française qui s’appuie sur une démarche d’innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, annonce avoir obtenu, conjointement avec l’ESPCI Paris1, un financement de 300k€ de l’ANR2 pour le co-développement d’un système innovant d’isolement, de culture et de criblage de bactéries.

Le projet de recherche partenarial Deinodrop, associant DEINOVE et l’ESPCI Paris, a été retenu par l’ANR dans le cadre de l’appel à projets PRCE « Technologies pour la santé ». D’une durée de deux ans, il est doté d’un financement de 300k€.

Ce projet, qui vient en support du programme AGIR, vise à développer un système innovant de tri en microfluidique en gouttes de bactéries environnementales dans lequel chaque gouttelette constitue un microréacteur. Une fois mise au point, cette technologie offrira de nombreux avantages pour accélérer les travaux de recherche et augmenter le taux de réussite du programme AGIR :

  • Sensibilité accrue du criblage, pour une meilleure détection des antibiotiques d’intérêt ;
  • Augmentation du débit de criblage et de tri des bactéries, jusqu’à 800 gouttes par seconde, tout en optimisant la quantité de réactifs utilisée ;
  • Capacité de détection, de tri et d'analyse des bactéries réputées non-cultivables dans les conditions de laboratoire classiques.

« Nous sommes fiers que le projet DEINODROP ait été retenu par l’ANR. Seuls 15% des projets soumis sont retenus, cela vient donc saluer la qualité de notre technologie, », déclare Raphaël CALBRIX, Responsable de la plateforme Banking et Robotique de DEINOVE. « Notre objectif est de développer une technologie de rupture dans la culture et la sélection de bactéries afin de pouvoir analyser des quantités considérables de microorganismes et découvrir de nouvelles activités antibiotiques susceptibles de répondre à l’enjeu majeur de l’antibiorésistance. »

À PROPOS DU PROGRAMME AGIR

Le programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – a été retenu en 2017 par le Programme d’Investissements d’Avenir et bénéficie d’un soutien financier de Bpifrance de 14,6 m€ sur 5 ans.

Une plateforme dédiée à l’identification de structures antibiotiques inédites à partir de souches bactériennes rares

Le PSPC (Projets de recherche et développement Structurants Pour la Compétitivité) AGIR vise l’exploration systématique de la biodiversité, principalement des micro-organismes rares, afin d’identifier et de développer un portefeuille de candidats-médicaments.

Alors que le monde manque de nouveaux antibiotiques, la recherche se concentre toujours majoritairement sur un petit nombre de micro-organismes d’intérêt, ou sur la construction par synthèse chimique de molécules dérivées de médicaments existants.

A l’inverse, le programme AGIR développe de nouvelles méthodes de collecte, de culture et d’évaluation du potentiel antibiotique de souches bactériennes rares, ainsi que d’optimisation de molécules.

Le programme AGIR est conduit avec l'Institut Charles Viollette (Université de Lille) qui apporte ses compétences en matière de génie microbien et enzymatique et de caractérisation des molécules produites.

Un projet collaboratif ambitieux renforcé par des partenariats stratégiques ciblés visant à élargir le champ des recherches

Capitalisant sur sa technologie qui lui permet d’automatiser et d’accélérer l’analyse fine de grandes quantités de souches, DEINOVE vise à maximiser les opportunités de découvrir de nouvelles structures antibiotiques en élargissant son champ de recherche au-delà de sa propre bibliothèque bactérienne.

DEINOVE a noué des partenariats avec plusieurs sociétés détenant des souches diverses collectées dans le cadre de leurs activités pharmaceutiques, notamment bioMérieux et Naicons.

À PROPOS DE DEINOVE

DEINOVE est une société de biotechnologie française, leader de l’innovation radicale, qui entend contribuer à relever les défis que représentent la résistance aux antibiotiques et la transition vers un modèle de production durable pour les industries de la nutrition et de la cosmétique.

DEINOVE a développé une expertise unique et exhaustive dans le domaine des bactéries rares qu’elle sait décrypter, cultiver, optimiser pour en révéler les possibilités insoupçonnées et ainsi leur faire produire à l’échelle industrielle des molécules biosourcées aux activités d’intérêt. A cette fin, DEINOVE constitue et documente depuis sa création une réserve inégalée de diversité biologique qu’elle exploite grâce à une plateforme technologique unique en Europe.

DEINOVE se développe dans deux domaines d'activité :

  • ANTIBIOTIQUES, anti-infectieux de nouvelle génération : un premier candidat-antibiotique est désormais en Phase II. La Société poursuit également l’exploration systématique de la biodiversité pour alimenter son portefeuille en nouveaux leads, s’appuyant notamment sur des partenariats avec bioMérieux et Naicons (Programme AGIR soutenu par Bpifrance).
  • BIOACTIFS, ingrédients actifs d’origine naturelle avec la cosmétique comme premier marché et des potentiels en nutrition et en santé : DEINOVE commercialise déjà un premier actif innovant, un second en partenariat avec Greentech et prévoit de lancer de nouveaux actifs propriétaires en 2020. Plusieurs autres actifs cosmétiques sont en développement, notamment avec Oléos (Hallstar Group) et Dow. Un programme en nutrition animale avec le Groupe Avril est aussi en cours.

Au sein du parc d’activités Euromédecine situé à Montpellier, DEINOVE emploie 60 collaborateurs, essentiellement des chercheurs, ingénieurs et techniciens, et a déposé plus de 350 demandes de brevets à l’international. La société est cotée sur EURONEXT GROWTH® depuis avril 2010.


1 L’École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris
2 Agence Nationale de la Recherche

Contacts

Investisseurs
Coralie Martin
Marketing, Communication et Relations investisseurs
Tél : +33 (0)4 48 19 01 60
coralie.martin@deinove.com
Presse
ALIZE RP
Caroline Carmagnol
Tél : +33 (0)6 64 18 99 59
deinove@alizerp.com

Release Summary

DEINOVE et l’ESPCI Paris obtiennent un financement de l’ANR pour développer la technologie Deinodrop.

Contacts

Investisseurs
Coralie Martin
Marketing, Communication et Relations investisseurs
Tél : +33 (0)4 48 19 01 60
coralie.martin@deinove.com
Presse
ALIZE RP
Caroline Carmagnol
Tél : +33 (0)6 64 18 99 59
deinove@alizerp.com